Les Maîtres du Monde
Carte


Newspaper

Une journaliste de CNN a reçu des ordres pour diaboliser la Syrie et l'Iran

Traduction E&R

L'ancienne journaliste de CNN Amber Lyon a révélé que durant son activité pour la chaîne elle a reçu des ordres afin de transmettre de fausses informations et d'exclure certaines autres non-favorables à l'administration US dans le but de créer chez le public une opinion favorable au lancement d'une attaque contre l'Iran et la Syrie.


Amber Lyon a été citée par le principal site Internet slovaque comme affirmant que les grands diffuseurs médiatiques américains travaillent intentionnellement à créer une propagande contre l'Iran afin de recueillir l'assentiment de l'opinion publique dans le but d'une invasion militaire contre ce pays.

Elle a révélé que le scénario utilisé avant le lancement de la guerre en Irak a été préparé pour être répété maintenant que l'Iran et la Syrie sont sujets à une diabolisation permanente.
Dollars

Les élus augmentent leur indemnité de 30%

En pleine période d'austérité, la nouvelle fait grand bruit! Les élus socialistes de la communauté d'agglomération du Val Maubuée viennent de se voter une augmentation de 30%. Elle concerne leur président, Paul Miguel, mais aussi les quinze vice-présidents. Une décision plutôt mal accueillie, de la gauche de la gauche à la droite.

Les élus communistes ont voté contre, tandis que sous la plume d'Alain Kelyor, maire UMP d'Emerainville, la droite a rédigé une lettre ouverte au président Miguel.

4181,51 €. C'est le montant de la nouvelle indemnité du président. Avec l'augmentation des 15 vice-présidents, cela coûtera 84000 € bruts par an à la communauté. Comme le souligne Alain Kelyor, « cette augmentation scandaleuse sur le principe ne remettra bien sûr pas en cause l'équilibre financier de l'intercommunalité. Mais elle donne, comme les délégués communistes l'ont déclaré, un très mauvais signal. » « Notre pays vit à l'heure de l'austérité, ont déclaré ces derniers, et notre population est la première mise à contribution. Le point d'indice du salaire du fonctionnaire est gelé depuis trois ans. Et le premier geste de notre communauté d'agglomération serait d'augmenter les indemnités d'élus de près de 30%? »
Stock Down

Chypre : les gros dépôts à la Bank of Cyprus ponctionnés jusqu'à 60% ?

Les détenteurs de gros dépôts à la plus grande banque de Chypre, Bank of Cyprus, pourraient enregistrer des pertes allant jusqu'à 60%, plus que ce qui était d'abord envisagé dans le cadre du plan de sauvetage, ont indiqué samedi des responsables.

En contrepartie d'un prêt de 10 milliards d'euros conclu à Bruxelles, les autorités chypriotes doivent trouver 5,8 milliards. A cette fin, les comptes dépassant 100.000 euros sont gelés à la Bank of Cyprus et à la Laïki, les deux plus grandes banques du pays. La première (18,5 milliards d'euros de dépôts) doit être restructurée et la seconde (9,2 milliards) liquidée.

Des calculs sont en cours pour déterminer l'ampleur de la ponction prévue sur les dépôts à la Bank of Cyprus, qui a été fixée pour l'instant à 37,5% mais pourrait aller jusqu'à 60%.
Display

Dans un entretien télévisé en prime time, le président français Hollande promet l'austérité et la guerre

Jeudi soir 28 mars, dans un entretien d'une heure sur France2, le président français François Hollande a cherché à exposer sa politique dans un contexte de colère populaire grandissante contre son gouvernement.

L'interview de Hollande visait à rassurer la classe dirigeante que son gouvernement PS (Parti socialiste) poursuivrait ses guerres et les coupes sociales au mépris de l'opinion publique.

Depuis son accession au pouvoir, il y a dix mois, Hollande a imposé des coupes budgétaires à hauteur de dizaines de milliards d'euros, des licenciements de masse dans l'industrie automobile, dont la fermeture de l'usine d'Aulnay convenue conjointement avec la bureaucratie syndicale, et l'invasion du Mali. L'économie française stagne et le taux de chômage dépasse les 10 pour cent.

Les taux de satisfaction dans les sondages ont chuté à 30 pour cent, un record d'impopularité pour un président français depuis la mise en place des sondages d'opinion, Hollande perdant même des électeurs PS. Seuls 30 pour cent des jeunes et 32 pour cent des ouvriers approuvent actuellement sa politique.
Snakes in Suits

Surpris ? Monsanto a écrit sa propre loi de protection

Traduit par Résistance 71

Cela ne devrait pas être une surprise pour bon nombfre d'entre vous que de savoir que Monsanto a en fait, écrit sa propre loi de protection, cachée, enfouie au milieu d'un texte récemment passé par le sénat américain et signé comme Continuing Resolution de la loi budgétaire. Vous vous demandez, comment diable une entreprise majeure peut-elle écrire sa propre législation ?

Franchement, je pense qu'il est important de comprendre que le sénat entier a passé la loi contenant cette clause de protection, mais le politicien qui a donné à Monsanto le crayon pour écrire sa propre législation n'est autre que Roy Blunt, un sénateur républicain de l'état du Missouri. Comme le révèle le dernier article en date d'IB Times, ce politicien du Missouri a travaillé avec Monsanto pour écrire la loi de protection de Monsanto. Ceci fut confirmé par un rapport d'agence de presse de New York auquel je vais faire brièvement référence.

Comme vous le savez déjà sûrement, je ne suis pas de ceux qui jouent le jeu de la "droite" contre la "gauche", mais au contraire dénonce et montre du doigt la corruption là où elle est. là où on la trouve indépendamment de la couleur politique et de l'affiliation de parti. En l'occurence le sénateur Blunt admet avoir été complice de Monsanto, une corporation qui a été prise la main dans le sac de conditions de travail proches de l'esclavage, entreprise où les travailleurs ne peuvent pas sortir pour aller manger (ce entre autres bien pires choses..)
Handcuffs

Guantanamo : les mensonges d'Obama

Il souffle comme un vent de protestation à Guantanamo. La semaine dernière (le 20 mars, NDLR), vingt-quatre détenus avaient entamé une grève de la faim dans le camp illégal que les États-Unis ont construit sans le consentement du gouvernement de La Havane. La semaine d'avant, ils n'étaient « que » quatorze. « La colère s'amplifie », a finalement dû reconnaître un porte-parole du Pentagone, le colonel Todd Breasseale.Il y a quelques jours, un groupe de cinquante-et-un avocats de détenus de Guantanamo a déclaré qu'une centaine de détenus avait entamé des actions pouvant porter gravement préjudice à leur santé. En cause, la surveillance constante dont ils font l'objet, tout comme la confiscation de leurs biens personnels, y compris des exemplaires du Coran, vécues par les prisonniers comme une véritable forme de persécution.

Les avocats ont écrit le 14 mars 2013 à Chuck Hagel, secrétaire à la défense des États-Unis, pour lui demander d'intervenir dans cette mission délicate. Mais le porte-parole T. Breasseale a démenti l'information, affirmant que le nombre de prisonniers engagés dans une grève de la faim n'était seulement que de vingt-quatre sur les 166 que comptent actuellement le camp de Guantanamo. Le département de la justice a cependant tenu à déclarer que huit détenus étaient dans un état si sévère qu'il fallait les alimenter par le biais d'une sonde nasale.
Airplane

Graphique : attaques de drones US au Pakistan depuis 2004

Seuls les carrés blancs sont des cibles. Le reste : des enfants, des civils... Cliquez pour agrandir ou allez sur la source pour voir l'animation et les explications (en anglais).
USA

Le gouvernement des Etats-Unis se prépare-t-il à la guerre civile ?

Des sphères « conspirationnistes » jusqu'aux institutions officielles de l'état, c'est la question que se posent de nombreux citoyens des États-Unis. La politique du Département de la sécurité intérieure au cours des derniers mois, son goût immodéré pour l'acquisition d'armes en des proportions qui ne peuvent que conduire à l'incompréhension ainsi que son incapacité à justifier ses actes en réponse à des questions formulées clairement par des membres officiels du gouvernement invitent tout citoyen curieux à un doute raisonnable.

Créé en réponse aux attaques du 11 septembre 2001, le Département de la sécurité intérieure a pour mission première de protéger les territoires des États-Unis d'Amérique des attaques terroristes, des accidents causés par des erreurs humaines et des catastrophes naturelles. Avec plus de 200 000 employés, c'est le troisième département du gouvernement par le nombre. Il a disposé de plus de 58 milliards de dollars au cours de l'année 2012, se hissant ainsi à la quatrième place du plus important budget après les départements de la défense, de la santé et de l'éducation. [1]
Info

La Corée du Nord annonce qu'elle est en état de guerre avec le Sud


Rassemblement sur la place Kim Il-sung à Pyongyang, le 29 mars. | AP/Jon Chol Jin
La Corée du Nord a annoncé samedi 30 mars qu'elle était "en état de guerre" avec le Sud et qu'elle négocierait toutes les questions intercoréennes sur cette base, "selon un protocole adapté". "La situation prévalant de longue date selon laquelle la péninsule coréenne n'est ni en guerre ni en paix est terminée", précise le communiqué diffusé par l'agence de presse officielle nord-coréenne Korean Central News Agency (KCNA).

Il ne s'agit toutefois en aucun cas d'une déclaration de guerre. Techniquement, les deux Corées sont d'ailleurs toujours en conflit, la guerre de 1950-53 s'étant terminée par un armistice et non un traité de paix.

Le communiqué de samedi avertit en outre que toute provocation militaire près des frontières terrestres ou maritimes entre le Nord et le Sud de la Corée entraînerait "un conflit à grande échelle et une guerre nucléaire".
Eiffel Tower

Les non-lieux pour violences policières, une tradition française

Violences policières en France
© Inconnu

Dans les affaires de violences policières, il y a les expertises et les contre-expertises médicales. Et si elles vont dans le même sens, défavorable aux policiers, de nouvelles expertises. Parce qu'à la fin, il y a une certitude : il n'y aura pas de procès. Cette tradition française, dénoncée à maintes reprises par les organisations de défense des droits de l'homme, la cour d'appel de Versailles l'a encore honorée, en confirmant, en moins d'un mois, trois ordonnances de non-lieu. A chaque fois, les magistrats justifient leur décision par les « divergences » entre experts.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel a clos, le 22 février, le dossier Mahamadou Marega, mort le 30 novembre 2010 à la suite d'une intervention policière à Colombes (Hauts-de-Seine). Puis, le 28 février, celui d'Ali Ziri, mort le 9 juin 2009 après son interpellation à Argenteuil (Val-d'Oise). Et, enfin, le 12 mars, celui d'Abou Bakari Tandia, mort le 24 janvier 2005 six semaines après être tombé dans le coma en garde à vue à Courbevoie (Hauts-de-Seine). Les parties civiles se sont pourvues en cassation. « La chambre de l'instruction exige des certitudes. Ce n'est pas son rôle, estime Me Yassine Bouzrou, l'avocat de la famille Tandia. A ce stade, seules des charges suffisantes sont nécessaires. »
Top