NOUVEAU ! Disponibles en français sous format électronique (Amazon Kindle) !

L’Onde, Tome 6 – Affronter l’inconnu, de Laura KNIGHT-JADCZYK

L'histoire secrète du monde, tome 2 - Les comètes et les cornes de Moïse, de Laura KNIGHT-JADCZYK

Feu dans le Ciel
Carte


Fireball 5

Etats-Unis : un météore photographié dans le Montana


A Dillon dans le Montana, un résident a photographié un météore qui tombait du ciel le 21 janvier 2014.
Fireball 5

Un météore illumine la mer des Caraïbes


Un météore a été filmé à Puerto Rico le 18 janvier 2014. Le météore fut si brillant qu'il a été observé dans toutes les îles des Caraïbes.
Fireball 5

Mexique : un bolide à Nuevo Leon

Des habitants de Montemorelos dans l'Etat du Nuevo Leon au Mexique ont photographié un bolide qui a été aperçu pendant plusieurs minutes.
Comet 2

Un météore a traversé la Belgique samedi soir



Ce samedi soir, une météorite a traversé le ciel belge. De nombreuses personnes ont appelé l'Observatoire Royal de Belgique pour signaler la présence d'une boule de feu dans le ciel aux alentours de 21h20.


Un bolide lumineux dans le ciel. Pas courant et toujours impressionnant. C'est ce qu'ont pu observer les Belges ce samedi soir, aux alentours de 21 h 20, dans le nord du pays. Selon l'agence Belga qui cite l'Observatoire royal de Belgique, "ce météore peut être classé parmi les exemplaires exceptionnellement lumineux. Différentes couleurs ont été observées, mais le vert était dominant".

Plusieurs centaines de personnes ont aperçu ce météore très lumineux qui allait d'est en ouest, en direction de la Mer du Nord. Selon Marc Van den Broeck, directeur de l'observatoire Urania, le météore avait la taille d'une balle de tennis. "Il était probablement plus petit qu'un ballon de football, car à partir de cette taille, une explosion se produit accompagnée d'une forte détonation".
Fireball 4

Un météore filmé au-dessus des Pays-Bas

Un météore avec une queue verte a été observé le 18 janvier 2014 dans le Nord des Pays-Bas, dans les villes de Appingedam, Enschede, Hengelo etLeeuwarde. Le météore a aussi été vu en Angleterre et en Allemagne.

Fireball 4

Phénomènes lumineux dans le ciel Comtois et Lorrain

Actualisation 17 h 50 : de nombreux témoignages nous sont parvenus via notre page Facebookavec des observations multiples du phénomènes en Franche-Comté mais aussi en Lorraine. Ces lumières ont notamment été observées en Meuse et Meurthe-et-Moselle, par des automobilistes, des enfants, des adultes et même par une équipe de foot à l'entraînement. Nos confrères du Bien Publicont également recueilli des témoignages en Saône et LMoire et en Côte d'Or Il y a notamment Yvette qui indique avoir vu une météorite exploser dans le ciel au-dessus de Navilly. Plus tard dans la soirée, c'est Julien qui affirme avoir vu « un point lumineux traversant le ciel d'Est en Ouest à une allure folle au-dessus de Ladoix-Serrigny ».

Il s'agirait vraisemblablement de météores, des petits fragments de comètes qui brûlent en entrant dans l'atmosphère.
Meteor

Grigny : quand une météorite tombait près d'un dépôt pétrolier

© DR
L'histoire avait marqué les esprits. A l'été 2011, une certaine madame Comette découvre chez elle, à Draveil, une météorite de 88 g. L'anecdote, plutôt rigolote, avait défrayé la chronique. « Détail » moins connu : au même moment, à quelques kilomètres de là, à Grigny, une autre pierre céleste a été dénichée.

Mais cette fois-ci... sur un site classé Seveso, dans l'enceinte du groupe CIM, spécialisé dans le stockage pétrolier. Cette météorite, l'une des plus grosses jamais vues en Ile-de-France, a fini sa course au Muséum national d'histoire naturelle à Paris (Ve). L'objet céleste, lourd d'un peu moins de 2 kilogrammes, n'aurait pas fait de dégâts. Ce genre d'incident n'est pas pris en compte dans les risques technologiques potentiels. Au même titre qu'un crash d'avion ou un attentat. Des événements jugés trop rares.
Fireball 5

Préparer la population aux bombardements cosmiques : « si vous voyez une lumière très brillante dans le ciel, baissez-vous et couvrez-vous ! »

Traduction : Les Chroniques de Rorschach

Le 9 janvier 2014, lors d'une conférence de l'Agence de gestion des urgences de l'Utah (UEMA), les médecins de la défense civile ont fait la déclaration suivante :
"Tous les Américains , en commençant par le personnel des premiers secours et les chefs des services d'urgence ont besoin de savoir ce principe de survie élémentaire : "se baisser et se couvrir si l'on voit une lumière très brillante et soudaine."

"Cette lumière sera suivie par une onde de choc mortelle en quelques secondes. Ceux qui se protègent et et couvrent pourront probablement survivre. Ceux qui ne le font pas sont susceptibles d'être tués ou de subir de graves blessures".
En 2013 au moment de l'explosion du météore de Chelyabinsk, Yulia Karbysheva, une enseignante de quatrième année, a sauvé 44 enfants des coupures potentiellement mortelles des bris de fenêtres en leur ordonnant de se cacher sous leur bureau quand elle a vu le flash. Mme Karbysheva, qui est resté debout, a été gravement blessée lorsque l'onde choc de l'explosion est arrivé et a brisé les vitres. Un tendon de son bras a été sectionné, mais aucun de ses élèves n'a eu de coupures.

Commentaire: Une compilation de l'onde de choc causée par la météorite de Chelyabinsk.



Fireball 5

Les mystères de la comète ISON

Ces prochains jours (les 15 et 16 janvier), de la poussière cosmique tombera sur Terre. Il s'agit de restes de la queue de la comète ISON, morte récemment. Si les particules sont assez grandes, alors les Terriens pourront voir une pluie d'étoiles. Il est toutefois plus probable qu'il y ait un autre phénomène : des nuages noctulescents. Les scientifiques vont tenter de ramasser les grains de poussière qui vont tomber sur Terre. Ils devraient y retrouver d'anciennes matières du Système solaire, peut-être même sous forme de bloc de matières organiques.

Fin novembre, ISON a honoré son unique et fatal rendez-vous avec notre astre. La comète est née dans le nuage d'Oort, vaste sphère composée de blocs de glace entourant le Système solaire. À l'époque où il n'y avait même pas une bactérie sur la jeune planète Terre, ISON commençait sa lente chute vers le Soleil en gagnant de plus en plus de vitesse. Sa matière porte une marque intacte du milieu interstellaire. Sergueï Boulat, directeur du groupe de cryoastrobiologie de l'Institut de physique nucléaire de Saint-Pétersbourg, explique que c'est pour cela qu'aura lieu une véritable chasse sur Terre.
« Lorsque la comète a volé vers le Soleil, il y avait déjà une trainée de gaz et de poussière derrière elle. Maintenant, à la mi-janvier, la Terre va rentrer dans cette trainée, qui existait déjà avant son approche du Soleil. Notre objectif est de rassembler les restes de cette poussière qui n'auront pas été trop soumis à la chaleur. Elle a quatre milliards d'années et des poussières. Il s'agit surtout de microparticules de poussière ne mesurant pas plus que quelques microns. Pourquoi ? Ces particules, en rentrant dans l'atmosphère terrestre, même à une grande vitesse, n'ont pas été suffisamment chauffées pour que toute la matière organique qu'elles pourraient contenir disparaisse totalement. »
Comet

Belgique : des élèves observent une boule de feu dans le ciel

Des élèves de l'Athénée Royal Lucie Dejardin d'Ougrée ont observé un phénomène lumineux ce mardi matin. S'agit-il d'une météorite ? Le mystère reste entier.

Ce mardi matin vers 9h, des étudiants liégeois sont surpris par un événement troublant. En plein cours de français, ces élèves de 5ème année de l'Athénée Royal Lucie Dejardin d'Ougrée sont tout à coup témoins d'un phénomène lumineux qu'ils décrivent tous comme "une grosse boule de feu orange qui descendait assez vite dans un ciel sombre".

Très excités et impressionnés, ils se précipitent alors vers les fenêtres de leur classe."Personnellement, quand j'ai regardé, je pensais que c'était du feu. Cela a duré 3-4 minutes puisque j'ai eu le temps de sortir mon téléphone", assure Selena au micro de Vincent Jamoulle. Plusieurs élèves ont en effet dégainé leur smartphone pour filmer cette scène intrigante. "C'était divertissant parce que c'est la première fois que je voyais ça", raconte Pierre-Yves.
Top