Science et Technologie
Carte


Play

La photo d'un étrange papillon de nuit intrigue les chercheurs

Un cliché mis en ligne sur le site Flickr par le zoologue Arthur Anker suscite de nombreuses questions depuis plusieurs jours sur la Toile. L'image montre un papillon de nuit d'un étrange aspect photographié il y a plusieurs années au Venezuela.

On croirait que l'animal est tout droit sorti d'un film fantastique voire d'un épisode Pokemon et pourtant, il semblerait qu'il soit bel et bien réel. Depuis plusieurs jours, un étrange cliché fait le tour de la Toile suscitant de très nombreuses questions de la part des internautes mais aussi de scientifiques. Dévoilé sur le site de partage Flickr, celui-ci a été pris par un zoologue du nom d'Arthur Anker et montre un papillon de nuit d'un drôle d'aspect. Baptisé "papillon de nuit-caniche" sur Internet, le spécimen est tout blanc et montre une pilosité particulièrement développée. Ajouté à ses antennes striées et à ses gros yeux noirs... Il n'en fallait pas plus pour créer le buzz sur la Toile !
Radar

Voir à travers les murs grâce au WiFi

© inconnu
Des chercheurs de l'Université de Londres ont réussi à créer une machine capable de détecter des mouvements à travers un mur, en utilisant les signaux Wi-Fi existants. Comment ça marche ?

Le Wi-Fi a de beaux jours devant lui : s'il sert surtout à naviguer sur le web sans fil, il peut aussi donner naissance à une forme d'art. Mais les prochaines orientations, bien que très innovantes, seront plus terre à terre, et concerneront la détection de mouvements à travers des obstacles (ex : mur de brique), avec des applications dans les secteurs de la police, de l'armée, et de la médecine (surveillance de la respiration par exemple).

Deux chercheurs ont d'ailleurs récemment conçu une machine qui permet de voir à travers les murs. Les super-héros n'auront bientôt plus le monopole de ce super-pouvoir ! Si des appareils permettent déjà de le faire via des fréquences radio classiques ou des micro-ondes, l'invention de Karl Woodbridge et Kevin Chetty (University College London) a la particularité de n'émettre aucun signal : au contraire, l'appareil ne fait que recevoir les ondes Wi-Fi d'un endroit clos, depuis l'extérieur, et analyse les fluctuations du signal pour déterminer des mouvements.
Robot

Mieux que les implants RFID : « Des circuits électroniques qui sont intégrés avec votre peau »

Une équipe d'ingénieurs a aujourd'hui annoncé une découverte qui pourrait changer le monde de l'électronique pour toujours. Un « système électronique épidermique » (EES), est fondamentalement un circuit électronique intégré sur votre peau, conçue pour s'étirer, fléchir, et se tordre - et pour prendre les entrées des mouvements de votre corps.

L'EES est un saut en avant pour des technologies portables, et a des applications potentielles qui s'étendent des diagnostics médicaux au contrôle de jeu vidéo et à la guérison de blessure accélérée. Les ingénieurs John Rogers et Todd Coleman, qui ont travaillé à la découverte, disent à io9 [l'interviewer] que c'est une étape énorme vers l'effacement du clivage qui sépare la machine et l'humain.

Coleman et Rogers disent qu'ils ont développé l'EES pour renoncer au format électronique dur et rigide des « gaufrettes » de l'électronique traditionnelle, en faveur d'une plate-forme plus molle et plus dynamique.
Magnify

Stockage : l'ADN, un disque dur aux capacités illimitées ?

Deux chercheurs américains ont mené une nouvelle expérience de stockage de données numériques sur de l'ADN synthétiques. Les résultats qu'ils ont obtenus font rêver.

L'idée n'est pas nouvelle, mais elle fait son chemin : utiliser une molécule d'ADN pour stocker des données numériques. Une nouvelle expérience s'y est employée, avec un certain succès.
Telescope

Etonnants nuages multicolores en Floride




Le ciel réserve parfois d'étonnantes surprises. L'Américain Ken Rotberg en a fait l'expérience en photographiant de magnifiques nuages irisés à proximité de Delray Beach en Floride.


Les nuages sont en général assez peu appréciés : ils cachent le soleil aux humains en mal de bronzage pendant la journée et les astronomes ne veulent pas en entendre parler la nuit pour profiter des étoiles. Il existe pourtant des observateurs qui se passionnent pour leurs formes changeantes ou qui en traquent certaines variétés rares, comme les nuages noctulescents.
Magnify

Un parasite qui vous pousse au suicide

Nous avons déjà écrit sur le sujet, mais de fraîches recherches viennent confirmer ce qui n'était pour l'instant qu'un constat statistique. Dans le film « Phénomènes », les arbres émettent des composés volatils qui prennent le contrôle des gens et qui vont chercher alors par tous les moyens les plus expéditifs à se donner la mort.

Ici, point de plante, mais un parasite qui a infecté bien des gens dans le monde. On retrouve un peu ce célèbre type de parasitage avec le ver qui infecte le cricket et qui le pousse à se noyer (car le ver doit continuer son cycle dans l'eau).

Dans le cas qui nous concerne, il s'agit en effet de la toxoplasmose. D'après une récente étude, le parasite Toxoplasma gondii peut en effet pousser les gens à certains comportements, dont le suicide. Entre 10 et 20 % d'entre-vous ont ce parasite (pour les femmes, on le vérifie lorsqu'elles sont enceintes ou avant, car l'attraper représente un grand péril pour tant le bébé que la maman). Jusqu'à peu, on croyait ce parasite, qui nous infecte souvent indirectement (nous ne faisons pas partie de son cycle) par le biais du chat, comme « dormant » ; erreur..
Sun

Le soleil est en réalité la plus parfaite des sphères pouvant être observées dans la nature


Le soleil tel qui l’était ce 18 aout (à partir de la sonde spatiale SDO).
Alors que la théorie, soutenue par des décennies de données, faisait de notre soleil un corps céleste malléable, dont la taille variait au cours de ses 11 années de cycle solaire... et bien tout cela serait un malentendu, selon une récente annonce de scientifiques qui ont pris des mesures précises de ses dimensions pour affirmer que le soleil est l'objet naturel le plus parfaitement rond connu dans l'univers.

Comme une boule de gaz tournoyant, les astronomes pensaient que notre étoile gonflait légèrement à l'équateur, lui donnant une légère forme de soucoupe volante. La planète Jupiter démontre bien cet effet. Son nombre élevé de rotation, une fois toutes les 10 heures, signifie qu'elle est d'environ 7% plus large à l'équateur que la distance d'un pôle à l'autre.
Info

UniNE: 1,8 million pour explorer les origines du langage

© Archives David Marchon

Le Laboratoire de cognition comparée de la Faculté des sciences à Neuchâtel, vient d'obtenir 1,8 million de francs pour ses recherches en primatologie.
Les moyens de communication des grands singes en milieu sauvage continueront à être étudiés par le primatologue Klaus Zuberbühler, professeur au Laboratoire de cognition comparée de la Faculté des sciences à Neuchâtel. Ce dernier vient d'obtenir 1,8 million de francs de l'European Research Council(ERC).

Cette manne sera utilisée pour poursuivre durant cinq ans ses recherches afin de mieux comprendre la manière dont a évolué le langage des primates - y compris celui des êtres humains, a indiqué aujourd'hui l'Université de Neuchâtel dans un communiqué de presse.

Tous les parents l'ont remarqué: bien avant de savoir parler, les bébés communiquent. La parole n'est qu'une des facettes de la communication qui comprend un certain nombre de processus, comme par exemple le codage, la capacité de compréhension ou de déduction, ou encore la recherche de terrains d'entente. Dépourvu de langage articulé, les grands singes font eux aussi appel à ces processus fondamentaux pour communiquer entre eux. Ils constituent à cet égard un modèle d'investigation idéal pour qui s'intéresse aux origines biologiques du langage.
Snowman

Bill Gates veut refroidir la Terre en vaporisant des agents chimiques en haute altitude pour réfléchir le soleil

Vaporiser des agents chimiques en haute altitude pour réfléchir le soleil, c'est l'expérience de géo-ingénierie à venir d'ici un an que finance le fondateur de Microsoft.

Une jolie jeune femme fait bronzette au bord de la piscine. Pour se rafraîchir, elle se vaporise un peu d'eau. Pourrait-on utiliser la même technique pour rafraîchir notre belle planète? C'est du moins ce que suggère le milliardaire Bill Gates.

Il soutient financièrement deux scientifiques de Harvard qui vaporiseront des agents chimiques réfléchissant le soleil à 24.000 m au-dessus de Fort Sumner, au Nouveau-Mexique, à l'aide d'une montgolfière, explique le Guardian.

David Keith, professeur en physique appliquée à Harvard qui dirige le projet, veut reproduire l'effet des volcans (dont on sait qu'ils projettent des sulfates qui refroidissent la terre) en utilisant des aérosols de sulfate pour réfléchir la lumière du soleil loin de la Terre et ainsi réduire la chaleur.

D'après David Keith, cette technique pourrait représenter une méthode abordable pour ralentir le réchauffement climatique. En revanche, pour d'autres scientifiques, « elle pourrait avoir des conséquences désastreuses et imprévisibles sur les ressources alimentaires et les conditions météorologiques de la Terre », note le Guardian. Les groupes environnementaux s'inquiètent quant à eux du risque de recul des tentatives de réduction des émissions de carbone.

Commentaire: A l'instar du non-sens autour des chemtrails, encore un autre exemple pour implanter dans l'esprit de la populace que les pouvoirs en place contrôlent le climat.

Info

Téléporté à 143 km

ESA OGS
© ESA
L'observatoire astronomique de Ténérife dans les îles Canaries a été utilisé comme un récepteur au cours des dernières expériences de téléportation quantique.
Deux nouveaux records pour la téléportation : deux équipes ont « expédié » l'état quantique d'un photon sur une distance, l'une de 97 km et l'autre, de 143 km. Ce qui nous laisse très loin de la science-fiction, mais plus près d'un ordinateur quantique.

Le phénomène, qui devrait être à présent connu des mordus de Star Trek, s'appelle intrication quantique : de deux photons jumeaux, le second prendra instantanément la polarisation de l'autre (positif ou négatif) aussitôt que celui-ci aura « choisi », et ce, même s'ils se trouvent à des kilomètres l'un de l'autre.
Top