Traduction : SOTT

Écoutons d'abord un petit interlude musical pour nous mettre en condition pour cet essai :

Tom Petty And The Heartbreakers - I Won't Back Down [Je ne reculerai pas - NdT]

C'est clair que j'ai mis les pieds dans le plat en écrivant sur les prétendus « chemtrails ». Les « flamers »[1] et agresseurs ad hominem sont sortis du bois, et lorsque ça arrive, vous savez que vous venez d'aborder un sujet brûlant ou de toucher un point sensible. Aurions-nous affaire à un groupe de béni-oui contrôlés par COINTELPRO et dont le but est de distraire l'attention du public afin que personne ne comprenne ce qui se passe réellement ?

Mes lecteurs savent que j'étudie les complots - je le fais depuis 1985, après avoir lu None Dare Call it Conspiracy [Personne n'ose appeler ça « complot » - NdT] et tenté de me convaincre qu'il s'agissait d'absurdités paranoïaques - en vain. De plus, j'ai payé le prix fort pour ce que j'ai appris et partagé. Je ne fais pas cela pour ma santé ou pour remporter un prix de popularité. Après tout, les tenants des religions officielles me haïssent et ont peur de moi, les types de la science officielle me haïssent, les New Agers me haïssent et même un tas de théoriciens du complot me haïssent. Je pense que c'est parce que je ne crois pas à l'adage « l'ami de mon ami est mon ami, et l'ennemi de mon ami est mon ennemi » ; je préfère prendre chaque situation à part et l'examiner selon ses propres mérites. Et lorsqu'on voit le genre de réactions que j'ai provoquées avec mon petit article sur les chemtrails, on se rend compte qu'il y a quelque chose de pourri au Danemark, que ça pue de plus en plus chaque jour et que cette puanteur ne vient pas des produits chimiques largués par des avions commerciaux.

Le fait est que je pense bien qu'il y a une certaine quantité de produits chimiques toxiques qui sont dispersés sur les populations humaines, et je l'ai d'ailleurs souligné dans le 1er point de mon article. Mais pour X raison, les gens lisant cet article à la fois sur SOTT et sur Facebook ont manqué ce point. Ils veulent que pratiquement chaque avion dans le ciel soit impliqué, et pour eux, chaque traînée faite par ces avions est un méchant « chemtrail ». Comme je l'ai dit, leur résistance semble révéler autre chose. Je veux dire, Bon Dieu ! Pourquoi ne voient-ils pas les coupables évidents du déversement de produits chimiques létaux dans la troposphère : la pollution industrielle corporatiste qui tue des millions de personnes, tandis qu'on accuse la fumée de cigarette et les chemtrails !

Pourquoi ne se concentrent-ils pas plutôt sur ce qu'ils mangent et boivent, pour trouver des solutions aux problèmes de santé dont ils prétendent souffrir à cause de ces « chemtrails » ? Oh, non ! On ne peut pas faire ça. Si on découvre une source réelle de pollution criminelle, on se doit d'y FAIRE quelque chose. Mais tant qu'il s'agit d'un vague programme gouvernemental secret, on peut juste se contenter de hurler au meurtre sanguinaire, mais on n'a pas à y faire quoi que ce soit - comme par exemple prendre un avocat et traîner les coupables en justice.

Je vous le dis, je deviens vraiment irritable ces jours-ci, parce que je n'ai plus beaucoup de patience face à une telle stupidité.

Mais ce n'est pas vraiment ce dont je veux parler aujourd'hui, bien qu'il s'agisse là d'un « signe des temps » lié au sujet qui occupe mon esprit. Laissez-moi donner un peu de contexte.

En 2002, après des mois d'attaques, de diffamation, de calomnie et d'injures par une bande de cyberpathes déterminés à détruire ma réputation afin que personne ne puisse bénéficier de mes conclusions de recherche et de mes expériences, je suis tombée malade. Maintenant, je sais que c'était une maladie induite par le stress et causée par une exposition directe à la psychopathie, mais à l'époque je n'avais pas encore une connaissance détaillée de ces choses. Donc mon mari et moi avons réfléchi et décidé de consacrer notre énergie à quelque chose de plus créatif que la bataille quotidienne contre un petit groupe de menteurs pathologiques ; c'était une perte énorme de temps et d'énergie.

J'ai donc fait ce que je fais toujours dans toute situation : j'ai commencé à faire des recherches sur le sujet et à partager mes découvertes. J'ai écrit une série intitulée Adventures with Cassiopaea. Lorsque j'ai atteint un certain point dans ce projet, qui plongeait dans certaines des théories du complot les plus intéressantes sur la planète, je me suis rendue compte que c'était comme si les évènements de notre monde suggéraient que nous nous approchions d'une sorte de dénouement [2] style Fin des Temps. J'ai alors décidé de faire la chronique des événements mondiaux quotidiens, dans l'espoir qu'une sorte de schéma s'en dégagerait, un schéma que je pourrais désigner et dire : « voyez ?! », et soit valider, soit invalider.

Ainsi commença Signs of the Times, connu maintenant comme SOTT.net.

Quelqu'un m'a demandé récemment pourquoi j'avais choisi ce nom, et si je savais que c'était le titre d'une série d'écrits rédigés par une adventiste du septième jour ayant vécu à la fin du XIX e siècle, Ellen White, qui se trouvait aussi avoir été une partisane de la suprématie de la race blanche et une eugéniste.

À l'époque, je n'étais pas au courant qu'une publication religieuse portait ce titre, bien que je ne fusse pas surprise, puisque l'expression a été utilisée par nombre de personnes, de nombreuses manières et dans de nombreux contextes. J'ai pris « Signes des Temps » parce que c'est le sujet qui m'intéressait : les signes des temps, comme dans Matthieu 16 :1-3 :
« Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l'éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ; et le matin, Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. » [3]
Et dans cet extrait plus détaillé de Matthieu 24 :3-31 :
Il s'assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?

Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.
Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d'être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.
Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.
Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.
Alors on vous livrera aux tourments, et l'on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.
Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.
Et, parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.
Mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus.
Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. [4]
Pourquoi ? À cause des échanges suivants issus de mon Expérience cassiopéenne :
Q : (L) Les passages attribués à Jésus dans Matthieu 24 et Luc 21 où Jésus prédit la fin des âges et son retour sont-ils rendus fidèlement ?

R : Pas loin.
Et :
Q : (L) Dans le passé récent, vous avez indiqué que le chapitre 24 de Matthieu et le chapitre 21 de Luc avaient été donnés par Jésus après son état de sommeil prolongé. Ces deux chapitres se réfèrent au temps présent comme aux jours de Noé. Cette estimation est-elle exacte ?
R : Dans un sens, et les événements individuels sont encore indéterminés.
Cela, bien entendu, m'amène au cœur du sujet.

Vous voyez, au début, Signs of the Times était une chronique personnelle, juste pour moi et quelques autres personnes. Je voulais garder une trace de tous ces « Signes des Temps » listés dans Matthieu, comme les guerres et les rumeurs de guerre, les fléaux et pestilence, les inondations et famine, les signes dans les cieux, la charité du plus grand nombre se refroidissant, les faux prophètes et les mensonges si profonds qu'ils en trompent même les « élus » - qui que soient ceux désignés par ce terme.

Le temps a passé, le site est devenu populaire, les aides sont venues et nous nous sommes tous concertés pour déterminer notre direction, pour savoir où aller avec ce site qui gagnait en popularité malgré les efforts évidents des diffamateurs et Google qui essayait de cacher notre existence. (Nous avons passé - et passons toujours - beaucoup de temps et d'efforts à chercher comment gérer la censure de Google. Contrairement à Julian Assange, nous n'avons jamais fait un pacte avec le diable pour devenir populaires. SOTT est en ligne depuis 9 ans maintenant, et nous avons travaillé et sué sang et eau pour chaque lecteur.)

Notre idée à l'époque était qu'il y a toujours de nombreux penseurs du courant officiel qui ne veulent pas s'intéresser à l'angle ésotérique, mais qui méritent toujours qu'on leur présente la vérité d'une manière qu'ils peuvent comprendre, et que la meilleure manière de le faire était peut-être par la juxtaposition intelligente d'articles de la presse officielle qui sont « objectivés » par des commentaires et/ou un ajustement du titre pour mieux refléter ce qui est réellement dit ou fait. Bien entendu, tout ce travail était soutenu en continu par notre travail ésotérique, donc nos points de vue venaient non seulement de notre développement personnel et capacité à voir l'invisible, mais aussi parfois directement de l'information qui nous était fournie par l'Expérience cassiopéenne mentionnée ci-dessus.

Au fil du temps, deux choses sont devenues apparentes :

1) Oui, nous sommes dans une sorte de « Fin des Temps », que cette fin soit apportée par l'extinction naturelle de la race humaine à cause de la prise de contrôle des psychopathes ou à cause des changements terrestres prophétisés depuis longtemps et dont les Cs ont précisé qu'ils se produiraient comme un reflet « ce qui est en bas est comme ce qui est haut » de ce qui se passe ici sur la planète Terre ;

et :

2) Les gens le comprennent ou pas, et aucune contorsion diplomatie ni langage mielleux ne changeront ça. Soit c'est en vous, soit ça ne l'est pas.

Mais ce fut un noble effort, et il méritait bien l'énergie que nous y avons mise pendant 7 années sur les 9 de l'existence de SOTT. Au moins, nous savons que nous avons fait tout ce que nous pouvions.

Ce qui m'amène au cœur du sujet : le jour de Noël, j'ai publié un court essai intitulé Le cadeau des Rois mages aux Élus dans lequel j'ai écrit :
La situation est si grave que je ne vois aucun espoir pour l'humanité dans son ensemble. L'extinction de notre espèce est l'issue inévitable, et je ne suis plus la seule à penser ainsi ; même plusieurs scientifiques et experts académiques l'affirment. Même s'ils semblent incapables de mettre le doigt sur le nœud du problème, ayant tendance à blâmer les effets au lieu des causes, ils sentent leurs cheveux se dresser sur leur tête et les loups nous encercler dans les ténèbres.
Le problème, c'est le mal au niveau personnel. Et dans notre monde, le mal personnel se manifeste toujours par la pathologie, qu'il s'agisse d'une maladie du corps ou de l'esprit, du corps social ou politique, ou du corps de notre mère : la planète Terre. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

De même que les germes sont inconscients du fait qu'ils seront brûlés vifs ou enterrés profondément avec le corps humain qu'ils entraînent vers la mort, les psychopathes dirigeant actuellement l'humanité ne se rendent pas compte - car ils en sont incapables - que, sous leur domination, l'unique issue pour tous (y compris pour eux-mêmes) est la mort.

Plus loin dans l'article, j'ai fait quelque chose que nous avions décidé de ne pas faire en 2003 lorsque SOTT commença l'effort de réveiller les citoyens « lambda ». J'ai mentionné les Cassiopéens :
Je vais ici mentionner un sujet dont je ne discute pas souvent sur SOTT.net - mes expériences en communication supraluminique - l'expérience cassiopéenne. Je dois souligner qu'ici, à SOTT, nous obtenons beaucoup de pistes de la part des C's concernant les affaires du monde, même si leur aide se résume avant tout à nous suggérer de faire des recherches approfondies - et à nous faire entrevoir une piste ou à fournir des mots-clés... Et les C's ont bien souvent raison. Après tout, comme ils le disent :
La vie est religion. Les expériences de vie reflètent notre façon d'interagir avec Dieu. Ceux qui sont endormis sont ceux de peu de foi en termes de leur interaction avec la création. Certains pensent que le monde existe pour être surmonté, ignoré ou éliminé. Pour ceux-là, les mondes cesseront. Ils deviendront exactement ce qu'ils donnent à la vie. Ils deviendront un simple rêve dans le « passé ». Ceux qui portent une stricte attention à la réalité objective qui les entoure deviendront la réalité du « Futur ».
Tout ce qui est en train d'arriver en ce moment-même sur la planète, ils l'avaient prédit de façon exacte en 1997 - 2000... je ne pense pas que nous serions allés aussi loin si nous n'avions pas bénéficié de leurs conseils. J'ignore si vous, lecteurs, avez lu « L'Onde » et "Adventures With Cassiopaea", même j'ai tout exposé sur Internet dès 1998-1999, et jusque là, ils ont eu raison à de multiples reprises. Alors j'ai tendance à considérer comme une forte probabilité qu'ils aient raison la plupart du temps.
J'ai été surprise de recevoir nombre de courriels et de commentaires de lecteurs qui regrettaient l'ancien SOTT, où les commentaires des C's étaient librement déployés. Je me suis rendue compte que cela me manquait aussi. C'était une auto-limitation artificielle, une sorte d'handicap dans le jeu.

Au cas où certains d'entre vous ne seraient pas au courant, les C's nous ont informés que nous avions jusqu'à 2014 pour régler les choses d'une manière ou d'une autre. Cela signifie qu'il reste peu de temps. Et nous remarquons certainement que cette pression s'accroît au sein des cercles des élites au pouvoir. Ils deviennent de plus en plus éperdus, tentant de contrôler absolument tout. Et ils atteindront largement ce contrôle avant que l'Univers et Mère Terre et Père Soleil n'interviennent. Après tout, ils ne réagissent qu'à ce qui se passe ici sur Terre. Nous pensions pouvoir améliorer les choses si suffisamment de personnes pouvaient s'éveiller à temps - « à cause des élus, ces jours seront abrégés » - mais nous ne pensons plus que ce sera possible. La fenêtre s'est fermée, et les preuves sont tout autour de nous, dans les cieux, dans les oiseaux et poissons morts et les signes dans les cieux. Même maintenant, la comète Elenin s'approche, et si Jim McCanney a raison, nous sommes bons pour de très intéressants « Signes des Temps » - sinon plus - en septembre et octobre prochains.

Chaque année, nous faisons un tirage de YiJing pour l'année à venir (oui, je sais, pourquoi faire du Yi Jing quand vous avez les Cs ? Parce que nous aimons toujours avoir un deuxième avis !), et le tirage pour cette année a été plutôt décourageant. Après tout, c'est l'année qui va produire la date 11/11/11. Notre question porte toujours sur la situation mondiale, et sur quelle direction nous devrions prendre dans notre travail. Nous avons obtenu l'hexagramme K'un, numéro 47 (4 + 7 = 11, d 'ailleurs), qui est l'Oppression (Épuisement). Ce qui suit est une traduction de Richard Wilhelm légèrement paraphrasée :
Au-dessus Tui le Joyeux, Lac
En dessous K'an l'insondable, Eau

Le lac est au-dessus, l'eau en dessous ; le lac est vide, asséché ; il est vide. Il est asséché, épuisé, parce qu'un abîme s'est ouvert à l'intérieur et en dessous. L'épuisement est exprimé encore d'une autre manière : au sommet, une ligne noire maintient deux lignes blanches en dessous d'elle ; à la base, une ligne blanche est coincée entre deux lignes noires. Le trigramme supérieur appartient au principe de l'obscurité, l'inférieur au principe de la lumière. Ainsi, partout les hommes supérieurs sont opprimés et maintenus sous contrainte par les hommes inférieurs.

Lorsqu'il n'y a pas d'eau dans le lac, les conditions sont exceptionnelles. Cela représente un temps d'adversité lorsque, partout, les hommes supérieurs sont opprimés et maintenus sous contrainte par les hommes inférieurs.

L'Oppression signifie connaître un destin adverse. C'est quelque chose qui arrive par hasard.

Le Jugement

L'OPPRESSION est un test du caractère
Elle mène à la perplexité et donc au succès.
Quand on a quelque chose à dire
On n'est pas entendu : on n'est pas cru.
Mais par l'oppression on apprend
À diminuer sa rancœur.

Les temps d'adversité sont l'inverse des temps de succès, mais ils peuvent mener au succès s'ils se présentent à l'homme juste. Lorsqu'un homme fort rencontre l'adversité, il reste joyeux malgré tout danger, et cette joie est la source de succès ultérieurs ; c'est cette stabilité qui est plus forte que le destin. Il est clair que celui qui laisse l'épuisement briser son esprit n'a pas de succès. Mais si l'adversité n'arrive qu'à courber un homme, elle crée en lui un pouvoir de réaction qui est destiné à se manifester dans le temps. Aucun homme inférieur n'est capable de cela. Seul le grand homme amène la bonne fortune et reste irréprochable. Il est vrai que pour l'instant, l'influence lui est refusée parce que ses mots sont sans effet.

En conséquence, dans les temps d'adversité, il est important d'être fort à l'intérieur et sobre en paroles.
Seul un grand homme peut amener la bonne fortune en demeurant irréprochable et juste.

L'IMAGE

Le lac est asséché, épuisé.
Lorsque le destin adverse le touche
L'homme sage risque sa vie
En suivant sa volonté.

Dans les temps de destin adverse, il n'y a rien d'autre à faire que d'acquiescer à son destin et rester vrai envers soi-même. Cela concerne la strate la plus profonde de notre être, car cela seul est supérieur à tout destin externe.
Il y avait deux lignes changeantes, un et six :

LES LIGNES

Six au début signifie : on est assis opprimé sous un arbre nu : on erre dans une vallée obscure.

Lorsque l'adversité frappe un homme, il est important pour lui par dessus tout d'être fort et de surmonter intérieurement le trouble. S'il est faible, le trouble l'accable. Au lieu de continuer son chemin, il reste assis sous un arbre nu et tombe encore plus profondément dans la tristesse et la mélancolie. Cela ne fait que rendre la situation encore plus désespérée. Une telle attitude vient d'une illusion intérieure qu'il doit surmonter par tous les moyens.

Six au sommet signifie : Opprimé par des liens que l'on peut maintenant briser.

Tandis que notre détresse tire à sa fin, on peut aisément maîtriser l'oppression avec perspicacité. Si l'on est encore hésitant et influencé par une ancienne condition, on craint de faire un mouvement. On doit saisir maintenant la situation à pleines mains, changer son attitude et être décidé.
Donc, en prenant les indices en main et en y réfléchissant, nous pensons qu'il est temps de concentrer notre attention et d'œuvrer pour la destinée de ceux qui sont éveillés. Il semble que la fenêtre d'opportunité qui aurait permis aux gens de se réveiller et d'avoir quelque effet sur les changements terrestres imminents se soit fermée. On peut dire que ces changements sont déjà là, et il est clair qu'il n'y a aucune possibilité de changements effectifs via la voie politique. Nous devons concentrer nos ressources sur l'éducation de ceux qui sont au moins en partie éveillés.

Et donc, SOTT va changer dans les jours et les semaines qui viennent. La première chose que vous remarquerez est le changement des catégories. Puisque nous adoptons une approche différente, nous nous concentrerons sur différentes lignes de force pour suivre l'actualité. SOTT va devenir, encore une fois, un endroit pour ceux qui vont dans la même direction, voient les mêmes choses, travaillent pour se garder les uns les autres éveillés et conscients.

Bien sûr, cela signifie qu'il y aura davantage d'articles sur les théories du complot - avérées, susceptibles d'être avérées, ou bien créées pour servir de coverup COINTELPRO à des activités encore plus malfaisantes (des genres de complots doublement inversés). Et si ça ne plaît pas aux New Agers et aux théoriciens du complot à la solde de COINTELPRO, qu'ils aillent voir ailleurs, d'accord ? Qu'ils trouvent des gens qui leurs plaisent et qu'ils restent avec. Parce que je ne m'abstiendrai pas de dire la vérité telle que je la vois, et je ne suis pas prête à être « gentille » !

Dixie Chicks - Not Ready To Make Nice

--
[1] Individus qui postent des messages délibérément hostiles ou insultants sur Internet - NdT

[2] En français dans le texte - NdT

[3] Louis Segond - NdT

[4] Ibid