Les Maîtres du Monde
Carte


Bad Guys

Exercice du SWAT la veille de la fusillade au lycée Marysville à Washington

Selon les informations données le 24 Octobre 2014 par Brooke Baldwin, journaliste sur CNN, à propos de la fusillade au lycée Marysville, dans l'Etat de Washington, une équipe du SWAT (l'équivalent du GIGN en France) avait organisé la veille (le 23 Oct. 2014) de la fusillade un entraînement dans le secteur du lycée, du côté du "grand parking clôturé".

Quenelle - Golden

Poutine : Le monde est en train d'être détruit par les U.S. et ses satellites qui se font passer pour « La communauté internationale »

AFP PHOTO / POOL / MICHAEL KLIMENTYEV

Le président russe Vladimir Poutine assis à côté de l'ancien Premier ministre français Dominique de Villepin (R) le 24 Octobre, 2014 au cours d'une réunion des membres du Club Valdaï dans la ville russe de Sotchi.
Réunion du Club International Valdaï : De nouvelles règles ou un jeu sans règles ?

24 octobre 2014, Sotchi - Russie

Texte original (russe) : http://kremlin.ru/news/46860
Traduction (anglais) :
http://eng.news.kremlin.ru/news/23137
Traduction française :
http://www.sayed7asan.blogspot.fr

Vladimir Poutine a pris part à la dernière séance plénière de la XIe session du Club International de Discussion Valdaï. Le thème de la réunion était : L'ordre mondial : de nouvelles règles ou un jeu sans règles ?

Cette année, 108 experts, historiens et analystes politiques originaires de 25 pays, dont 62 participants étrangers, ont pris part aux travaux du Club.


La réunion plénière a présenté une synthèse des travaux du Club au cours des trois journées précédentes, qui ont été consacrées à l'analyse des facteurs d'érosion du système actuel des institutions et des normes du droit international.


Discours du Président Vladimir Poutine durant la dernière séance plénière de la XIe session du Club Valdaï

Commentaire: Ce que Poutine ne dit pas à la fin, c'est que l'ISIS / ISIL est une créature des Etats-Unis.

Voici la vidéo du discours finale de la conférence de Valdai qui s'est tenue dans les montagnes au-dessus de Sotchi.



Bad Guys

Les États-Unis et l'Afrique : paix et santé universelle...

© Inconnu
Dans le sillage de la concurrence accrue entre les États-Unis et la Chine, il est important pour les États-Unis de faire main-basse sur l'Afrique. L'Afrique est même devenue plus vitale pour l'Amérique que n'importe quelle autre région du monde en dehors du Pacifique. Or, l'incapacité des États-Unis à concurrencer la Chine sur le plan économique pousse l'hyper puissance vers la militarisation croissante de la région. Il faut rendre totalement dépendants des États-Unis, les États africains pour leur sécurité. Cette dépendance sécuritaire permettra seule aux États-Unis d'espérer pouvoir contrôler dans les décennies à venir les politiques économiques africaines et les mouler dans leurs intérêts.

Les Chinois et les Russes, se préparent, de leur côté, à créer une grande banque d'investissement qui, érigeant demain le yen comme monnaie internationale, concurrencera directement l'hégémonie de la Banque Mondiale ou du Fonds Monétaire International, pour le contrôle de l'Afrique.

« Militariser » l'Afrique

© Inconnu
Boko Haram, le terrorisme islamiste et aujourd'hui l'épidémie Ebola permettent sans trop de dégâts internationaux collatéraux d'envoyer des troupes de choc en Afrique, sans approbation des Nations-Unies. C'est habile. Le virus Ebola offre aux États-Unis une opportunité rare de s'installer en Afrique noire sans soulever les critiques néo-colonialistes traditionnelles. L'aide humanitaire et l'urgence sanitaire sont aussi des instruments d'hégémonie. Qu'on se souvienne des parachutistes américains sautant sur le palais présidentiel détruit d'Haïti après le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Dans les premières heures de l'arrivée des secours, les États-Unis déclarèrent immédiatement l'aéroport international de Port-au-Prince, aéroport américain, y déployant leur drapeau.

Commentaire: Pour une meilleure vue d'ensemble concernant l'Afrique :

- Pentagone, ébola et production de vaccin : pour quel objectif?
- Ebola : pandémie et guerre bactériologique?
- Necro-agriculture : les multinationales à l'assaut des semenciers africains
- Face à la montée de la Chine en Afrique, la France et les USA ont décidé de reconquérir militairement l'Afrique : le cas du Niger, du Liberia, du Tchad, du Centrafrique et du Soudan
- Les BRICS et l'Afrique : l'alliance se confirme
- Gates et Monsanto en Afrique ou « Le monde selon Gates »
- L'invasion silencieuse de l'Afrique et les mensonges de Hollywood

Wall Street

Il en coûte 200 milliards de dollars par trimestre aux banques Centrales pour maintenir le système


Corrélation parfaite entre le flux de liquidités et le SP 500

C'est ce qu'annonce Matt King, de chez Citigroup , Zero Hedge précise :

« La reprise (ndlr de la hausse du marché action) après que Bullard a parlé hier est un autre rappel sur la manière dont les marchés sont encore accro à la liquidité » , citant Jim Reid de la Deutsche Bank (lire » Un autre Rappel sur Comment les Marchés restent Addict à liquidité « )

Pour ceux qui auraient loupés le débat sur ​​cette question , et ce que nous avions explicitement déclaré il y a près de 6 ans, qui a été largement moqué par l'intelligentsia , voici à nouveau la phrase-clé :

 » ce sont les injections de liquidités, et non les fondamentaux, qui ont été le principal moteur des marchés au cours des dernières années. « 

Depuis plus d'un an maintenant, les banques centrales ont tranquillement réduits leur soutien. Comme la figure 7 (ci dessous) le montre, une grande partie de ce soutient est en baisse pour la Fed, mais la contraction dans le bilan de la BCE a également été importante. Vu sous cet angle, une réaction négative des marchés était attendue depuis longtemps
Dollar

Des entreprises grecques et des employés de la Commission de l'UE poursuivis pour détournement de 25 milliards

La cour poursuit des employés de la Commission de l'UE et quatre entreprises grecques qui auraient mis en place des sociétés fictives dont le but était de siphonner les fonds du programme de l'UE (pour un montant supposé de 25 milliards d'euros)

Un juge d'Athènes poursuit en justice les représentants des quatre sociétés anonymes grecques et des employés de la Commission de l'UE, y compris des Grecs, concernant une fraude présumée impliquant des programmes de financement de l'UE de 25 milliards d'euros, cinq ans après une première enquête qui avait été lancée par le bureau contre la fraude en Europe, l'OLAF, selon des révélations des médias ce jeudi.

L'affaire déposée par le procureur en chef du Tribunal de première instance d'Athènes implique les programmes et les subventions accordés aux entreprises grecques, dont les représentants sont poursuivis sur trois actes de félonie.

Selon les rapports, les entreprises en question se sont vues accorder des fonds de l'UE pour un grand nombre de programmes de recherche, sans remplir les conditions nécessaires - aboutissant à d'énormes profits via la création de sociétés fictives.
Megaphone

Poutine fustige les États-Unis et l'Occident qui déstabilisent le monde



Vladimir Poutine s'en est pris aux États-Unis et à l'Occident en raison de leur déstabilisation de l'équilibre mondial pour leurs propres intérêts. Il a également accusé l'Occident d'enflammer la situation en Ukraine et déclaré que la Russie n'était pas intéressée dans une entreprise impérialiste.


Dans un discours pour le club Valdaï à Sotchi, réunissant un groupe de chercheurs, le président russe a porté une cinglante critique à l'égard des États-Unis. Il a accusé Washington de se comporter sans égard pour les intérêts des autres peuples.
"Le système des relations internationales a besoin de quelques changements, mais les Etats-Unis, qui croient qu'ils ont été les vainqueurs de la guerre froide, n'ont pas vu la nécessité de ce changement." Il a ajouté que les Etats-Unis façonnent le monde "pour leurs propres intérêts". Le président russe a ajouté que c'est pour cette raison que la sécurité régionale et mondiale avait été affaiblie.
Lors de son discours, M. Poutine a utilisé la version russe de l'expression latine "Quod licet Iovi, non bovi de licet" (ce qui est autorisé pour Dieu, est interdit pour le bétail), faisant allusion aux doubles standards utilisés par Washington.
Quenelle - Golden

Ce que disait le PDG de Total sur la Russie et le dollar

Le PDG de Total Christophe de Margerie, décédé dans le crash de son jet privé à Moscou dans la soirée du lundi 20 octobre, était un des plus grands défenseurs des relations franco-russes et souhaitait mettre fin au paiement du pétrole en dollars. Voici une sélection de ses déclarations.

Sur le rattachement de la Crimée à la Russie
«C'est l'Alsace-Lorraine.»

- Interview du 5 mai 2014 avec Le Nouvel observateur.
Sur la sortie de la Russie du G8
«Exclure la Russie du G8, c'est offrir 20 % de voix en plus à Poutine.»

- Interview du 5 mai 2014 avec Le Nouvel observateur.
Dollar Gold

La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale

La Chine et vingt autres pays ont signé, le 24 octobre, un protocole d'accord visant à créer une banque régionale spécialisée dans le financement des infrastructures, et conçue comme une alternative à la Banque mondiale.

L'Inde, Singapour, le Kazakhstan, Pakistan, le Vietnam et le Qatar figurent parmi les 21 pays signataires de l'accord. Le Japon n'a pas signé cet accord en raison de la rivalité avérée entre Pékin et au Tokyo sur les plans militaire, économique et politique.

A noter également que l''Australie, l'Indonésie et la Corée du Sud n'étaient pas représentées à cette cérémonie.

La «Banque asiatique d'investissements dans les infrastructures» (AIIB) sera dotée d'un capital initial de 50 milliards de dollars, et son siège sera situé à Pékin, selon les médias officiels chinois.
Bad Guys

La fusillade d'Ottawa, une énième opération sous fausse-bannière

Traduit par Résistance 71

La récente fusillade d'Ottawa est-elle une autre opération fausse-bannière?


Nous n'avons pas encore la confirmation absolue ; mais il y a beaucoup d'incations (tendant à le faire penser)

Premièrement, quelques heures avant la fusillade, BBC News a rapporté que le Canada avait monté son niveau d'alerte terroriste. Comme chacun le sait, ils ne montent pas le niveau de menace terroriste chaque jour. Ici, aux USA, c'est à l'orange depuis des années. Si cela commence à clignoter au rouge, vous pouvez assumer qu'un attentat faux-drapeau est en cours de réalisation.

Ensuite, juste après la fusillade, la police montée canadienne (GRC) a intimé au public de ne PAS poster de photos ou de vidéos de la fusillade. Les autorités désirent de toute évidence avoir le contrôle du narratif et éviter les embarras comme celui des photos des attentats à la bombe de Boston montrant que des mercenaires de l'entreprise Craft International et non pas les frères Tsarnaev, perpétrèrent les attaques.
Eye 1

La censure de Google sur ordre de la police n'a même pas fait débat

Ajoutée au dernier moment au Sénat, la disposition qui autorise le ministère de l'intérieur à ordonner aux moteurs de recherche de déréférencer des sites internet n'a fait l'objet d'absolument aucun débat lors de la commission mixte paritaire.

Mardi, nous rapportions que les députés et sénateurs de la commission mixte paritaire, chargée d'arbitrer les différences entre les deux chambres parlementaires, s'étaient mis d'accord pour conserver le dispositif de censure des moteurs de recherche sur instruction de la police, qui avait été introduit au Sénat par un amendement présenté dans les dernières heures du débat par le Gouvernement.
Top