Les Maîtres du Monde
Carte


Propaganda

Le 11 septembre 2001, altération de la société américaine

Traduction : Résistance 71

© Inconnu
Paul Craig Roberts, économiste, ancien sous-secrétaire d'état aux finances sous Reagan, connait le système de l'intérieur, depuis le haut de la pyramide. Écœuré de ce que son pays est devenu, il a retiré les gants depuis un moment et travaille le monstre au buffet dans les cordes... Paul Craig Roberts est sans doute un des derniers héros pré-pays du goulag levant. Nous ne sommes pas politiquement d'accord avec lui sur les solutions à apporter à ce marasme, mais voir quelqu'un comme lui, qui pourrait à son âge se la couler très, très douce dans le système, tirer à boulets rouges sur les crimes continuels de ses pairs, cela ne peut qu'inspirer le respect et certainement fait garder espoir en l'humanité. Merci Mr Roberts !
- Résistance 71 -

La tragédie du 11 Septembre 2001 va bien plus loin que la mort de ceux qui périrent dans les tours et celle des pompiers et personnels d'urgence qui ont succombé de maladies suite aux inhalations des poussières toxiques. Depuis 13 ans, une nouvelle génération d'Américains est née avec et sous le mythe du 11 septembre qui a été utilisé pour créer de toute pièce l'état américain policier et de guerre perpétuelle.
Stock Up

La Russie et la Chine signent 38 accords bilatéraux


Les premiers ministres russe et chinois, Dmitri Medvedev et Li Keqiang, à l'issue de négociations à Moscou. Crédit : AP
La coopération entre la Russie et la Chine entre dans une nouvelle phase. Les banques russes ont obtenu de nouveaux crédits en Chine, la coopération énergétique devrait également être élargie. L'agence Bloomberg estime que la Russie espère obtenir auprès de la Chine les investissements qui lui permettront d'éviter la récession. Toutefois, plusieurs experts émettent des doutes quant à l'effet de ces nouveaux accords.

Au total, 38 accords bilatéraux interministériels et interentreprises ont été signés lundi dernier. Un nombre record, selon le premier ministre russe Dmitri Medvedev. La signature de cet imposant bloc de documents coïncide avec la visite du premier ministre de la République populaire de Chine Li Keqiang à Moscou.

Financements

Les financements représentent l'un des aspects fondamentaux des accords signés. Les banques russes soumises à des sanctions américaines et européennes obtiennent des lignes de crédit auprès de la Banque d'import-export de Chine. Ainsi, VTB et Vnesheconombank ont signé des accords-cadres portant sur des crédits de 1,6 milliard d'euros chacun. Ces crédits pourront servir à financer les importations en provenance de Chine.
Snakes in Suits

Traité transatlantique : aujourd'hui, flagrants mensonges de Karel de Gucht, en vidéo

© Inconnu
Dans une courte vidéo très originale, le journal Fakir dénonce la propagande mensongère diffusée par l'Union Européenne et ses représentants pour nous vendre le grand marché transatlantique (TAFTA).

La vidéo est très bien faite. Elle montre un jeune gars qui s'éveille et écoute la propagande de l'UE diffusée à la radio ventant les mérites de ce grand marché transatlantique. Il se précipite à la cuisine et interpelle les membres de sa famille attablée pour le petit déjeuné, qui semblent très dubitatifs et lui conseillent de ne pas croire tout ce qu'il entend. Piqué au vif, le type monte dans son bureau et se met donc à chercher de quoi démontrer à ces sceptiques que l'info est fiable. Mais en cherchant les sources, il se rend compte qu'il a été dupé et qu'en effet... ce qu'il a entendu est grossièrement mensonger et trompeur.

Ce qui est intéressant dans cette vidéo, c'est qu'elle montre au spectateur comment lui-même peut faire pour aller chercher les infos cachées et ainsi s'assurer lui-même, grâce à quelques clics sur le net, de la pertinence ou de la fausseté de ce qu'on diffuse dans les médias, et aisni s'informer de façon pertinente et éclairée.

Star of David

Israël et Gaza : la politique du fait accompli

© Photo: Wissam Nassar / The New York Times
Des Palestiniens marchent au milieu des ruines laissées par les bombardements israéliens sur Beit Hanoun, Bande de Gaza, 17 août 2014
Le 26 août, Israël et l'autorité palestinienne ont tous deux accepté un accord de cessez-le-feu, après une attaque israélienne de 50 jours sur Gaza, attaque qui a fait 2.100 morts palestiniens et qui a laissé derrière elle un environnement largement dévasté.

L'accord prévoit l'arrêt des actions militaires d'Israël et du Hamas, ainsi qu'un assouplissement du blocus israélien qui étrangle la bande de Gaza depuis de nombreuses années.

Il n'est cependant que le dernier d'une série d'accords de cessez-le-feu, conclu, comme à chaque fois, au terme d'une de ces escalades récurrentes d'Israël dans son agression sans relâche contre Gaza.

Depuis novembre 2005, les termes de ces accords sont restés essentiellement les mêmes. La manière habituelle de faire d'Israël est de ne tenir aucun compte des accords mis en place, alors que le Hamas les observe (comme Israël l'a reconnu) jusqu'à ce qu'une nouvelle exacerbation de la violence israélienne ne vienne provoquer une réponse de sa part, à son tour suivie d'une réponse encore plus féroce.
Flashlight

GEAB - 2015 : Le monde passe à l'Est

pond
Deux faits majeurs ressortent de l'actualité des quatre dernières semaines. D'un côté, la Chine devient la première puissance économique mondiale, passant officiellement devant les États-Unis, avec un poids économique officiel (chiffres du FMI) de 17,61 billions de dollars (versus 17,4 pour les États-Unis). Si les médias mainstream n'ont pas accordé le moindre haussement de sourcil à cette information, notre équipe, en revanche, estime qu'il s'agit là d'un événement historique : les États-Unis ne sont plus la première puissance économique mondiale et, forcément, ça change tout ! (1)
economy

"PIB de la Chine (bleu) et des États-Unis (rouge) en parité de pouvoir d'achat (PPP), en milliards de dollars, 2002-2019. Source: Financial Times
D'autant plus que, parallèlement au franchissement de ce seuil, les États-Unis, après avoir tenté d'impressionner la planète par un militarisme débordant à l'occasion de la crise ukrainienne, révèlent une faiblesse stratégique majeure dans leur « gestion » de la crise irakienne. La politique du muscle, qui semblait obliger le monde à rester sous tutelle américaine pour un temps encore indéfini, tourne court.

Ces deux indicateurs permettent de voir se dessiner un point de bascule majeur dans le déroulement de la crise systémique globale : le passage d'un monde américain à un monde chinois...
USA

Le parlement canadien vote pour une participation à la nouvelle guerre au Moyen-Orient

parlement canadien
La Chambre des communes du Canada a adopté une motion pour appuyer la décision du gouvernement conservateur de mettre le Canada sur la ligne de front dans la nouvelle guerre des États-Unis au Moyen-Orient.

Même avant le vote de mardi, du personnel militaire canadien avait été envoyé au Moyen-Orient pour préparer le déploiement de neuf avions de l'Aviation royale canadienne : soit six chasseurs CF-18, deux avions de surveillance Aurora et un avion ravitailleur.

Les CF-18 seront déployés jusqu'à une durée de six mois pour bombarder des cibles en Irak et possiblement en Syrie. Quelque 600 membres des Forces armées canadiennes seront déployés pour piloter et assurer l'entretien des neuf appareils qui seront probablement stationnés au Koweït ou aux Émirats arabes unis.

Le gouvernement a aussi annoncé que le déploiement de 69 soldats des forces spéciales pour « aider et former » les milices peshmerga kurdes, présenté au départ comme une mission de 30 jours, allait être prolongé jusqu'en mars 2015.
Crusader

L'armée américaine prépare une intervention au sol dans la guerre au Moyen-Orient

La pression monte à Washington pour que les Etats-Unis envoient des troupes au sol en Irak et en Syrie contre les milices de l'Etat Islamique (EI), malgré les démentis de la Maison Blanche face à l'impopularité d'une nouvelle guerre. Ce week-end, les forces de l'EI ont encore gagné du terrain dans la ville kurde de Kobané en Syrie et ont consolidé leur mainmise sur la province d'al-Anbar en Irak, ce qui les amène aux portes de Bagdad.

Sur la chaîne ABC dimanche, le chef des forces armées américaines le Général Martin Dempsey a indiqué que des troupes américaines combattraient vraisemblablement en Irak. Il a souligné en particulier la probabilité d'une « bataille décisive » pour reprendre la ville de Mossoul dans le nord, capturée par l'EI au mois de juin. « Mon intuition à l'heure actuelle me dit qu'il faudra un autre genre de conseil et d'assistance, vu la complexité de cette bataille », a-t-il dit.

Dempsey avait déclaré le mois dernier que s'il pensait que les conseillers militaires américains devaient accompagner les troupes irakiennes au combat, il le dirait au président Obama. Ses déclarations actuelles contredisent celles de la Maison Blanche. Dimanche, la conseillère à la sécurité nationale Susan Rice a dit sur NBC : « Nous ne nous retrouverons pas dans une guerre au sol en Irak ».
Bad Guys

L'armée américaine élabore un plan pour la Troisième Guerre mondiale

statue liberté
Alors que les politiciens et les médias américains débattent de plus en plus âprement sur la stratégie guidant la dernière guerre des Etats-Unis au Moyen-Orient, l'armée américaine a dévoilé un nouveau document intitulé Army Operating Concept (AOC) qui fournit une « vision d'un futur conflit armé » aux implications extrêmement inquiétantes.

C'est le dernier en date de toute une série de documents dans lesquels le Pentagone développe la stratégie sous-tendant la guerre préventive, annoncée en 1992 - à savoir le recours à la guerre comme moyen de destruction d'éventuels concurrents géopolitiques et économiques avant qu'ils ne deviennent suffisamment puissants pour obstruer une domination de la planète par les États-Unis.

Le document a été officiellement rendu public cette semaine lors de la conférence de l'Association de l'Armée des États-Unis (AUSA), une manifestation annuelle qui rassemble les hauts gradés de l'armée et les responsables du ministère de la Défense pour une série de discours et de réunions-débat. Celle-ci se déroule parallèlement à un énorme salon commercial organisé par des fabricants d'armes dans le but d'exposer leurs systèmes d'armes dernier cri et de conclure de lucratifs contrats avec le Pentagone.
Gold Bar

L'ascension vertigineuse de l'or chinois

lingots or
L'ordre mondial se fissure en lambeaux, au point que les plus grands experts sont dans la confusion la plus totale. La nervosité causée par le manque de visibilité gagne même les politiciens. Tous s'inquiètent de l'avenir de la finance mondiale, qui est inséparable des marchés de l'or, de l'argent et du pétrole. La patronne du Fonds monétaire international C. Lagarde attend le moment de vérité, promettant le 10 Octobre « d'effectuer la danse du ventre » pour gagner l'approbation par le Congrès des réformes de ses services. Les paramètres de la réforme en accord avec le G20 sont ceux de 2010.; ils suggèrent un doublement du potentiel de prêts à 739 milliards de dollars et une augmentation des quotas pour les pays en développement dans le processus de prise de décision. Lagarde a toujours eu un esprit de combattante au point que dans sa vie, la mise en œuvre des réformes est devenue la tâche principale de son mandat de Directeur Général du FMI, poste qu'elle occupe depuis le 28 Juin 2011.

« La diversité (impliquant plusieurs pays pour financer la gestion) - est l'élément principal de la réforme, ainsi que la suppression des barrières et des obstacles absolument pour tous ses membres. Nous aurons un grand bénéfice en « impliquant dans la Direction du FMI un nombre maximal de membres du FMI « , - a déclaré C. Lagarde lors de sa première conférence de presse. Les enjeux sont plus élevés que jamais. Avec la ratification de ce projet de loi, le FMI va devenir un régulateur global, qui détermine non seulement le sort de chaque pays, mais aussi pourra résoudre les problèmes de développement socio-économique régionaux et mondiaux.
Bad Guys

Le Saker : « L'Ukraine telle que nous la connaissons est partie pour toujours »

Traduction : Glokayeh

© Inconnu
Le Saker est un ex-analyste militaire, né en Europe dans une famille de réfugiés russes. Il vit maintenant en Floride, où il tient le blog « The Vineyard of The Saker » (« le Vignoble du Saker ») et où il intervient comme contributeur régulier du site « Russia Insider ». La communauté internationale des blogs Saker comprend, outre le blog Saker original, des membres français, allemand, russe, océanien et serbe, et elle inclura bientôt un nouveau membre latino-américain.

Mike Whitney : Les États-Unis sont-ils responsables des troubles en Ukraine ?

Le Saker : Oui, absolument, il n'y a aucun doute à ce sujet. Même s'il est vrai que les Ukrainiens étaient mécontents du régime corrompu d'Ianoukovitch, le coup d'État lui-même a très certainement été orchestré par la CIA. L'UE y a également participé, en particulier l'Allemagne, mais ils ont été loin d'y jouer un rôle aussi important que les États-Unis. L'enregistrement du coup de téléphone de Victoria Nuland (la sous-secrétaire d'État étatsunienne) a montré qui tirait vraiment les ficelles en coulisse.
Top