Feu dans le Ciel
Carte


Comet

Probable chute d'une météorite à Cuba

Les habitants d'une localité de la région centrale de Cuba ont affirmé avoir vu tomber du ciel une météorite causant une grande explosion et creusant un énorme cratère . L'information a été donnée par une chaîne de télévision locale sur la base de témoignages qu'elle a recueillis auprès des habitants.

Dans un reportage effectué par cette chaîne de télévision, des témoins ont constaté la chute d'une météorite à proximité d'une ville située dans la province de Cienfuegos. Ces témoins ont vu un objet céleste très brillant de la taille d'un bus provoquer une forte explosion à son contact du sol.

Commentaire: Même si cela reste toujours à vérifier, l'information a été reprise par le journal italien La Repubblica et le quotidien péruvien Elcomercio.

Meteor

Russie : les hôpitaux dépassés après le passage de la météorite

A Cheliabinsk, une ville industrielle à 1500 km de Moscou, les hôpitaux regorgent de blessés. Pour l'instant, aucune victime n'est à déplorer mais les blessures provoquées par les vitres qui ont explosé dans toute la ville sont nombreuses et parfois sévères.

Le personnel médical est dépassé. Vladimir Basmannikov, chirurgien à l'hôpital de Chelyabinsk, témoigne : « Les blessures des gens que nous recevons sont essentiellement des coupures et des contusions, toutes dues aux vitres et fragments de vitres qui ont volé en éclat. Et vous voyez le résultat - combien de personnes sont ici. Nous avons déjà traité 60 à 70 personnes et le couloir est encore plein. »


Les autorités de la ville ont demandé aux gens de rester chez eux, à moins qu'ils n'aient des enfants à aller récupérer à l'école ou à la crèche. L'explosion aurait été entendue à 10 000 mètres d'altitude, probablement au moment où la météorite est entrée dans l'atmosphère.

Il s'agit d'un phénomène très rare. En 1908, un « météore/fragment de comète » avait dévasté une zone de 2 000 mètres carrés en Sibérie. [Il s'agit de l'événement de la Toungouska - Ndrl]
Meteor

Explosion de météores dans l'Oural : sept avions patrouillent la région

Météore dans l'Oural 15.02.2013
© Evgeniy Ileckiy

Sept avions patrouillent la région de Tcheliabinsk (Oural méridional) frappée vendredi matin par les fragments d'une météorite, a appris l'agence RIA Novosti auprès du service de presse du ministère russe des Situations d'urgence.

« Sept avions ont été engagés dans une mission de reconnaissance », a indiqué la source.

Les fragments d'un important corps céleste qui s'est désintégré au-dessus de l'Oural se sont abattus vendredi sur la région de Tcheliabinsk faisant au moins 400 blessés. Selon les autorités locales, la météorite est tombée dans un lac, près de la ville de Tchebarkoul.

Le MSU a indiqué avoir mobilisé 20 000 hommes pour inspecter les territoires et appelé la population à ne pas céder à la panique. Selon l'antenne régionale du MSU, le niveau de radioactivité reste dans la norme.
Comet 2

La météorite de Tcheliabinsk : plusieurs dizaines de kilotonnes d'équivalent TNT

La puissance de l'explosion de la météorite dans le ciel de l'Oural aurait atteint plusieurs dizaines de kilotonnes d'équivalent TNT, a annoncé vendredi à RIA Novosti le spécialiste des météorites Andreï Olkhovatov.

"Selon des données provisoires, l'énergie dégagée par l'explosion aurait atteint plusieurs dizaines de kilotonnes d'équivalent TNT", a fait savoir l'expert.

Des fragments de la météorite sont tombés vendredi sur la région de Tcheliabinsk (1.500 kilomètres à l'est de Moscou), faisant, selon le bilan actualisé, plus de 500 blessés, dont une vingtaine ont dû être hospitalisés.
Meteor

Petit frôlement céleste matinal

2012 DA14 et Terre
© Nasa

Notre système Solaire est rempli d'astéroïdes. L'un d'eux, nommé 2012 DA14, doit frôler ce vendredi 15 février notre planète. D'un diamètre voisin de 50 mètres, il appartient à la famille des géocroiseurs, car il coupe régulièrement l'orbite terrestre.

Depuis sa détection, il y a un an, les astronomes suivent sa trajectoire (à une vitesse voisine de 8 km/sec). Ils ont établi qu'il devrait passer à 30 000 km environ de la Terre : plus proche que beaucoup de nos satellites de communication géostationnaires. Et il semble très difficile d'évaluer la (très faible) probabilité qu'il entre en collision avec l'un d'eux.
Fireball 5

Russie : une pluie de météorites sur l'Oural fait plus de 1 000 blessés

Trace dans le ciel de l'explosion météorite Russie
© Oleg Kargopolov/74.ru/AFP
Tchelyabinsk (Russie), vendredi matin. La trace d'une des météorites est restée visible dans le ciel après qu'elle se soit écrasée, semant la panique et causant de gros dégâts.

Mise à jour

Une pluie de météorites accompagnée d'éclairs incandescents s'est produite vendredi au-dessus de l'Oural et a fait près de 1 000 blessés, dont plusieurs grièvement, selon le dernier bilan officiel. « Le nombre de blessés est d'environ 950 », a déclaré le gouverneur de la région de Tcheliabinsk, Mikhaïl Iourevitch, cité par l'agence publique Ria Novosti.

Le bilan précédent faisait état de plus de 500 blessés dans la région. Les victimes ont pour la plupart été touchées par des éclats de verre, mais certains souffrent de traumatismes crâniens.

Cet événement exceptionnel, causé par la destruction d'un gros météorite et accompagné de violentes explosions, a soufflé les fenêtres dans plusieurs localités et semé la panique, selon des témoins cité par les autorités et les agences locales. Les écoles ont été fermées dans toute la région.

********

Une pluie de météorites accompagnée d'éclairs incandescents s'est produite vendredi au-dessus de l'Oural et a fait quelques cinq cent dix sept blessés, dont trois gravement, selon l'administration de la région de Tcheliabinsk citée par l'agence Interfax. Cet événement exceptionnel, causé par la destruction d'un gros météorite et accompagné de violentes explosions, a soufflé les fenêtres dans plusieurs localités et semé la panique, selon des témoins cité par les autorités et les agences locales. Les écoles ont été fermées dans toute la région.

Une boule incandescente accompagnée d'une très vive lumière blanche, se déplaçant à très grande vitesse, est apparue dans le ciel de Tcheliabinsk, une ville de plus d'un million d'habitants, à 9h20 locales, (soit 4h20, heure de paris). « Une météorite s'est désintégré au-dessus de l'Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l'atmosphère. Des fragments du météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk », a précisé l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence dans un communiqué.
Fireball 4

Un météore filmé au-dessus de l'aéroport de Birmingham


Filmé par un conducteur de taxi le 30 janvier 2013 à Birmingham.
Question

Une boule de feu dans le ciel en Belgique et en France

Une étrange boule de feu a été aperçue, ce mercredi soir, en Belgique mais également en France.

Selon RTL, de nombreux internautes belges se sont alarmés ce mercredi soir aux alentours de 22h15 après avoir aperçu ce qu'ils ont décrit comme une boule de feu dans le ciel belge.

Un témoin habitant Monville dans la province de Luxembourg a expliqué à nos confrères avoir vu un objet orange se déplaçant à très grande vitesse et laissant une traînée dans le ciel. Un autre internaute se souvient d'un objet avec une longue queue lumineuse qui se dirigeait vers Charleroi.

En France, Kevin Leclercq un chasseur d'orage, a pu immortaliser cette boule de feu, nous apprend France 3 Lorraine. Celui-ci prenait des photos du ciel et de la neige lorsqu'il a vu passé l'étrange objet. Mais quel était donc ce phénomène? Le site spécialisé en astronomie explique en effet que cette "boule de feu" était en réalité la partie supérieure d'un lanceur Soyouz parti de Baïkonour, au Kazakhstan, le 11 février dernier.

Commentaire: Il semblerait que le site Ciel des hommes ait raison, puisque sur leur page Facebook, ils avaient bien prévu la rentrée atmosphérique de Soyouz:
Bonjour à tous. Si vous habitez en Europe et qu'il fait beau chez vous ce soir (des éclaircies suffisent), ouvrez l'oeil, car il n'est pas impossible que le dernier étage de la fusée Soyouz tirée avant-hier retombe et brûle dans l'atmosphère vers 21h00/21h00. A suivre...


Fireball 2

Quelle sera la trajectoire de l'astéroïde DA14 ?

Un astéroïde large comme la moitié d'un terrain de football frôlera la Terre le 15 février mais sans danger de collision, assure la Nasa. L'organisation gouvernementale a même posté trois vidéos pour expliquer à quoi nous devons nous attendre.

L'astéroïde DA14 va frôler la Terre
© Capture d'écran nasa.gov
L'astéroïde DA14 va frôler la Terre
Avec ses 45 mètres de diamètre et ses 135 000 tonnes, l'astéroïde DA14 est le plus gros objet passant aussi près de la Terre jamais anticipé par les scientifiques. Détecté en février 2012, il passera au plus près à 27 700 kilomètres, soit un dixième de la distance Terre-Lune, le 15 février prochain. Il sera alors visible avec un télescope amateur en Europe de l'Est, en Australie et en Asie.
Comet

Deep Impact filme l'approche de la comète du siècle

Une grande comète approche sous l’œil de Deep Impact (montage)
© Nasa/JPL/UMD/C&E Photos et JP. Metsavainio/C&E Photos
Une grande comète approche sous l’œil de Deep Impact (montage)

L'arrivée de la comète ISON, qui pourrait devenir en décembre 2013 l'une des plus grandes comètes de tous les temps, a été filmée par la sonde américaine Deep Impact.

La comète est actuellement située à plus de 700 millions de kilomètres du Soleil, au-delà de l'orbite de Jupiter. Pourtant, elle a déjà commencé à développer une chevelure et une queue de gaz et de poussière étendue sur 60 000 km, quoique difficilement perceptibles sur les images de Deep Impact.

Le 28 novembre 2013, C/2012 S1 ISON s'approchera à seulement 1,9 million de kilomètres de notre étoile.

Une origine encore discutée

« ISON est très probablement un fragment du corps dont était issue la comète Kirch, observée en 1680 », estime l'astronome Nicolas Biver dans le numéro de janvier de Ciel & Espace. Pour d'autres, il s'agit d'un corps glacé venu directement du Nuage de Oort et qui effectue son premier passage dans le Système solaire interne.
Top