La plus grosse planète du Système solaire est actuellement en excellent position dans le ciel pour être observée depuis l'hémisphère nord. L'amateur Emmanuel Beaudoin, aussi collaborateur de Ciel et Espace, a saisi l'occasion d'une trouée dans les nuages dans la nuit du 13 au 14 novembre 2012, pour tirer le portrait de la géante gazeuse.

Saturne
© E. Beaudoin/C&E Photos
Jupiter, photographiée le 13 novembre 2012
Avec son télescope de 350 mm, bénéficiant d'une bonne stabilité atmosphérique, il a pu révéler de nombreux détails dans les nuages agités de Jupiter.

La Grande Tache Rouge est bien visible. Mais la petite, appelée Red Junior, l'est aussi, à gauche de la première. Cette tempête apparue en 2006 mesure environ le diamètre de la Terre 12 700 km). Entre les deux, une autre tempête très contrastée est bien visible. Il pourrait s'agir d'une formation apparue en 2008.

Jupiter est aisément observable avec un petit télescope dès la tombée de la nuit. Elle passera au plus près de la Terre le 3 décembre 2012 et restera facile à observer encore pendant plusieurs mois.