NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Les Maîtres du Monde
Carte


Bomb

Armes chimiques : qui trouvera le moyen d'accuser la Syrie ?


Syrie : Avec l’appui qatari et américain, les rebelles se préparent à utiliser les armes chimiques !
Selon le quotidien israélien Ma'ariv, des hauts responsables diplomatiques israéliens ont critiqué l'alarmisme de Netanyahu sur les stocks d'armes chimiques en Syrie : « la situation des armements syriens n'aurait pas changé récemment et aucune ligne rouge n'aurait encore été franchie » ont-ils déclaré, accusant Netanyahu d'utiliser cette « menace » à « des fins de politique intérieure ».

Dimanche 27 janvier, à l'issue des élections législatives, le vice-Premier ministre israélien, Sylvan Shalom, a déclaré qu'« une intervention militaire sera lancée s'il apprend que les armes chimiques de la Syrie sont entre les mains du Hezbollah ou de celles des rebelles armés ». Le régime sioniste dévoile ainsi, sa volonté d'intervenir en Syrie. Le parti Anti Sioniste lui rappelle que le Hezbollah n'a pas eu besoin d'armes chimiques pour infliger une défaite cuisante à l'armée sioniste pendant la guerre contre le Liban en 2006 et aussi que les terroristes en Syrie ont été armés et formés par ses services secrets, entre autres !

Selon des diplomates européens, « Netanyahu cherche à semer la terreur comme il le fit l'année dernière, avec le nucléaire iranien ; il y a des motifs personnels derrière cette diabolisation »...

Quant au Qatar, il a une stratégie toute aussi satanique pour faire admettre à la communauté internationale que la Syrie a franchi cette fameuse « ligne rouge » et que, par conséquent, l'OTAN peut intervenir militairement.

Des courriers électroniques piratés de la société Britam (sous-traitant du ministère de la Défense britannique) révèlent que le Qatar a mandaté cette dernière pour falsifier des documents, perpétrer une attaque à l'arme chimique contre le peuple syrien pour ensuite en faire porter la responsabilité au régime de Damas !
Bizarro Earth

Michel Collon : « L'Algérie est clairement la suivante sur la liste »

Entretien accordé au quotidien algérien La Nouvelle République à propos de la guerre au Mali, du conflit syrien et des « printemps arabes ».

Michel Collon est écrivain et journaliste indépendant. Il écrit des livres, collabore à des documentaires et a fondé le Collectif Investig'Action. Celui-ci anime le site Internet michelcollon.info avec une newsletter hebdomadaire diffusée à 100 000 abonnés en trois langues : français, espagnol et anglais. Il est spécialisé dans l'analyse des stratégies de guerre, des relations Nord-Sud et des médiamensonges.

Il a organisé des déploiements d'observateurs civils en Yougoslavie et en Irak, et s'est rendu en Libye en juin et juillet 2011. Il est co-auteur du film documentaire Les Damnés du Kosovo sur la guerre menée par l'Otan en Yougoslavie. Il a produit le documentaire de Vanessa Stojilkovic Bruxelles - Caracas sur l'expérience du Venezuela. Il est membre du Conseil consultatif de la télévision latino-américaine TeleSur. Michel Collon s'est fait connaître du grand public francophone lors de ses passages à l'émission « Ce soir ou jamais » de Frédéric Taddéï (France 3). Ses idées et son argumentation ont suscité l'intérêt des téléspectateurs.
Wall Street

Goldman Sachs conseille à la France de baisser les salaires de 30%

Tout juste lauréate du «prix de la honte» 2013, décerné par Greenpeace Suisse, la banque américaine Goldman Sachs a jugé bon de donner des «conseils» à la France pour enrayer la crise.

Notamment baisser tous les salaires de l'Hexagone de 30%. Une «solution» qui ne fait pas l'unanimité.

Interviewé vendredi par le Huffington Post, l'économiste en chef de la banque, Huw Pill, a généreusement confié son analyse de la situation française. Le «Monsieur Europe» de la banque internationale d'investissement s'est ainsi penché sur son «manque de compétitivité» et nombre de «déséquilibres dans ses comptes». Interrogé sur un solution miracle à proposer au président de la République François Hollande, l'expert assure qu'«il faudrait s'appuyer sur une baisse des salaires générale, afin de regagner de la compétitivité. On estime que la France devrait réduire sa moyenne salariale d'environ un tiers...» Soit 33% de moins en moyenne. Mais c'est «politiquement impossible à imposer», convient-il.
Newspaper

La presse française assume le caractère colonial de l'opération Serval

Les autorités françaises prennent grand soin dans leur communication de souligner qu'elles n'interviennent au Mali qu'à la demande du président intérimaire et en appui de l'armée malienne.

Ainsi, le ministère français de la Défense indiquait : « Après s'être emparée de Gao dans la nuit du 26 au 27 janvier, la force Serval, en coordination avec des unités maliennes, a pris cette nuit (28 janvier) le contrôle de l'aéroport et des accès de la ville de Tombouctou par une manœuvre aéroterrestre. »
USA

Les Frères musulmans syriens soutenus par les Etats-Unis depuis 2007 sous le gouvernement Bush

Traduit par Résistance 71

En 2007. Le Wall Street Journal a publié un article intitulé: « To Check Syria, U.S. Explores Bond With Muslim Brothers." Et déjà à ce moment là, il fut noté que la confrérie avait des liens très proches avec des groupes que les Etats-Unis reconnaissent et listent comme des organisations terroristes, incluant le Hamas et Al Qaïda.

L'article nous livre une sombre prémonition du soutien que les Etats-Unis offriront aux frères Musulmans à la fois comme force politique et terroriste dans le monde arabe, et ce après des décennies de tentative d'écrasement de cette organisaton sectaire terroriste de la Tunisie à la Syrie en passant par l'Egypte, la Libye, la Jordanie et au-delà. En fait, l'artice du Wall Street Journal de 2007 notait spécifiquement que le partenariat avec les Etats-Unis "pourrait déstabiliser les gouvernements de Jordanie et d'Egypte, deux des plus gros alliés des Etats-Unis où la confrérie est une force politique d'opposition croissante."

L'Egypte est maintenant sous la férule de la dictature de la confrérie sectaire et extrémiste des Frères Musulmans, après que les Etats-Unis aient incité les troubles dans le pays en 2011, tandis que la Jordanie voit maintenant à son tour les troubles se produire, troubles menés par cette même confrérie.
Star of David

L'ASL et Israël attaquent un Centre de recherche syrien

Des sources israéliennes ont intoxiqué les médias occidentaux en annonçant que leur armée avait attaqué un convoi militaire syrien transférant des armes au Hezbollah libanais. Selon les articles, il se serait agi de missiles Sam-7 ou d'armes chimiques prêtes à l'emploi.

En réalité, l'Armée de l'air israélienne a bombardé un centre de recherche à Jemraya, dans la grande banlieue de Damas, dans l'après-midi du mercredi 30 janvier 2013. Ce centre n'abritait ni Sam-7, ni armes chimiques. En effet, la destruction de Sam-7 aurait provoqué des explosions visibles depuis la capitale. Et la destruction d'armes chimiques prêtes à l'emploi (c'est-à-dire dont les composants ont déjà été mélangés) aurait provoqué une catastrophe.

Une source officieuse syrienne a indiqué au Réseau Voltaire que l'Armée arabe syrienne a saisi, il y a quelques jours, des matériels israéliens sophistiqués utilisés par les Contras et les avaient apportés dans ce Centre de recherche où ils devaient être démontés et analysés.
Vader

Refuser l'euro-balkanisation des nations d'Europe

Bâtiment public de nuit
© Inconnu

Les USA et l'Allemagne fédérale sont les grands vainqueurs de l'implosion de l'URSS et du camp socialiste. Depuis plusieurs années, le PRCF, son journal Initiative communiste et sa revue théorique Etincelles, mettent en garde les communistes, les syndicalistes, les patriotes républicains, les véritables internationalistes, contre l'existence et la mise en œuvre méthodique d'un plan européen de l'oligarchie capitaliste visant à asservir et/ou à démanteler les États historiquement constitués, qu'ils soient déjà membres de l'UE ou qu'ils demandent à y adhérer.

Le but de ce plan, dont l'application subit aujourd'hui une sensible accélération, est de constituer un Empire européen du grand capital. Centré sur Berlin (avant-poste : Bruxelles) et largement téléguidé par Washington au moyen de l'OTAN et du FMI, cet Empire dont le nom de code est « Europe fédérale », aurait pour mission d'araser les ultimes obstacles nationaux qui freinent encore la concentration monopoliste et la chasse au profit maximal sur le sous-continent européen.
War Whore

La Grande-Bretagne et les Etats-Unis intensifient leur aide à la guerre alors que la France progresse vers le Nord Mali

Les forces militaires françaises au Mali
© Inconnu
Les forces militaires françaises au Mali

Les puissances impérialistes sont en train d'intensifier la guerre au Mali. La Grande-Bretagne a promis de déployer des troupes et les Etats-Unis planifient d'établir une base de lancement de drones dans la région alors que les troupes françaises avancent vers la région rebelle dans le Nord de son ancienne colonie.

Les autorités britanniques ont dit vouloir déployer des centaines de soldats en se concentrant sur la formation des forces du gouvernement malien appuyées par la France et en fournissant une « force de protection » pour les instructeurs. Les forces spéciales britanniques se trouveraient déjà au Mali collaborant avec les Français. La Grande-Bretagne a aussi envoyé un avion de transport C-17 pour aider la France à déployer des troupes au Mali.

L'annonce est survenue après des pourparlers qui se sont tenus dimanche 27 janvier entre le premier ministre britannique David Cameron et le président français, François Hollande. Un porte-parole de Downing Street a dit « Le premier ministre a clairement dit que nous soutenons totalement l'action du gouvernement français ... Le premier ministre a poursuivi en expliquant que nous étions disposés à fournir une aide supplémentaire où nous le pouvions, en fonction des demandes de la France sur le terrain. »
Magic Hat

Le « Qatargate » va-t-il faire perdre la Coupe du Monde 2022 au Qatar ?

Qatar coupe du monde, Zidane
© Inconnu
Le Qatar a-t-il acheté la coupe du monde de football 2022 ?

Six journalistes dont deux au Brésil et en Argentine, seize pages entre articles et entretiens, l'enquête de l'hebdomadaire France football, publié mardi 29 janvier sur des soupçons de corruption et arrangements concernant l'attribution par la Fifa du Mondial-2022 au petit émirat du Qatar relance la polémique sur les circonstances dans laquelle la FIFA a accordé à ce pays l'organisation de la Coupe du Monde de football.

Le Mondial 2022 du Qatar a-t-il été choisi loyalement ? En lettres blanches sur fond noir, France Football titre « Mondial 2022 : Le Qatargate » et souligne que cette désignation, « hors de toute logique apparente, dégage une odeur de scandale qui oblige à se poser la seule question qui vaille: ce vote doit-il être annulé ? ».

« Entre présomptions de corruption, compromissions, contradictions, probable modification du cahier des charges et soudaine inondation de gazodolars, de multiples questions se posent quant à la pertinence et al transparence du vote surprise de décembre 2010 », note l'hebdomadaire.
Video

11 sept 2001 au Pentagone : le témoin officiel avoue avoir menti

Le chauffeur de taxi Loyd England est le témoin « officiel » de la thèse de l'avion ayant percuté le Pentagone. Il avait prétendu que son taxi avait été percuté par un pylône renversé par l'« avion ayant percuté le Pentagone ».

Le peu de dégâts sur son taxi : seul son pare-brise avant (côté passager) est transpercé par un pylône qui s'est planté dans la banquette arrière. Mais ce pylône pesait plus de 100 kg et il aurait été percuté par un « avion » volant à près de 700 km/h.

Loyd England est également confondu par l'emplacement exacte de son véhicule lors de cet évènement. Devant l'évidence, il reconnait à demi-mots avoir menti et avoue qu'il n'est qu'un petit pion dans un échiquier bien plus stratégique. Tiré du documentaire National Security Alert réalisé par un citoyen parti ré-enquêter seul avec sa caméra.
Top