Bacon
© Inconnu
Bacon Nights

Les protéines joueraient un rôle important dans le contrôle de l'appétit. Un manque de protéines pourrait ainsi nous pousser à manger plus que de raison.

On entend fréquemment que les protéines permettent de couper la faim et qu'elles sont donc recommandées pour maigrir. Mais pour les chercheurs cette question présente également un intérêt de santé publique : si les protéines ont un rôle dans le contrôle de l'appétit, peut-être que nos apports protéinés ont un lien avec la prévalence de l'obésité qui ne cesse de croître en France depuis plusieurs d'années.

Toutefois on sait aussi que les apports journaliers en protéines sont relativement importants dans les pays riches, les chercheurs ont donc émis l'hypothèse que c'était le pourcentage de protéines au sein d'un repas qui était le plus important, plus que la quantité totale de protéines sur la journée. Pour tester cette idée une équipe Néerlandaise a suivi 40 hommes et 39 femmes qui ont été assignés à manger des repas préparés apportant soit 5 %, 15 % ou 30 % des calories sous forme de protéines, avec le même apport calorique total. Autrement dit c'est le rapport entre les protéines d'une part et les glucides et lipides d'autre part qui a été modifié à chaque repas. Pendant toute la durée de l'expérience les participants ont eu le droit de grignoter entre les repas autant qu'ils le souhaitaient.

Lire la suite sur le site La Nutrition