Les Maîtres du Monde
Carte


Eye 1

Angleterre : Cameron veut bannir toute communication vraiment privée

© Inconnu
Dans un discours prononcé mardi, le premier ministre britannique David Cameron a appelé à bannir toutes les solutions de communication qui permettent à deux personnes d'assurer la confidentialité de leurs échanges.

"Dans notre pays, voulons-nous autoriser un moyen de communication entre les gens, que même dans les cas extrêmes avec un mandat signé personnellement par le ministre de l'intérieur, nous ne puissions pas lire ?", a demandé lundi le premier ministre britannique David Cameron, au lendemain de sa participation au défilé contre le terrorisme à Paris. Au moment où les scandales des écoutes de la NSA poussent les prestataires de services sur Internet et les ingénieurs qui conçoivent les protocoles à chiffrer l'ensemble des communications, le chef du gouvernement britannique montre son intention de bannir toutes les applications qui n'autoriseraient pas l'État à écouter les conversations ou à obtenir une copie des échanges.
Arrow Down

« L'esprit Charlie » : Willem vomit sur ceux qui « subitement disent être nos amis »

© AFP Photo/Pierre Duffour
Dutch comic book author Bernard Willem Holtrop, aka Willem, signs books in Angouleme, central France, on January 31, 2014
Le dessinateur néerlandais de Charlie Hebdo Willem a soutenu samedi dans la presse néerlandaise "vomir sur ceux qui, subitement, disent être nos amis" à la suite de l'attaque perpétrée contre l'hebdomadaire satirique, et a épinglé la présidente du Front national Marine Le Pen. "Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire", a-t-il ironisé dans un entretien au quotidien néerlandais de centre gauche Volkskrant : "Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout."


Commentaire : Juste pour clarifier, Poutine ne fait pas ami-ami avec les types de Charlie Hebdo et assimilés, au contraire de nombre de personnalités en Occident. Il a présenté ses condoléances aux familles et aux personnes affectées par les attentats, et a souligné le fait que le Kremlin condamnait le terrorisme sous toutes ses formes.


Interrogé sur le soutien du chef de file de l'extrême droite néerlandaise Geert Wilders, Willem persiste et signe : "Nous vomissons sur tous ces gens qui, subitement, disent être nos amis." De son vrai nom Bernard Holtrop, le dessinateur satirique de 73 ans réside en France depuis de nombreuses années. Il publie ses dessins dans Charlie Hebdo et dans le quotidien Libération.

Commentaire: Voilà le genre de personne sur laquelle s'alignent la plupart des gens. Même si Willem souligne, à raison, que la plupart de ces personnes n'ont jamais vu Charlie Hebdo, le fait que la moindre expression de soutien (même si elle est malvenue) envers Charlie Hebdo est accueillie avec mépris par son équipe, est pour le moins révélateur.

Alarm Clock

Après la fusillade à Charlie Hebdo, les musulmans sont victimes de représailles

La pression exercée par les médias et par les politiciens a libéré les sentiments anti-musulmans durant ces dernières années. La fusillade dans les locaux de Charlie Hebdo a été d'encourager le passage à l'action des forces les plus réactionnaires de la société qui s'est confirmé par des actes islamophobes peu de temps après la fusillade.

la peur s'empare des Musulmans de France
© Inconnu
Des lieux de culte ont été visés depuis ces derniers jours à travers la France. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un suspect a été interpellé, rapporte La Nouvelle République, après avoir tagué "Mort aux Arabes" sur le portail de la mosquée de Poitiers.

Vendredi matin des tags ont été tracés à la peinture sur le portail de la mosquée de Bayonne, tels que « Charlie liberté ».

« Assassins » et « Sales arabes » ont aussi été tracés sur une poubelle de la mosquée.

Des explosions se sont fait entendre jeudi près de la mosquée au Mans. Le lendemain matin, les policiers retrouvaient une grenade à plâtre dans l'enceinte du lieu de culte, ainsi qu'une balle ayant traversé l'une des vitres.

Des tirs à petit plomb ont été tirés sur une porte de la salle de prière à Port-la-Nouvelle sans faire de victime.

Commentaire: Ils sont non seulement victimes de représailles, mais lorsque l'on voit le gouvernement français envoyer l'armée et la police pour protéger les écoles juives de France, mais PAS les écoles publiques ou privées françaises, on est en droit de se demander si la sûreté des français est encore une priorité pour le gouvernement. Qui protégera les musulmans de France ?
Les 717 écoles et lieux de culte de la communauté juive en France seront protégés, dès aujourd'hui, par 4 700 policiers et gendarmes, et des soldats seront envoyés en renfort dans les quarante-huit heures, a indiqué, lundi 12 janvier, Bernard Cazeneuve. Le Monde, 12 janvier 2015
Voir aussi : Islamophobie : la peur s'empare des musulmans, le calme nécessaire
Et : Selon Paul Craig Roberts, les attaques terroristes à Paris visent à renforcer le statut de vassal de la France vis-à-vis des États-Unis

Stormtrooper

Propagande occidentale - La nébuleuse al-Qaïda est une terroriste en France mais une alliée en Syrie

Chères Charlie, chers Charlie,

Je partage votre indignation, votre colère et votre tristesse au lendemain de ces actes de guerre inhumains contre la Liberté, l'Égalité et la Fraternité - valeurs universelles qui nous unissent malgré nos différences. À l'heure où je finalise cet article, trois terroristes viennent d'être tués par les forces de l'ordre, après avoir imposé à la France une atmosphère de guerre civile en commettant des attentats d'une rare sauvagerie.

Dans ce contexte de déstabilisation systémique, soyons unis, tolérants et solidaires. Mais ne laissons pas l'émotion neutraliser notre esprit critique ! (1)
Al-Qaïda USAID
© Inconnu
En effet, au lendemain de ces crimes effroyables - sachant que nos gouvernants risquent d'alimenter ou de déclencher de nouvelles guerres « contre » le terrorisme - , (2) il est plus que jamais indispensable de rappeler plusieurs faits dérangeants sur la politique étrangère de la France en Syrie. Tout d'abord, prenez conscience que notre actuel ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a ouvertement soutenu en décembre 2012 le Front al-Nosra - c'est-à-dire la branche « syrienne » d'al-Qaïda. En effet, selon les informations du journal Le Monde, « la décision des États-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l'opposition [en Syrie]. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que "tous les Arabes étaient vent debout" contre la position américaine, "parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot". "C'était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne", a ajouté le ministre. » (3)

À l'heure où nous sommes frappés par l'abomination terroriste, il faut saisir la gravité de cette position diplomatique du gouvernement français exprimée par M. Fabius. Malgré la brutalité avérée de l'armée, des milices et des services secrets loyaux à Bachar el-Assad, peut-on accepter que le plus haut représentant de la diplomatie française cautionne ouvertement le terrorisme ? Selon le grand reporter Georges Malbrunot, en mai 2013, « [c]eux qui suiv[aient] de près le dossier syrien [ont] quand même [été] un peu surpris d'entendre M. Fabius assurer que Paris [avait] toujours privilégié l'option diplomatique. Depuis deux ans, la principale faiblesse de la position française a été au contraire de ne pas choisir clairement entre la diplomatie et les armes en Syrie, convaincue que les "jours du régime étaient comptés", selon une formule, qui n'est pas l'apanage il faut le reconnaître du Quai d'Orsay. (...) Pour raccrocher le train de Genève et occuper un strapontin à la conférence internationale qui s'annonce, la France cherche à se redonner une virginité sur le dossier syrien. Et pour donner des gages à ses partenaires américains et russes, Paris en profite pour annoncer qu'il va, cinq mois après Washington, proposer de mettre le groupe rebelle Jabhat al-Nosra lié à Al Qaida, sur la liste des organisations terroristes. » (4)
Quenelle - Golden

Quenelle volatile : un oiseau défèque sur Hollande lors de la marche républicaine


Le président français François Hollande est parvenu à faire rire les rescapés de l'attentat contre Charlie Hebdo, bien malgré lui, lors de la Marche républicaine qui avait lieu ce dimanche à Paris.

Ce cliché a fait le tour de la toile ce dimanche. On y voit François Hollande étreignant Patrick Pelloux, l'urgentiste et collaborateur de Charlie Hebdo intervenu sur les lieux peu après le drame. Une image très forte sauf qu'en arrière-plan, les rescapés de l'attentat terroriste de ce mercredi 7 janvier ne peuvent s'empêcher de rire. On connait désormais la raison de ce fou-rire.

C'est un pigeon qui est à l'origine de cette petite rigolade. L'oiseau venait en effet de se soulager sur l'épaule du président de la République. "Hollande pourrait intégrer Charlie parce que, malgré lui, il a fait rire toute l'équipe en cinq secondes", a confié Luz aux Inrocks. "Ce pigeon malicieux doit être un lecteur fidèle de Charlie Hebdo."

Commentaire: Symbolisme ?

USA

Les terroristes parisiens étaient financés par Anwar Al Awaki, un invité d'honneur du Pentagone

Traduction Guillaume Borel pour les moutons enragés


Les frères Kouachi, arrêtés deux fois pour des charges en lien avec le terrorisme, et condamnés pour des faits similaires, ont rencontré l’un des principaux leaders d’Al-Qaïda, se sont entraînés avec lui et ont combattu aux côté d’Al-Qaïda. Les services de renseignement français vont pourtant, il y a six mois, relâcher la surveillance du dangereux duo et les classer comme à « faible risque ». Six mois c’est précisément le laps de temps qui leur a été nécessaire pour planifier, financer et exécuter leur opération sur Paris. Devons-nous croire que l’arrêt de la surveillance des services de renseignement dans le timing nécessaire à la préparation d’une des pires attaques terroristes que la France est connu est juste une coïncidence ?
Corroborant des informations des agences de renseignement françaises, une interview étrange donnée juste avant la mort du principal suspect Chérif Kouachi a révélé qu'il s'était rendu au Yemen et qu'il avait été en contact direct avec Anwar Al Awaki, le célèbre leader d'Al-Qaïda prétendument tué dans une attaque de drones au Yemen en 2011.

Le journal UK Mirror, dans un article intitulé « Attaques de Paris : la conversation étrange d'Amedy Coulibaly avec un otage durant le siège du supermarché. » cite Kouachi affirmant :
« Qu'ils sont les défenseurs du prophète et qu'ils ont été envoyé par Al-Qaïda au Yemen, qu'ils se rendu là bas et que Anwar Al Awaki les a financé. »
Anwar Al Awaki n'était pas seulement l'un des principaux leaders d'Al-Qaïda, il a également été reçu à dîner en compagnie de l'élite militaire au Pentagone juste après les attentats du 11 septembre sur New-York, Washington et en Pennsylvanie.

CBS News rapporte dans un article intitulé « Un imam lié à Al-Qaïda a dîné au Pentagone après le 11 septembre. » :
« Anwar al-Awlaki, le leader spirituel radical lié à plusieurs des terroristes du 11 Septembre, à la fusillade de Fort Hood, et à une tentative d'attentat sur un avion de ligne le jour de Noël, était l'invité du Pentagone dans les mois qui ont suivi le 11 Septembre, ce qu'un officiel du Pentagone a confirmé à CBS.

Al-Awlaki était invité en qualité de « membre d'un programme informel de sensibilisation » dans lequel des officiels ont sollicité des contacts « avec des leaders de la communauté musulmane ».

A cette époque, Awlaki était considéré comme l'imam « modéré » d'une mosquée du nord de la Virginie.

Dans le même temps, le FBI a interrogé Awlaki au sujet de ses contacts avec trois des terroristes du 11 septembre -Nawaf al-Hazmi, Khalid al Midhar and Hani Hanjour- qui appartenaient à la cellule de cinq hommes ayant crashé le boeing d'American Airlines sur le Pentagone. »
Anwar Al Awaki aurait admis avoir rencontré Hamzi, un autre incident que le public est supposé considérer comme une étonnante coïncidence.

Commentaire: Et cette division de la société française, cette guerre civile tant voulue a l'air de fonctionner chez certains, puisque plus de 50 actes islamophobes ont été répertoriés depuis mercredi soir:
Plus d'une cinquantaine d'actes islamophobes ont été recensés en France depuis l'attentat à Charlie Hebdo, selon le Conseil français du culte musulman. Ces actes ont été perpétrés entre mercredi soir et lundi à l'encontre de la population musulmane et de la communauté maghrébine de France.

Selon le président de cet observatoire, qui cite des chiffres du ministère de l'Intérieur, 21 actions (tirs, grenades lancées...) et 33 menaces (lettres, insultes) ont été comptabilisées depuis six jours. Ce décompte ne concerne pas Paris et sa petite couronne, et ne comprend pas le début d'incendie survenu dimanche soir sur le site de la mosquée en construction de Poitiers


Bomb

Hypocrisie : l'Europe condamne l'attentat de Paris mais reste silencieuse sur la tragédie d'Odessa

Alexeï Pouchkov, président du Comité des relations internationales de la Douma, a condamné la position des pays européens solidaires avec les victimes de l'attentat de Paris mais silencieux au sujet de la tragédie d'Odessa, peut-on lire dans son blog sur Twitter.

L'action organisée le 2 mai dernier à Odessa par les militants d'Antimaïdan avait tourné en tragédie suite à l'intervention des radicaux du "Secteur droit". Ils ont mis le feu au bâtiment de la Maison des syndicats où se sont réfugiés plusieurs dizaines de militants. Le bilan officiel se monte à 48 morts et plus de 200 blessés. Les autorités de Kiev enquêtent toujours sur ces événements.

La succession d'attentats en France avait débuté mercredi par l'attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo. 17 personnes dont 3 policiers ont été tuées en 3 jours. Trois terroristes ont été anéantis vendredi au cours de deux opérations spéciales.

Commentaire: Par ailleurs, personne n'a condamné, ni n'a manifesté contre la destruction de la Libye, de l'Irak, de l'Afghanistan, du Mali, de la Somalie, de la Syrie ...

Padlock

« Il faudra bien entendu un patriot Act à la Française »

© Inconnu

Commentaire : Bien entendu... Ou comment créer artificiellement, vite fait bien fait hein, un petit consensus moral qui ne souffre pas d'être discuté. Une réponse ferme... ah bon. Quelle a été la question posée déjà ? Globale... Est-il possible de recourir à l'emploi d'un terme plus flou ? Difficile, quand on connait la définition du mot global : qui s'applique en bloc à l'ensemble d'un certain nombre de choses matérielles ou morales.


Commentaire: La logorrhée médiatique des politiques s'amplifie à un point tel qu'il est impossible de ne pas trouver dans la moindre de leurs déclarations, des mensonges, des contresens, des contrevérités, des approximations, des lieux communs ou des amalgames. Comme une exaltation maladive de l'esprit prenant une ampleur que l'on n'arrête plus, cela se propage comme un virus, chaque mot repris, répété, récité à l'envi, tel un mantra, et qui consolide, chaque jour qui passe, cette fausse réalité à laquelle trop de monde semble s'être abandonné.

Confucius aurait dit « lorsque les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté » ; que cela puisse nous servir à décrypter les mensonges servis par les médias, à en révéler les impostures.

- Désinformation, ou la « magie » du mensonge : comment ça marche
- Propagande de guerre et média-mensonges

Magnify

Attaque de l'épicerie casher : selon le témoignage et une vidéo d'un habitant, un assaillant se serait rendu

Témoignage téléphonique avec un habitant de la porte de Vincennes qui a vu l'un des preneur d'otages se rendre vers 13h après quelques échanges de coups de feux, il a été maitrisé par les forces de l'ordre. Aucun autre media ne l'a relayé.


Commentaire: D'après une vidéo mise en ligne par Europe 1, un témoin a pu filmer, porte de Vincennes, l'arrestation d'un homme par les forces de police.



Cult

Un rappel des principales opérations sous fausse bannière utilisées dans l'histoire récente

Le terrorisme a changé de nature depuis que l'on sait que ce sont les gouvernements occidentaux, nos gouvernements!, qui sont derrière les plus gros événements terroristes mondiaux. Un coup pour accuser les communistes, un autre pour accuser les islamistes, le prochain devrait être le mauvais citoyen qui dénonce son gouvernement plutôt que de le soutenir dans son massacre de femmes, d'enfants, de père de famille quelque part sur la planète au nom de l'intérêt supérieur de la patrie en danger.

Le vrai danger terroriste du monde ce sont nos propres gouvernements et il est bon de le rappeler en remémorant l'histoire de quelques attentats et les conséquences qu'ils ont entrainés par la suite. A qui profitent-ils si ce n'est à nos gouvernements qui accentuent ainsi leur contrôle sur la population, aux marchands d'armes mondiaux qui prospèrent, aux banksters qui financent tout cela ? L'histoire est pleine de ces attentats « false flag » dont le dernier spectaculaire en date fût le 11 septembre. Une opération réussie qui peut donner des idées à des gouvernements ayant du mal à maîtriser sa population et qui souhaitent en prendre le contrôle au travers de lois d'exceptions que seul lui permet un événement spectaculaire. C'est donc bien pourquoi les citoyens qui s'amusent à rappeler ces faits et à dénoncer leurs gouvernements sont des terroristes en puissance pour eux.

Des terroristes qu'il faudra éradiquer d'une façon ou d'une autre...
Top