© Inconnu
La tristesse peut entraîner des pertes financières substantielles, selon une étude publiée dans Psychological Science.

La chercheuse en psychologie Jennifer Lerner de l'Université Harvard et ses collègues ont montré que des volontaires assignés au hasard à regarder une vidéo induisant la tristesse puis soumis à des décisions financières manifestaient une impatience et une myopie (courte vue) qui se traduisaient par des décisions apportant des gains plus élevés à court terme mais moins de gains à long terme (3 mois). Ils gagnaient ainsi beaucoup moins d'argent que ceux qui avaient regardé une vidéo neutre émotivement.

À travers trois expériences, les participants dans le groupe avec tristesse étaient de 13% à 34% moins susceptibles de choisir des gains futurs plus élevés que le groupe avec émotion neutre.

""Une personne triste n'est pas nécessairement la plus sage quand il s'agit de choix financiers"", concluent les chercheurs. "Au lieu de cela, comparativement à une émotion neutre, la tristesse (et non pas toute émotion négative) rend les gens plus myopes, et donc prêts à renoncer à des gains futurs plus grands en échange d'une gratification immédiate".