Les Maîtres du Monde
Carte

Bad Guys

Poutine : les raisons d'une haine occidentale tenace

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

Image
© Inconnu
Les raisons officielles

Nous savons tous que les gouvernements occidentaux, emmenés par les États-Unis et le Royaume-Uni, se sont retournés contre la Russie. Les raisons données par les médias sont nombreuses: la Russie a essayé d'empêcher l'Ukraine de rejoindre l'Union européenne. La Russie a aidé les « rebelles pro-russes » à abattre le MH-17. La Russie a « envahi » illégalement la Crimée. Des milliers de troupes et de tanks russes combattent en Ukraine. Certains d'entre nous pensent que ces affirmations sont de la propagande de guerre à l'intention des citoyens de l'Ouest dans le but de justifier des sanctions contre la Russie et de faire monter les tensions militaires.

Snakes in Suits

Europe : Juncker propose une armée européenne

Image
© Ints Kalnins / Reuters
Pour le président de la Commission européenne, cela permettrait de renforcer la légitimité de l'UE notamment vis-à-vis de la Russie au sujet de l'Ukraine.

L'Europe doit se donner les moyens d'être prise au sérieux. C'est dans cette perspective que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé dimanche à la création d'une armée de l'UE, au vu notamment des relations de plus en plus tendues avec la Russie sur le sujet de l'Ukraine.

Une telle force permettrait non seulement de faire face aux nouvelles menaces aux frontières de l'Union européenne, mais aussi de défendre les "valeurs" de l'UE, a-t-il déclaré dans une interview publiée dimanche par le journal allemand Welt am Sonntag.

"On ne créerait pas une armée européenne pour l'utiliser immédiatement. Mais une armée commune à tous les Européens ferait comprendre à la Russie que nous sommes sérieux quand il s'agit de défendre les valeurs de l'Union européenne", a-t-il expliqué.


Commentaire : On se demande bien quelles valeurs européennes ont besoin d'être défendue à l'extérieur de l'Europe en vue de se faire comprendre de la Russie... Quand aux frontières européennes menacées, il faut bien y croire, pour justifier la création de la-dite armée. Tant il est vrai qu'au regard de l'Histoire, c'est la Russie qui a toujours envahi ses voisins occidentaux, et jamais l'inverse. Non, jamais.


Cowboy Hat

Europe : entretuons-nous pour l'Amérique !

Image
© Inconnu
On ne devrait plus se bercer d'illusions sur les intentions des dirigeants américains : ils veulent la guerre. Une guerre qui doit se dérouler sur le Vieux Continent et qui doit entraîner le plus d'Européens possible dans une confrontation militaire avec la Russie. Les Ukrainiens, sauf un grand sursaut des masses populaires, devraient se résigner à voir leur pays servir durablement de champ de bataille à ce conflit des grandes puissances dont les enjeux leur échappent, depuis qu'ils ont perdu le contrôle des manifestations « Place Maïdan », un soir de février 2014.

De l'EuroMaïdan à l'escalade militaire

En tout cas, les derniers développements aux Etats-Unis ne sont guère rassurants. Un an après les manifestations de l'EuroMaïdan, odieusement dévoyées par « des atlantistes  », les États-Unis ont officialisé la décision d'envoyer en Ukraine quelques 600 parachutistes appartenant à la 173ème brigade aéroportée. L'annonce a été faite lundi dernier par le colonel Michael Foster, commandant de la brigade, et confirmée par Ben Hodges, haut commandant des forces américaines en Europe. Les premières unités combattantes de la brigade devraient se poser en Ukraine d'ici le 8 mars. Officiellement, pas pour combattre, mais pour former les troupes ukrainiennes (en débâcle dans le Donbass) au maniement des armes américaines en voie d'expédition[1].

Au sujet, justement, de l'expédition des armes américaines à Kiev, on sait qu'elle entraînerait réciproquement l'accroissement des moyens militaires des républiques autonomes de l'Est (Donetsk et Lougansk) par Moscou. Parce que, pour la Russie, il est hors de question que les forces des pays de l'OTAN se déploient jusque sur les frontières russo-ukrainiennes, et ils n'ont pas tort. Les Russes n'ont jamais digéré d'avoir été bernés par les Occidentaux en marge de la réunification allemande[2]. C'est pour essayer de contrer ce risque d'escalade militaire que la France et l'Allemagne ont décidé, début février dernier, d'entrer directement en contact avec Vladimir Poutine, sans consulter Washington. Il s'agissait de rassurer le chef du Kremlin sur le fait que Français et Allemands s'opposeront à l'envoi en Ukraine des armes américaines[3]. Le président russe s'est montré ouvert aux propositions franco-allemandes, et accepté les Accords de Minsk II[4] du 11 février 2015. Le hic avec Minsk II est qu'il y avait deux grands absents : les Britanniques et les Américains. N'étant pas liés par ces accords, ils vont continuer d'attiser le conflit.

Vader

Purges au Royaume-Uni : l'Empire britannique se prépare à la guerre contre la Russie


L’ancien ministre de la Défense britannique Malcolm Rifkind, ciblé par des scandales car trop favorable à un dialogue avec la Russie.
Excités par les provocations du Premier ministre David Cameron à l'égard de la Russie, les faucons britanniques ont initié une campagne de purges contre toute personnalité politique opposée à la guerre contre cette puissance eurasiatique.

Les deux premières victimes sont deux parlementaires qui plaident pour un dialogue avec la Russie, deux anciens ministres des Affaires étrangères qui restent encore très écoutés aujourd'hui : Malcolm Rifkind, du côté conservateur, et Jack Straw, du Parti travailliste.

Les deux, ciblés par des scandales, ont du renoncer à leur carrière politique et ceci en un temps record. Le piège, plutôt classique, a été tendu par la Channel Four (BBC) et par le Telegraph. Des journalistes ont approché les deux députés, en se faisant passer pour des représentants d'une société fictive de Hong Kong, qui souhaitait faire appel à leurs services de conseil pour une campagne de promotion au Royaume-Uni, le tout filmé par des caméras cachées. Précisons que ce type de propositions est devenu monnaie courante dans toute l'Europe.

Bad Guys

La renaissance du fascisme sous une forme moderne

La récente 70e commémoration de la libération d'Auschwitz fut l'occasion de nous remémorer les grands crimes du fascisme dont l'iconographie nazie est gravée dans notre conscience.

© RIA Novosti/Alexandr Maksimenko
Marche de la vérité à Kiev.
Le fascisme est considéré comme de l'histoire ancienne, comme dans ces vieux films tremblotants de chemises noires marchant au pas, leur criminalité aussi terrifiante qu'évidente. Et pourtant dans nos sociétés libérales, alors même que des élites va-t-en guerre nous poussent au devoir de mémoire, le danger grandissant d'une forme moderne du fascisme est ignoré. Car c'est leur fascisme.

« Déclencher une guerre d'agression.., ont déclaré les juges du tribunal de Nuremberg en 1946, est non seulement un crime international mais de plus le pire crime international car, par rapport aux autres crimes de guerre, il contient en lui toute la malfaisance des autres crime de guerre réunis. »

Si les nazis n'avaient pas envahi l'Europe, Auschwitz et l'holocauste ne se seraient jamais produits. Si les États Unis et leurs alliés n'avaient pas commencé leur guerre d'agression en Irak en 2003, près d'un million de personnes seraient encore en vie aujourd'hui et l'État islamique ne serait pas en train de nous menacer de sa sauvagerie. Ce dernier est le rejeton du fascisme moderne, nourri par les bombes, les bains de sang et les mensonges de ce théâtre surréaliste que l'on appelle les actualités.

Bomb

Escalade : les États-Unis envoient un bataillon de parachutistes en Ukraine

Il faut croire que ça va sérieusement mal, dans le Donbass, pour les troupes du président Porochenko. Après la Grande-Bretagne, les États-Unis viennent donc de décider officiellement l'envoi de quelques 600 parachutistes appartenant à la 173ème brigade aéroportée.

L'annonce en a été faite lundi par le colonel Michael Foster (photo), commandant de la brigade en question, et confirmée par Ben Hodges, haut commandant des forces américaines en Europe.

L'arrivée des premiers éléments de ce bataillon formé au combat est prévu d'ici le 8 mars. Leur mission ? Non, non, pas combattre, bien sûr ! Mais former ce qui reste des troupes de Kiev aux maniements des armes américaines en voie d'expédition.

Vader

Les Etats-Unis : la nation la plus belliqueuse de l'histoire de l'humanité ?

Si l'on ne prend en compte que la guerre menée par les États-Unis en Irak - où, rappelons-le, le pays de la Liberté recherche des armes de destruction massives qu'il ne va pas tarder à trouver - ce conflit à sens unique a occasionné la mort violente d'1 450 000 Irakiens, de 4 800 Étasuniens et a coûté 1 606 344 129 539 dollars. La violence et le cynisme avec lesquels cette guerre fut menée amenèrent la Secrétaire d'État de l'époque, Madleine Albright, à déclarer que « Tuer 500 000 enfants irakiens est un prix qui en valait le coup ». Plus qu'à Hiroshima.

Cette guerre, avec celle de l'Afghanistan (3 485 morts chez les « alliés ») vient en bout de ligne d'une histoire extraordinairement belliqueuse où il apparaît qu'en 239 ans d'existence le pays de la liberté a été en guerre pendant 229 ans. La seule raison, me semble-t-il, pour laquelle ses citoyens ont supporté cet état de fait, c'est que le pays n'a jamais été envahi et qu'il n'a subi qu'une seule réelle agression (un peu plus de 2 000 morts) lors de l'attaque aérienne menée par Al Qaida en 2001. Et puis, ce qui a certainement aidé à faire passer la pilule, c'est que le pays s'est considérablement enrichi grâce aux guerres, en devenant (et en demeurant) - ce qui n'est pas rien - la première puissance mondiale, après 1918.


Commentaire : Al Qaida a bon dos.


Star of David

Irak : Daech se sert d'équipements israéliens d'espionnage

Suite à libération totale de l'aéroport de « Dor », à l'Est de Tikrit, qui était occupé par les terroristes de Daech, les combattants irakiens y ont découvert des équipements de surveillance et d'espionnage fabriqués par le régime sioniste.

Selon la chaîne Al-Alam, des sources bien informées, proches au commandement des forces populaires irakiennes, ont rapporté qu'avec la libération de la route entre l'aéroport de « Dor » et Kirkuk, et le contrôle de l'aéroport par les forces irakiennes, la voie est ouverte maintenant pour que les forces irakiennes commencent leur opération pour libérer totalement la ville de Tikrit, chef-lieu de la province de Salaheddin.

Ces sources font entendre que lors de la libération de l'aéroport de « Dor », une quantité importante d'équipements fabriqués par le régime sioniste, dont des équipements électroniques de surveillance et d'espionnage, a été découverte. Ces sources ajoutent que les combattants irakiens ont libérés les localités près de l'aéroport et continuent leur avancée sur quatre axes vers Tikrit. L'opération de la libération des zones occupées par Daech a commencé dimanche sur ordre du Premier ministre Haïdar al-Abadi. Des dizaines de soldats de l'armée, des forces populaires et tribales participent à cette opération.

Evil Rays

Plus belle la vie, le conditionnement mental au quotidien

Les programmes télévisés comme « Plus belle la vie » visent à induire l'identification inconsciente (facilitée par la médiation de l'écran) du téléspectateur aux personnages de la série. Il suffit ensuite de mettre en scène les personnages de la série pour que le téléspectateur s'identifie non seulement au personnage (le temps de l'épisode), mais également à ses attitudes, ce qui influera à terme sur les comportements du téléspectateur.

Ce mécanisme de manipulation n'est pas nouveau, et est expliqué ouvertement dans des ouvrages sur la psychologie du consommateur, où l'on découvre comment inoculer inconsciemment à une cible (le consommateur) des représentations mentales (des attitudes) qui influeront à terme sur ses actes d'achat (son comportement). La réussite de cette opération marketing dépendra essentiellement de la fréquence d'exposition du consommateur au message, et du contexte d'exposition au message. Plus la fréquence et la durée d'exposition au message est élevée, plus le message va imprégner et façonner la psychologie du consommateur. De même, plus le message sera associé à des émotions, plus il sera facilement assimilé par la cible, car l'émotion court-circuite les processus de raisonnement critique.

Telephone

RDV avec X : Retour en Libye

© Reuters
la libye en plein chaos
Et si les Kadhafistes revenaient au pouvoir en Libye ? La question peut paraître aujourd'hui quelque peu scandaleuse. Et pourtant... Face au chaos qui règne en Libye où deux gouvernements, qui s'estiment aussi légitimes l'un que l'autre, s'affrontent sur fond de guerre entre les diverses milices islamistes, certains se demandent si telle ne serait pas la solution... D'abord, forcément, les voisins, égyptien, tunisien ou tchadien, que le désordre libyen inquiète à juste titre... L'Italie aussi dont les côtes sont proches. Ensuite quelques Libyens eux-mêmes qui, sans regretter le bourreau que fut Kadhafi, aspirent au retour de l'ordre et de la paix civile. Et enfin, quelques chancelleries ne sont pas loin de partager ce point de vue, tant il apparaît aujourd'hui qu'en liquidant le dictateur, sans même avoir pensé à la suite, on a ouvert une véritable boîte de Pandore. Où il sera bien difficile de faire rentrer les diables qui s'en sont échappés.

Commentaire: Emission à prendre avec du recul bien sûr mais qui explique bien à quel point le chaos (voulu) règne en Lybie et que l'image de Kadhafie n'était, sur place, pas celle qui est évoqué ici mais plutôt l'inverse.