Les Maîtres du Monde
Carte

Eye 1

Le géant des télécoms AT&T a aidé la NSA à espionner des milliards d'emails

Image
L'agence américaine de renseignement NSA a trouvé en AT&T, le géant des télécoms, un partenaire particulièrement efficace pour espionner les communications, selon de nouvelles informations trouvées dans les documents de l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

Selon le New York Times et le site d'investigation ProPublica, qui continuent de décoder les données divulguées par le lanceur d'alerte, la compagnie américaine AT&T y est décrite comme une société « extrêmement coopérative », et qui a démontré « une grande volonté de collaborer ».

AT&T, fournisseur d'accès internet au siège de l'ONU

On ignore, selon le New York Times, si le programme décrit par les documents, qui datent de 2003 à 2013, est encore actif aujourd'hui. Les documents montrent que AT&T a permis à la NSA d'avoir accès à des milliards de mails échangés sur le territoire américain, parmi lesquels ceux du siège des Nations unies à New York, dont AT&T est le fournisseur d'accès internet.

Chess

Proche-Orient et Ukraine : le monde se réorganise

Traduction : Svetlana Maksovic

Image
© Inconnu
En juillet, le mensuel politique serbe de référence, Geopolitika, a interviewé Thierry Meyssan sur la situation dans les Balkans et au Proche-Orient. Nous reproduisons ici cet entretien avec des notes sur les dernières évolutions. Pour l'analyste, les relations internationales sont dominées par la volonté états-unienne de garder le contrôle économique global et d'empêcher l'émergence de nouveaux rivaux, la Russie, la Chine et l'Union européenne. L'affrontement se joue à la fois au Proche-Orient et en Ukraine. Le basculement de l'Iran, d'une position révolutionnaire et anti-impérialiste à une position nationaliste et à une ambition d'influence régionale, redistribue toutes les cartes.

Geopolitika : Monsieur Meyssan, la Serbie et le Sud-Est de l'Europe en général, ont été « inondés » par la vague des immigrants. S'agit-il d'un processus spontané ou est-ce que quelqu'un serait intéressé par le déplacement d'une partie importante de la population du Proche-Orient, d'Afghanistan et d'autres pays vers le vieux continent ? Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voudrait priver le président el-Assad du soutien de son peuple en encourageant les migrations depuis la Syrie ?

Handcuffs

Egypte : une loi ratifie la punition de journaliste pour des informations qui contredisent les communiqués officiels en cas d'attentats

Image
© Inconnu
Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi a ratifié dimanche une loi antiterroriste qui prévoit une amende très lourde pour les journalistes qui rapporteraient des informations contredisant les communiqués officiels en cas d'attentats.

Au lendemain de l'assassinat le 29 juin du procureur général Hicham Barakat dans un attentat spectaculaire, toujours non revendiqué, M. Sissi avait promis une législation plus dure pour lutter contre le terrorisme. Cet attentat avait été suivi le 1er juillet par une série d'attaques jihadistes de grande ampleur contre des militaires dans la péninsule du Sinaï et l'armée avait été ulcérée par la couverture médiatique de ces attaques.

Elle avait fait état de 21 soldats tués dans ces violences, mais les médias avaient publié des bilans bien plus lourds, citant des responsables de la sécurité.
La loi controversée, publiée au journal officiel, instaure une amende pouvant aller de 200.000 à 500.000 livres égyptiennes (entre 23.000 et 58.000 euros) pour toute personne diffusant ou publiant de fausses informations sur des attentats ou des opérations contre des combattants islamistes.

Les détracteurs de la loi estiment que ces amendes pourraient contraindre des petites publications à fermer, et dissuader les autres médias de travailler de manière indépendante. Le gouvernement prévoyait initialement une peine de deux ans de prison minimum. Il y avait renoncé face à la bronca des journalistes. En revanche, une clause a été ajoutée autorisant les tribunaux à empêcher les personnes condamnées à exercer leur profession pendant une période ne pouvant pas excéder un an, si l'infraction viole les principes de la profession. Le métier de journaliste n'est pas spécifiquement mentionné.

Magnify

L'affaire du vol MH-17 ou les dessous d'une enquête tronquée

Image
© Inconnu
En juin dernier, l'ébauche des résultats de l'enquête sur les causes de l'écrasement du vol MH-17 malaisien a été remise, selon leurs auteurs, à l'OACI et aux pays concernés par cette enquête. Chacun est invité à en prendre connaissance et à formuler, le cas échéant, ses commentaires. L'objectif étant de rendre public ce Rapport en octobre prochain, après avoir pris connaissance des commentaires et d'en avoir intégré les éléments jugés les plus pertinents.

Il importe de noter que les pays qui intègrent le groupe chargé d'enquêter sur l'écrasement du Boeing sont la Malaisie, les États-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, l'Australie et les Pays-Bas. Ce dernier est celui qui dirige cette enquête. Il est curieux que ces pays qui intègrent, par leurs spécialistes et techniciens ce groupe d'enquêtes, n'aient pas encore en main toutes les données de cette enquête ayant servi à la rédaction de ce Rapport.

La Résolution 2166 du Conseil de sécurité des Nations Unies

Eye 1

Le futur que Google 
nous prépare

Image
© Inconnu
Hégémonique et tentaculaire, la firme californienne est une entreprise au pouvoir quasi souverain. Mais derrière le prédateur économique 
se cache aussi un projet de société ultra-individualiste, basé sur la méritocratie et la science, pour gouverner l'humanité de demain.

C'est devenu un réflexe. Derrière son écran d'ordinateur, à la moindre question, on clique sur Google. Une traduction ? Google. Le plan d'une ville ? Google. La dernière actualité ? Google. Chaque mois, le célèbre moteur de recherche répond à quelque 100 milliards de requêtes. Plus de 90 % des humains ayant accès à Internet utilisent aujourd'hui ses services : de la messagerie électronique aux vidéos Youtube... En l'espace d'une décennie, la firme californienne, fondée en 1998 dans un garage de la Silicon Valley par Larry Page et Sergueï Brin, a vampirisé l'univers numérique et organisé un empire tentaculaire. Mais l'entreprise à la rentabilité florissante ne veut pas se contenter de compter les milliards de dollars. Les dirigeants de Google nourrissent une autre ambition quasi messianique : changer le monde. Et il faut les prendre au sérieux.
« On ne peut pas comprendre Google si on le considère uniquement par ses intérêts financiers, son ambition est politique, explique le sociologue Dominique Cardon, professeur à l'université Paris-Est. Penser que Google n'est motivé que par des raisons économiques, c'est le considérer comme une vieille structure capitaliste rentière européenne. Alors qu'ils ont un modèle de société, entrepreneurial, mais aussi scientifique, créatif et politique. »

Eye 2

Programmation mentale, MK-Ultra : témoignage de Cathy O'Brien

Image
Cette conférence évoquant les sévices que Cathy O'Brien a subi pendant sa vie d'esclave sous contrôle mental MK Ultra est tout bonnement incroyable. Elle y décrit avec précision le nom de ses programmateurs, ceux qui ont abusé d'elle comme par exemple l'ex-président franc-maçon Gerald Ford, Reagan ou Clinton (y compris sa femme d'ailleurs qui se présente aujourd'hui à la présidence hmm hmmm). La propre fille de Cathy O'Brien lui a été enlevée et programmée par la CIA dès sa plus jeune enfance pour travailler dans l'espionnage.

Elle parle également de l'hypocrisie de la lutte contre la drogue aux États-Unis et confirme que la CIA est le plus grand trafiquant du monde (La DEA ne se défend pas mal no plus dans le genre). Elle indique que l'argent de la drogue est utilisée dans des caisses noires pour mettre en ouvre certains projets relatifs au nouvel ordre mondial.

Eye 2

Histoire : les débuts de la recherche sur la guerre psychologique

Image
© Inconnu
La fondation Rockefeller a été la principale source de financement pour la recherche concernant l'opinion publique et la guerre psychologique entre la fin des années trente et la fin de la seconde guerre mondiale. Le gouvernement et les grandes entreprises n'ayant pas encore manifesté d'intérêt particulier ni soutenu les études en lien avec la propagande, la plus grande partie du financement de ces recherches provenait de cette puissante organisation qui comprit l'importance d'évaluer et d'orienter l'opinion publique dès l'immédiat avant-guerre.

L'intérêt philanthropique des Rockefeller pour l'opinion publique recouvrait deux aspects :

- Évaluer et modifier l'environnement psychologique des États-Unis en prévision de l'engagement américain dans la guerre mondiale à venir.

- Mener une guerre psychologique et supprimer l'opposition populaire à l'étranger, en particulier en Amérique Latine.

Gear

La « densité » Russe

Image
© Inconnu
« Une chandelle à un kopec a fait brûler Moscou. » Proverbe russe.

Depuis quelques mois on assiste à une recomposition lente mais cohérente des rapports de force internationaux où les ennemis d'hier sont les amis de demain en espérant -pour la paix du monde - qu'ils ne redeviennent pas les ennemis de demain. Dans ce grand échiquier selon le beau mot de Brezinski, ancien gourou de la politique américaine, Vladimir Poutine apparaît comme un joueur constant avec un cap qui est celui-légitime - de faire rejouer à la Russie au delà de la parenthèse de l'épopée soviétique, le lustre tsariste de la Grande Catherine de Russie qui accueillait à sa cour Voltaire, de Pierre le Grand le tsar de toutes les Russies.


Selon l'analyste Mathieu Slama, ce qui se joue entre Vladimir Poutine et les dirigeants européens, ne se situe pas simplement autour de la question ukrainienne, mais au niveau des idées, « sur quelque chose de bien plus fondamental et décisif ». (...) On peut reprocher beaucoup de choses à Vladimir Poutine, mais il y a une chose qu'il est difficile de lui contester, c'est son intelligence et l'imprégnation qu'il a de la culture et de l'âme russes. En cela, nous dit Hubert Védrine dans le dernier numéro du magazine Society consacré à Poutine, il se distingue très nettement de ses homologues européens :
« C'est un gars [sic] très méditatif, qui a énormément lu. Vous ne pouvez pas dire ça d'un dirigeant européen aujourd'hui. Il y a une densité chez Poutine qui n'existe plus chez les hommes politiques. »
Dans un discours absolument fondamental d'octobre 2014 devant le club Valdaï, réunion annuelle où experts, intellectuels et décideurs viennent parler de sujets liés à la Russie, Poutine a brillamment exposé l'essentiel de sa doctrine. Extraits :
« La recherche de solutions globales s'est souvent transformée en une tentative d'imposer ses propres recettes. La notion même de souveraineté nationale est devenue une valeur relative pour la plupart des pays à la place d'États souverains et stables, nous voyons la propagation croissante du chaos. » (1)

Eye 1

Allemagne : en taule pour avoir griller la puce RFID de sa carte d'identité au micro-onde ?

Image
© AFP/ Odd Andersen
La police a arrêté un homme ayant passé sa carte d'identité au micro-onde, mardi à l'aéroport de Francfort
Un Allemand a été arrêté à l'aéroport de Francfort mardi. Il avait mis sa carte d'identité au micro-onde pour désactiver sa puce RFID.

Un homme de 29 ans a été arrêté à l'aéroport de Francfort mardi, pour avoir passé sa carte d'identité au micro-ondes, rapporte l'agence de presse allemande dpa . Selon la police, l'homme aurait pris cette décision pour désactiver la puce RFID embarquée dans toutes les cartes d'identité allemandes depuis 2010, explique le quotidien américain "The Washington Post" . Selon lui, elle menaçait, son droit au respect de sa vie privée en permettant de l'espionner.

Il risque une amende ou une peine de prison pour avoir modifier illégalement des documents officiels. Ceux-ci appartiennent à l'Etat, selon la loi allemande.

Eye 1

NSA, France, Loi sur le renseignement

Image
© ALAIN JOCARD/AFP
FIGAROVOX. - Mediapart et Libération ont révélé ce mardi soir que les trois derniers présidents français ont été mis sur écoute par la NSA au moins de 2006 à 2012. Que vous inspire cette surveillance ? Est-elle inédite ?

Fabrice Epelboin : Tout cela n'a rien de nouveau, et ce n'est pas la première fois qu'il est révélé que la NSA écoute des dirigeants Européens. La fois précédente, il s'agissait d'Angela Merkel. Qui pouvait s'imaginer un instant à l'époque que la Chancelière Allemande avait droit à un traitement privilégié par rapport aux présidents Français ? De nos jours, du simple citoyen au plus haut dirigeant, la confiance a totalement disparu. Chez les politiques, cela se traduit par une explosion de la mise sous surveillance de tous - du Français lambda aux dirigeants politique (de son propre pays ou d'un pays étranger) -, chez les citoyens, cela se traduit par une explosion du phénomène des lanceurs d'alerte, dont Wikileaks est un symbole. La confiance est un phénomène réciproque. Si vous ne vous fiez pas à quelqu'un, il n'y a que peu de chance d'établir une relation de confiance réciproque avec lui. Si, en tant qu'État, vous espionnez vos alliés, la confiance va être difficile à établir. Si vous surveillez vos citoyens, il en sera de même, et si vous êtes dans un régime démocratique, rester au pouvoir sans avoir la confiance du peuple peut s'avérer délicat.