Balayons les fausses rumeurs : il n'est pas plus dangereux de coller un bon coup de taser à un adolescent qu'à un adulte. La preuve par une étude on ne peut plus sérieuse !

Croyez-le ou non, mais une étude s'est penchée sur les méfaits du taser sur les adolescents. Menée par Wake Forrest, cette étude, portant sur 100 cas dans lesquels des adolescents ont été tasés (sic !), elle tend à prouver que ces mêmes jeunes gens, alors âgés de 13 à 17 ans, se portaient bien après coup. Voici en tout cas la conclusion du Dr. Alison R. Gardner sur le sujet :
« Nous avons recherché la possibilité d'augmentation du risque cardiaque, du fait de la différence de taille d'un corps d'adolescent et d'un corps d'adulte, mais nous n'avons rien trouvé. [...] Nous avons recensé 20 cas de blessures légères, mais il s'agissait de marques de perforation provenant du taser. »


A noter tout de même : l'étude précise que l'adolescent tasé moyen avait 16 ans, et pesait environ 76 kilos. On se rapproche quand même sacrément de la morphologie d'un adulte !

Dans tous les cas de figure, la publication d'une telle étude aurait de quoi filer la chair de poule. « Pour calmer des ados agités, rien de mieux qu'un petit coup de teaser ? Allons y gaiement, il a été prouvé que ce n'était pas dangereux ! » Brr...