© Contains Ordnance Survey data/Crown

Une collision entre deux navires au larges des cotes anglaise prés de la ville de Torquay fait craindre une marée noire qui polluerait les plus belles plages de la Riviera anglaise.

L'incident s'est produit dans la nuit de dimanche vers 20 heures au large de Hope's Noze à Torbay, dans le Devon. Le premier, le Emsstrom, un navire de 80 mètres a déjà coulé au large du Devon mais les risques de pollution liés à ce naufrage sont minimes, ses cales et ses réservoirs étaient vides.

En revanche le remorqueur Christos 22 fait craindre le pire, son réservoir contient 200 tonnes de diesel et les équipes de sauveteurs sur place mobilisent tout leur efforts pour colmater une une brèche sur sa coque et tente de pomper le carburant et l'eau de mer qui s'infiltre dans la zone accidentée. Tous les membres des équipages ont été évacués et sont sains et saufs, la situation est stable pour le moment.

le Christos 22, un remorqueur tirait le Emsstrom vers littoral afin de vérifier un problème lorsqu'un câble a rompu et frappé les coques des navires. Une entaille de 16 pouces a déchiré le côté du remorqueur et le bateau a commencé à prendre l'eau rapidement.

© PA
L'Emsstrom, un navire désarmé a été séparé du remorqueur par les sauveteurs, il a fini par coulé en eau profonde sans carburant à bord, de sorte qu'il ne sera pas une menace ni pour la navigation ni pour l'environnement.Un porte-parole de l'Agence maritime et des garde-côtes a déclaré: «Les sauveteurs sont à bord du remorqueur Christos 22. Les opérations de pompage continuent à bien se dérouler.

Néanmoins, toute cette opération de sauvetage se passe tout près de la côte et si le remorqueur venait à couler il pourrait y avoir un problème de pollution importante. Il y a beaucoup de diesel dans ses réservoirs, et si le bateau coule, il y a une bonne chance que ce diesel contamine les plages locales. C'est aussi une zone de pêche et cela aurait un impact sur les oiseaux et la faune locales.

Il a ajouté que si le bateau ne peut être sauvé, des navires de la Royal Navy déjà sur place commenceront la «difficile» tâche de pomper tout ce diesel hors de l'eau.

Deux canots de sauvetage sont sur les lieux, le HMS Lancaster et le HMS Severn plus un deuxième remorqueur, le Vulcain MTS, qui est en attente.