Une rencontre fortuite en 1982 entre un archéologue grec, Yannis Sakellarakis, et un berger de Crète avait mené à une découverte archéologique de grande importance: Zominthos, un site de l'ère minoenne dans la plaine du même nom, à 1187 mètres au-dessus de la mer.

Archeology
© Inconnu
Palais de Zominthos, vue du nord ouest-mur Extérieur de l'atelier de céramique
Le site se trouve aux pieds de la plus haute montagne de Crète, le Mont Psiloritis, à huit kilomètres du village d'Anogia. Il longe la route qui conduit de Knossos à Ideon Andron, la grotte où Zeus est né selon la mythologie grecque.

Le berger avait invité l'archéologue, qui travaillait à un chantier de fouilles à proximité, à visiter la zone de Zominthos. Lorsqu'il fut arrivé sur les lieux, Sakellarakis s'était rendu compte qu'il était en face d'un site de l'ère minoenne caché derrière une épaisse végétation.

Un an plus tard, à l'été 1983, Sakellaris, avec son collègue et partenaire Efi Sapouna Sakellaraki, avait commencé des fouilles qui dureront jusqu'en 1990. Ils les reprendront en 2004 et, à ce jour, elles sont toujours en d'actualité.

Au cours des dernières années, les restes d'un édifice impressionnant et luxueux vieux de 3 500 ans a vu le jour.

Le bâtiment dispose de deux ou trois étages et de quelques 80 chambres, dont des ateliers et des salles de stockage sur une surface de 1360 mètres carrés et il est en excellent état.

Il s'agit du premier site minoen montagnard construit dans la même période que le palais de Knossos. Et, c'est la plus grande résidence d'été trouvée jusqu'à présent de l'époque minoenne.

La structure de l'édifice montre que ce n'était pas une maison saisonnière pour les bergers, mais une résidence de luxe pour les dirigeants locaux.

Le bâtiment était un grand centre administratif et a été construit avec de grandes pierres allongées tandis que les murs avaient été peints de couleurs différentes comme le montrent les vestiges de l'édifice.

Archeology
© Inconnu
Palais de Zominthos, une des chambres du bâtiment
Les experts pensent que le palais a été détruit par un violent tremblement de terre.

Les recherches ont montré jusqu'ici que trois périodes se dégagent des vestiges du palais de Zominthos. La première période est celle de sa construction en 1900 avant JC. La seconde autour de 1600 avant JC est l'apogée de sa prospérité, lorsqu'il a probablement été détruit par un tremblement de terre
La troisième période se situe vers 1400 avant JC quand un autre bâtiment a été construit à proximité.

Les découvertes archéologiques à Zominthos sont multiples : plusieurs sceaux ornés de scorpions ou d'oiseaux et des objets décoratifs en cuivre et en ivoire.

Deux statues de cuivre ont également été trouvées, « parmi les plus belles de la période la plus prospère minoenne », a rapporté Sakellaraki. Il pense qu'elles indique que l'emplacement était également un lieu de culte. Les fouilles ont aussi mis au jour un cylindre métallique avec des serpents qui aurait pu être le sceptre d'un prêtre.

Source : Ansamed : Crete, 3500-year-old Minoan building found