Les Maîtres du Monde
Carte


Arrow Down

Popularité - Hollande atteint 13 % d'opinions favorables, nouveau record à la baisse

Un remaniement pour rien? La cote de popularité de François Hollande n'a visiblement pas bénéficié du grand chamboulement post-municipales. Pire, à en croire le baromètre YouGov de ce mois d'avril réalisé pour Le HuffPost et Itélé, le président de la République enregistre un nouveau record d'impopularité avec une chute de 3 points et seulement 13% d'opinions favorables. En tout, ce sont 80% des personnes interrogées qui se disent insatisfaites par l'action du chef de l'Etat.

Cette nouvelle cote d'alerte doit certes être nuancée: 7% des sondés réservent leur avis et se classent donc parmi les indécis. Ce sondage a par ailleurs été réalisé entre le 4 et le 9 avril derniers, soit au lendemain de la nomination des 16 ministres du gouvernement Valls mais avant le discours de politique général du nouveau premier ministre et la publication de la liste définitive de l'exécutif. L'ampleur des changements entrepris par le président de la République n'a donc pas pu pleinement infuser dans l'opinion.
Star of David

Poursuites pénales contre trois diplomates israéliens à New Delhi

Une procédure pénale a été engagée contre trois diplomates israéliens pour avoir agressé un agent de la police de l'air et des frontières à l'aéroport international Indira Gandhi de Delhi, a indiqué la police aujourd'hui. Cependant, le trio n'a pas pu être arrêté par la police parce qu'ils jouissent de l'immunité diplomatique.

Aéroport
© Inconnu
L'incident a eu lieu hier après-midi vers 13h30 au Terminal 3 de l'aéroport alors que les trois diplomates se dirigeaient vers Katmandou au Népal. Les trois jeunes diplomates avaient dû attendre pour accomplir les formalités de sortie du territoire car il y avait du monde au guichet. Enfin, quand un fonctionnaire identifié sous le nom de Somveer les a accueillis, ils l'ont accusé d'être lent. Une altercation a éclaté au cours de laquelle l'un d'eux a giflé le fonctionnaire tandis que les deux autres le malmenaient, a indiqué la police.

La police, alertée par des responsables de l'aéroport, est rapidement arrivée sur place et a interrogé le trio qui leur a dit qu'ils étaient des diplomates israéliens en partance vers le Népal pour une mission diplomatique. La totalité de l'incident a été filmée par la caméra de vidéosurveillance et le film a été conservé par la police pour l'aider dans son enquête.

« Des poursuites en vertu de l'article 186 (entrave à fonctionnaire dans l'exercice de sa mission) et 332 de l'IPC (coups et blessures volontaires pour dissuader les fonctionnaires de faire leur devoir) ont été engagées contre les trois diplomates », a déclaré le fonctionnaire.
Gear

Les photos satellite de l'Otan montrant des troupes russes massées à la frontière ukrainienne ont été faites en août 2013

Les photos satellite de l'Otan montrant des troupes russes massées à la frontière ukrainienne ont été faites en août 2013, a annoncé jeudi à RIA Novosti un officier haut placé de l'état-major général des forces armées russes.

"Sur les photos publiées par l'Otan, on voit des troupes de la Région militaire sud en train de participer aux manœuvres tenues l'été dernier, y compris à proximité des frontières ukrainiennes", a déclaré l'interlocuteur de l'agence.
Il commentait ainsi la mise en ligne sur le site de l'Otan de photos satellite censées démontrer que la Russie aurait déployé des effectifs supplémentaires forts de 30.000 à 40.000 hommes le long de sa frontière avec l'Ukraine.

A l'été 2013, l'armée russe a réellement effectué des manœuvres dans la Région militaire sud, y compris des exercices de troupes d'artillerie, ainsi que l'exercice international d'envergure Fraternité d'armes 2013 dont une étape s'est déroulée au mois d'août.
Bullseye

Une femme lance une chaussure sur Hillary Clinton pendant une conférence



Le projectile n'a pas atteint l'ancienne secrétaire d'Etat américaine...


En plein discours, Hillary Clinton a été surprise par un lancer de chaussure. Elle s'exprimait lors d'un conférence à Las Vegas quand le projectile est passé à quelques centimètres de sa tête. Un instant surprise, l'ancienne secrétaire d'Etat américaine s'est vite reprise, commençant à lancer des plaisanteries: «Est-ce que quelqu'un m'a lancé quelque chose? Ca fait partie du Cirque du soleil?». Sur les images, ont peut voir une femme blonde quitter la salle les mains en l'air, escortée par la sécurité.

Hillary Clinton, qui avoue «penser» à l'élection présidentielle de 2016, intervenait à la conférence de l'Institut des industries de recyclage des déchets. «Je ne pensais pas que la gestion des déchets était aussi controversée», a-t-elle ajouté, provoquant rires et applaudissement parmi le public d'un millier de personnes. « Heureusement qu'elle n'a pas fait de softball comme moi ».
Che Guevara

Vélléités d'indépendance de l'Ecosse : le rôle contreproductif de l'OTAN

L'ex-secrétaire général de l'OTAN Lord Robertson a déclaré à Washington que l'indépendance de l'Ecosse serait un cataclysme mondial et engendrerait d'immenses problèmes, surtout dans le contexte de l'actuelle instabilité géopolitique. Lord Robertson a exhorté les Etats-Unis à s'y opposer résolument. Le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse aura lieu le 18 septembre.

Lord Robertson est Ecossais, il a été ministre britannique de la Défense, et chef de l'OTAN entre 1999 et 2003. Pour reprendre l'expression d'un politicien écossais, un homme ayant dirigé l'OTAN ne fut-ce que brièvement est génétiquement modifié pour toujours.

Les déclarations de M. Robertson ont suscité une réaction immédiate des Celtes. La vice-présidente du gouvernement Nicola Sturgeon a qualifié ces propos d'« offensants » et de « choquants ».
Eye 1

Minority Report France : prévenir les mouvements sociaux

C'est une bonne ou une mauvaise nouvelle, selon l'éclairage que l'on choisit : la gendarmerie française, a selon le Figaro
« créé le 1er janvier dernier, la sous-direction de l'anticipation opérationnelle (Sdao) [qui] se présente comme une «structure complémentaire, agissant de façon transparente et interactive» avec le renseignement territorial. Relayée par une chaîne de 500 analystes répartis à travers le pays et dont elle assure le pilotage, l'anticipation opérationnelle de la gendarmerie s'appuie sur sa puissante «base de données de sécurité publique». »
Et cette puissante base de données de sécurité publique « garde », toujours selon le quotidien,
« actuellement en mémoire quelque 150.000 fiches d'analyses passant au crible les conflits sociaux et leurs acteurs, ainsi qu'une multitude de signaux précoces permettant à la direction de la gendarmerie d'anticiper ses dispositifs de protection, notamment de la vingtaine de centrales nucléaires, et de maintien de l'ordre. Un logiciel «morphosyntaxique» permet, à partir d'un nom, de multiplier les croisements et d'éventuelles connexions. »
Ah ah ! Des fiches d'acteurs de conflits sociaux ! Oh oh ! On dirait bien que le socialisme de gouvernement est entré dans une phase intéressante : imaginez quand même que la gendarmerie fiche en termes de « sécurité publique » (donc dangereux et à surveiller comme tel) des acteurs de conflits sociaux... Ce qui voudrait dire qu'un conflit social est désormais officiellement une forme de terrorisme ? De crime, de délit ? Mais comme le stipule ce merveilleux billet du journal dont l'actionnaire principal est un homme de paix bientôt nobelisé (pour ses ventes d'armes à vocation pacifique), le but de la base n'est pas seulemet de ficher, mais aussi « d'analyser et passer au crible une multitude de signaux précoces permettant à la direction de la gendarmerie d'anticiper ses dispositifs de protection« .
Bomb

Des mercenaires de Greystone seraient déployés en Ukraine

Dollar

Ils sont 67 à posséder autant de richesses que la moitié de l'humanité...

L'ONG à l'origine de ce rapport a, en parallèle, exhorté le FMI et la Banque mondiale à agir au plus vite pour tenter de réduire le fossé des inégalités.

Les 67 personnes les plus fortunées sur le globe possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, a estimé mercredi l'ONG Oxfam, appelant le FMI et la Banque mondiale à agir. "Les inégalités extrêmes se sont aggravées", a affirmé l'organisation de lutte contre la pauvreté dans un communiqué, rappelant que le club des plus riches comptait jusque-là 85 membres. Selon Oxfam, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, qui tiennent leur assemblée générale cette semaine à Washington, doivent passer de la "rhétorique" aux actes pour tenter de réduire ce fossé.

"Le président de la Banque Jim Yong Kim et la directrice générale du FMI Christine Lagarde ont abondamment parlé des dangers posés par l'explosion des inégalités. Cette semaine, nous devons voir des actions concrètes pour appuyer cette rhétorique", a plaidé Raymond Offenheiser, président d'Oxfam America, cité dans le communiqué. Le FMI a récemment publié deux rapports soulignant les méfaits des inégalités sur l'économie. La Banque mondiale s'est, elle, fixé l'objectif de doper les revenus des 40 % plus pauvres partout sur le globe.
Boat

Mouvements de matériel de guerre vers l'Ukraine


Afin d'« assurer la sécurité des alliés de l'OTAN dans la région », l'US Navy envoie un destroyer en mer Noire.

Le Donald Cook, un bâtiment basé en Espagne, sera sur zone le 10 avril. Il participera officiellement à des « opérations de sauvetage et d'assistance humanitaire, ainsi qu'à des manœuvres internationales ». Prudent, Washington ne lui a pas donné la consigne de mouiller dans un port ukrainien.

La semaine dernière, Moscou s'est déjà plaint de la présence prolongée (réglementée par la convention de Montreux, qui définit des critères limitant la présence des bâtiments de guerre d'États étrangers non-riverains de la mer Noire) de navires de guerre états-uniens.
Bad Guys

OGM : Monsanto monte au creneau

© Eric Cabanis AFP
"MON 810", une variété de maïs génétiquement modifiée développée par Monsanto le 23 janvier 2012 dans un hangar de Monsanto storehouse à Trebes près de Carcassonne, dans le sud de la France
Chesterfield (Etats-Unis) - D'un geste sûr, Jeanne Layton s'empare de la boîte de Petri et de la pipette posées juste à côté de deux épis de maïs en partie effeuillés: cette biologiste de Monsanto souhaite démontrer que créer un organisme génétiquement modifié n'a rien de sorcier.
Les portes de son laboratoire au centre de recherches de Chesterfield, dans le Missouri (centre des Etats-Unis), resteront fermées. Mais près d'une table installée le long d'un immense couloir aux murs couleur gris souris, elle se démène pour expliquer à ses visiteurs comment la société insert dans les embryons de maïs des gènes étrangers, venant d'un microbe ou d'une d'autre plante.


«On pourrait aussi utiliser le gène d'un animal», relève subrepticement pendant la présentation son collègue Ray Dobert, responsable de la préparation des dossiers d'homologation à Monsanto. «Mais on ne le fait pas principalement pour des raisons d'image auprès du public.»

Montré du doigt en Europe pour son travail sur les graines génétiquement modifiées, le premier producteur mondial de semences a organisé lundi pour quelques journalistes européens, dont l'AFP, une visite de son siège à Creve Coeur et de son centre de recherches situé à quelques kilomètres, près de Saint-Louis dans le Missouri.

Commentaire: Monsanto réfute pauvrement, comme à son habitude.
Dans sa stratégie pathologique du mensonge organisé, la firme en est encore à croire qu'il suffit de nier les évidences pour rassurer les gens.

Top