Les Maîtres du Monde
Carte

Snakes in Suits

Un agent des services secrets arrêté en Turquie après avoir aidé 3 collégiennes britanniques à rejoindre l'Etat islamique en Syrie

Traduit par SLT

Image
Selon le ministre des Affaires étrangères de la Turquie, Mevlut Cavusoglu, un homme a été arrêté pour avoir aidé trois collégiennes britanniques à passer en Syrie.


L'homme a déclaré travailler pour l'agence de renseignement d'un pays qui fait partie de la coalition contre l'Etat islamique (EI).

Shamima Begum, Amira Abase, 15 ans et Kadiza Sultana, 16ans, ont quitté le Royaume-Uni le mois dernier pour rejoindre l'EI.

On ne sait pas de quel pays l'homme arrêté est originaire.

Snakes in Suits

Venezuela : une « inhabituelle et extraordinaire menace pour la sécurité nationale et la politique extérieure des États-Unis »

Image
© Inconnu
Maduro
En préambule d'un décret imposant un régime de sanctions (interdiction d'accès au territoire, gel des avoirs bancaires) à 7 responsables vénézueliens impliqués dans la répression violente de manifestations ayant eu lieu récemment et dirigées contre le président Maduro, Barack Obama a publié une déclaration estimant que le Venezuela était responsable «d'une inhabituelle et extraordinaire menace pour la sécurité nationale et la politique extérieure des États-Unis». Le Vénézuela est ainsi assimilé à la Syrie, l'Iran ou la Birmanie, sans mentionner la Russie. Barack Obama a ajouté qu'il déclarait « l'urgence nationale pour faire face à cette menace.»

Le président Nicolas Maduro a vivement réagi à la décision américaine. « Le président Barack Obama [...] a décidé de se charger personnellement de renverser mon gouvernement et d'intervenir au Venezuela pour en prendre le contrôle », a-t-il affirmé, au cours d'un discours télévisé de deux heures. En réponse, il a décidé de nommer ministre de l'Intérieur le chef des services de renseignements sanctionné par les Américains. Le plus haut responsable diplomatique à Washington a également été rappelé.

Chess

Venezuela : la Russie répond à l'appel

Image
© Inconnu
Le président Obama doit se mordre les doigts d'avoir ouvert toutes grandes les portes à la présence militaire russe en Amérique latine et dans les Antilles. Par son décret, véritable déclaration de guerre contre le Venezuela, il aura incité ce dernier à faire appel aux bons offices de la Russie et de sa technologie militaire pour assurer sa défense. S'il s'agit pour le Venezuela d'un appui de grande importance, c'est pour la Russie, à n'en pas douter, une opportunité tout à fait inattendue. Une occasion en or pour Poutine de donner la pareille à Washington qui se fait si présent politiquement et militairement en Ukraine, dans les Balkans, la Mer noire et la Méditerranée.

La nouvelle du jour qui va interpeller très fortement les bien-pensants des politiques guerrières étasuniennes est que la Russie et le Venezuela vont se joindre aux manœuvres militaires défensives planifiées pour cette fin de semaine (14 et 15 mars) dans tout le Venezuela. Le ministre de la Défense, Serguéi Shoigu, a accepté l'invitation de son collègue vénézuélien, Vladimir Padrino Lopez, pour que la Russie participe aux exercices militaires des forces de défense antiaérienne et aux manœuvres de tir de lance-roquettes multiple russe BM-30 Smerch. À ceci s'ajoute l'entrée amicale de navires russes dans les ports du Venezuela.

Bad Guys

Valse occidentale en Syrie pour une recomposition du Moyen-Orient

Image
© Inconnu
« Refuser de faire la paix avec des gens avec lesquels on est en guerre, cela signifie continuer de faire la guerre ». Jérôme Lambert, député socialiste français.

La guerre imposée au peuple syrien dure depuis près de quatre ans. Un organe autoproclamé comme indépendant, à partir de Londres compte les morts et les évalue à 200.000 morts qu'il impute naturellement au gouvernement légitime syrien. Les oppositions off-shore, pour reprendre la judicieuse expression de René Naba, ont fait long feu, de Burhan Ghalioun, universitaire français, et à l'occasion à Madame Kodmani, fille d'une dignitaire du régime (son père était ambassadeur en France), l'opposition au fil des ans s'est effilochée. Bachar tient toujours malgré toutes les coalitions, il s'est même permis le luxe d'être réélu pour un nouveau mandat. On a même accusé Assad de gazer son peuple et l'histoire retiendra qu'il n'en est rien ; la ligne rouge a pourtant été franchie selon les critères américains, mais Obama a décidé de ne pas bombarder Damas, il sera suivi par la Grande-Bretagne qui, du fait d'un vote aux communes négatif, s'est retirée de la coalition. Le feuilleton gazage s'est arrêté avec le veto russe et sa proposition de détruire le stock d'armes chimiques. Ce qui fut fait. Reste la France et son obsession de punir Assad.

Bad Guys

« Menace » vénézuelienne : le nouveau pretexte étasunien

Traduit par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone

Image
© Inconnu
L'administration Obama [prix Nobel de la Paix, NdT], qui en 2009 a fourni l'assistance cruciale pour renverser le président démocratique progressiste du Honduras et le remplacer par une junte d'oligarques; et qui en 2014 a perpétré le sanglant coup d'État qui a remplacé le corrompu, mais démocratiquement élu président ukrainien Viktor Ianoukovitch, par un gouvernement tout aussi corrompu mais farouchement anti-russe, déclenchant ainsi une guerre civile contre l'est de l'Ukraine qui avait voté à 90% pour M. Ianoukovitch; cette administration essaie maintenant à nouveau de renverser le président démocratiquement élu du Venezuela, Nicolas Maduro.

Lundi 9 mars, Reuters publie « Les États-Unis déclarent que le Venezuela menace leur sécurité nationale, et sanctionnent des hauts fonctionnaires », leur rapport donne le mot de la fin à un politicien de l'opposition, soutenu par Obama et qui dit : « Ce n'est pas un problème avec le Venezuela ou les Vénézuéliens ; c'est un problème avec ceux qui sont corrompus » (c'est à dire, Maduro et son gouvernement).

Snowflake Cold

Propagande climatique : petit traffic statistique entre amis

Image
© Inconnu
Cette histoire de réchauffement climatique me fait chaud au cœur. Il suffit d'aller sur le site de la NOAA pour se régaler. Allez-y ! C'est un plaisir (http://www.ncdc.noaa.gov/cag/time-series/global) et tout le monde y trouvera satisfaction. Vous pouvez établir un graphique de l'évolution des températures depuis votre date de naissance ! J'ai pris au hasard l'évolution durant le XXe siècle des températures moyennes en juillet exprimées en anomalie par rapport à la température moyenne entre 1901 et 2000 (voir image ci-contre).

On y trouve tous les ingrédients pour la fameuse évolution en crosse de hockey (sur glace) des températures tant redoutée par les climatologues autoproclamés ... Ce qui manque cruellement ici est la fiabilité des mesures utilisées pour aboutir à une telle image aussi parlante et alarmante que possible. Une station météo en 1910 se trouvait en pleine campagne et en 1970, ou un peu avant ou un peu après, cette même station se retrouvait peut-être au bord d'une autoroute ou au milieu d'un lotissement, qui sait ? Il est donc impossible d'accorder le moindre crédit à cette représentation de l'évolution des températures « moyennes » de chaque mois de juillet (exemple de l'illustration) par rapport à la température moyenne du XXe siècle.

Snakes in Suits

Perversion narcissique, aux racines du totalitarisme

Image
© Inconnu
« Je ne dis pas : il y a des fous dangereux au pouvoir - et un seul suffirait - , je dis bien : il n'y a, au pouvoir, que des fous dangereux. Tous jouent au même jeu, et cachent à l'humanité qu'ils aménagent sa mort. Sans hasard. Scientifiquement. »[1]

Quel peut donc être ce « jeu » dont parle Michel Serres dans l'ouvrage auquel j'ai emprunté cette citation ? En référence aux célèbres bandes dessinées de Martin Handford où le lecteur doit réussir à retrouver plusieurs personnages à l'intérieur d'une image aux détails riches et complexes, je propose d'appeler ce « jeu » du même nom que celui de cette série de livres-jeux : « Où est Charlie ».

« Où est Charlie », pour ce qui nous concerne ici, consiste donc à trouver les indices avant-coureurs précédant l'arrivée du fascisme ou d'un quelconque totalitarisme dans une communauté. Toute ressemblance avec des faits ayant existé est donc totalement fortuite. Au-delà de cette allégorie que nous révèle l'analyse de ce « jeu » qui consiste à aménager la mort de l'humanité sous couvert d'une froide rationalité totalement « désincarnée » ? C'est ce que nous allons tenter de découvrir avec ce texte qui présente des pistes de réflexion parsemées de quelques indications de-ci de-là que notre « imagination » devra ensuite rabouter pour faire sens avec nos perceptions sur la situation actuelle de nos sociétés occidentales dites « modernes ».

Commentaire: Bien sûr, on pourra lire à ce sujet un livre incontournable :

- La ponérologie politique : Etude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques


Snakes in Suits

Traité transatlantique : la viande javellisée bientôt dans les assiettes

Image
© Inconnu
Même avant que l'accord commercial entre les États-Unis et l'Union européenne ne soit finalisé, la menace que de la viande états-unienne traitée avec des désinfectants chimiques puisse être vendue en Europe, se concrétise dangereusement. Les responsables de l'Union européenne pour la santé et l'alimentation ont déclaré hier, lors d'une rencontre des parties prenantes, qu'un nouveau produit de rinçage chimique antimicrobien devrait être autorisé cette année pour désinfecter les carcasses et la viande des volailles.

Comme le montre notre mémo, non seulement la Commission européenne a déjà essayé à diverses reprises d'autoriser la vente de « poulets à la Javel » et autres viandes désinfectées, mais en plus, elle examine actuellement une demande pour autoriser les importations de poulets rincés dans de l'acide peroxyacétique - un désinfectant couramment utilisé dans les fermes usines des États-Unis (2).

Laptop

Un conseiller de Porochenko : on recrute des toxicos et des idiots

Image

Capture d'écran de la page Facebook de Youri Birioukov
Youri Birioukov, conseiller du président ukrainien Petro Porochenko, a souligné les imperfections du système de recrutement de l'armée ukrainienne et a proposé d'effectuer une nouvelle cinquième vague de mobilisation sur la base du volontariat.

«Des alcooliques, des toxicomanes, des idiots. Si quelqu'un est capable de se battre, on le prend, peu importe le résultat». C'est le constat accablant que dresse Youri Birioukov, conseiller du président ukrainien Petro Porochenko, sur sa page Facebook.

Capture d'écran de la page Facebook de Youri Birioukov

Selon RIA Novosti, Youri Birioukov estime que le système de mobilisation en vigueur ne fonctionne pas de manière satisfaisante.

Pistol

Totalitarisme 2.0 : les escadrons de la mort policiers et l'effondrement de la démocratie en Amérique

Image
Il est désormais clair que la police fonctionne, dans les communautés ouvrières et sur tout le territoire américain, quasiment comme des escadrons de la mort qui battent et tuent les gens en toute impunité.

Une réalité démontrée une fois de plus vendredi avec le meurtre d'Anthony Terrell Robinson, 19 ans, à Madison, dans le Wisconsin. Ce lundi, quelques quinze cents personnes, dont des centaines de lycéens, se sont rassemblées à l'intérieur de l'édifice du parlement de l'Etat pour protester contre ce meurtre.

Matt Kenny, un policier de Madison ayant douze ans d'ancienneté, est entré en force dans la maison où logeait Robinson et a tiré plusieurs balles sur l'adolescent qui n'était pas armé. Le policier, qui avait déjà en 2007 tiré sur un autre homme et l'avait tué, a ensuite affirmé que Robinson l'avait agressé. Il y a huit ans, il avait été disculpé et avait même reçu une mention élogieuse.

Robinson avait tout juste obtenu son diplôme de fin d'études secondaires et se préparait à entrer à l'Area Technical College de Milwaukee pour y faire des études commerciales.