Si vous pensez que les menottes du futur seront en plastique, vous avez à moitié raison. Car les menottes de demain devraient également intégrer un peu de haute-technologie. Selon un brevet récent, les menottes du futur pourront vous choquer (je parle d'un choc électrique) et même vous droguer.

Trouvé par Patent Bolt, ce brevet déposé par Scottsdale Inventions LLC montre ce qui semble être un prototype assez avancé de menottes capable d'électriser le porteur jusqu'à ce qu'il se soumette. D'après le brevet, les menottes peuvent émettre une lumière ou un son pour avertir le porteur qu'il va se prendre une bonne décharge dans les poignets s'il continue à remuer comme ça. Les chocs électriques peuvent être administrés pour plusieurs raisons (trop de mouvements, des mouvements en dehors d'un périmètre, ou sur ordre du propriétaire des menottes). De plus les menottes embarqueront des capteurs d'électrocardiogramme pour éviter de choquer le détenu au-delà de ce qu'il peut encaisser (ce qui n'est pas non plus très rassurant).

Et le pire, c'est que ce n'est pas termine. Le brevet décrit également comment les menottes pourraient administrer une substance « pour atteindre n'importe quel résultat désiré » via des aiguilles ou un gaz. Cela pourrait donc aller du simple médicament, au sédatif en passant par un gaz irritant. Il y a une seule certitude, personne ne voudra se retrouver les mains coincées là-dedans. [Patent Bolt]