armurerie américaine
© Reuters

Le durcissement de la loi sur les armes, envisagé par Barack Obama, inquiète les partisans du second amendement. Alors que les premiers détails du plan de la Maison blanche commencent à circuler, de nombreux Américains se précipitent dans les armureries, notamment dans le Colorado, où les ventes ces derniers jours auraient atteint des chiffres records.

« Ils ont peur de perdre le droit de posséder des armes, de perdre le second amendement », dit ce vendeur. « Donc ils en achètent en espérant qu'ils pourront les conserver si Monsieur Obama change la loi. »

Après la tuerie de Newtown, Barack Obama s'était dit favorable à un retour à l'interdiction des armes d'assaut. Mais le président américain serait prêt à aller beaucoup plus loin. Selon le Washington Post, la Maison Blanche envisagerait en effet d'imposer des vérifications globales sur l'identité des acheteurs. Des vérifications qui ne sont pas faites actuellement lorsqu'une arme est vendue par un particulier sur internet. Le plan prévoit également un renforcement des contrôles concernant l'équilibre mental des acquéreurs.