Chers lecteurs,

Vous avez peut être remarqué que nous avons supprimé des articles et des mises à jour relatifs à l'enquête menée par le SRPJ de Toulouse à l'égard de SOTT.net.

Nous avions publié ces articles, qui comprenaient le détail de nos entretiens avec la police et notre analyse de ces derniers, car nous souhaitions exprimer notre frustration et notre désarroi d'être injustement dénoncés comme constituant « une secte ». Après avoir pris le temps de réfléchir à cette situation, nous sommes arrivés à la conclusion suivante :

Nous croyons que notre réaction initiale quant au fait d'être, comme nous le constatons, injustement accusés, était à la fois normale et compréhensible. Cependant, nous ne pensons pas qu'il soit légitime de focaliser notre frustration sur la police de Toulouse, ni sur tout autre représentant des autorités judiciaires françaises.

En conclusion, nous sommes prêts à accorder le bénéfice de la bonne foi à la police de Toulouse, qui, dans la poursuite de son enquête sur SOTT.net, suit purement et simplement la procédure normale découlant d'une plainte officielle dont elle a été saisie. En tant que tel, nous voulons préciser que nous sommes disposés à coopérer autant que nécessaire à l'avancement de ladite enquête judiciaire, avec l'espoir que notre propre bonne foi sera reconnue aussi rapidement que possible.

Nous sommes sûrs de pouvoir compter sur votre soutien.

Le comité de rédaction de SOTT.net.

.