Heart - Black

Traumatisme de la circoncision

Image
Résumé : Les mutilations sexuelles infligées aux enfants, le plus souvent justifiées par des considérations religieuses, altèrent leur faculté naturelle à se positionner face aux parents. L'ordre patriarcal qui les impose se garde ainsi de toute remise en cause. C'est pourquoi elles perdurent en dépit des souffrances qu'elles impliquent, tant pour les filles que pour les garçons, et de leurs terribles conséquences sur les générations.

Le terme de circoncision désigne l'ablation d'une partie des organes sexuels, tant masculins que féminins, quelle que soit l'ampleur de cette ablation. En 1995, cédant à des pressions politiques, l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) décida de ne plus utiliser ce vocable pour les femmes et de le remplacer par l'expression mutilation sexuelle féminine, réservant le premier aux seuls hommes (1). Cette distinction manifeste l'existence d'un interdit posé sur la mise en cause des pratiques rituelles de mutilation sexuelle masculine, largement pratiquée, dont on estime à tort qu'elle est moins grave que la circoncision féminine, voire bénéfique pour la santé. Le débat occulte le fait que, dans les deux cas, ces pratiques ont pour fonction d'assurer la domination des hommes sur les femmes et sur leurs enfants, par l'impact d'un traumatisme dont la victime sera réduite à gérer toute sa vie les conséquences. L'une d'entre elles, et non des moindres, étant la compulsion à répéter (lire ci-dessous) sur ses propres enfants le rituel subi par soumission à l'ordre paternel.

Commentaire: Lire aussi :

La circoncision à l'origine de troubles de la personnalité ( incapacité de ressentir des émotions et impulsivité )

Les origines et la diffusion du patrisme en Saharasie autour de 4000 avant notre ère : évidence d'un modèle mondial de comportement humain, géographiquement lié au climat


Red Flag

Le gouvernement syrien décimé, pas abattu

Image

Fahd Jassem al-Freij, le nouveau ministre de la Défense : on peut penser que sa résolution d’en finir avec les terroristes est plus forte que jamais
L'ASL et un groupe islamiste, Liwa al Islam, ont revendiqué l'attentat qui a décimé ce matin à Damas le gouvernement syrien. Un communiqué de l'ASL salue en effet le « succès d'une opération remarquable (...) qui a tué plusieurs piliers de la bande d'Assad« . Mais l'ASL ne joue-t-elle pas les « coucous » - ou les vautours - en s'appropriant une opération qui ne sort pas de ses rangs ? La question mérite d'être posée.

Un kamikaze infiltré ?

Se pose la question du mode opératoire : on a parlé de voiture piégée, mais une source gouvernementale évoque à présent un kamikaze présent à la réunion du conseil sécuritaire et qui « a fait exploser sa ceinture d'explosifs« . De fait, la possibilité de garer une voiture piégé dans le périmètre ultra-surveillé du siège de la Sécurité nationale est peu crédible. Si le kamikaze a pu actionner sa ceinture piégée, soit dans la salle de réunion, soit dans un autre endroit du bâtiment, c'est qu'il y occupait une fonction officielle, même subalterne. Des sources proches du pouvoir parlent d'un « garde du corps« . L'identifiera-t-on un jour ? D'autres sources parlent cependant d'une bombe déposée.

Pirates

Les JO militarisés de Londres évoquent le 1984 de George Orwell

Traduit par Hélios
Image
Les JO de Londres prennent rapidement l'apparence et le ton d'une opération militaire terrestre, maritime et aérienne à grande échelle plus qu'un événement sportif international.

Avec des missiles sol-air stationnés au sommet d' immeubles, des navires de la Royal Navy en alerte et des avions de combat et des hélicoptères de la Royal Air Force patrouillant les cieux de la capitale britannique, se dégage l'idée d'une nation en guerre plutôt qu'une occasion de fraternité internationale que les premiers Jeux étaient supposés incarner.

Les Jeux commencent dans tout juste deux semaines. Les tout derniers développements annoncés par le ministère de la Défense britannique sont un déploiement de 3500 hommes de troupes supplémentaires destinées à assurer la sécurité des 30 lieux accueillant les événements sportifs. C'est en supplément des 13.500 militaires assignés à la protection du public et aux équipes sportives, dans l'éventualité d'une attaque terroriste.

Le général britannique Sir Nick Parker, qui supervise l'organisation de la sécurité, a dit que l'un des contingents prévus peut faire face à un événement de ''type 11 septembre''.

Cult

Malgré le départ tant attendu de Fenech, la Miviludes sévit toujours

Image

Nous avons été nombreux à nous réjouir de la démission de Georges Fenech, président de la Miviludes, qui a été élu député UMP du Rhône, malgré ses multiples démêles avec la justice et quelques jours après sa condamnation par la 17e Chambre du tribunal correctionnel de Paris. Sans doute avons-nous crié victoire trop tôt car le nouveau gouvernement, qui clame haut et fort son amour pour la liberté mais emprunte les méthodes totalitaires et décriées de l'ancien, a remplacé Fenech par un autre magistrat, Hervé Machi, à compter du 1er septembre, selon un arrêté publié vendredi dans le Journal officiel.

Hervé Machi, 38 ans, a repoussée à l'automne prochain le rapport de la Miviludes, consacré à l'emprise des sectes sur les personnes âgées car, à ses yeux, ces personnes sont des « cibles privilégiées » en raison de leurs ressources financières et de leur vulnérabilité, due à l'âge et l'isolement. Sans pouvoir chiffrer le phénomène, la Mission identifie plusieurs dangers, notamment un risque d'infiltration des établissements spécialisés, via les organismes de formation du personnel ou d'associations proposant leurs services aux résidents.

Hervé Machi signale que « des proches nous alertent lorsque des mouvements qui se disent "spirituels", par exemple, bénéficient des largesses testamentaires de leur parent âgé, voire de la totalité de ses biens ». Il est certain qu'il doit exister dans ce domaine pas mal de « magouilles », mais pas toujours dans le même sens : certains enfants qui attendent avec impatience leur « héritage » sont souvent furieux de le voir leur échapper, même en partie, et heureux de trouver une oreille complaisante pour les approuver.

Attention

Gluten, le tueur caché

Traduit par Chantalouette et Hélios

Image
Dans les années 20, le gouvernement US a découvert que les animaux nourris avec un régime à base de farine blanche développaient de graves maladies neurologiques et mouraient. Au lieu de bannir ce produit mortel comme ils auraient dû le faire, la FDA a déclaré que la plupart des produits à base de farine blanche devaient être enrichis avec du fer et quelques vitamines pour ''corriger'' le problème. Malheureusement cette décision a aidé à créer une situation encore plus insidieuse qui conduit des millions de gens au diabète, aux maladies cardiaques et au cancer.

L'intolérance au gluten

L'intolérance au gluten devient aujourd'hui une épidémie qui fait rage. L'intolérance au gluten n'est pas une maladie, et donc elle ne se soigne pas. Elle est déclenchée en mangeant des produits contenant du gluten. La seule manière d'éviter ses complications est de ne pas toucher aux aliments qui en contiennent.

Il y a 35 maladies qui peuvent être causées par l'absorption de gluten, dans la liste d'une revue: le New England Journal of Medicine. Certains symptômes en sont : l'arthrite, l'hyperactivité et déficit de l'attention, la dépression, l'anxiété, la colite spasmodique, le lupus, les maux de tête fréquents, la fatigue, l'eczéma, la perte de coordination musculaire, l'ostéoporose, un système immunitaire affaibli, des mycoses, inflammations d'organes, perte ou gain de poids, et de la malnutrition.

L'intolérance au gluten augmente vos risques de diabète de type 1, d'obésité, de cancers gastro-intestinaux, de troubles cérébraux, d'autisme et de maladies de la thyroïde.

Commentaire: Commentaire : Le régime paléolithique revisité


Wall Street

Max Keiser : Les banques européennes en faillite ou la finance de l'ombre

Ouvrez-les yeux, il est temps.

Une analyse de Max Keiser sur la situation actuelle des banques européennes, la finance de l'ombre et ce qui nous attend.


Top Secret

Un agent de la Cia affirme qu'un ovni s'est écrasé sur terre

Il s'appelle Chase Brandon et a travaillé pour la CIA pendant 35 longues années. Cet homme relance aujourd'hui la théorie du complot quant au supposé OVNI qui se serait écrasé à Roswell, au Nouveau-Mexique en 1947.

Image
L'affaire avait fait grand bruit le 4 juillet 1947. Il y a près de 65 ans jour pour jour, un objet non identifié s'était écrasé à Roswell, une ville tranquille de 50.000 habitants située au Nouveau-Mexique aux Etats-Unis.

Selon de nombreux témoins, il s'agissait d'un vaisseau extra-terrestre et le gouvernement faisait tout pour cacher l'événement au peuple en affirmant qu'il ne s'agissait que d'un ballon Mogul. Une vidéo de la prétendue autopsie d'un alien réalisée par des scientifiques qui travaillaient pour le gouvernement américain avait été diffusée en 1993. Depuis, la ville attire chaque année de nombreux curieux.

Gear

Affaire Merah : L'étrange fuite des enregistrements « officiels » sur la chaine de TF1

Décidément, dès le début de cette affaire, en pleine campagne électorale quasiment perdue pour le Président sortant, qui avait remanié les services secrets durant son mandat, l'affaire Mérah, dite également « Tuerie de Toulouse » ou « Mini-11 Septembre à la française », montrait des éléments pour le moins étranges et intrigants.

Et toute la suite de cet « attentat islamiste » a continué dans un scénario aussi tragique qu'intrigant , parsemé d'invraisemblances, de non-dits, de soupçons, d'incohérences, de rebondissements et de scénarios plus ou moins loufoques, mais toujours tragiques.


Vidéo : Un enregistrement dévoilé par la chaine de télévision pro-NWO TF1 saisi par la police - Dailymotion

Wall Street

Le scandale du Libor révèle au grand jour comment les banques manipulent les taux d'intérêt de référence mondiale

Image
Le récent scandale bancaire, qui avait avant ce jour surtout éclaboussé la banque Barclays au Royaume-Uni, s'étend maintenant au coeur du système financier mondial. Il y est révélé comment une poignée de banques géantes manipule le marché dit « libre » pour accroître leurs bénéfices et les fortunes de leurs gestionnaires et de leurs gros investisseurs. En fait, on est devant un pillage économique dont le résultat est le chômage de masse, la pauvreté et une inégalité sociale grandissante.

De nombreuses grandes banques ont suivi la Barclays qui, la semaine passée, a été la première à admettre qu'elle avait manipulé le plus important indice des taux d'intérêt internationaux, le Libor (pour London Interbank Offered Rate), le taux interbancaire de référence sur le marché londonien. Le Libor, qui est fixé quotidiennement, est censé indiquer le taux d'intérêt moyen auquel les grandes banques se prêtent mutuellement de l'argent à court terme. Le Libor sert de référence pour les taux d'intérêt des prêts personnels et des prêts pour investissement, ce qui affecte des centaines de millions de personnes partout dans le monde.

Le taux du Libor influence les taux d'environ 360.000 milliards de dollars en prêts et en swaps sur défaillance (« credit default swaps, CDS »). Il a un impact sur les contrats à terme négociés à la Bourse de commerce de Chicago (Chicago Mercantile Exchange, CME) dont le volume quotidien des transactions est supérieur à 564.000 milliards de dollars.

Cult

« Sectes » et médecines alternatives : Les persécutions d'un Centre de bien-être

Dominique Bourdin est diplômé en Médecine du Sport et en Acupuncture. Il a exercé pendant près de vingt ans la médecine générale et l'acupuncture, et la psychothérapie pendant plus de dix ans. Il s'est également formé en sciences et en théologie. Sylvie Bourdin-Darsonval est assistante sociale de formation, avant de se former dans d'autres domaines complémentaires tels que la théologie, la psychologie, la relation d'aide, l'art et danse thérapie. Ensemble, ils ont fondé le Centre de bien-être La Chrysalide.

Leur témoignage, autour des préjugés et attaques médiatiques ou administratives à l'encontre de leur activité, est édifiant dans le climat de la France de ce début de XXIe siècle.