Megaphone

Des anciens combattants US renvoient leurs médailles à l'OTAN

Dans l'ombre du Sommet de l'Otan à Chicago, sous le regard de la police antiémeute, des dizaines d'anciens combattants des guerres d'Irak et d'Afghanistan ont jeté leurs médailles et présenté leurs excuses.

« Je n'ai qu'un mot pour qualifier cette guerre globale au terrorisme, la honte. »

« J'étais censé libérer des gens, mais j'ai libérer des champs de pétrole. »

« Aucune médaille, aucun ruban, aucun drapeau ne peut masquer la somme de souffrance humaine causée par cette guerre. »

« Je fais cela pour le peuple d'Irak et d'Afghanistan. »

« Surtout, je suis désolé. Je suis désolé pour vous tous. Désolé.... »
Red Flag

Alerte rouge

La loi 78 est passée au Québec par 68 voix contre 48.

Cette vidéo montre la violence policière avant cette loi....

Soutenons les courageux manifestants. Le Québec démocratique va devoir se battre sur tous les fronts, avant d'être mangé par le "plan nord".

USA

Le cadre de la suppression de l'information : l'opinion publique dans l'Etat policier américain du XXIème siècle

Traduit par Résistance 71

Le cadre de l'état policier pour la suppression de l'information et de l'opinion menace sans conteste toutes les formes de pensée indépendante et apparaît vouloir s'intensifier alors que la "guerre contre la terreur" continue. Comme le révèle la récente émergence des plans américains pour des camps de rééducation et endoctrinement, l'ennemi réel des gouvernements occidentaux est la capacité pour les gens d'exercer une pensée critique dans l'optique d'intervenir et de changer les processus politico-économiques.


L'opinion publique, définie au XIXème siècle par le penseur politique anglais William MacKinnon comme étant "ce sentiment sur n'importe quel sujet qui est entretenu par des personnes les mieux informées, les plus intelligentes et les plus morales de la communauté", est fondamentalement en porte-à-faux avec les prérogatives de l'état policier aussi exemplifié dans les récents documents du département américain de la sécurité de la patrie (NdT: le Department of Homeland Security ou DHS, la Stasi / Securitate de l'empire du goulag levant, anciennement connu sous le nom d'Etats-Unis d'Amérique)
Passport

La politique identitaire juive et la censure par l'insulte

© Unknown
Dans un texte s'attaquant au livre La Parabole d'Esther, l'intellectuel sioniste Dominique Vidal-Sephiha a accompli l'exploit d'atteindre le « point Godwin » dès ses premiers mots : en comparant dans le titre de son article Gilad Atzmon à un adepte des Protocoles des sages de Sion, il tente de calomnier celui-ci en l'assimilant à un antisémite doublé d'un théoricien du complot. Répugnant à développer le moindre argument, le spécialiste des relations internationales et tautologue se contente de qualifier les écrits du jazz-man de « diarrhée nauséabonde ». Dans sa réponse, Atzmon déplore la pauvreté de cette argumentation de la part de celui qui fut pourtant rédacteur au quotidien catholique français la Croix ainsi qu'au Monde Diplomatique, et essaie d'expliquer plus simplement sa position afin d'être compris de tous.
Newspaper

Ben Laden est mort de cause naturelle selon un ancien agent de la CIA


Commentaire : La capture, élimination et enterrement « confidentiel » de Ben Laden en mer - en « conformité avec les rites musulmans » - ne seraient donc qu'une mascarade ? Mon dieu, on nous aurait menti ??? Quelle révélation !


Traduction : cptanderson pour Info libre

Un ancien agent de la CIA a révélé que le leader d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden est mort de cause naturelle cinq ans avant que les US ait annoncé sa mort.
Dans une interview avec la première chaine Russe, Berkan Yashar, qui est aussi un homme politique Turque, a rapporté que les US n'ont pas tué le leader d'Al-Qaïda.

"En Septembre 1992, j'étais en Tchétchénie, c'est à ce moment là que pour la première fois, j'en rencontré l'homme qui s'appelait Oussama Ben Laden. Cette rencontre a eu lieu dans une maison à deux étages. En haut se trouvait la famille de Gamsakhurdia, le président Géorgien, qui avait été expulsé de son pays. Nous nous sommes rencontrés à l'étage inférieur ; Oussama vivait dans la même maison", dit Yashar.
Grey Alien

John Keel - Les farceurs cosmiques

Extrait de l'ouvrage de John A. Keel, Operation Trojan Horse, où les aliens côtoient les anges, les démons, les hommes en noir, les vampires, les élémentaux et autres entités capables de se matérialiser sous nos yeux pour nous jouer des tours...

Traduction : Maat

La démonologie n'est pas rien qu'une autre dinguo-logie. C'est l'étude ancienne et savante des monstres et des démons qui ont apparemment coexisté avec l'homme tout au long de l'histoire. Des milliers de livres ont été écrits sur le sujet, nombre d'entre eux rédigés par des ecclésiastiques instruits, des scientifiques et des savants, et d'innombrables événements démoniaques bien documentés sont facilement disponibles pour tout chercheur. Les manifestations et les faits décrits dans cette imposante littérature sont semblables, sinon entièrement identiques, au phénomène ovni lui-même. Les victimes de démonomanie (possession) souffrent de symptômes médicaux et émotionnels tout à fait identiques à ceux des contactés ovni. La démonomanie est si courante qu'elle a donné lieu à l'étude secondaire médicale et psychiatrique de la démonopathie.

Au cours de la majeure partie de l'histoire, les manifestations de démonologie et de démonopathie ont été considérées selon une perspective religieuse et expliquées comme l'œuvre du Diable. Les manipulations bizarres et les effets néfastes décrits dans la littérature démonologique sont généralement considérés comme le résultat d'une grande bataille invisible entre Dieu et le Diable. Dans le corpus de connaissances ufologique, le même conflit a été observé et les croyants l'expliquent comme une guerre spatiale entre les « Gardiens » (les bons gars du cosmos) qui protègent notre planète et une certaine race extraterrestre malveillante. Les manifestations sont les mêmes, seul le cadre de référence est différent.

Commentaire: John A. Keel, conférence fortéenne, 1992 : le phénomène OVNI est largement hallucinatoire
Sur le Mothman : lien

Cult

Réseaux : le scandale pédophile rebondit en Lituanie

Les manifestants qui campaient 24h/24 autour de la maison où avait trouvé refuge une petite fille de 8 ans qui avait accusé sa maman de l'avoir prostituée n'ont finalement pas empêché des dizaines de policiers anti-émeutes de venir l'exfiltrer, de force et contre sa volonté, pour la rendre à... sa maman.

J'en avais parlé en avril dernier, les manifestants ayant décidé de filmer et retransmettre, en direct et sur le Net, leur piquet de grève, afin d'empêcher les forces de l'ordre de venir enlever l'enfant (voir Un scandale pédophile enflamme le Net, et Anonymous).

Deimante Kedyte avait 5 ans lorsqu'elle raconta à son papa comment sa maman -dont il était séparé- l'emmenait tous les week-ends voir des messieurs qui mettaient leurs sexes "tout partout". Les "messieurs" ? Un homme politique, et un juge, notamment. Mais la justice lituanienne refusa d'interroger les suspects, préférant accuser Drasius Kedys, le père, d'avoir rendu public, sur le Net, cette sordide affaire de pédophilie présumée. Il avait en effet publié des vidéos où l'on voyait sa petite fille mimer les abus sexuels dont elle aurait fait l'objet.

Quelques mois plus tard, en octobre 2009, le juge était abattu, suivi de la soeur de Laimutė Stankūnaitė, la maman de Deimante, accusée elle aussi d'avoir prostitué sa propre fille. A côté de son cadavre, une arme, enregistrée au nom de Drasius Kedys. Le corps de ce dernier fut retrouvé le 18 avril 2010. La justice a conclu à une mort naturelle, mais sa famille est persuadée qu'il a été torturé, et assassiné, et crie au scandale.
Ambulance

Escroquerie des statines : cholestérol, un business qui rend malade


Commentaire : Comment les labos et firmes pharmaceutiques se remplissent les poches grâce à l'épouvantail du cholestérol - un élément pourtant ESSENTIEL à la santé et au bon fonctionnement du cerveau.

Des centaines de millions de personnes à travers le monde sont "sous statines" pour baisser le taux de cholestérol. C'est la classe de médicaments la plus vendue au monde, celle qui génère les plus gros bénéfices pour l'industrie pharmaceutique. C'est aussi celle qui fait l'objet d'une des plus grosses controverses médicales à l'échelon planétaire. Entre toxicité sous-évaluée et efficacité exagérée, peut-on encore faire confiance aux statines?

Bien que peu d'études consacrées aux effets secondaires existent, depuis plusieurs années, les médecins ont observé que la prise de statines entraînait chez 5 à 10% des patients des problèmes musculaire handicapant l'activité physique et sportive. Bref, des dizaines de milliers de personnes en Suisse sont affectées. Reste la question cruciale: le traitement aux statines va-t-il réellement prévenir un accident cardio-vasculaire et par conséquent prolonger la vie des patients?

Un reportage de Christophe Ungar et Patrick Léger.

Nuke

Alerte à Fukushima !

C'est un général américain qui a sonné l'alarme : ce qui était à craindre est en train de se profiler à l'horizon, menaçant tout l'hémisphère nord.

Il s'appelle Albert N.Stubblebine, et ce général retraité de l'armée américaine a publié récemment un communiqué en tant que président de la NSF (Natural Solution Foundation), affirmant que la situation à Fukushima est en train d'empirer.

Que ce soit par l'évaporation de l'eau dans les piscines, ou en raison de l'effondrement possible de la structure, ce serait d'après lui tout l'hémisphère nord qui pourrait devenir en grande partie inhabitable, si le pire arrivait. lien

Sa déclaration est sur cette vidéo

On se souvient de l'interview récente du diplomate Akio Matsumura qui déclarait comment la catastrophe en cours de la centrale de Fukushima pouvait finalement se transformer en un évènement capable de mettre en péril toute vie sur Terre. vidéo

D'ailleurs, pour Roland Desbordes, président de la CRIIRAD (commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité), « l'explosion de la centrale est encore possible parce que les combustibles sont présents en grande quantité ». lien
Eye 1

Élites pédophiles : liste non-exhaustive


Commentaire : Pendant que la Miviludes est occupée à persécuter des individus et des associations prônant des médecines naturelles et fait campagne dans les écoles sur la menace inexistante des « sectes », des « personnalités » pédophiles - certaines autoproclamées - courent toujours et les réseaux satanistes pédophiles continuent à exister en toute impunité, dans un silence médiatique assourdissant. Il y a quelque chose de pourri au royaume de France.


Daniel Cohn-Bendit

Il a écrit :
"Il m'était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : "Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m'avez-vous choisi, moi, et pas d'autres gosses ?" Mais s'ils insistaient, je les caressais quand même ".
Top