Les Maîtres du Monde
Carte


Star of David

L'effondrement inéluctable de l'État israélien

© Inconnu
Ce n'est qu'une question de temps. Mais les signes apparaissent de plus en plus clairement. Plus les responsables politiques de la funeste entité sioniste musclent leurs discours et leurs manœuvres militaires, plus ceux-ci traduisent leur échec sur le plan diplomatique et juridique. Et moins cet État s'en trouve légitimé.

C'en sera terminé de cette idéologie néfaste qui voulait l'instauration d'un Etat réservé aux juifs, sous des volutes pseudo-démocratiques pour tromper ses opposants. Tout Etat qui voudrait se refermer sur lui-même, en pratiquant l'exclusion de l'autre au nom d'une appartenance particulière ou sous n'importe quel prétexte, est voué à sa perte. Il faut être aveugle, borné ou complètement idiot pour ne pas comprendre que l'avenir du monde est au métissage, n'en déplaise aux égarés qui persistent à croire à la supériorité de certains sur d'autres.
TV

Une version française de la chaîne russe RT

© Inconnu
Le gouvernement russe s'est dit prêt à allouer 1,3 milliard de roubles (plus de 27 millions d'euros) pour la création d'un service en langue française à la chaîne d'informations RT, parrainé par le Kremlin, d'après un projet de loi publié jeudi sur le site du Kremlin.

D'après la note explicative accompagnant le projet, il apparaît que la diffusion de la chaîne RT en plusieurs langues constitue le canal le plus efficace pour délivrer des informations russes à des publics étrangers.

Le projet insiste aussi sur la nécessité de lancer une diffusion de RT en français car à l'heure actuelle « les événements mondiaux dans ces pays sont couverts, en règle générale, d'une manière qui montre la Russie sous un jour défavorable, ce qui conduit à la création d'attitudes négatives envers la Russie ». Le nouveau service francophone sera chargé de remédier à cette situation.

La nouvelle chaîne ciblera non seulement le public français, mais aussi la Belgique, la Suisse et le Canada, selon le projet de loi.

RT, anciennement Russia Today, a été lancée en 2005. Elle dispose désormais d'une audience de 664 millions de personnes réparties dans plus de 100 pays. RT est diffusée par le câble et le satellite en russe, en anglais, en espagnol et en arabe.
Airplane

Surprise ! MH17 : Les raisons du crash du Boeing 777 classées secret défense !

Traduction : Dominique Muselet pour The Vineyard of the Saker

Eh bien, eh bien, voilà que, tout à coup, les raisons du crash du Boeing 777 sont classées secret défense !



Débris du vol MH17
La Hollande, La Belgique, L'Australie et l'Ukraine ont signé, il y a 10 jours, un « Accord de Non-Divulgation », qui interdit à ces pays de divulguer les résultats de l'enquête concernant le MH17 et leur donne un droit de veto les uns sur les autres. On ne sait pas trop encore ce qu'il en est de la Malaisie. Elle a d'abord « catégoriquement refusé de signer », puis elle l'a peut-être fait discrètement. Cela n'a pas été confirmé par Kuala Lumpur.

L'accord signé le 8 août stipule que les progrès et les résultats de l'enquête sur le terrible accident survenu au Boeing 777 malaisien seront gardés secrets.

Selon le correspondant de [l'Agence de presse] Unian, à un briefing à Kiev, le 10 août, le porte-parole du Procureur Général, Yuri Boychenko, a déclaré que l'enquête se poursuivait et que ses résultats ne seraient publiés que lorsqu'elle serait tout à fait terminée, et seulement si tous les signataires étaient d'accord.
USA

Les préparatifs américains pour la guerre urbaine

Depuis plus d'un mois, le monde entier assiste avec horreur au pilonnage de bombes, de missiles et d'obus lâchés par l'armée israélienne sur le territoire appauvri et fortement peuplé de Gaza ainsi qu'au déploiement de dizaines de milliers de soldats contre une population prise au piège. Cet assaut continu a tué près de 2.000 personnes, en a blessé plus de 10.000 autres et laissé près d'un demi-million de personnes déplacées du fait de la destruction des logements et de l'infrastructure de base.

Bénéficiant d'une couverture médiatique bien moindre, des atrocités similaires se déroulent en Ukraine orientale, où le régime de Kiev soutenu par les Etats-Unis a lancé son opération militaire brutale, avec l'appui crucial des milices fascistes autonomes, dans les grandes villes de Donetsk et Lugansk en état de siège. Là, le bilan a doublé au cours de ces deux dernières semaines selon les estimations extrêmement timides faites mercredi par les Nations unies qui portent le nombre de victimes à 2.086 et à au moins 5.000 blessés supplémentaires confirmés.

Là aussi des centaines de milliers ont été forcés de fuir leur domicile dans ce qui apparaît être une campagne délibérée de nettoyage ethnique de la part des nationalistes droitiers à Kiev. Et, tout comme à Gaza, des hôpitaux et des écoles ont été bombardés, provoquant la mort de malades et d'enfants.
Bullseye

Pourquoi la Russie force l'entrée du convoi humanitaire en Ukraine

© REUTERS/Nikita Paukov
Il semble que les Russes en aient eu assez d'attendre. Je vous conseille de lire attentivement la déclaration du ministre russe des Affaires étrangères que j'ai postée tout à l'heure. C'est un document très intéressant parce qu'en plus d'expliquer la décision de la Russie d'entrer en Ukraine, c'est aussi, potentiellement, la défense légale d'une extraordinaire décision russe : violer ouvertement la souveraineté ukrainienne.

Je m'explique : D'abord, le cas de la Crimée était aussi un « cas spécial ». Les Russes y étaient légalement présents et, dans la logique russe, tout ce que les « hommes en armes bien polis et tout vêtus de vert » ont fait a été de protéger la population locale pour qu'elle puisse voter librement. C'est seulement après ce vote que la Russie a accepté de réintégrer la Crimée dans la Russie. Donc, du point de vue russe de la légalité, rien de ce qui s'est passé en Crimée ne constituait une violation de la souveraineté ukrainienne. Je sais que la plupart des analystes occidentaux ne seraient pas d'accord avec moi mais c'est la position officielle russe. Et les positions officielles ont leur importance parce que c'est sur elles que s'appuient les arguments juridiques.
Handcuffs

Ferguson : intimidations et arrestations pour les journalistes

© Inconnu
Lundi, deux journalistes allemands ont été arrêtés par la police à Ferguson, dans le Missouri, et mis en garde à vue alors qu'ils étaient envoyés sur le terrain pour tenter d'enquêter et de rendre compte de la mort par balle de Michael Brown et des protestations antipolice soutenues qui ont ensuite éclaté.

Ansgar Graw, qui a été pendant des années correspondant américain du grand quotidien Die Welt, et Frank Hermann, qui a aussi été de nombreuses années journaliste pour le Stuttgarter Zeitung en Allemagne et Der Standarden Autriche, ont été incarcérés pendant trois heures sans justification, puis relâchés sans la moindre explication.

Quelques heures plus tard, lundi soir, le journaliste du Bild, Lukas Hermsmeier, 26 ans, a été interpellé alors qu'il cherchait à couvrir une manifestation à Ferguson. Selon les rédacteurs de son journal, il n'a été libéré que mardi.

Un photographe de Getty Images a également été emmené, menottes au poing, et la semaine passée, deux journalistes du Washington Post et de Huffington Post ont été arrêtés et détenus pendant plusieurs heures.
Bad Guys

Ukraine : l'histoire sans fin des interventions étrangères

Traduction : Luc pour Vineyardsaker

© Inconnu
Une fin prochaine du conflit sanglant en Ukraine n'est pas en vue, et il n'y a pas de signes de reconstruction politique ou économique du pays. Les leaders d'opinion dans les medias allemands accusent hle président russe d'être le seul coupable de ce qui arrive. Chaque fois que l'on s'interroge sur les origines historiques des horreurs actuelles, on met en avant l'impérialisme russe, depuis l'Empire tsariste jusqu'à la politique criminelle de Staline envers les Koulaks [classe paysanne aisée éliminée sous Staline, NdT]. Cette représentation de l'histoire est-européenne est cependant sélective et semble oublier que bien avant la Première Guerre mondiale, l'Ukraine était déjà convoitée par des puissances étatiques qui n'étaient pas la Russie.
Star of David

Comment 90 % des juifs français ont survécu à l'Occupation

© DR
Jacques Semelin, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de la résistance civile et des crimes de masse
Entretien avec Jacques Semelin, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de la résistance civile et des crimes de masse, et auteur du livre Persécutions et entraides dans la France occupée. Comment 75 % des Juifs ont échappé à la mort (Seuil, 2013).

Commentaire: La "collaboration française" si claironnée par les médias de masse mérite d'être nuancée. 90% des Juifs français ont survécu à la 2e Guerre mondiale. Ce chiffre est peu connu car cette ignorance permet d'entretenir la culpabilité du peuple et de la nation (shoah business).

Bad Guys

De plus en plus de massacres de civils en Ukraine russophone... dans l'indifférence générale de l'« Union européenne »


Paris-Lougansk : 3217 km (source Google Maps)
6.000 morts civils en quatre mois, plus de 400.000 réfugiés et tout cela à seulement 3.217 km de Paris ! Ce scandale n'émeut pourtant personne en France, où la baisse du prix des fruits et légumes fait la Une des médias.

A Lougansk, l'une des places refuges pour les pro-russes, assiégée et inaccessible à la presse, l'eau, l'électricité et les communications sont coupées depuis près de trois semaines. A Donetsk, qui comptait un million d'habitants avant le début du conflit à la mi-avril, les rues sont quasiment désertes. L'eau courante coupée entièrement dimanche a été rétablie dans certains quartiers, mais les approvisionnements les plus simples manquent depuis plusieurs semaines, sans mentionner les médicaments. Confrontés à cette situation, qui ne fait qu'empirer pour les civils, au moins 415.800 d'entre eux ont fui leur foyer, selon l'ONU qui a également fait état de plus de 2.000 morts en quatre mois. On estime que ce dernier chiffre est sous-estimé. Il faut compter vraisemblablement 6.000 morts, tous civils, hommes, mais aussi femmes, enfants, vieillards.
Bomb

Les Etats-Unis prêts à intervenir en Syrie ... pour éliminer les djihadistes qu'ils ont eux-mêmes créés

Le secrétaire à la Défense américain, Chuck Hagel, a déclaré jeudi que les États-Unis envisagent d'intervenir en Syrie afin d'éliminer "la menace inédite" que constitue l'organisation de l'État islamique (EI).

L'État islamique est "plus sophistiqué et mieux financé que tout autre groupe que nous ayons connu. Il va au-delà de tout autre groupe terroriste", a déclaré le secrétaire à la Défense Chuck Hagel lors d'une conférence de presse.

De plus, selon le général Martin Dempsey, chef d'état-major interarmées, pour détruire l'État islamique, il faudra s'y attaquer "aussi en Syrie".

Il y a quelques mois encore, à l'occasion d'un débat au Congrès américain, le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait assuré que les djihadistes n'étaient pas présents en Syrie. Ce qui lui a valu d'être traité de menteur par Vladimir Poutine.
Top