Le lac Hillier en Australie présente certainement une des plus grandes énigmes scientifiques. Son eau de couleur rose n'a jamais pu être expliquée depuis l'année de sa découverte en 1802 jusqu'à ce jour.

Le Lac Hillier est certainement l'une des exceptions naturelles les plus curieuses qui soient. Son eau d'une couleur rose vif questionne tout le monde et jusqu'à présent, personne n'a encore pu expliquer ce phénomène étrange.

Situé sur une île d'Australie-Occidentale nommée "Middle Island" qui se trouve dans l'archipel de la Recherche, ce lac mesure 600 mètres de longueur. Séparé de l'océan par des dunes de sable blanc, il se trouve au milieu d'une forêt d'eucalyptus et est bordé d'un liseré de sels blancs.

Découvert en 1802 par l'explorateur britannique Matthew Flinders, sa couleur vive pose de nombreuses interrogations. Le plus étonnant est certainement le fait que lorsque l'on verse de l'eau du lac dans un verre, celle-ci garde sa couleur. Alors que nombreux étaient les scientifiques qui pensaient que c'était le fond du lac qui donnait à l'eau sa couleur rose, ces affirmations ont dû être révisées afin de trouver la bonne explication. Cependant, aucune explication n'a été confirmée à ce jour.
Néanmoins, nombreux sont ceux qui prétendent que cette couleur vive proviendrait d'une algue et de bactéries qui se développeraient en raison de la forte salinité du lac. Non confirmée, cette hypothèse qui apparaît comme la plus probable a été abandonnée. Depuis le milieu du vingtième siècle, les recherches n'ont donné aucun résultat valable.

Et comme pour tout phénomène qui ne trouve pas d'explication rationnelle et scientifique, les légendes urbaines affluent. Certains ont même remarqué que la forme du lac ressemble étrangement à une trace de pas du "Bigfoot". En attendant une explication, regardez plutôt ces magnifiques images du Lac Hillier.