Dans cette nouvelle vue de la galaxie Andromède de l'observatoire spatial Herschel de l'ESA, des lignes froides de formation d'étoiles sont révélées dans les moindres détails. Andromède, également connue sous le nom de M31, est la galaxie majeure la plus proche de notre propre Voie lactée à une distance de 2,5 millions d'années-lumière, ce qui en fait un laboratoire naturel idéal pour étudier la formation d'étoiles et l'évolution des galaxies.

© ESA/Herschel/PACS & SPIRE Consortium, O. Krause, HSC, H. Linz
Sensible à la lumière de l'infrarouge lointain de la poussière fraîche mélangée avec du gaz, Herschel cherche les nuages de gaz où naissent les étoiles. La nouvelle image révèle une partie de la poussière froide dans la galaxie - de seulement quelques dizaines de degrés au-dessus du zéro absolu - de couleur rouge dans cette image.

En comparaison, les régions chaudes telles que le renflement central densément peuplé, qui abrite des étoiles plus anciennes, prennent un aspect bleu.

La structure complexe est présente tout au long de la galaxie de 200 000 années-lumière de large avec des zones de formation d'étoiles organisées dans les bras spiraux et au moins cinq anneaux concentriques, entrecoupés de lacunes sombres où la formation d'étoiles est absente.

Accueillant plusieurs centaines de milliards d'étoiles, cette nouvelle image d'Andromède montre clairement que de beaucoup plus d'étoiles naîtront bientôt.

Source : ESA