Traduit par Les Chroniques de Rorschach

Cette année 2012 a été une année riche en événements. Nous avons eu les jeux olympiques, une élection présidentielle américaine, l'année la plus chaude jamais enregistrée, nous avons aussi vécu l'apocalypse maya. Cependant, beaucoup de choses que de nombreux voyants avaient prédites ne se sont pas produites, spécialement les prédictions concernant des événements très dramatiques.

Alors que nous nous préparons à entrer dans l'année 2013, le temps lui-même semble s'accélérer et risque de rendre des événements dramatiques plus probables. Les points de basculement semblent avoir été violés sur de nombreux fronts, et ce qui nous attend de l'autre côté est difficile à savoir.

Mais nous allons sortir la boule de cristal et faire quelques prédictions audacieuses pour 2013.

Ces prévisions ne proviennent pas de pouvoirs spirituels, mais de recoupements faits à partir des flux actuels d'informations et de l'extrapolation de certaines tendances. Elles peuvent sembler audacieuses pour certains, tandis que la plupart des lecteurs pourraient les reconnaître comme des conclusions hâtives.

Alors sans plus tarder, voici notre top 10 des prédictions pour 2013:

1. Baisse du marché boursier:

De nombreux prévisionnistes ont prédit un krach du marché boursier chaque année depuis la crise financière de 2008. Pourtant, il est resté fort et a même atteint sont plus haut niveau depuis 3 ans en Septembre 2012. Il y a beaucoup de raisons pour que ce niveau n'ai rien à voir avec la croissance économique réelle : les dollars dévalués, de l'argent pas cher pour les banques de Wall Street, la trésorerie et les investissements des sociétés thésaurisation, etc Il s'agit d'un marché haussier faussé. C'est pourquoi il est facile de prédire une baisse significative en 2013.

Les médias nous renseignent sur l'économie réelle depuis des dizaines d'années, mais les chiffres trafiqués de l'économie sont en train de sa fracasser sur la vague de la réalité. Un quantitatif easing sans limites, un trillion en produits dérivés sur la dette personnelle, le plus faible pourcentage jamais atteint de population active et l'augmentation du fardeau social des bons d'alimentation et d'autres programmes d'enregistrement vont finalement faire éclater le barrage en 2013.

L'indice Baltic Dry, qui est considéré comme le meilleur indicateur de notre économie de consommation, a subi une perte dramatique en Décembre. Certains affirment qu'une nouvelle récession est déjà là et que le marché boursier va bientôt la répercuter en 2013. Attendez vous à voir le Dow Jones plonger sous la barre des 10K (environ 30% ou plus) l'année prochaine.

2. Les métaux précieux augmentent de plus de 50% :

A partir des prévisions précédentes, nous prévoyons que l'or et l'argent augmenteront d'au moins 50%.
Quand l'exode massif de la bourse et des autres investissements en titres papiers aura lieu, les investisseurs individuels et institutionnels vont commencer une nouvelle ruée vers l'or. D'ailleurs, c'est déjà le cas.

Les banques centrales du monde entier cherchent à acquérir de l'or ou rapatrient leur or étranger, tandis que les grands investisseurs comme George Soros ont augmenté leurs positions alors qu'ils avaient auparavant dénoncé l'or comme un investissement non-rentable.

3. Les écoles commencent à installer des scanners corporels :

Étant donné que les fusillades récentes ont entraîné des morts horribles d'innocents, y compris des enfants, le public est assez effrayé pour accepter n'importe quoi. Nous prévoyons donc que des scanners corporels commenceront à apparaître dans les écoles et autres lieux publics en 2013. Il y a plusieurs raisons à cette prédiction. Le public réclame à grands cris la protection et de nombreuses écoles de quartiers défavorisés ont déjà des détecteurs de métaux, de sorte que la mise à jour sera acceptable sinon préférable dans les zones suburbaines.

En outre, le lobby des firmes de scanners corporels exercent des pressions sur le gouvernement pour avoir plus de clients, et en général, il obtient ce qu'il veut. Et, enfin, les autorités aiment par dessus tout enlever nos droits au nom de la sécurité, ce qui rend évident cette tendance.

4. L'Union européenne annonce la centralisation du Trésor :

La crise de la dette de la zone euro va retentir de nouveau en particulier dans les PIIGS (Portugal, Irlande, Italie, Grèce, Espagne), ainsi que dans de nouveaux pays. Au lieu de recourir à la constante augmentation de leurs «fonds de secours» pour renflouer les pays européens en difficulté, la Banque centrale européenne a annoncé en Séptembre dernier l'achat d'obligations illimitées de tout État membre dans le besoin. Cette action qui consiste à émettre une nouvelle dette basée sur l'argent dans le seul but de racheter de la dette est appellée "quantitatif easing "par la Réserve fédérale. L'UE a déclaré à plusieurs reprises la nécessité de constituer un Trésor central qui a le pouvoir de percevoir des impôts directs des Etats membres, ce qui reviendra à l'orientation politique de la zone euro vers les États-Unis d'Europe. Attendez vous à voir cela à entrer en fonction en 2013 avec peut-être le premier président élu de l'UE.

5. La légalisation de la marijuana balaie l'Amérique et le monde :

Après que les électeurs du Colorado et de Washington aient démontré que cela pouvait être fait, la légalisation de la marijuana est une idée dans l'air du temps. Aucune tentative de semer la peur ou le mensonge n'arrêtera maintenant sa légalisation. Bien que 15 États aient décriminalisé la possession de marijuana, et avec 18 états autorisant le cannabis à usage médicinal, la dernière campagne électorale sera ultérierement vue comme le point d'inflexion de la légalisation à grande échelle de l'herbe.
Au moins 7 autres Etats envisagent la légalisation. Pendant ce temps, le Mexique est en train de reconsidérer sa guerre contre la marijuana et l'Uruguay en est déjà à concevoir le cadre législatif pour la légalisation, ce qui fera de lui le premier pays avec la légalisation complète. Attendez vous en 2013 et au-delà à la légalisation de la marijuana sans que quiconque ne puisse s'y opposer sans avoir l'air extrêmement stupide.

6. Une cyber-attaque géante frappe l'Amérique :

Tous les gouvernements et de nombreuses grandes entreprises veulent mettre plus de contrôles sur l'Internet. Cependant, la population en général ne veut pas que leur internet bien-aimé change , il faut donc un événement qui amènera le public à croire qu'un Internet «sécurisé» est une priorité. Cela ne peut pas être simplement une attaque mineure frappant un secteur des petites entreprises. Il faudrait quelque chose qui inflige une douleur au public, peut-être une panne d'Internet ou une panne étendue du réseau électrique qui serait attribuée à des cyber-terroristes fera l'affaire.

Depuis un certain temps, beaucoup d'analystes ont prédit un cyber 9/11 ou "Pearl Harbor éléctronique ", affirmant que ce n'est pas une question de savoir si, mais quand. Les principaux éditeurs d'antivirus comme McAfee mettent également en garde contre un tel événement en 2013 par le biais du projet "Blitzkrieg projet". Et tout comme avant le 11/9, il y a une législation massacrant les libertés qui ne demande qu'à être adoptée si une version cybernétique du 11 septembre devait avoir lieu.

L'échange d'informations sur Internet constitue une menace énorme pour tous les régimes et leurs médias marionnettes. Ils ne peuvent pas attendre plus longtemps avant de mettre un terme à la libre circulation de l'information et, par conséquent, cette attaque sera une opération classique sous faux drapeau. Notez le bien, cela arrivera en 2013.

7. Assad est renversé :

De nombreux experts ont prédit que cela aurait pu déjà arriver depuis longtemps, mais sans no-fly zone de l'OTAN (= frappes aériennes massives sur Assad pour une destruction dans le style de la Libye) la coalition de rebelles hétéroclites s'est révélée ne pas être à la hauteur.

Cependant, nous avons vu que quand l'engagement de l'OTAN se fait à grande échelle, comme pour la Libye, il est pratiquement garanti de gagner. Depuis que l'Occident a augmenté son soutien aux rebelles djihadistes en leur donnant une formation, des armes, de l'argent et des missiles Patriot en Turquie, son engagement est clair.

Par ailleurs, l'ONU a mis en garde contre un génocide inter-éthnique, et les responsables américains ont clairement indiqué la ligne rouge à ne pas franchir : l'utilisation des armes chimiques. Comme par hasard, PressTV et Fars News rapportent que des militaires en ont en effet utilisé des armes chimiques. Que cet événement particulier soit confirmé ou non, à un moment donné en 2013, il fournira une justification pour remplacer le régime d'Assad comme cela fut planifié depuis des années.

8. L'occident attaque l'Iran, début de la troisiéme guerre mondiale:

Le renversement de la Syrie va laisser l'Iran comme la derniére nation au Moyen-Orient qui ne soit pas contrôlée par l'Occident. Outre ses vastes réserves pétrolières, l'Iran a également la dernière banque centrale non gérée par le cartel bancaire international, et ce dernier les veut. C'est l'objectif final formulé par de nombreux think tanks.

La guerre avec l'Iran a pris des années d'élaboration et a déjà techniquement commencé avec des sanctions économiques paralysantes et un encerclement par des bases militaires stratégiques. En effet, la troisiéme guerre mondiale a bel et bien commencé quand l'Amérique a envahi l'Afghanistan et l'Irak, mais cette guerre longue de plus de dix ans, est sur le point de devenir beaucoup plus intense. En outre, l'establishment aura besoin d'une distraction pour la crise économique de 2013, et seulement une guerre à grande échelle parviendra effectivement à servir à cette fin.

L'Occident pousse l'Iran à une attaque depuis des années pour justifier de nouvelles agressions. Les iraniens n'ont pas pas mordu à l'hameçon. Mais une fois tombée la Syrie, toute cette pression deviendra trop dure à supporter et ils vont être obligés de se défendre. L'Occident va présenter cela comme une agression contre lui et lancer son attaque. La question sera de savoir comment les autres grandes puissances comme la Chine et la Russie réagiront à cette agression contre leur allié.

9. Le Prix ​​des denrées alimentaires et du pétrole vont une nouvelle fois battre des records :

C'est la prévision qui a le plus de chances de se réaliser car il est mathématiquement impossible qu'en cette ère de création monétaire illimitée, avec l'expansion des conflits dans les régions pétrolières, une demande accrue ajoutée à une instabilité climatique que certains prix des denrées alimentaires et des matières premières n'atteignent de nouveaux sommets tandis que le pétrole est toujours aux alentours de son pic de 2008 à 147 $ le baril.

Tout d'abord, penchons-nous sur le pétrole car il est aussi un contributeur majeur au prix de la nourriture. Le cours du pétrole sera soumis à diverses pressions conflictuelles en 2013. Il y aura diminution de la demande en raison d'une forte récession économique, mais elle sera plus que compensée par la dévaluation des pétrodollars et les retombées des conflits régionaux. Nous prévoyons que le pétrole montera-delà de son précédent sommet à plus de 150 $.

Ce prix élevé du pétrole entraînera une augmentation significative des prix alimentaires à cause du fait que l'agriculture industrielle est totalement dépendante du pétrole pour le labourage, la fertilisation, les pesticides, la récolte, la transformation et le transport. Ajoutez à cela le problème du transfert des stocks d'actifs vers des biens corporels tels que les produits alimentaires plus facilement négociables. Cette spéculation mènera à prix alimentaires beaucoup plus élevés. Ajoutez à cela des conditions météorologiques de plus en plus extrêmes, et nous avons une recette pour une crise alimentaire majeure en 2013.

Les citoyens moyens dépenseront un pourcentage beaucoup plus élevé de leur salaire pour l'alimentation ce qui mettra davantage de pression sur le restant de la production économique. Pire encore, une grande partie de la population pourra faire l'expérience de la faim pour la première fois dans leur vie.
Bien entendu, on pourra s'attendre à ce que l'utilisation de coupons d'alimentation explose encore plus vite que ce ne le fut au cours des cinq dernières années.
À l'inverse, les aliments en vrac seront l'un des meilleurs investissements pour 2013.

10. Plus de changements climatiques extrêmes :

Les conditions météorologiques extrêmes semblent être la nouvelle norme. En 2012, nous avons vu l'année la plus chaude jamais enregistrée, des sécheresses records dans le grenier de l'Amérique, et une drôle de super-tempête Sandy qui laisse encore des milliers de gens sans courant plus de deux mois plus tard. Toutefois, les autorités ne se sont toujours pas mises d'accord sur la cause de ce climat extrême. Depuis que les climats des autres planètes de notre système solaire se soit également modifié, il semble peu probable que l'augmentation du CO2 soit la principale cause du changement climatique.

Plusieurs experts désignent l'évolution rapide du déplacement du pôle Nord et le nouveau maximum solaire comme les principaux facteurs du changement climatique. Et en parlant de météo céleste, deux grandes comètes apparaîtrons en 2013 à proximité de la Terre et l'impact sur notre climat, le cas échéant, est impossible à prévoir. En outre, il semble que l'Anneau de Feu du pacifique se réveille entraînant une sismicité et une activité volcanique accrues

Pour 2013, nous prévoyons plus de super tempêtes dont des tempêtes d'hiver qui seront désormais nommés pour la première fois ainsi qu'une augmentation encore plus importante de l'activité sismique et des dommages encore plus dévastateurs seront infligés aux récoltes.

Beaucoup de ces prédictions semblent négatives et effrayantes, mais en gardant à l'esprit qu'elles sont possibles, on peut se préparer et se positionner pour survivre et même prospérer dans des conditions qui pourraient sembler horribles. Il n'est également jamais trop tard pour tendre la main à votre communauté locale en partageant des informations d'une manière positive, et encourager la discussion sur les stratégies pour renforcer la résistance locale aux grands événements mondiaux.