Les Maîtres du Monde
Carte

Bizarro Earth

La chute de Palmyre renverse l'équilibre géopolitique au Levant

Image
La situation s'est considérablement aggravée au Levant avec la coupure par l'Émirat islamique de l'antique « route de la soie », c'est-à-dire du passage de l'Iran à la Méditerranée. Il n'existe que deux options possibles : soit par Deir ez-Zor et Alep, soit par Palmyre et Damas. Le premier chemin est coupé depuis début 2013, le second vient de l'être. La chute de Palmyre aura donc des conséquences considérables sur l'ensemble de l'équilibre régional.

La presse occidentale consacre ces jours-ci ses « unes » à la Syrie ; une situation que l'on n'a pas connue depuis deux ans, lors de l'affaire des bombardements chimiques de la ghouta et du projet d'intervention de l'Otan. Les journalistes s'inquiètent de la progression de l'Émirat islamique et de la possible destruction de la ville antique de Palmyre.

Pourtant, rares sont ceux qui connaissent l'histoire de la reine Zénobie qui, profitant au IIIe siècle de la faiblesse de Rome, dont les Gaules s'étaient déjà affranchies, proclama son propre fils empereur et elle-même régente. Elle libéra non seulement la Syrie, mais aussi les peuples d'Égypte, de Palestine, de Jordanie, du Liban, d'Irak, d'une partie de la Turquie et même de l'Iran actuels. Sa capitale, Palmyre, fut une cité d'un grand raffinement, ouverte à toutes les religions, étape brillante de la route de la soie reliant la Méditerranée à la Chine. Cependant, le général Aurélien ayant réalisé un coup d'État à Rome parvint à rétablir l'unité de l'empire, écrasant d'abord l'impératrice Zénobie, puis l'empire des Gaules, avant de mettre un terme à la liberté religieuse, d'imposer le culte du Soleil invaincu et de se proclamer Dieu. Cette histoire prestigieuse fait de Palmyre le symbole de la Résistance du Levant à l'impérialisme occidental de son époque.

Pistol

Déplacement de populations, glyphosate et malformations congénitales : le terrorisme d'état colombien

Image
© Inconnu
Dans le système capitaliste le Terrorisme d'État est un fait récurent, celui-ci est employé pour produire la paralysie des revendications sociales, et pour provoquer des massifs déplacements de populations favorisant le grand capital.

En Colombie le Terrorisme d'État est étroitement lié à l'accumulation capitaliste : 40% du territoire colombien est octroyé en concessions à des multinationales minières. La stratégie du déplacement de populations tente de briser la résistance populaire face à la déprédation des ressources naturelles, et vide de leur population les zones convoitées par les multinationales. Cette stratégie s'exerce aussi selon les lignes directrices des États-Unis de dépeupler la campagne, dans la tentative d'exterminer la base sociale de la guérilla. Ce que les étasuniens appelèrent au Vietnam « enlever l'eau au poisson », lorsqu'ils exécutèrent leur macabre plan des « villages rasés ».

Gear

Un Système atlantiste en décomposition s'enfonçant dans le totalitarisme

Image
© Inconnu
On dirait une accélération filmée au ralenti. En vision panoramique, on voit la multiplication exponentielle des crises qui agitent la scène géopolitique mondiale. Et si l'on zoome sur une crise ou sur l'autre, on observe que toutes, absolument toutes, s'aggravent et s'amplifient par la grâce d'une lente mécanique de pourrissement quasi automatique. Moteur de ce désordre globalisé : un Système atlantiste en décomposition qui, comme pris dans des sables mouvants, précipite sa disparition d'autant plus vite qu'il s'agite en tous sens. C'est que l'effondrement de sa contre-civilisation se fracasse désormais à la fois contre la montée en puissance des pays émergents ; et contre le mur des contradictions de son modèle néolibéral. Comme attendu, le Système atlantiste cherche dès lors à persévérer dans son être par la guerre à l'extérieur (1), et la dérive totalitaire à l'intérieur. Et là, du « flash » français au stroboscope US, les choses se précisent.

Bomb

Palmyre : Daesh aurait tué 400 personnes, des femmes et des enfants en majorité

Image
Des combattants de l'Etat islamique aurait tué au moins 400 personnes dans la ville antique de Palmyre, dont la plupart sont des femmes et des enfants, a signalé la chaîne de télévision syrienne, s'appuyant sur des témoignages de résidants locaux.

Selon Reuters, les rebelles qui combattent la région de Bachar al-Assad affirment sur les réseaux sociaux que des centaines de corps sont éparpillés dans les rues de la ville.

«Les terroristes ont tué plus de 400 personnes...mutilé leurs corps au prétexte que ces derniers auraient coopéré avec le gouvernement et n'ont pas obéi aux ordres», a confié un résident de Palmyre à l'agence de l'agence de presse étatique syrienne.

Des fonctionnaires figurent parmi les victimes du massacre. Parmi ces dernières, on a trouvé le responsable de la maternité de l'hôpital de la ville et toute sa famille.

USA

L'Occident facilitera la montée de l'Etat Islamique « afin d'isoler le régime syrien », lit-on dans un document de la Defense Intelligence Agency de 2012

Traduction : Dominique Muselet

Image
© Inconnu
Le lundi 18 mai, Judicial Watch, le groupe de vigilance du gouvernement conservateur, a publié une sélection de documents autrefois classifiés obtenus du Département américain de la Défense et du Département d'Etat grâce à un procès fédéral.


Alors que les grands médias se concentraient sur le traitement par la Maison Blanche de l'attaque du consulat de Benghazi, un bien plus « grand tableau » se dégage de la lecture d'un document de la Defense Intelligence Agency rédigé en 2012 : à savoir que l'avènement d'un « État islamique » dans l'est de la Syrie est souhaitable pour que l'Occident puisse arriver à ses fins dans la région.

De manière surprenante, le rapport récemment déclassifié stipule que pour « l'Occident, les pays du Golfe et la Turquie [qui] soutiennent l'opposition [syrienne]... il y a la possibilité d'établir une principauté salafiste officielle ou pas, dans l'est de la Syrie (Hasaka et der Zor), et c'est exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l'opposition, afin d'isoler le régime syrien ... ».

Le rapport de la DIA, anciennement classé « SECRET // NOFORN* » et daté du 12 août 2012, a été largement diffusé dans les divers organes gouvernementaux, y compris CENTCOM, la CIA, le FBI, le DHS, NGA, le Département d'État et beaucoup d'autres.

Padlock

Les lois antiterroristes, à l'assaut des droits démocratiques

Image
© Inconnu
Dans l'année qui marque 800 ans depuis la Magna carta de l'Angleterre, qui affirmait que les rois ne pouvaient pas simplement imposer leur volonté comme bon leur semblait et les hommes libres ne pouvaient pas être punis à moins de violer la loi du pays, le nouveau gouvernement conservateur britannique prépare un assaut massif sur les libertés civiles.

Les conservateurs sont prêts à adopter une nouvelle législation visant les « extrémistes » qui pose une menace fondamentale pour les opposants politiques du gouvernement et pour la classe ouvrière. L'affirmation selon laquelle la nouvelle loi vise tout simplement ou principalement des terroristes islamiques est un mensonge.

En vertu des dispositions de la législation, les autorités pourront punir quiconque fait preuve d'un comportement «nocif», allant de désordres publics à des menaces au fonctionnement de la démocratie. Des individus et des groupes sujets à des «arrêtés de perturbation par des extrémistes» et à des «arrêtés d'interdiction" seront obligés de donner à la police tous les documents qu'ils ont l'intention de publier, y compris sur les médias sociaux. On pourrait aussi interdire à des particuliers de participer à des rassemblements publics et de parler lors de manifestations ou protestations.

Snakes in Suits

Sommet de l'Otan : quand des hauts responsables malades se mettent à chanter « We Are the World »

Traduction : Marie-Ange Patrizio

Image
© Inconnu
C'est un mauvais rêve. Lors du sommet de l'Otan en Turquie, le commandeur Philip Breedlove a invité les ministres des Affaires étrangères à chanter avec lui « We Are the World ». Cette mascarade était d'autant plus pénible que l'œuvre avait été composée pour collecter des fonds afin de vaincre la famine en Éthiopie (1984-85) ; un terrible épisode de la Guerre froide.

Federica Mogherini, la « Lady Pesc » [1] qui représente la politique étrangère de l'Union européenne, prise bras dessous bras dessus par le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, chante « We are the world » (la chanson de Michael Jackson) avec lui et les ministres des Affaires étrangères l'Alliance. Avec cette scène emblématique (voir la vidéo ci-dessus) s'est conclu en Turquie le sommet de l'Otan, auquel Mogherini a eu l'honneur d'être invitée.

« L'Ue et l'Otan —a-t-elle déclaré— ont une nature différente mais partagent les mêmes valeurs ». Il y a des « défis autour de nous qui nous unissent », de l'Ukraine à la Libye. Est donc « extrêmement importante l'étroite, excellente coopération que nous avons entre Union européenne et Otan au niveau de la Défense et de la Politique étrangère, entre moi et le secrétaire général, et nos staff, qui se rencontrent régulièrement ».

Dollar

La pathologie de la riche famille blanche

Traduction: Nicolas Casaux

Image

Les portraits des ex-présidents George W. Bush, à gauche, et George H.W. Bush, son père, extrait de l’émission « l’art de la gouvernance : la diplomatie d’un président ». L’exposition des portraits des dirigeants du monde organisée par le plus jeune des Bush, se trouve à la bibliothèque présidentielle George W. Bush et au muséum de Dallas jusqu’au 3 juin.(AP / Benny Snyder)
La pathologie de la riche famille blanche est la plus dangereuse des pathologies des États-Unis. La riche famille blanche est maudite par trop d'argent et de privilèges. Elle est dénuée d'empathie, conséquence de vies entières de prérogatives. Son sens de loyauté est restreint et elle ne possède pas d'aptitude au sacrifice personnel. Sa définition de l'amitié se réduit à « que pouvez-vous faire pour moi ? » Elle est possédée par un désir insatiable d'accroître sa fortune et son pouvoir. Elle pense que la richesse et les privilèges lui confèrent une intelligence et une vertu supérieures. Elle baigne dans l'hédonisme et le narcissisme effrénés. Et à cause de tout cela, elle interprète la réalité à travers un prisme d'auto-adulation et d'avarice qui la rend délirante. La famille blanche et riche est une menace. Les pathologies des pauvres, lorsqu'on les compare aux pathologies des blancs riches, sont comme une bougie que l'on comparerait au soleil.

Les familles riches et blanches ne manquent ni d'acolytes ni de propagandistes. Elles dominent nos ondes radio-télévisées. Elles imputent la pauvreté, la rupture sociétale, la violence urbaine, l'usage de la drogue, les abus domestiques et le crime à la pathologie des familles pauvres et noires — sans en connaître aucune. Elles prétendent que les familles pauvres et noires se désintègrent à cause de quelque défaut inhérent — vous pouvez alors lire entre les lignes que les blancs sont supérieurs aux noirs — un défaut que ces familles pauvres doivent réparer.

Si vous colportez ces bêtises racistes et simplistes, on vous donnera une colonne dans le New York Times. Faire de la lèche aux riches familles blanches rapporte toujours. Si vous êtes noir et que vous tenez ce genre de discours, les blancs riches déborderont de joie. Ils feront tout leur possible pour vous offrir une tribune. Vous pourrez alors devenir président, ou juge à la cour suprême. Vous obtiendrez peut-être une émission de télévision, ou un poste dans une université. Vous obtiendrez de l'argent pour votre fondation. Vous pourrez publier des livres sur le développement personnel. Vos films seront financés. Vous pourriez même être embauché pour diriger une compagnie.

Gear

L'Histoire contre les révolutions de couleur

Image
Nous sommes de plus en plus intéressés par cet évènement que fut la commémoration de la victoire de 1945, du 9 mai 2015 à Moscou et dans toute la Russie. Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises et dans diverses occasions. (Voir le 9 mai 2015, le 11 mai 2015, le
15 mai 2015, le 19 mai 2015, le 21 mai 2015.) Nous comptons encore développer notre réflexion car cet "événement", - c'en est un au sens le plus large et le plus haut du terme, - dépasse largement la crise ukrainienne et celle des relations Russie-bloc BAO, il dépasse largement le cas de la seule Russie même si la Russie est le centre du propos ; il concerne l'affrontement fondamental entre le Système et l'antiSystème et pose même des questions fondamentales de métahistoire et par rapport à notre "crise du sacré" spécifique.

Snakes in Suits

Des e-mails d'Hillary Clinton révèlent le double-jeu de l'occident concernant la Libye

Image
© REUTERS/ Mike Segar
Les pays occidentaux ont bien mené un double-jeu pendant le renversement du leader libyen Mouammar Kadhafi en 2011.

La correspondance de Hillary Clinton, alors Secrétaire d'État des USA, avec son collègue Sidney Blumenthal a révélé les plans peu glorieux de la Grande Bretagne et de la France concernant la division de la Libye. Dans une interview à Anissa Naouai, présentatrice de l'émission In the Now, Catherine Shakdam, spécialiste du Moyen Orient, estime que les partenaires de la coalition qui ont envahi la Libye poursuivaient leurs propres intérêts.

Suite à une fuite d'information, la presse a eu accès à la correspondance de Hillary Clinton, Secrétaire d'État des USA en 2011, avec l'un de ses proches collaborateurs. Les messages jettent la lumière sur la façon dont la Grande Bretagne et la France ont essayé de s'emparer de la "plus grosse part du gâteau libyen".