Feu dans le Ciel
Carte


Fireball 5

Très beau météore filmé au-dessus de la mer des Caraïbes


Le météore a été vu en Jamaïque, dans les îles Caïmans et au Honduras, le 29 juillet 2013.

Fireball 5

Japon : un météore fend le ciel d'Okayama


Le 26 juillet 2013, un météore a été filmé au-dessus d'Okayama
Fireball 5

24 juillet 2013 : deux bolides pour le prix d'un en France et en Algérie !

Cette étoile filante est un bolide
© Tunc Tenzel
Cette étoile filante est un bolide.

Que ce soit via ce site ou via la page Facebook de Ciel des Hommes, vous avez été très nombreux à nous faire part de l'observation d'un phénomène lumineux intense dans la nuit du 23 au 24 juillet, en France et en Algérie.

Nous tenons tout d'abord à vous remercier grandement, car Ciel des Hommes a pu recevoir l'exclusivité de vos témoignages, ce qui nous montre votre grand intérêt à la fois pour nous et pour les choses du ciel. Plus d'une journée après les faits, il est temps de tirer un premier bilan, qui n'est pas encore définitif.

La situation était plutôt inhabituelle hier matin dans la section des questions du site : plusieurs témoignages indépendants faisaient part de l'observation dans la nuit écoulée d'un superbe et bref météore extrêmement brillant.

Les premiers témoignages, reçus du Sud-Ouest de la France et du Nord de l'Algérie, laissait même espérer qu'il s'agissait d'un seul et même phénomène, qui aurait alors traversé la Méditerranée. Mais avant de tirer des conclusions trop hâtives, il convenait d'analyser en détail les témoignages reçus pour y voir un peu plus clair. Bien nous en a pris, car finalement, il apparaît clairement qu'il n'y a pas eu un, mais deux bolides indépendants l'un de l'autre !
Fireball 5

Une boule de feu au-dessus du Japon


Une boule de feu a été filmée à Okayama par la Faculté des sciences le 19 juillet 2013.
Comet 2

La comète Borisov découverte par un amateur


La comète Borisov (en vert) a été découverte le 8 juillet 2013. Crédit : Oleg Bruzgalov
Un astronome amateur ukrainien a repéré une nouvelle comète lundi 8 juillet 2013. L'astre voyageur se dirige vers le Soleil et devrait passer à 310 millions de kilomètres de la Terre.

De belles découvertes célestes sont possibles, même sans disposer de télescopes surpuissants. Gennady Borisov vient d'en faire la démonstration. Cet Ukrainien de 51 ans, qui travaille dans l'optique, a déniché une nouvelle comète dans la constellation du Cocher. Après vérification, l'objet a été officiellement baptisé C/2013 N4 Borisov le 13 juillet 2013.
Airplane

Crash de San Francisco : le pilote aveuglé par un flash de lumière




Les autorités américaines poursuivent l’enquête sur les circonstances du crash du Boeing d’Asiana à San Francisco.
Photo EPA
La première consigne des pilotes du vol 214 d'Asiana Airlines, juste après
le crash qui a coûté la vie samedi à deux adolescentes chinoises, a été de ne pas immédiatement évacuer l'avion, ont révélé mercredi les autorités américaines.

L'agence américaine de sécurité des transports (NTSB), chargée de l'enquête sur le crash, a fini d'interroger les quatre pilotes du Boeing 777 et deux membres du personnel navigant, et a livré mercredi quelques précisions sur l'évacuation de l'appareil.

Aveuglé par un flash

Le pilote Lee Kang-Kuk a déclaré aux autorités de Séoul et enquêteurs américains qu'il avait été temporairement aveuglé par un flash de lumière quand l'avion était à une altitude d'environ 500 pieds alors qu'il était en approche de la piste.

L'origine du flash et son rôle dans l'accident ne sont pas encore connus, a déclaré Deborah Hersman, chef du NTSB.

Lee, un pilote chevronné de 46 ans, effectuait son premier vol sur ce type d'avion.
Fireball 4

Egypte : une boule de feu filmée lors de la chute de Morsi


La boule de feu est visible à la 58e seconde.

Commentaire: Commentaire : Pendant que les Brésiliens se révoltent, un météore les salue

Fireball 4

Pendant que les Brésiliens se révoltent, un météore les salue

Alors que des manifestations monstres secouaient le Brésil depuis le 15 juin, un météore a été filmé le 18 juin vers 23h40 à São Gonçalo, une ville de l'Etat de Rio de Janeiro.


Fireball 3

Astéroïdes, comètes : le 10 000e géocroiseur identifié


Voici l'astéroïde 2013 MZ5 : il mesure près de 300 mètres de diamètre. © NASA
L'astéroïde 2013 MZ5 a été repéré pour la première fois le 18 juin dernier. Il marque un cap dans la traque des objets célestes potentiellement dangereux.

Découvert le 18 juin dernier grâce au télescope Pan-STARRS 1, il a été baptisé 2013 MZ5 et mesure près de 300 mètres de diamètre. Rien de très exceptionnel quand on sait que le record, détenu par Ganymède (1036), est de plus de 30 kilomètres. Sauf qu'il s'agit du 10 000e objet géocroiseur NEO - Near-Earth Object, croisant à moins de 45 millions de kilomètres de la Terre - identifié. Un seuil symbolique franchi alors que la Nasa vient de lancer une grande opération de chasse aux astéroïdes, ouverte à tous, même aux astronomes amateurs.

L'objectif est d'en repérer un maximum pour pouvoir anticiper une éventuelle collision. Car, du fait de la gravité terrestre, ces objets qui croisent l'orbite de notre planète sont susceptibles d'être attirés vers elle. Et même si, pour l'heure, aucun ne présente de risque sérieux, pas même 2013 MZ5 dont la trajectoire a pu être étudiée, il en reste encore beaucoup à détecter. À ce jour, les spécialistes de la Nasa estiment qu'environ 90 % des NEO de plus d'un kilomètre ont été répertoriés, mais seuls 30 % de ceux de 140 mètres et 1 % de ceux de 30 mètres seraient connus. Sachant que 30 mètres est la taille critique à partir de laquelle on considère que ces objets sont susceptibles de causer des dommages vraiment importants.
Fireball 5

Météorite de Tcheliabinsk : puissance record de l'explosion

L'onde de choc dégagée par la chute de la météorite en février dernier dans la région russe de Tcheliabinsk est la plus puissante déflagration jamais enregistrée par le Système de surveillance international (SSI) de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires, rapporte vendredi la chaîne BBC.

La puissance de l'explosion a atteint 460 kilotonnes d'équivalent TNT, les rapports précédents l'estimant entre 100 et 1.500 kilotonnes TNT. Les ondes étaient si fortes qu'elles ont fait deux fois le tour de la Terre par endroits, indique la chaîne se référant à une enquête réalisée par une équipe de scientifiques internationaux et publiée dans le journal Geophysical Research Letters.

Les experts ont basé leur rapport sur les données fournies par le SSI, qui surveille la tenue des tests nucléaires à travers le monde grâce à ses radars. Ces derniers fixent les ondes sonores à basse fréquence dégagés lors des explosions et inaudibles à l'oreille humaine.
Top