Histoire et Cataclysmes
© Optimal
Premier numéro d'Histoire et Cataclysmes
Chers lecteurs,

Depuis un certain temps, nous avons le plaisir de travailler avec un éditeur qui, au fil des années, est devenu non seulement un merveilleux partenaire, mais également un ami. Il fait un travail sérieux, et en ardent défenseur de la presse papier, il fait de son mieux pour la faire survivre dans ce monde informatisé.

C'est grâce à sa gentillesse que Sott.net et les Éditions Pilule Rouge bénéficient régulièrement d'espaces de publicité gratuits dans ses différentes publications (sans quoi, nous n'aurions pas les moyens de faire la moindre publicité).

Cela fait trois ans que cet éditeur et ami lit tous nos articles et livres. Il a voulu créer un magazine consacré - comme son titre l'indique - à l'Histoire et aux cataclysmes. Même si, ne faisant pas partie de l'équipe éditoriale, nous ne sommes pas responsables du contenu, nous sommes ravis de voir des extraits d'articles de Laura Knight-Jadczyk publiés dans son magazine.

À ce titre, nous aimerions attirer votre attention sur le premier numéro d'Histoire et cataclysmes, désormais disponible en kiosque (et en commande sur Internet). En aidant à le diffuser et en le partageant avec vos proches et toute personne qui pourrait être intéressée, vous pourrez aider à rendre les articles de Laura accessibles au public non-internaute.

Voilà le riche sommaire du premier numéro :
p. 4 : Actualités catastrophistes
p. 12 : Les comètes géantes : messagères de vie et de mort
( d'après les recherches du docteur William P. Napier, astrophysien )
p. 20 : Le renouveau des idées catastrophistes
( Michel Alain Combes, docteur en astronomie )
p. 32 : 10 000 ans avant Jésus Christ : Le plus grand Cataclysme de l'Humanité ?
(Laura Knight-Jadczyk)
p.58 : Le déluge biblique
(Michel Alain Combes)
p. 78 : Glozel : l'Héritage des Atlantes
(Pascal Cazottes)
Et voici un extrait du premier éditorial :
Vous avez entre les mains le premier numéro d'une nouvelle revue consacrée à l'histoire et aux cataclysmes. Le catastrophisme est une théorie scientifique qui tente de construire rationnellement les croyances sur l'origine du monde et sur l'évolution des espèces en mettant en avant l'impact qu'auraient eu des catastrophes de courte durée, violentes et inhabituelles. Un nom pour ce type de théorie est apparue au XIXe siècle, lorsqu'est apparu l'uniformitarisme, théorie qui, quant à elle, postule que les processus qui se sont exercés dans un passé lointain s'exercent encore de nos jours.

Avant l'émergence de la théorie de l'uniformitarisme, la croyance dominante sur la création du monde et l'apparition de la vie relevait essentiellement (et pas seulement dans un contexte chrétien) d'une conception dite irréaliste . En Europe, l'idée d'une grande inondation, popularisée par la Bible, est un exemple typique de ces croyances. Cette théorie s'appuyait par ailleurs sur certaines observations géologiques et paléontologiques. Le partisan scientifique le plus notable du catastrophisme au début du XIXe siècle était Georges Cuvier. Il cherchait à expliquer les extinctions et la présence de successions de faunes différentes sur les divers étages géologiques. Selon cette théorie, les espèces s'éteignaient à cause de catastrophes, suivies par la formation de nouvelles espèces ex nihilo c'est-à-dire que les espèces éteintes étaient retrouvées sous la forme de fossiles et que les espèces nouvelles étaient considérées comme immuables (Fixisme). Cette théorie était en accord avec l'épisode biblique : les fossiles étaient les restes d'espèces n'ayant pas trouvé de place sur l'Arche de Noé.

Au début du XIXe siècle, plusieurs nouvelles théories commencèrent à remettre en cause le catastrophisme. L'une des plus importantes d'entre elles, le transformisme, fut développée par Jean-Baptiste de Lamarck. La théorie de l'évolution allait ensuite définitivement supplanter le catastrophisme. Par exemple, la théorie de Luis Walter Alvarez et son fils pour expliquer l'Extinction du Crétacé suppose l'impact d'une météorite géante. Cette théorie explique à la fois la disparition des dinosaures et l'importante radiation évolutive des oiseaux et des mammifères qu'a connu la terre il y a 65 Ma.

Sur tous les continents, l'histoire regorge de mythes et légendes où les hommes ont dû se battre et survivre contre des « dieux » destructeurs précipitant, foudres et fléaux sur l'humanité naissance. On y croise des tremblements de terre d'ampleurs démesurées, des déluges, des chutes de corps célestes dévastant tout, des îles englouties... Il serait trop facile de voir dans ces récits, le simple souvenir de craintes ancestrales ou de peurs infondées. L'Atlantide, la civilisation de Tiahuanaco ne sont-elles que des fables ?

De nombreux chercheurs apportent des éléments indiscutables selon lesquels les catastrophes climatiques ou d'ordre cométaire pourraient avoir joué un grand rôle dans le développement de la vie et l'effondrement de certaines civilisations. Nous vous invitons à partir à la découverte de cette histoire méconnue et fascinante.

Bonne lecture !