Wall Street

Comment l'Empire a (déjà) remporté l'éléction présidentielle française


Commentaire : Petit rappel à ceux qui se réjouissent un peu trop vite de l'élection de Hollande :


Dans le système électoral français, les citoyens sont appelés à exprimer leurs préférences lors du premier tour de scrutin - ce qui permet aux partis politiques de compter leur soutien populaire - , tandis qu'ils doivent porter des alliances pour dégager une majorité au second tour. Par conséquent, c'est l'élection présidentielle qui structure durablement la vie politique. Cette logique aurait du faire ressurgir en 2012 le clivage prévalent lors du référendum européen de 2005. Pourtant il n'en a rien été. Luc Chevallier expose la manière dont les médias ont conduit les électeurs vers une voie de garage.
Attention

Présidentielle - Attention, élection truquée

Comme en 2007, c'est la CIA qui décidera du choix du futur candidat !

Vous me trouvez provocateur ? Et bien que les quelques personnages encore influents de notre pays mettent en demeure, le Ministre de l'Intérieur, de publier la liste complète et détaillée et consolidée des votes observés dans la totalité des bureaux de vote en France métropolitaine et Outre-mer.

Toute différence avec les résultats observés dans le moindre bureau, par des officiels, ou des groupes de citoyens, devra être corrigée et le total des voix portées sur chaque candidat modifié en conséquence AVANT PROCLAMATION DES RÉSULTATS.

Aucune proclamation de résultat ne saurait être officialisée sans une publication détaillée au bureau de vote près.

Pourquoi un tel luxe de précautions ?

Les Français ne le savent pas, mais, déjà en 2007, les résultats de l'élection Présidentielle ont été ÉLABORÉS par une société américaine (Level 3 Communications, Inc.) véritable fourmilière et annexe de la CIA, installée à Denver, Colorado, le nouveau temple de la Haute Technologie de la CIA, depuis le 11 septembre 2001. C'est de là que seront « organisés » les résultats des élections des principaux pays du Monde.
Bomb

La majorité des attentats sont organisés par la police

© Inconnu
Au début du siècle, la police US fabriquait déjà des vrais attentats à la bombe imputés aux anarchistes, afin de mieux réprimer le mouvement ouvrier. C'est une manipulation courante. Et sous Bush, chaque fois que l'Administration Bush était confrontée à un problème politique, le chef du Homeland Security débarquait à la télé pour nous mettre en garde contre un nouveau projet d'attentat terroriste... En France c'est Sarkozy qui nous a fait le coup du "terrorisme d'ultragauche" avec l'affaire de Tarnac... ou bien Mohammed Merah, collaborateur des services secrets français. Ou encore les attentats de Londres, avec des jeunes suivis à la trace par la police depuis des mois...
Star of David

La révolte des généraux israéliens contre l'obscurantisme israélite

Yuval Diskin, ancien directeur du Shabak (« Shin Bet »), l'agence de contre-espionnage israélienne, vient à son tour de sévèrement critiquer les positions défendues par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak.

Concernant les relations entre les juifs israéliens et les autres groupes ethniques, M. Diskin affirme que « durant ces 15 dernières années, Israël est devenu de plus en plus raciste. Toutes les études le montrent. Il y a du racisme contre les arabes et contre les étrangers, et nous sommes devenus aussi une société plus belliqueuse ».

Surtout, il affirme que les politiciens israéliens sont animés par des motifs irrationnels : « Je n'ai pas confiance dans les dirigeants actuels, je ne pense pas qu'ils soient à un niveau suffisant pour gérer un événement de l'ampleur d'une guerre régionale ou contre l'Iran (...) Je ne crois ni au Premier ministre, ni au ministre de la Défense. Je n'ai pas confiance dans une direction qui prend des décisions basées sur des sentiments messianiques » [1].
Info

La loi sur harcèlement sexuel abrogée

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevé par Gérard Ducray, ancien élu du Rhône et condamné pour harcèlement sexuel. Le harcèlement sexuel tel qu'il est défini dans le Code pénal ne respecte pas les libertés fondamentales inscrites dans la Constitution. Par conséquent, la loi est purement et simplement abrogée.

Le 17 avril dernier, l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT), s'était joint à la procédure pour demander que ce texte soit abrogé mais de manière différée. L'AVFT s'accordait pour dire que la définition du délit manquait de contenu mais voulait éviter un vide juridique.
Gear

La ligne éditoriale de Médiapart est-elle atlantiste ?

J'avertis ici le public. Je vais m'évertuer à pointer ici quelques failles de Médiapart, jamais discutée dans les médias. Je préfère prévenir que je n'ai aucun intérêt au scandale. Je cherche avant tout à trouver des réponses à des questions qui me laissent perplexe. Je cherche à comprendre, et j'espère que ceux qui liront ces lignes ne me prêteront pas les intentions les plus mauvaises. Je regrette simplement que mes compatriotes considèrent encore Edwy Plenel comme un défenseur acharné de la liberté de la presse. Je pointerai donc dans l'article suivant certains manquements de la rédaction de Médiapart quant à ses prises de position, et plus particulièrement parce que c'est l'objet de leur dernier "scoop", sur la Libye. Ces "oublis" sont-ils révélateurs d'une ligne éditoriale influencée par les intérêts atlantistes ? A vous d'en juger, selon les faits.
Gear

Réflexions sur l'annonce officielle de la mort d'Oussama Ben Laden

L'annonce officielle de mort d'Oussama Ben Laden donne lieu à toutes sortes de polémiques. Elles focalisent l'attention sur des détails de la narration pour mieux masquer les décisions stratégiques de Washington. Pour Thierry Meyssan, cette annonce était devenue indispensable depuis que les hommes de Ben Laden ont été incorporés aux opérations de l'OTAN en Libye et à celles de la CIA en Syrie. Seule la disparition de leur ancien chef virtuel permet de leur restituer le label de « combattants de la liberté » dont ils jouissaient à l'époque soviétique

Pour annoncer la mort officielle d'Oussama Ben Laden, « Time Magazine » reprend le concept de sa couverture annonçant la mort d'Adolf Hitler : un visage barré de rouge (édition du 7 mai 1945). Le même concept avait été utilisé pour la mort de Saddam Hussein (édition du 21 avril 2003) et celle d'Abou Moussab al-Zakaoui (édition du 19 juin 2006).
.

Le président Barack Obama, a annoncé solennellement la mort d'Oussama Ben Laden, le 1er mai 2011.

Avant d'analyser la signification symbolique de cette annonce, il convient de revenir à la réalité.

Préambule

En 2001, Oussama Ben Laden était gravement malade des reins et placé sous dialyse. Il devait suivre des soins en milieu hospitalier au moins un jour sur deux. À l'été 2001, il a été accepté à l'hôpital américain de Dubaï (Émirats). Début septembre 2001, il a été transféré à l'hôpital militaire de Rawalpindi (Pakistan). Quelques jours après les attentats, il a accordé un entretien dans un lieu tenu secret à un journaliste d'Al-Jazeera. En décembre 2001, sa famille a annoncé son décès et ses amis ont assisté à ses funérailles.
Bad Guys

Pédopornographie: les réseaux se portent bien, merci

Mini avant-propos:

Pour une fois, je vais évoquer un problème qui retient toute mon attention depuis plusieurs années et qui peut valoir quelques nuits blanches aux plus aguerris. Il s'agit de ce qu'on appelle par un terme générique "réseaux pédophiles". Il faudra plusieurs parties pour aller -un peu- dans le détail, afin d'avoir une chance de bien comprendre comment les choses fonctionnent.

Quand on dit "réseaux pédophiles", surtout au pluriel, cela amène souvent des réflexions telles que "théorie du complot". Pourtant, ces réseaux existent et sont innombrables aujourd'hui notamment à cause d'Internet. On s'en rappelle: Dutroux ou Emile Louis étaient des prédateurs isolés, Dominique Baudis a été accusé à tort parce qu'il est un notable dans une affaire liée à l'affaire Allègre, l'affaire d'Outreau c'était bidon, bref: de réseau on n'entend jamais parler, sauf pour dire qu'il s'agit de "théorie du complot".

Sans aller jusqu'à parler de "complot", il faut dire les choses: il existe de nombreux réseaux pédophiles, et pas seulement sur Internet puisqu'il faut fournir la « matière première » : les enfants. Et ces réseaux collaborent entre eux. Dans certains de ces réseaux, on retrouve des personnages puissants en matière politique ou économique, et évidemment ces gens se protègent. Pas de complots, mais des réseaux, donc.

On va d'abord faire une sorte d'état des lieux dans la partie I, puis on va aborder l'affaire Dutroux et le réseau qui était derrière dans la partie II, qui sera assez longue. Ensuite, on verra l'affaire Allègre de plus près, celle des disparues de l'Yonne, et quelques autres moins connues.
Eye 2

Pathocratie mondiale : Désormais, vous êtes tous des suspects. Alors comment comptez-vous réagir ?

Traduit par VD pour LGS

Vous êtes tous des terroristes potentiels. Peu importe que vous soyez en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis ou au Moyen orient. La citoyenneté a été abolie. Allumez votre ordinateur et le Centre National des Opérations du département US de Homeland Security peut surveiller non seulement si vous êtes en train de taper « al-qaeda », mais aussi « exercice », « entraînement », « vague », « initiative » et « organisation » : autant de mots sous surveillance. L'annonce faite par le gouvernement britannique de son intention de surveiller tous les courriers électroniques et conversations téléphoniques n'est que du réchauffé. Le système de surveillance par satellite appelé Echelon le fait depuis des années. Ce qui est nouveau, c'est que l'état de guerre permanente vient d'être déclarée par les Etats-Unis et un état policier est en train de gangrener les démocraties occidentales.

Alors comment comptez-vous réagir ?

En Grande-Bretagne, sur instructions de la CIA, des tribunaux secrets se chargeront des « terroristes présumés ». Le Habeas Corpus se meurt. La Cour Européenne des Droits de l'Homme a jugé que cinq hommes, dont trois citoyens britanniques, pouvaient être extradés vers les Etats-Unis bien qu'aucun d'entre eux, sauf un, n'ait été accusé d'un crime. Tous ont été emprisonnés pendant des années en vertu du Traité d'Extradition de 2003 entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui a été signé un mois après l'invasion criminelle de l'Irak. La Cour Européenne avait condamné le traité parce que ce dernier pouvait entraîner une « punition cruelle et inhabituelle ». Un des hommes, Babar Ahmad, a reçu une indemnisation de £63.000 pour 73 blessures constatées lors de sa détention par la Police Métropolitaine. L'abus sexuel, une signature du fascisme, n'était pas le moindre des maux subis. Un autre homme est un schizophrène qui a subi un effondrement psychologique total et se trouve dans l'hôpital prison de Broadmore ; un autre souffre de tendances suicidaires. Tous seront extradés vers le Pays de la Liberté - en compagnie du jeune Richard O'Dwyer qui risque 10 ans de prison, fers aux pieds et dans une tenue orange, sous l'accusation d'avoir violé les droits d'auteur US sur Internet.
Vader

EuroGendFor : l'armée privée de l'UE, prête au départ pour la Grèce

Traduction : Comité Valmy

Il y a des articles après lecture desquels le lecteur se dit : « Ce n'est pas possible, je m'informe régulièrement et je pense être au courant des actualités la plupart du temps, pourquoi je ne sais rien de cela ? »

Le présent article est un tel article. Ceux qui pensent qu'il s'agit dans le contexte d'Euro-Gend-For d'un terme lié à la notion anglaise « gender » ­ - définition artificielle et très à la mode du « genre », du « sexe social » - se trompent.

Le nom est un morceau de magnificence issu du pouvoir d'innovation intellectuelle des Français : au lieu d'une troupe de l'UE de malfrats violents à la Rambo, ou des Bodyguards à la paie de Goldman-Sachs selon le modèle Blackwater, est née une armée privée dénommée « Force de gendarmerie européenne » (FGE).
Top