Passage du Drake, de l'île Half Moon , et du détroit de Bransfield
© Didier Drouet
Détroit de Bransfield

Des chercheurs du Centre Océanographique National basé à Southampton (Angleterre) ont découvert une nouvelle bouche volcanique dans l'Océan Antarctique, dans le Détroit de Bransfield, région peu explorée au sud des Iles Shetland et au nord de la Péninsule Antarctique. Les chercheurs effectuaient une mission à bord d'un vaisseau de recherches scientifiques doté d'une caméra sous-marine baptisée « The Shrimp » (en français « La Crevette »).

La nouvelle bouche, située à environ 1200 mètres de profondeur, est différente des bouches hydrothermales classiques dans la mesure où sa température est plus basse, même si l'eau de mer qui l'entoure est plus riche en éléments comme le lithium, le bore et le calcium.

Les scientifiques ont également découvert les restes d'une ancienne cheminée hydrothermale qui s'était formée quand l'eau était beaucoup plus chaude. La bouche était alors beaucoup plus active et donnait naissance à un univers vivant, comme on l'a déjà observé autour de « fumeurs » ailleurs sur la planète.

Des bouches hydrothermales et des volcans sous-marins ont déjà été découverts dans d'autres secteurs de l'Océan Antarctique. N'oublions pas non plus que le continent antarctique est dominé par le Mont Erebus (3794 m), le volcan actif le plus méridional de la Terre.
Vous pourrez lire une description complète (en anglais) de cette découverte sur le site PLOS ONE à cette adresse.