Les Maîtres du Monde
Carte


Water

Ne diluez pas le BRICS !

Il existe un risque croissant que le BRICS, le club des nations qui sont tenues en lisière du front, dans les tranchées, face à l'impérialisme global de l'Occident, puisse un jour se dissoudre et s'affaiblir, si quelques alliés des occidentaux, radicaux d'extrême-droite, tels que l'Indonésie et la Turquie étaient autorisés à les rejoindre.

Le BRICS est composé des pays suivants : Brésil, Russie, Inde, Chine et l'Afrique du Sud, et il était prévu à l'origine pour n'être qu'un bloc économique, mais, dans les dernières années, les attaques de l'Occident contre les pays menant des systèmes politiques et économiques indépendants ont poussé la majorité des nations du BRICS dans une alliance politique puissante, voir une étreinte.

À l'exception d'un allié inébranlable des États-Unis et capitaliste zélote, l'Inde, tous les autres pays membres s'opposent farouchement et fièrement à la récente vague d'attaques d'un Occident néocolonial. Ils peuvent avoir des systèmes politiques et économiques différents, mais l'anti-impérialisme est leur principal dénominateur commun.
Safe

Sanctions : Moscou prépare d'autres mesures de rétorsion

© RIA Novosti. Grigory Sysoev
Dmitri Peskov, porte-parole du président de la Russie
La Russie adoptera d'autres mesures de rétorsion, si l'Occident poursuit sa politique destructrice de sanctions, a déclaré mardi à Moscou le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

« Nous étudions plusieurs variantes. Nous avons déclaré à maintes reprises que la Russie est hostile au langage des sanctions et qu'elle n'a pas été la première à l'utiliser. Mais si nos partenaires poursuivent leur politique destructrice, nous serons obligés d'adopter des mesures supplémentaires », a indiqué M.Peskov.

Le porte-parole a refusé de commenter les informations des médias selon lesquelles le gouvernement russe avait déjà élaboré une série de mesures prévoyant notamment de limiter les importations de produits manufacturés.
Airplane

COUP DE GRÂCE ? Crash du vol MH17 Malaysia Airlines : Moscou piège Kiev à l'ONU

mh17 a
Le crach de l'avion Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans la zone de conflit de l'Ukraine a conduit à une crise diplomatique majeure entre la Russie et l'Occident. L'Occident, sans un début de commencement de preuve a accusé la Russie. L'ours a réagi hier à l'ONU de façon magistrale. La Russie a accusé l'Ukraine de refuser de livrer au monde entier tous les enregistrements des communications de ses contrôleurs du trafic aérien avant et après la catastrophe. Ce qui est vrai et qui empêche de faire une vraie enquête internationale.

Au lieu d'accuser les pro-russes d'avoir bombardé cet avion, il faut commencer par le début. Pourquoi cet avion a survolé cet espace-là ? Du coup, Kiev se défile. une fuite en avant qui en dit long sur ses réelles intentions.
Bomb

La France offre des réductions d'impôts pour des dons à l'armée israélienne


Capture d'écran mentionnant la réduction d'impôt (avant modification).
Une association caritative Juive Tsidkat-Eliaou propose de soutenir les soldats de l'armée israélienne via des dons ; problème, les dons sont déductibles des impôts en France, via ce système nos impôts en France financent les cadeaux fiscaux fait aux donateurs soutenant l'armée israélienne.

Commentaire: Si d'un autre côté un citoyen français décide de faire un don pour la Palestine, il sera taxé de soutenir le terrorisme, et son don n'arrivera probalement jamais dans les poches des Palestiniens mais plutôt dans les caisses bien pleines de son oppresseur.

Bomb

La police fait une descente pour une page Facebook


Page Facebook d'H&O Production
Ce matin du 7 août 2014, Hassan M.*, venait à peine de glisser dans les bras de Morphée, après une nuit de travail. Soudain, un bruit violent résonna dans son appartement. Le son provenait de la porte d'entrée, et les coups se faisaient insistants. Encore sonné par son réveil en sursaut, Hassan se dirigea vers la porte et regarda par l'œil de bœuf. Il demeura, un moment, stupéfait : un groupe de six personnes en civils se tenait fermement sur le pallier. Une sombre idée lui traversa alors l'esprit : « Et si c'était la LDJ ? »

Commentaire: En outre cette descente musclée est une menace à peine voilée à tous ceux qui oseraient remettre en cause l'épuration ethnique conduite par Israël depuis plus de 60 ans.

Remarquez également l'asymétrie des traitements infligés. Israël, la LDJ, les porte-paroles sionistes, insultent, harcèlent, mentent, détruisent en totale impunité tandis que les défenseurs de la Palestine sont systématiquement ciblés par les médias, la justice et les forces de police.

Water

Gaz de schistes : la fin des illusions pour le Maghreb

La tentation d'exploiter les réserves de gaz de schistes est forte au Maghreb et surtout en Algérie, un pays qui possède les troisièmes réserves mondiales. Les données de l'EIA (U.S. Energy Information Administration), un organisme qui fait référence en matière d'énergie, sont apparemment flatteuses puisqu'elle évalue les réserves de gaz de schistes techniquement récupérables à 707 Tcf.
Sonatrach envisage en effet de forer 4 puits à Ahnet et Illizi pour son exploration et l'Algérie annonce un plan d'investissement de 100 milliards de dollars prévu sur la période 2014-2018.

Commentaire: L'exploitation du gaz de schiste est fondé sur trois mythes:
1/ Épuisement des réserves de pétrole, alors que depuis des décennies les producteurs appliquent des quotas pour maintenir des tarifs artificiellement hauts et le niveau des réserves mondiales demeure quasiment inchangé.
2/ Enrichissement des populations locales, alors que le cas des États-Unis démontre que les seuls à bénéficier desdites exploitations sont les grandes entreprises pétrolières.
3/ Innocuité environnementale, alors qu'il est formellement prouvé que l'exploitation du gaz de schiste pollue gravement les nappes phréatiques et déstabilise dangereusement les sous-sols.

Dollar

Les sanctions imposées à la Russie pourraient nuire au dollar


Ron Paul, un des rares hommes politiques américains n'ayant pas vendu son âme à l'oligarchie et au mensonge
La décision du gouvernement américain d'alourdir les sanctions imposées à la Russie est une grave erreur, et ne fera qu'envenimer une situation déjà tendue, ce qui finira par accabler l'économie des Etats-Unis. Bien que les effets de ces sanctions sur le dollar ne puissent être appréciés sur le court terme, sur le plus long terme, elles ne sont qu'un pas de plus vers l'échec éventuel du dollar en tant que devise de référence internationale.

Commentaire: L'effondrement de l'empire américain est inévitable. Il reste à savoir quand il aura lieu et si les États-Unis tenteront d'entrainer le reste du monde dans leur chute.

Pistol

USA : les flics se déchainent

Traduction : Les crises

© Inconnu
Mise à jour: J'ai reçu quatre ou cinq courriels de lecteurs qui se plaignent que la personne sur la photo ci-dessus, qui est une photo prise à partir de comptes rendus des médias, n'est pas la personne qui les flics ont assassiné à Ferguson.
En quoi est-ce important ? La photo montre trois flics surdimensionnés pointant des armes militaires à bout portant sur un enfant noir levant ses mains. Un seul de ces flics non armé aurait maitrisé l'enfant. La photo montre que les policiers sont formés à l'utilisation d'une force excessive.
Les courriels que j'ai reçus démontrent l'incapacité de nombreux Américains pour faire face à la fois émotionnellement et rationnellement à la réalité. Ils essaient de se cacher de la réalité en prétendant que la taille de Ferguson menaçait la police, qui a eu raison de lui dessus. Se cacher la réalité est le refuge des Américains qui ne pensent pas. La plupart des "personnes exceptionnelles" peuvent être trouvées là s'y cachant.
L'aile droite "la loi et l'ordre" des conservateurs républicains qui défendent les assassinats par la police croient profondément qu'ils sont menacés non pas par le gouvernements fédéral détruisant leurs protections constitutionnelles, mais par des "minorités" à la peau foncée Ils croient, contrairement aux pères fondateurs de l'Amérique , que le gouvernement et ses forces de police sont ce qui les protège.

Cette croyance condamne les Américains.
Star of David

Pour le chef de la commission d'enquête de l'ONU, « Netanyahou est la plus grande menace pour Israël »

William Schabas, expert canadien de droit international, s'est fait connaître par ses nombreuses critiques à l'encontre de la politique israélienne. Devenu chef de la commission d'enquête du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, il y a deux semaines, il a exprimé son opinion concernant les violations des lois humanitaires. C'est sans crainte qu'il a affirmé, le 13 août dernier, lors d'une assemblée à Genève, que le premier ministre israélien est « la plus grande menace pour la survie d'Israël ».

Bullseye

Ukraine : L'UE prise dans le piège Américain, la France doit en sortir

Conformément à leur volonté de domination mondiale, avec ses fidèles larbins de l'Union Européenne, au premier desquels la France, après que les USA aient déstabilisé l'Ukraine et participé au renversement d'un gouvernement, certes controversé par ses pratiques affairistes et clientélistes, mais légalement et légitimement élu, dans un climat de russophobie qui submerge la presse Européenne, ils engagent des sanctions économiques contre l'URSS pour son prétendu soutien aux séparatistes ''pro Russes'' Ukrainiens. Alors que l'armée Ukrainienne fidèle aux ordres du Président milliardaire chocolatier bombarde et tue des populations civiles, dont le nombre ne cesse d'augmenter, dépassant les 2000 morts, dans les fiefs des insurgés que sont Donetsk et Lougansk, villes assiégées par l'armée ukrainienne.

Ni annexion de la Crimée, ni prise en otage par des « rebelles » pro- Russes.

Concernant la Russie, il faut avoir à l'esprit qu'elle ne compte que 143 millions d'habitants pour une superficie de 17 098 242 km², trente et une fois celle de la France. Cela signifie que si la densité de population Russe était similaire à celle de la France, vu sa superficie, elle compterait plus de deux milliards d'habitants, ce qui serait terrible et invivable. Parfois de façon autoritaire, car il n'y avait pas d'autres moyens, POUTINE a du mettre un terme l'ère ELSTINE, où tous les vautours de la finance et du monde des affaires s'abattaient sur elle avec sa cohorte de corruption et a commencer ainsi à relever la Russie du fonds de ses abîmes.
Top