Bomb

La Syrie mise en perspective et le Bilan d'Obama

Traduction VD pour LGS

La Sainte Trinité - les Etats-Unis, l'OTAN et l'Union Européenne - ou un de ses composants, arrivent généralement à ses fins. Elle voulait renverser Saddam Hussein, et peu après il pendait au bout d'une corde. Elle voulait renverser les Taliban et, grâce à une supériorité militaire écrasante, la chose fut faite assez rapidement. Elle voulait la fin du règne de Moammar Kadhafi et peut après il mourrait dans des conditions atroces. Jean-Bertrand Aristide avait été démocratiquement élu, mais ce noir a outrepassé ses prérogatives et il fut expédié en exil lointain par les Etats-Unis et la France en 2004. L'Irak et la Libye étaient les deux pays les plus modernes, éduqués et laïques du Moyen Orient. A présent, tous ces pays peuvent être qualifiés d'états en déroute (« failed states »).

Ce sont là quelques exemples au cours de la dernière décennie qui montrent comment la Sainte Trinité ne reconnaît aucun pouvoir supérieur et croit, littéralement, qu'elle peut faire ce que bon lui semble au monde entier, à qui bon lui semble, le temps que bon lui semble, et qualifier ses actes comme bon lui semble, comme « une intervention humanitaire », par exemple. En Occident, la mentalité coloniale-impérialiste du 19ème et 20ème siècle se porte comme un charme.

Prochain sur l'agenda : le renversement de Bashar al-Assad de la Syrie. Comme avec Kadhafi, le terrain est préparé à coups d'informations incessantes - de CNN à Al Jazeera - sur la nature supposément barbare d'Assad, qualifiée à la fois d'inflexible et de non-provoquée. Après des mois de massacres médiatiques, qui pourrait encore douter que les événements en Syrie ne sont qu'un nouveau « soulèvement populaire » d'un Printemps Arabe, tel qu'ils les aiment, contre un « dictateur brutal » qu'il faut renverser ? Et que le gouvernement Assad est très majoritairement responsable des violences.
Cult

La police française arrête 19 personnes présentées comme des islamistes militants

Vendredi matin de bonne heure, la police anti-terroriste française et le renseignement intérieur ont mené des raids dans de grandes villes françaises ( Paris, Nantes, Toulouse, Marseille, Lyon, Nice, Rouen et Le Mans) et arrêté 19 militants islamistes présumés, dont trois femmes.

Deux ont été relâchés, et les autres sont restés en détention préventive. Les raids auraient été lancés à la demande de juges anti-terroristes, sur la base de ce qui serait des préparatifs à des attaques terroristes.

Une nouvelle opération policière s'est déroulée mercredi 4 avril au matin dans plusieurs villes de France (Roubaix, Marseille, Carpentras, Valence, Pau) dans les milieux islamistes radicaux et une dizaine de personnes ont été interpellées.

La police a affirmé que les personnes arrêtées vendredi étaient membres d'un groupe salafiste, Forsane Alizza, dont le dirigeant, Mohamed Achamlane, a été arrêté à Nantes. D'après le chef de la DCRI, Bernard Squarcini, « Beaucoup d'ordinateurs, des puces, de l'armement, de l'argent, 10 000 euros en petites coupures, quatre kalachnikov, huit fusils, sept ou huit armes de poing, un Taser, des bombes lacrymogènes et un lot impressionnant de kalachnikov à Marseille » ont été saisis.
Family

Valeur vénale, domination sexuelle et tyrannie narcissique de l'apparence : Sexe objectivé et sadisme culturel

« J'ai le droit de jouir de ton corps, dirai-je à qui me plaît, et ce droit, je l'exercerai, sans qu'aucune limite m'arrête dans le caprice des exactions que j'aie le goût d'y assouvir.»
Marquis de Sade1
« Vint enfin un temps où tout ce que les hommes avaient regardé comme inaliénable devint objet d'échange, de trafic et pouvait s'aliéner. C'est le temps où les choses mêmes qui jusqu'alors étaient communiquées, mais jamais échangées ; données mais jamais vendues ; acquises, mais jamais achetées - vertu, amour, opinion, science, conscience, etc., - où tout enfin passa dans le commerce. C'est le temps de la corruption générale, de la vénalité universelle, ou, pour parler en termes d'économie politique, le temps où toute chose, morale ou physique, étant devenue valeur vénale, est portée au marché pour être appréciée à sa plus juste valeur.» Karl Marx.2
Pour Sade, l'homme a le droit de posséder autrui pour en jouir et satisfaire ses désirs ; les femmes et les enfants sont réduits à des objets, à des organes sexuels et, comme tout objet, ils sont interchangeables et, par conséquent, anonymes, sans individualité propre. Ils sont instrumentalisés pour que le dominant puisse assouvir ses fantasmes d'asservissement. « Sa société idéale réaffirmait ainsi le principe capitaliste selon lequel hommes et femmes ne sont, en dernière analyse, que des objets d'échange. Elle incorporait également et poussait jusqu'à une surprenante et nouvelle conclusion la découverte de Hobbes, qui affirmait que la destruction du paternalisme et la subordination de toutes les relations sociales aux lois du marché avaient balayé les dernières restrictions à la guerre de tous contre tous, ainsi que les illusions apaisantes qui masquaient celle-ci3. » Il en résulte que le plaisir se confond avec le viol, l'agression et le meurtre. Dans une société, qui n'a d'autre culte que l'argent, aucune limite n'est imposée à la poursuite du plaisir, à la satisfaction immédiate de n'importe quel désir. Qu'il soit pervers ou criminel n'importe guère. Car, se demande Christopher Larsh, « comment condamner le crime ou la cruauté, sinon à partir de normes ou de critères qui trouvent leurs origines dans la religion, la compassion ou dans une conception de la raison qui rejette des pratiques purement instrumentales ? Or, aucune de ces formes de pensée ou de sentiment n'a de place logique dans une société fondée sur la production de marchandises4. »
Play

Comment on vous manipule

Evil Rays

Après 5 ans de Sarkozy : Français, ouvrons les yeux

Après une intense présence sur le site Agoravox, notamment en 2007, j'ai fait le choix de cesser d'écrire des articles. D'une part par manque de temps et profusion des contenus sur Agoravox mais aussi - et surtout - d'autre part afin de pouvoir prendre du recul sur l'ensemble d'un quinquennat. Je me permets donc de revenir, dans cette tribune libre, vous faire part de mon sentiment.

Avant les élections de 2007, j'avais écrit de nombreux articles mettant en garde sur les risques de ce candidat de la droite dure et libérale. Plus encore j'avais analysé point par point l'ensemble de ses défaillances au ministère de l'intérieur, avec comme point d'orgue les émeutes de 2005, mais aussi au ministère de l'économie et même plus encore dans ses propres contradictions.

Promettant mots et merveilles, le tout dans un parti féodalisé au candidat unique, Sarkozy avait promis d'aller chercher la croissance avec les dents, le plein emploi, la sécurité pour tous etc.. cristallisés dans le « travailler plus pour gagner plus ».
Vader

Un proche de Nicolas Sarkozy a fait rentrer Mohamed Merah en Israël

Retenez bien son nom : Erard Corbin de Mangoux. Cet homme dirige depuis 2008 le bastion des services secrets français -la DGSE. A en croire le scoop révélé lundi soir par le quotidien italien Il Floglio, c'est sous sa responsabilité que l'assassin présumé de Toulouse, Mohamed Merah, a pu accéder en septembre 2010 au territoire israélien.

Play

Le réseau Gladio : Armées secrètes d'Europe

Créés par les États-Unis pour barrer la route au communisme en Europe, des groupes clandestins en vinrent à soutenir des intérêts fort peu démocratiques

L'organisation secrète "Stay behind", rebaptisée plus tard Gladio, le "glaive", a vu le jour en 1948 à l'initiative des États-Unis. Ses agents devaient être prêts à effectuer des missions d'espionnage et à commettre des actes de sabotage en cas d'offensive soviétique. Celle-ci n'ayant finalement pas lieu, ce sont les intérêts politiques des gouvernements de droite voire de groupes d'extrême droite que Gladio s'attache à défendre. Des contacts existent avec les différents services secrets nationaux, à l'abri de tout contrôle parlementaire. C'est le Shape (commandement militaire de l'Otan en Europe) qui assure la coordination.

Bad Guys

Le retour de Gladio et la renaissance de la Terreur sous le règne du tyran Nicolas Sarkrazy

Traduction SOTT


Qui est le vrai tyran qui « assassine son propre peuple » ?
Un autre jour, une autre attaque false-flag dans une autre démocratie occidentale évoluée. Cette fois, le peuple de France est la cible d'un terrorisme d'État à l'occidentale et d'une stratégie de la tension. Le pigeon s'appelle Mohamed Merah. Les noms des personnes assassinées par l'État français sont Jonathan (Yonatan) Sandler, deux de ses jeunes enfants - Aryeh et Gabriel - et un autre enfant du nom de Myriam Monsonegro.

Opération terroriste ordinaire pilotée par l'État dans le but d'accroître les tensions, les peurs et les haines au sein de la société occidentale. C'est ce que fait l'État fasciste quand il est libre d'écrire l'Histoire sur le champ et de poser des bombes. Il tue des enfants innocents pour faire haleter d'horreur le public submergé, pour lui faire haïr le bouc-émissaire, pour le pousser à exiger plus de sécurité et des dirigeants aux nerfs d'acier.
Bomb

Sarkozy, combien d'enfants as-tu tués cette nuit ?


Comment: Pour ceux qui ont la mémoire courte :


Non il n'existe pas de « guerre propre » ! Michel Collon nous envoie un reportage depuis la Libye. Il nous montre ce que les bombes de l'OTAN peuvent faire loin des caméras de télévision.

ATTENTION, CERTAINES IMAGES PEUVENT CHOQUER.


Gear

« Mohamed Merah n'est pas le tueur »

Toulouse (LVO) : « Martine a été entendue par la police, elle a décrit le tueur. Selon elle, il portait une marque , un tatouage sous un oeil... ». Mais voila, la description du véritable tueur, selon les témoignages, ne colle pas avec celle de Mohamed Merah qui n'avait pas de tatouage.

Tous le monde a oublié ce détail important, tellement la propagande de diabolisation et de culpabilisation a été forte de la part des médias aux ordres. La population française à, encore une fois, été soumise à manipulation sous pression psychologique de la part du pouvoir soit disant « démocratique ».

Que s'est-il passé ?

Voici une réponse possible :
Top