NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK


Che Guevara

Coluche - Un Clown Ennemi d'État

En octobre 1980, Coluche annonce qu'il est candidat à l'élection présidentielle. Il forme une équipe de campagne constituée de gauchistes et de militants.

Coluche
© Inconnu
Ce qui a commencé comme une farce prend un tour plus sérieux quand est publié un sondage le créditant de 16% d'intentions de vote. Pourtant, cinq mois plus tard, Coluche annonce qu'il abandonne la course à la présidence. L'humoriste avait subi les pressions du
pouvoir, Giscard d'Estaing étant l'une de ses cibles favorites. Mais François Mitterrand, le candidat du Parti socialiste, avait aussi approché Coluche pour le convaincre d'abandonner et de se rallier à lui.

Commentaire: Les parallèles avec la censure du spectacle de Dieudonné sont intrigants... et très révélateurs.

Star of David

Décès du criminel de guerre Ariel Sharon

Ariel Sharon
© Inconnu
Après 8 années d'un coma profond, Ariel Sharon est mort.


Ariel Scheinermann est né le 26 février 1928 à Kfar Malal (près de Jaffa en Palestine sous mandat britannique), dans la région de Sharon, dont il prendra le nom. Sa famille est originaire de Biélorussie (à l'époque Russie tsariste), son père Shmuel Scheinerman était technicien agronome, sa mère Véra, médecin.

Le soldat

Il rejoint en 1948, le groupe terroriste Haganah [1], qui commet des attentats contre les Arabes et les autorités britanniques.

En 1948, il participe à la première guerre israélo-arabe en tant que commandant dans la brigade Alexandroni [2]. Durant la première bataille de Latroun contre la Légion arabe, il est sérieusement blessé.

En 1953, Sharon intègre avec le grade de major la première unité de forces spéciales de l'histoire de l'armée israélienne : l'Unité 101 [3]. Son fait d'arme le plus sinistre sera l'« Opération Shoshana », le « nettoyage » du village de Qibya, qui fit 69 morts parmi les civils palestiniens.
Star of David

Sharon échappe définitivement à la justice humaine

A l'occasion de la mort du criminel de guerre Ariel Sharon, nous publions cet article de Robert Fisk écrit il y a plus d'un an, lors du trentième anniversaire des massacres dans les camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila à Beyrouth. Sharon, comme tout le pouvoir israélien derrière lui, s'est rendu coupable au fil des années d'une litanie de meurtres, vols, massacres, à l'encontre des Palestiniens comme des populations arabes. Mais pour évoquer au mieux qui était cet abject personnage, quoi de plus adapté que l'évocation de ces massacre de Sabra et Chatila qu'il avait lui-même orchestrés avec ses supplétifs libanais. Une question intéressante : quels dirigeants occidentaux oseront faire le déplacement pour aller se lamenter sur la tombe de ce sinistre criminel ? [La rédaction]
The Independent, 15 septembre 2012

© AFP
Corps dans le camp de Sabra, à Beyrouth, en septembre 1982
Les souvenirs demeurent, naturellement. [...] Mais - comme les déchets empilés au milieu des parpaings de béton, la puanteur de l'injustice infiltre toujours les camps où 1700 Palestiniens ont été envoyés à la boucherie il y aura 30 ans la semaine prochaine. Personne n'a été jugé ni condamné pour ce massacre, que même un auteur israélien avait alors comparé au massacre de Yougoslaves par les sympathisants des Nazis durant la deuxième guerre mondiale. Sabra et Chatila sont un mémorial aux criminels qui ont échappé à leur responsabilité, qui s'en sont allés avec elle.

Khaled Abu Noor était alors dans ses années d'adloscence. Un milicien en devenir parti pour la montagne avant que les phalangistes alliés d'Israël n'entrent dans Sabra et Chatila. Est-ce que ceci lui a donné un sentiment de culpabilité ? N'aurait-il pas dû être là pour combattre les violeurs et les meurtriers ? « Tout ce que nous ressentons aujourd'hui, c'est de la dépression, » dit-il. « Nous avons exigé la justice, des procès internationaux, mais il n'y a rien eu. Pas une seule personne n'a été jugée responsable. Personne a été déféré devant la justice. Et dans ces conditions, nous avons dû souffrir la guerre des camps en 1986 (face aux milices chiites libanaises) et les Israéliens ont pu abattre tant de Palestiniens dans la guerre de 2008-2009 contre Gaza. S'il y avait eu des procès pour ce qui s'est produit ici il y a 30 ans, les massacres de Gaza ne se seraient pas produits. »
Eye 1

Dieudonné oblige les fascistes de France à se démasquer

Dieudonné, quenelle
© Inconnu
En France, la plupart des gens progressistes croient assurément que le fascisme de demain prendra exactement les allures des partis NAZI et des partis fascistes européens des années 1930. D'immenses légions de militants armés déambulant au pas de l'oie, casqués. Que nenni. Il est plus probable que le nouveau fascisme prendra la forme d'un État policier qui assumera lui-même, par en haut, la suppression des libertés fondamentales et la mise aux pas de toutes les résistances, y compris des résistances délinquantes sous les applaudissements de la petite, de la moyenne et de la grande bourgeoisie.

Dans ce contexte, faut-il mettre en contraste les attaques que subit DIEUDONNÉ contre sa liberté de spectacles, et sa liberté d'expression, d'organisation et pour punir sa résistance au délit d'opinion et à l'oligarchie fascisante - et la résistance des syndicalistes CGT qui furent mis en garde à vue par l'État policier pour avoir affiché et placardé ?

Évidemment pas - ce sont deux gestes complémentaires et solidaires de la part de l'État policier français. Si l'État policier français en est rendu à s'afficher de la sorte - outrancier - fasciste - oppressif - répressif - renversant les décisions des cours de justice et imposant la volonté d'une coterie au Conseil manipulé par le ministre Valls, c'est parce qu'il y a quelques années, quand les français se sont fait asséner une série de lois interdisant de nier la Shoah ou de discutailler du nombre de victimes de l'holocauste (le chiffre de 6 millions étant déclaré sacré) - ou de discuter de l'historicité des chambres à gaz - (aucune loi semblable à propos des guerres de Napoléon, ni sur l'esclavage noir et ses victimes); tous les donneurs de leçons d'aujourd'hui - ceux qui voudraient d'abord faire le procès de Dieudonné avant de soulever le petit doigt face à la répression affichée par l'État policier ­ - tous ces bonzes de «gauche», se sont couchés, terrorisés par la fraction sioniste du capital monopoliste français.

Ils étaient tous effrayés d'être accusés d'antisémitisme - ils ont sali leur froc devant la police des riches... et ont joint leur voix fluettes au concert de la chorale des capitulards.
Che Guevara

Nouvelle vidéo de Dieudonné : « plus vous serez nombreux, plus je pourrai continuer le combat. Chacun doit s'inspirer de cette volonté d'émancipation »


Le site www.dieudosphere.com sera dispo le 12 janvier 2014 !!

NOUVEAU SPECTACLE !!!

Écrit en 3 nuits. S'inspire de mythes ancestraux et de croyances primitives. Il y aura de la danse, de la musique, du mime et quelques mouvements de Taï Chi !!
Eye 1

Psychopathie en action - La face cachée de Manuel Valls

Le seul voile qui devrait être interdit c'est celui de la tromperie gouvernementale. Ce voile épais déposé délicatement sur les yeux des français à des fins politiques. Un voile médiatique que le gouvernement français utilise pour cacher les réels soucis du peuple : le chômage, l'insécurité, le pouvoir d'achat des français...

USA

Saga de l'affaire Dieudonné - La quenelle vue du pays du goulag levant (ex-USA)... Quenelle : courage ou salut nazi inversé ?

Traduit de l'anglais pour Résistance 71

[Note de l'éditeur de "Veteran Today" : NdT : La voix des anciens combattants des Etats-Unis -

"Chers lecteurs, ceci a été un commentaire très lu sur Press TV la semaine dernière. Ce geste, qui inclut tous les groupes ethniques et religieux est le genre de chose qui terrifie les docteurs pirouettes de l'establishment, car cela peut effacer des années et des années de lavage de cerveau en règle et rendre leurs efforts actuels complètement inopérants.

Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas largement diffuser un effort qui simplement contourne tous les blocages traditionnels empêchant les gens de gagner le jeu du diviser pour mieux régner que notre ennemi commun élitiste joue contre nous depuis bien trop longtemps. Nous avons le pouvoir entre nos mains de leur dire que nous ne jouons plus leur jeu dorénavant... mais allons nous retrousser nos manches et accepter de faire ce qui doit être fait ?..." Jim W. Dean]

Quenelle : courage ou salut Nazi inversé ? - illustration
© Inconnu
Quenelle : courage ou salut Nazi inversé ?
Il y a un drôle de geste qui balaie l'Europe en ce moment et qui s'appelle "la quenelle". Dieudonné M'bala M'bala, le très populaire comédien et humoriste français et activiste pour la justice sociale, est crédité de l'avoir créé.

Qu'est-ce que c'est ?

Le journal Haaretz l'appelle "un salut nazi inversé". Quand je le vois, cela ressemble à quelqu'un brossant quelque fibre inopportune de sa manche. Les sionistes d'Europe sont-ils le groupe politique contre lequel les masses se soulèvent et qui doit être considéré comme des "fibres inopportunes" à brosser dans la poubelle ?

Peut-être est-ce le message que les décennies de haine vociférée à l'encontre des Allemands, que l'endoctrination robotique des Européens dans une histoire questionable, une auto-flagellation et une obéissance d'esclave à une "élite" banquière (bankster) est le cœur véritable du sionisme.

Ceci est le vrai message de la quenelle, une résistance contre l'apartheid en Israël qui légalement ne fut jamais pensé pour être un "état juif" mais plutôt une "patrie" pour des juifs persécutés pendant la guerre. Ne jamais confondre l'un avec l'autre.
Star of David

J'accuse : Dieudonné, l'affaire Dreyfus inversée !

© Inconnu
Cela devait être une journée comme les autres, une journée calme sans histoire, hélas, trois fois hélas, en allumant votre télévision, l'accalmie se transforma en une violente tempête politico-médiatico-judiciaire, faisant passer celle de Xynthia pour un vulgaire tourbillon.

Dieudonné jouant son spectacle Le Mur à Nantes le 9 janvier a été le projecteur de tout l'establishment. Incroyable ! Tous les médias mobilisés pour cet événement capital, avec des directs. Tous cela pour un humoriste qui va faire des sketches. La crise, le chômage, les difficultés que rencontrent les Français à régler leurs factures, ce n'est pas important ; l'information cruciale, c'est Dieudonné.

La police de la Pensée dont Manuel Valls est le ministre n'a rien trouvé de mieux que de pondre une circulaire, suivie d'un arrêté préfectoral en Loire-Atlantique, visant à tout prix à interdire de scène l'artiste, tentant ainsi vainement de voiler son bilan catastrophique sur la sécurité.

Immédiatement, l'avocat de Dieudonné, Maître Verdier, lancera une procédure de suspension de l'arrêté, obtenant gain de cause : le risque de troubles à l'ordre public et l'atteinte à la dignité humaine n'ont pas été retenus. L'atteinte à la liberté d'expression a en revanche été soulignée.

Star of David

Israël - Naissance d'une nation

Le sionisme tel que pratiqué par l'État d'Israël est rarement analysé sous le prisme de l'analyse historique. Le sujet est si sensible, si « dramatique », qu'on en oublie souvent ses racines au profit de clichés approximatifs. Un manque que l'ami Karib a souhaité pallier, via un retour détaillé sur la construction de cette doctrine.

Palestine, 2002
© Joss Dray
Photographie prise en 2002 dans le cadre d’un travail réalisé pour l’association France-Palestine
La scène se passe dans un salon. Rien de péjoratif à ce terme : pour la plupart, nous disposons d'un salon. Ou d'une pièce où l'on reçoit. Des copains, de bonnes bouteilles et quelques inconnus. On cause du dernier film à la mode, du ripolinage du Front National, de la croisade anti-Roms ; on s'indigne des propos de Manuel Valls, et puis... quelqu'un a la mauvaise idée d'évoquer le dernier bombardement de Gaza. Ou une quelconque intervention de l'armée israélienne à Hébron ou à Naplouse. Des dizaines, des centaines de morts. On s'indigne. Jusqu'à ce que l'un des deux inconnus assis sur le canapé, qu'on sentait jusque là un peu crispé, intervienne : « Vous voulez la disparition de l'État d'Israël, c'est ça ? L'extermination des Israéliens ? » Son voisin renchérit : « Les Juifs ont quand même droit à un pays, comme les autres peuples ! » Le premier en rajoute une couche : « Après la Shoah, il est bien légitime que les juifs aient un pays pour les accueillir. Quel monstre oserait leur dénier ce droit ? Et puisque ce pays est attaqué de toutes parts, il faut bien le défendre. »

Tout cela n'a-t-il pas l'apparence du bon sens ? Et ceux qui n'adhèreraient pas à de tels énoncés seraient-ils autre chose que des antisémites, avoués ou dissimulés ?

Face à une telle « évidence, » la conversation se perd ensuite immanquablement dans le même schéma réducteur. Penaud, celui qui connaît mal la question ne pourra que bredouiller quelques mauvais arguments en faveur des « pauvres Palestiniens » qui eux aussi.... Triomphant, le partisan de l'État d'Israël dégainera les attentats suicide ou - si la discussion s'est portée sur le terrain historique - le grand mufti de Jérusalem et son bataillon de SS. Peu enclin à se laisser traiter d'antisémite, l'interlocuteur battra prudemment en retraite malgré les dizaines de victimes carbonisées qu'il a évoquées au début. La soirée se terminera plutôt mal. Et en fin de compte, on maudira le gauchiste rigide qui a plombé le dessert. Même qu'à cause de lui, personne n'a remarqué la bouteille de bourgogne hors de prix...

Commentaire: voir aussi :

Israël et le sionisme : un projet unique dans l'histoire
L'incroyable pacte entre sionistes et nazis dans l'entre-deux-guerres
Le sionisme et le régime nazi : un texte important de Klaus Polkehn enfin disponible en français

Star of David

L'auteur et jazzman Gilad Atzmon soutient Dieudonné : une Quenelle de Londres

Top