Voici la dernière grosse éruption solaire de l'année 2012. Elle est montée avec grâce, sous forme de vrille, au-dessus de la surface du soleil le 31 décembre 2012. Les forces magnétiques ont poussé l'écoulement de plasma, mais sans la force suffisante pour surmonter la gravité du soleil. Une grande partie du plasma est donc retombée sur la surface du soleil. L'évènement a été capté par la sonde spatiale Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA.

Ci-dessous : L'éruption solaire du 31 décembre observée par la sonde SDO. L'évènement, en temps réel, a duré plus de 4 heures.


La longueur de l'éruption s'est étendu sur environ 260 000 km à partir du Soleil. Cette éruption est relativement petite, elle représente 20 fois le diamètre de notre planète qui est d'environ 12 800 Km et que vous pouvez apercevoir dans la comparaison ci-dessous.
Le Soleil rentre dans la dernière année de son intense cycle d'activité qui dure 11 ans, donc nous devrions, encore cette année, profiter de ce genre de spectacle, en espérant que ces éjections de masse coronale ne soient pas trop puissantes lorsqu'elles seront dirigées vers la Terre. Elles sont susceptibles de provoquer des orages magnétiques, entrainant des perturbations sur nos satellites et nos systèmes de télécommunications.

A partir de la NASA : Solar Ballet on the Sun.