Enfant de la Société
Carte


Magnify

En 2014, l'esclavagisme se porte bien, merci

© Muniz Uz Zaman / AFP
Les enfants sont particulièrement vulnérables dans les pays en voie de developpement. A l'instar de ce petit garçon travaillant dans une usine de Ballon au Bangladesh.
Le rapport publié le 17 novembre par une organisation de défense des droits de l'Homme fait les comptes : en 2014, près de 36 millions de personnes sont victimes de travail forcé, d'exploitation sexuelle, de traite d'êtres humains ou de servitude pour dette ou de mariage forcé/arrangé. Dans ce rapport, la fondation Walk Free montre que les pays occidentaux y sont aussi impliqués.

Des crevettes pêchées par des esclaves asiatiques sont vendues dans les supermarchés occidentaux. C'est ce que révélait, en juin dernier, une enquête du quotidien britannique The Gardian. Le reportage avait choqué tout le monde: les lecteurs, les consommateurs et les acheteurs de l'entreprise visée, Charoen Pokphand (CP) Foods. Ce producteur de crevettes basé en Thaïlande est en effet le principal fournisseur mondial des géants de la grande distribution comme Walmart, Costco, Aldi et Carrefour. Il est accusé d'acheter de la nourriture pour ses élevages à des fournisseurs impliqués dans un vaste réseau d'esclavage de migrants venus de Birmanie ou du Cambodge... Après les révélations du Guardian, certains distributeurs comme Carrefour avaient alors suspendu toute relation commerciale avec l'entreprise.
Blue Planet

Aperçu mondial : les comètes, le chaos et la société en déclin

Traduction : SOTT

Vue arrière module Philae de Rosetta
© AFP Photo / ESA
Le module Philae de Rosetta (vue arrière)
Lancée en 2004, la mission de l'astronef Rosetta à la rencontre de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko vient juste de faire atterrir avec succès son module Philae à la surface de la comète. Après un problème de dernière minute qui a temporairement empêché le module de répondre aux signaux des contrôleurs de l'Agence spatiale européenne, Philae a repris contact. La mission étant un succès jusque-là, les chercheurs espèrent trouver les composantes de base de la vie, en testant la théorie selon laquelle les comètes disséminent des molécules porteuses de vie à travers le cosmos.

Cela ne devrait pas être une surprise pour les lecteurs de SOTT.net que, jusqu'ici, la glace ne se trouve nulle part sur la comète. En dépit de sa surface « étonnamment » sèche, cependant, elle produit une grande quantité d'eau. Comme tant de « comètes » auparavant, celle-là est comme toutes les autres : un gros morceau de caillou. Donc, d'un côté, un grand jour pour l'avancée scientifique ; d'un autre côté, encore un autre exemple de gens qui devraient être plus avisés d'être « totalement surpris » aux faits qui devraient avoir été totalement évidents. Les comètes ne sont pas des boules de neige sales !
Eye 1

« Si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez rien à craindre »...

© Inconnu
Voici une très bonne vidéo du site j'ai un doute qui met en lumière la nécessité de s'intéresser au sujet de la vie privée. Avec les dernières révélations faite sur la surveillance de masse, il apparaît essentiel de se renseigner au mieux sur ce sujet qui nous concerne tous. En effet, beaucoup d'utilisateurs du réseau Internet ne prennent pas forcément en compte l'importance du sujet et les implications que cela pourrait avoir dans un futur proche. Cette vidéo est donc là pour nous avertir, mais aussi pour nous informer des risques potentiels d'une telle dérive totalitaire.

Si vous souhaitez aller plus loin sur le sujet, nous vous conseillons cet article assez effrayant, qui nous montre un large panel des programmes de surveillances en cours actuellement aux États-Unis mais aussi en Europe.



Commentaire : Une dernière partie de la vidéo tout à fait édifiante.

Cult

Pédocriminalité : Angleterre, où l'on parle de politiciens assassins d'enfants

© Inconnu
Jimmy Savile et ses copains défraient ma chronique depuis deux ans maintenant. Dès le début, on avait évoqué des meurtres d'enfants. Voilà que désormais, ce sont les médias officiels qui en parlent : la police soupçonne pas moins de 17 meurtres d'enfants irrésolus liés au réseau pédophile VIP. Un réseau tentaculaire, avec ses fournisseurs, ses consommateurs, ses maîtres chanteurs, dont on n'a pas fini de faire l'organigramme. En tout cas, le voile se lève sur des meurtres sadiques commis par des politiciens protégés par les services anglais et étrangers.

Pour bien comprendre, on va tenter de reprendre les faits dans l'ordre chronologique. Plusieurs meurtres ont été commis dans ce dossier, bien que le réseau soit resté largement impuni à part quelques hommes de main passés pour des cas sociaux, marginaux et débiles. On a par contre laissé filer les clients VIP de ce réseau, qui ont manifestement été protégés par les services de renseignements.

Ce dossier est explosif, car il montre à quel point une bande de pédophiles sadiques étaient liés aux pédophiles VIP, ceux du gouvernement, des députés, des agents du MI5, des flics. En fait, cette affaire est le pendant anglais de l'affaire Dutroux.
Piggy Bank

France : braquage légal... par l'État

© Inconnu
Le montant du butin s'élèverait à 126 000 €. Pas un coup de feu n'a été tiré. Normal. Le braqueur c'est l'État. L'arme du crime, la taxe foncière.

Le Progrès du 22 novembre 2014 nous apprend que le fisc a commis une erreur dans l'avis d'imposition concernant la taxe foncière qui a été envoyé à 21 000 contribuables. Plusieurs personnes, s'apercevant de l'erreur, ont naturellement pris contact avec les services fiscaux pour se faire rembourser. Que croyez-vous qu'il arriva ? Rien. Ou plutôt si. Dégage. Non mais, vous vous prenez pour qui ? Vous croyez que l'État va se rabaisser à rembourser des sommes indûment encaissées ? Vous rêvez ?

Comment est-ce possible ?

Heureux hasard pour les services fiscaux, « l'erreur » d'imposition est de quelques euros par contribuable et inférieure à 8 €. Pourquoi 8 € ? Tout simplement parce que le Code Général des Impôts, dans son article 1965 L, prévoit que : « Les dégrèvements ou restitutions de toutes impositions ou créances fiscales d'un montant inférieur à 8 € ne sont pas effectués. »
Cheeseburger

Pierre Hinard : « De la viande bonne pour la poubelle a été transformée en steaks hachés »

meat, beef
INTERVIEW Ancien directeur du service qualité d'une importante société d'abattage et de découpe, Pierre Hinard signe «Omerta sur la viande, un témoin parle», paru ce jeudi, un livre sur les dessous cachés des usines à viande...

Vous ne regarderez plus votre hamburger ou vos lasagnes surgelées de la même manière. L'envie de vous convertir au végétarisme va même s'emparer de votre être, chamboulé et nauséeux à la lecture de Omerta sur la viande, un témoin parle (Grasset), le livre de Pierre Hinard à paraître ce jeudi. Ingénieur agronome, il est nommé en 2006 directeur qualité chez Castel Viandes, l'une des plus grandes entreprises de transformation de la viande de Loire-Atlantique et découvre l'envers peu ragoûtant d'une industrie agroalimentaire qui, motivée par la quête du gain, n'a pas de scrupule « à faire bouffer de la merde aux consommateurs ». Après avoir tenté les choses de l'intérieur, en vain, Pierre Hinard est viré pour avoir alerté les services vétérinaires à propos d'un lot de viande impropre à la consommation. Retourné auprès de sa trentaine de vaches Salers engraissées à l'herbe bio et soignées aux huiles essentielles, il signe un brûlot qui jette un pavé dans la mare et se confie à 20 Minutes.
Cult

Pédocriminalité : la réalité des massacres en Écosse

© Inconnu
Zoom sur la question des abus rituels en Ecosse. Alors que deux associations viennent de tirer la sonnette d'alarme au sujet de l'existence d'abus sexuels sataniques sur des enfants, il est temps de faire le point sur les diverses affaires, toujours étouffées, d'abus organisés de ce type en Ecosse. Et sur la situation aujourd'hui, qui ne semble pas du tout s'être améliorée.

Il existe plusieurs associations locales qui viennent en aide aux victimes d'abus rituels. Ceci amène à se dire que là-bas, non seulement le problème est admis comme une réalité par certains, mais en plus qu'on tente d'apporter une aide spécifique à ces victimes. Il y a par exemple Izzys Promise et RANS (Ritual Abuse Network Scotland) basées à Dundee, ou Break the Silence.

Même le site officiel du gouvernement écossais parle des abus sexuels rituels, expliquant qu'ils commencent généralement dans la petite enfance, que les victimes sont contraintes au silence, que les abuseurs agissent en groupe, et que parfois ces abus sont basés dans des orphelinats ou d'autres institutions. On y parle des délires "spirituels" de certains de ces groupes, d'enlèvements d'enfants comme étant une pratique assez courante, d'exploitation sexuelle des enfants...

En 2004, un scandale a bien failli éclater dans l'île de Lewis, où divers abus commis sur plusieurs enfants pouvaient bien relever de pratiques rituelles sataniques, avec orgies et viols de mineurs. Aujourd'hui, l'affaire passe une arnaque suite aux rétractations publiques d'un témoin clé en 2006 [1], mais aussi parce qu'après avoir entamé une enquête, la police a déclaré qu'il n'y avait aucune preuve.
Bug

Pourquoi je n'aime pas Bear Grylls...

Bear Grylls
On me demande souvent, en stage ou ailleurs ce que je pense de l'émission « Man vs Wild » ou « Seul contre la nature ». En général, mon rictus sadique et mes yeux noirs suffisent pour que les gens changent de sujet... mais certains insistent :)

Le sujet, je pense, mérite quelques éclaircissements et explications.

Toute l'année, quasiment à temps plein, je trime et je m'use la santé à enseigner la survie aux gens. Je leur enseigne, tout d'abord, un principe tout simple, et le premier principe de base en survie : « ne pas se foutre dedans exprès ». Or, l'émission « Man vs Wild » me semble laisser croire aux gens, grâce aux joies du montage et du petit écran, qu'il est possible de faire des trucs complètement auto-destructeurs et débiles, et qu'on peut y survivre. Pire ! On y indique implicitement que la survie... c'est ça !

Je me suis mis, un jour, à regarder cette émission et à juger du comportement de Bear Grylls comme s'il s'agissait d'un stagiaire qui serait placé sous ma responsabilité, en stage. Concrètement, au bout de 15 minutes, je l'aurais viré du stage déjà trois fois, en le remboursant intégralement, et en le faisant promettre de ne plus JAMAIS mettre les pieds dans un des stages du CEETS. Jamais. Par pitié. Le gars saute partout, grimpe sur tout ce qu'il voit, cavale dans tous les sens, et globalement me semble avoir pour principe de tenter absolument tous les trucs les plus risqués qu'il puisse faire, et ce pour une raison qui reste mystérieuse pour moi. Franchement, le voyant faire tout ça, une question s'est mise à tourner en boucle dans mon esprit.

Pourquoi... ?
Snakes in Suits

Taxation sans fin, à la française, y'a que ça d'vrai !

© Inconnu
Grâce à Hollande, son gouvernement et un parlement débridés, la terre ne ment plus, elle se contente de coûter une blinde : l'État, toujours plus impécunieux, cherche à remplir ses caisses par tous les moyens, et à mesure que les moyens disponibles se font plus rares, ils se font aussi de plus en plus douteux. C'est ainsi qu'on découvre lentement l'ampleur de la spoliation qui se met doucement en place sur le foncier, bâti et non bâti, puis sur tout le reste.

Comme le faisait fort justement remarquer Proudhon en protestant contre toute conclusion communiste, « La propriété, c'est la liberté ». Et s'il y a bien quelque chose que l'État combat, c'est bien la liberté, celle qui permet notamment de s'affranchir de lui. Quel meilleur moyen de détruire celle-ci qu'en subornant celle-là ? Et quel meilleur moyen de corrompre la propriété, notamment foncière, qu'en la taxant comme jamais ?

Et c'est dans l'Observatoire des Subventions qu'on prend connaissance des nouvelles dispositions fiscales relatives au foncier non bâti. Vous disposez de terrains, réputés bâtissables sur le plan local d'urbanisme (le remplaçant du plan d'occupation des sols) ? Heureux propriétaire fortuné ! Vous voilà à la tête d'un empire foncier, dont l'impôt sera calculé sur la valeur cadastrale à hauteur de 5€ par m² en 2015, et le double l'année d'après. L'addition monte à la fois très vite, et comme elle s'applique, pour une fois, dans une parfaite équité indépendante des ressources de la personne, on comprend assez facilement que, du jour au lendemain, des dizaines de milliers de Français vont se retrouver avec des milliers d'euros d'impôts supplémentaires à payer pour avoir eu le malheur de disposer d'un bout de terrain bâtissable en bordure de village, ce dernier ayant été malencontreusement déclaré en « zone tendue ». Subitement, le potager va revenir très cher en France.
Magnify

Des égouts et des douleurs

© suite101
Les déchets produits par notre activité humaine et industrielle sont la partie peu glorieuse que l'on ne veut pas voir...alors on cache, ou du moins on essaye. Pour y arriver, tous les moyens sont bons, allant de la désinformation aux solutions honteuses, ou illusoires.

Le professeur Henri Augier que j'ai eu l'honneur et le plaisir de rencontrer lors du tournage d'un documentaire de Bernard Mermod sur les tensio-actifs, ces produits qui permettent aux fabricants de lessives de nous vendre le légendaire « plus blanc que blanc » , vient de publier : « Des égouts sous la mer » (édition libre et solidaire).

Ce professeur honoraire, responsable de l'enseignement de la molysmologie (science des pollution) est à juste titre scandalisé du sort que l'on a réservé à la « Grande Bleue »...constatant que les jolis pavillons bleus que l'on attribue à nos « belles plages » sont un leurre, destinés à cacher une triste réalité.
Top