2 + 2 = 4

François Hollande a « gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir »


Commentaire : Le changement, c'est du flan !



Quelques heures avant les élections présidentielles françaises, le Financial Times, le journal par excellence de l'establishment, publiait une tribune intitulée :

"N'ayez pas peur de la révolution française".

Cela signifiait-il que les jeux étaient faits ?

Philip Stephens y affirmait qu'avec l'élection française, un vent révolutionnaire allait souffler sur l'Europe. «Mais ce serait une erreur de croire que la Ve République est sur le point d'élire un président révolutionnaire», affirmait-il. En dépit d'un changement de gouvernement, les élites au pouvoir «continueront à vénérer l'austérité. Personne n'osera remettre en cause le catéchisme de l'assainissement budgétaire», prédisait l'éditorialiste.

Inutile de faire de longs commentaires : les mondialistes PS version Flamby sont comme les mondialistes UMP version Sarko : ils servent aux grands banquiers du mondialisme planétaire selon le scénario à appliquer. Le cartel bancaire imprime de temps à autre un coup de balancier à droite ou à gauche selon les nécessités du moment.
Bad Guys

Guerres de l'Empire  - Syrie : la pire crainte de l'Occident

Traduction : John Negroponte pour Le grand soir

La stratégie était simple, claire et éprouvée. Elle avait été employée avec succès non seulement en Libye, mais aussi au Kosovo (en 1999), et avait été rapidement mise en œuvre en Syrie. Voici ce qui était prévu : former des mercenaires pour lancer des provocations armées ; qualifier la riposte du gouvernement de génocide ; forcer la main du Conseil de Sécurité de l'ONU pour admettre « qu'il fallait faire quelque chose » ; écraser l'armée et toute forme de résistance avec des bombes à fragmentation et des missiles Hellfire ; et finalement instaurer un gouvernement faible et servile qui signerait de nouveaux contrats et alliances rédigés à Londres, Paris et Washington, tandis que le pays s'entre-déchirait.

Le résultat prévu était d'arracher le cœur de « l'axe de résistance » entre l'Iran, la Syrie et le Hezbollah, pour isoler l'Iran et laisser les mains libres à l'Occident pour attaquer l'Iran sans crainte de répercussions régionales.

Voilà ce qui avait était prévu pour la Syrie, et planifié depuis des années dans des hauts comités des ministères de la défense et des services de renseignement US, britanniques et français. Mais contrairement à la Libye, cette fois le plan n'a pas fonctionné.
Vader

Camps d'internement : L'U.S. Army prête à « rééduquer » le dissident US en citoyen-Système

Le site Infowars.com a publié depuis trois jours plusieurs textes concernant un manuel de l'U.S. Army dont il vient d'obtenir une copie. Il s'agit d'un très copieux document de 300 pages, intitulé FM 3-39.40 Internment and Resettlement Operations datant du 12 février 2010 et dont il donne le lien d'accès.

Plusieurs textes sur ce document ont été publiés par Infowars.com, le 3 mai 2012, le 4 mai 2012 (vers une émission de Alex Jones, éditeur du site) et enfin, celui que nous citons ci-dessous, le 4 mai 2012.

Il s'agit d'un manuel décrivant la façon dont doivent être organisés des camps d'internement de personnes arrêtées pour activités politiques suspectes, pour soi-disant terrorisme, opposition à la "légalité", résistance, etc. Le fait important est que ce programme implique essentiellement une "rééducation" des prisonniers, notamment à l'image de ce qui se faisait dans les camps soviétiques, chinois, nord-coréens, nord-vietnamiens puis vietnamiens, etc., c'est-à-dire tout l'appareil de concentration et d'endoctrinement forcé du système pénitentiaire idéologique communiste. Pour les Américains, la référence la plus fameuse concerne les camps nord-coréens pendant la guerre de Corée, pour les Français ce sont les camps vietminh ; dans les deux cas, des militaires US et français furent soumis à ces procédures de rééducation et d'endoctrinement.
Vader

Le manuel d'instructions de l'armée sur les camps de rééducation concerne les citoyens étasuniens

Traduction : Dominique Muselet pour le Le grand soir

L'annonce que le Pentagone a prévu un plan pour interner des militants dans des camps de rééducation a soulevé des questions. Le manuel de l'armée étasunienne qui décrirait, selon les rapports, la façon dont doit être organisée la rééducation des citoyens étasuniens concerne-t-il les Etasuniens ? Les citoyens étasuniens peuvent-ils être envoyés dans ces camps ?

Au fur et à mesure que de nouvelles organisations étudient le manuel d'instructions militaire récemment découvert : FM 3-39.40 Internment and Resettlement Operations (opération d'internement et de rééducation), on se rend compte que le projet inhumain de créer des camps de rééducation militaires aux Etats-Unis et à l'étranger n'est pas seulement bien réel mais qu'il concerne aussi les citoyens du pays qui pourront être mis dans des centres de détention sous contrôle de l'armée.
Wall Street

Comment l'Empire a (déjà) remporté l'éléction présidentielle française


Commentaire : Petit rappel à ceux qui se réjouissent un peu trop vite de l'élection de Hollande :


Dans le système électoral français, les citoyens sont appelés à exprimer leurs préférences lors du premier tour de scrutin - ce qui permet aux partis politiques de compter leur soutien populaire - , tandis qu'ils doivent porter des alliances pour dégager une majorité au second tour. Par conséquent, c'est l'élection présidentielle qui structure durablement la vie politique. Cette logique aurait du faire ressurgir en 2012 le clivage prévalent lors du référendum européen de 2005. Pourtant il n'en a rien été. Luc Chevallier expose la manière dont les médias ont conduit les électeurs vers une voie de garage.
Attention

Présidentielle - Attention, élection truquée

Comme en 2007, c'est la CIA qui décidera du choix du futur candidat !

Vous me trouvez provocateur ? Et bien que les quelques personnages encore influents de notre pays mettent en demeure, le Ministre de l'Intérieur, de publier la liste complète et détaillée et consolidée des votes observés dans la totalité des bureaux de vote en France métropolitaine et Outre-mer.

Toute différence avec les résultats observés dans le moindre bureau, par des officiels, ou des groupes de citoyens, devra être corrigée et le total des voix portées sur chaque candidat modifié en conséquence AVANT PROCLAMATION DES RÉSULTATS.

Aucune proclamation de résultat ne saurait être officialisée sans une publication détaillée au bureau de vote près.

Pourquoi un tel luxe de précautions ?

Les Français ne le savent pas, mais, déjà en 2007, les résultats de l'élection Présidentielle ont été ÉLABORÉS par une société américaine (Level 3 Communications, Inc.) véritable fourmilière et annexe de la CIA, installée à Denver, Colorado, le nouveau temple de la Haute Technologie de la CIA, depuis le 11 septembre 2001. C'est de là que seront « organisés » les résultats des élections des principaux pays du Monde.
Bomb

La majorité des attentats sont organisés par la police

© Inconnu
Au début du siècle, la police US fabriquait déjà des vrais attentats à la bombe imputés aux anarchistes, afin de mieux réprimer le mouvement ouvrier. C'est une manipulation courante. Et sous Bush, chaque fois que l'Administration Bush était confrontée à un problème politique, le chef du Homeland Security débarquait à la télé pour nous mettre en garde contre un nouveau projet d'attentat terroriste... En France c'est Sarkozy qui nous a fait le coup du "terrorisme d'ultragauche" avec l'affaire de Tarnac... ou bien Mohammed Merah, collaborateur des services secrets français. Ou encore les attentats de Londres, avec des jeunes suivis à la trace par la police depuis des mois...
Star of David

La révolte des généraux israéliens contre l'obscurantisme israélite

Yuval Diskin, ancien directeur du Shabak (« Shin Bet »), l'agence de contre-espionnage israélienne, vient à son tour de sévèrement critiquer les positions défendues par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak.

Concernant les relations entre les juifs israéliens et les autres groupes ethniques, M. Diskin affirme que « durant ces 15 dernières années, Israël est devenu de plus en plus raciste. Toutes les études le montrent. Il y a du racisme contre les arabes et contre les étrangers, et nous sommes devenus aussi une société plus belliqueuse ».

Surtout, il affirme que les politiciens israéliens sont animés par des motifs irrationnels : « Je n'ai pas confiance dans les dirigeants actuels, je ne pense pas qu'ils soient à un niveau suffisant pour gérer un événement de l'ampleur d'une guerre régionale ou contre l'Iran (...) Je ne crois ni au Premier ministre, ni au ministre de la Défense. Je n'ai pas confiance dans une direction qui prend des décisions basées sur des sentiments messianiques » [1].
Info

La loi sur harcèlement sexuel abrogée

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevé par Gérard Ducray, ancien élu du Rhône et condamné pour harcèlement sexuel. Le harcèlement sexuel tel qu'il est défini dans le Code pénal ne respecte pas les libertés fondamentales inscrites dans la Constitution. Par conséquent, la loi est purement et simplement abrogée.

Le 17 avril dernier, l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT), s'était joint à la procédure pour demander que ce texte soit abrogé mais de manière différée. L'AVFT s'accordait pour dire que la définition du délit manquait de contenu mais voulait éviter un vide juridique.
Gear

La ligne éditoriale de Médiapart est-elle atlantiste ?

J'avertis ici le public. Je vais m'évertuer à pointer ici quelques failles de Médiapart, jamais discutée dans les médias. Je préfère prévenir que je n'ai aucun intérêt au scandale. Je cherche avant tout à trouver des réponses à des questions qui me laissent perplexe. Je cherche à comprendre, et j'espère que ceux qui liront ces lignes ne me prêteront pas les intentions les plus mauvaises. Je regrette simplement que mes compatriotes considèrent encore Edwy Plenel comme un défenseur acharné de la liberté de la presse. Je pointerai donc dans l'article suivant certains manquements de la rédaction de Médiapart quant à ses prises de position, et plus particulièrement parce que c'est l'objet de leur dernier "scoop", sur la Libye. Ces "oublis" sont-ils révélateurs d'une ligne éditoriale influencée par les intérêts atlantistes ? A vous d'en juger, selon les faits.
Top