Les cancers des enfants et des adolescents sont en constante augmentation en Europe depuis les années 70, à hauteur de 1 à 3% par an, a fait savoir vendredi la Ligue des Droits de l'enfant en prévision de la journée mondiale contre le cancer, qui aura lieu le 4 février. Une accélération de cette tendance a même été constatée depuis 2010. En Belgique, quelque 480 nouveaux cas de cancers chez l'enfant sont décelés chaque année. Cela concerne principalement les leucémies et les tumeurs du cerveau.

"La croissance du nombre de cancers chez l'enfant ainsi que de nombreuses études viennent renforcer les hypothèses que la plupart de ces cancers sont d'origine environnementale et pourraient être aisément évités", souligne la ligue dans un communiqué. Selon l'asbl, il est urgent de bannir de l'environnement toutes les substances chimiques potentiellement dangereuses (pesticides, PCBs, additifs alimentaires...) pour l'enfant.

Entre 30.000 et 50.000 produits chimiques sont toujours utilisés en Europe, dans les foyers et dans l'industrie."Pour une grande majorité, les effets sur la santé humaine et sur l'environnement ne sont pas connus, mais nombre d'entre eux sont suspectés d'être à l'origine de maladies graves, dont le cancer", estime-t-elle encore.

Pour cette raison, la ligue réclame la mise en place d'une politique de prévention efficace dans la lutte contre le cancer des enfants. "En attendant que de réelles mesures de prévention soient prises, nous demandons qu'une campagne de sensibilisation aux risques environnementaux de cancers infantiles soit diffusée largement auprès de la population, à l'intention des futurs parents.