Enfant de la Société
Carte


Family

Dilma Rousseff réélue présidente du Brésil

Dilma Rousseff
Les brésiliens ont voté ce dimanche pour la réélection de leur président. La présidente sortante Dilma Rousseff a obtenu 51,6% des voix après dépouillement de 99% des bulletins de vote. Son adversaire, Aecio Neves a reconnu sa défaite.
Cloud Grey

Chine : un nuage de pollution de plusieurs milliers de km²

© NASA
La NASA vient de publier une photo du nuage de brouillard dense qui pollue et recouvre une grande partie de la Chine du Nord. Il s'étend sur des milliers de kilomètres et s'y exposer longuement est devenu extrêmement dangereux.

Cette photo montre l'étendue de la zone touchée qui est enveloppée dans un air exposée à des niveaux de pollution 20 fois plus élevé que ce que l'Organisation mondiale de la Santé définit comme "une limite de sécurité pour la santé humaine". Cette semaine Pékin a été même été contraint d'augmenter son niveau d'alerte au deuxième cran de son nouveau système de surveillance de qualité de l'air.

Et la situation risque encore de s'aggraver plus dangereusement avec l'arrivée de l'automne et de l'hiver. En effet l'arrivée du froid piège les polluants lourds dans l'air qui reste près de la surface. En effet avec le froid la circulation verticale de l'air est ralentit et reste piégé près de la surface, ainsi la brume polluée s'accumule et continue de étendre au fil du temps. Les concentrations des particules PM2.5 dans ce nuage de smog ont désormais atteint des sommets dévastateurs, rappelle la NASA. Ces particules minuscules sont facilement inhalées et se logent dans les poumons causant des problèmes respiratoires graves.

Mashable rapporte que dans la province du Hebei en Chine, les niveaux de concentration de PM2.5 sont désormais à plus de 500 microgrammes par mètre cube. Pour rappel le niveau d'exposition maximal préconisé par l'OMS est de 25 microgrammes par mètre cube. Le tout étant plus grand que la somme, je vous laisse imaginer pour vous même les retombées sur l'ensemble du bio système de la région, et qui resteront comme il se doit, à jamais sous la chape éternelle du silence de règle.

© Nasa
Che Guevara

Fronde anti-vaccinale des infirmières de Boston

Traduction : Initiative citoyenne

© Inconnu
Dans beaucoup d'hôpitaux, les infirmières qui refusent la vaccination obligatoire contre la grippe sont tenues de porter un masque pendant toute la saison de la grippe.

Commentaires de l'éditeur de « Health Impact News », 21 octobre 2014 :

Le mois dernier (septembre 2014), L'Association des Infirmières du Massachusetts a déposé plainte contre l'hôpital « Brigham and Women » par rapport à une nouvelle politique qui exige, comme condition d'emploi, que les infirmières reçoivent le vaccin annuel contre la grippe.

Les infirmières ont bien entendu été critiquées par l'establishment médical. Elles ont été accusées de faire passer leurs propres intérêts avant les besoins des patients. Lynn Nicholas, présidente de l'Association Hospitalière du Massachusetts,a déclaré que les infirmières : « faisaient passer leurs petites préoccupations personnelles avant la sécurité et le bien-être des patients dont elles ont la charge, de leurs familles, des visiteurs, ainsi que de leurs collègues. » Leurs petites préoccupations personnelles ? Vraiment ?
Arrow Up

Chômage : nouveau record historique en septembre avec 3,432 millions de sans-emplois

Le hasard peut parfois être cruel. À quelques jours de la mi-mandat de François Hollande, les chiffres du chômage à la fin septembre ont touché un nouveau record, à 3,432 millions de personnes. Pôle emploi a enregistré une hausse de 0,6% (+19.200 nouveaux inscrits), après un mois d'août qui avait connu une petite baisse (-0,3%). Tout est donc à refaire avant de pouvoir espérer l'inversion de la courbe, que le président souhaitait voir enclenchée à la fin 2013.

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s'établit à 5,128 millions en France métropolitaine fin septembre 2014. Ce nombre augmente de 1 % (+50.200) au mois de septembre. Sur un an, il augmente de 5,7%.

"Quand on a une croissance aussi faible, pas seulement en France mais en Europe, il ne faut pas s'attendre à de bonnes nouvelles", avait prévenu jeudi Manuel Valls. Après un premier semestre de stagnation de l'économie, le gouvernement a divisé par deux ses prévisions de croissance pour 2014, de 1% à 0,4%. Pour 2015, il prévoit 1%, contre 1,7% initialement. "Quand il n'y a pas de croissance, il n'y a pas d'emploi", tranche Bruno Ducoudré, économiste à l'OFCE. Son organisme "ne voit pas de baisse du chômage d'ici fin 2015". Pour beaucoup d'économistes, il faut au moins 1,5% de croissance en moyenne pour faire reculer le chômage.
Quenelle

Nouvelle vidéo de Dieudonné : BHL fait un four

Pistol

Attentat au Parlement d'Ottawa : au moins 3 fusillades, un suspect mort, un autre blessé


Situation de crise à Ottawa : au moins deux tireurs ont ouvert le feu à plusieurs reprises sur la colline parlementaire et dans les alentours, faisant au moins deux blessés - dont un militaire en uniforme.



Selon la police locale, trois différentes fusillades ont eu lieu : au Monument aux morts, à l'hôtel du parlement et près du Centre d'achat Rideau.

Une personne aurait été atteinte près du Monument aux morts, qui se trouve à un jet de pierre de l'hôtel du parlement. Sur les images de télévision, on voit les premiers répondants tenter un massage cardiaque sur cette victime.

Des médias rapportent qu'un soldat en uniforme y aurait été touché. En temps normal, deux militaires veillent pendant toute la journée au pied du Monument aux morts et la tombe du Soldat inconnu.

Au moins une autre personne aurait été blessée à l'intérieur du Parlement.

« L'homme armé du Parlement a été abattu et tué », a rapporté le député conservateur Bernard Trottier vers 10h35 sur Twitter. Il « a été abattu par le sergent d'armes [Michael] Vickers. »

Selon le Globe & Mail, un second suspect aurait été tué peu de temps après.
Snakes in Suits

Récolte d'organes en Ukraine : des révélations troublantes


Réseau de trafic d’organes
Il y a quatre ans, le quotidien anglais The Guardian publia un dossier sur un important réseau de trafic d'organes opérant en Ukraine

Nous savons bien que lorsque l'on voit un titre comme celui-ci, on le met immédiatement dans la catégorie « trop gros pour être vrai ». Notre cœur ne veut pas le croire.

Ensuite, on commence à réfléchir et à penser qu'il s'agit d'une espèce de campagne de diabolisation.

Mais lorsque nous avons examiné cette proposition faite par un de nos contributeurs, nous avons dû admettre que les faits et les arguments qui y sont présentés méritaient d'être sérieusement considérés. Ce dossier vient de Mark Chapman, qui entretient un blog très respecté sur la Russie. Nous ne pouvons lui donner l'imprimatur des faits, ainsi que le ferait une grande organisation d'information, car nous ne sommes qu'un groupe de volontaires œuvrant durant notre temps libre.

Hé ! les médias de grande audience, regardez donc ce truc. Vous avez de fait des professionnels payés dans vos équipes. Pourquoi ne pas missionner un journaliste d'investigation sur ce sujet et aller au fond des choses ?

Il s'agit d'une histoire qui ne s'effacera pas.
Nuke

Pic de radioactivité à Fukushima aprés le typhon

© Inconnu
Le typhon Vongfong, qui a frappé le Japon en début de semaine, a fait augmenter de façon importante la radioactivité dans l'eau à Fukushima.

Les niveaux de césium mesurés à proximité de la centrale nucléaire ont plus que triplé en moins d'une semaine. Les mesures effectuées lundi par TEPCO (Tokyo Electric Power Company) révèlent des niveaux de radioactivité dans l'eau extrêmement élevés: 251 000 becquerels par litre d'eau, soit un taux 25 000 fois supérieur à ce que recommande l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'eau potable.

Outre les dommages matériels que causent les nombreux typhons qui touchent le Japon chaque année, ce phénomène météo joue un rôle invisible aux conséquences dévastatrices: il dissémine la radioactivité. Les fortes pluies provoquent un ruissellement qui transporte les particules radioactives vers les cours d'eau et la mer. Rappelons que mardi matin, l'œil du typhon se trouvait au dessus de Fukushima et générait des pluies torrentielles et des vents de plus de 140 km/h.

Ce pic de radioactivité vient raviver les inquiétudes déjà présentes. L'une des principales craintes est que la contamination de l'aquifère situé en-dessous de Fukushima ne se propage jusqu'à Tokyo et affecte les sources d'eau potable de la capitale.
Arrow Down

Agitation autour d'un art dégénéré

© Inconnu
Certains y voyaient un sapin vert stylisé, d'autres un bouchon anal gigantesque. Paul McCarthy, le grRrand artiste connu de tous (mais si !) a récidivé en installant, sur la place Vendôme à Paris, une de ses œuvres provocantes pour le plus grand plaisir du Tout Paris Intellectuel frémissant à l'idée d'un vrai débat sur la place de l'art contemporain dans la cité.

Il fallait bien ça. Le monde parisien attendait à l'évidence une telle aventure artistique depuis des lustres, et la mobilisation d'un peu d'argent du contribuable parisien pour permettre à un artiste de faire sa publicité ne doit pas remettre en question le message essentiel qu'il tente ici de faire passer : la place Vendôme avec un gros bidule vert au milieu, c'est tout de même vachement chouette. Et puis, si le bidule peut, en plus, choquer le bourgeois, c'est encore mieux.

Car ici, entendons-nous bien, le but n'est pas autre que celui de choquer. Certains, touchant de naïveté, font semblant de croire que l'objet ne serait qu'un sapin et l'artiste malicieux n'aurait qu'un peu joué sur l'ambiguïté, tout au plus. Ce serait oublier un peu vite que l' « artiste » est un habitué du scatologique, du tendancieux ou de l'outrage ouvertement affiché. On se rappellera ses crottes de chien volantes, par exemple, qui ne défrayèrent pas assez la chronique pour en faire un artiste aussi mondialement connu que d'autres comme Koons ou Murakami qui ont eu, eux, l'honneur d'aller faire leurs bouffonneries dans les lieux les plus touristiques du monde, Versailles par exemple, et obtenir ainsi une exposition suffisante pour accroître grandement leur notoriété et, conséquemment, leurs prix de revente.
Snakes in Suits

Pourquoi réagissons-nous si peu à la corruption des élites?

© Armand collin
Pierre Lascoumes, directeur de recherche du CNRS au Centre d'études européennes de Sciences Po, publie avec Carla Nagels, professeur de criminologie à l'Université libre de Bruxelles, un ouvrage intitulé Sociologie des élites délinquantes. De la criminalité en col blanc à la corruption politique (Éditions Armand Colin). Les auteurs partent d'une interrogation sur la tolérance vis-à-vis des transgressions des normes sociales lorsqu'elles viennent des élites, et de cette énigme sociologique qui veut que la réaction sociale soit, le plus souvent, aussi faiblement normative que la dénonciation médiatique est forte. « À chaque fois, l'indignation morale et l'affichage vertueux laissaient croire que des mesures radicales seraient prises au nom du "plus jamais ça !" et d'un besoin incontestable de régulation publique. Pourtant, ces multiples "affaires" et "scandales" n'ont jamais été suivis d'effets réels. »

Afin d'abandonner une « réflexion de cycle court qui alterne des pics d'attention intense avec des déserts d'indifférence », les auteurs démontent les deux clichés parallèles que sont d'une part, le sentiment que la délinquance des élites ne serait que celle de « forbans des affaires » ou de « pommes pourries » ; de l'autre, la disqualification de l'ensemble d'une profession, tels les banquiers ou politiciens, « au nom d'un "tous pourris" qui globalise la critique de milieux cyniques, faisant systématiquement prévaloir leur intérêts égoïstes ».

Pour les auteurs, « travailler sur les transgressions que les élites accomplissent dans le cadre de leur fonctions en questionnant le rapport aux normes sociales, cela permet de réfléchir à la manière dont les concepts d'ordre et de désordre public sont pensés et mis en œuvre ».

Commentaire: N'oublions pas que si le monde politique est malade, il est aussi à notre image. Les mensonges politiques ne sont-ils pas, toutes proportions gardées, comme ceux que nous nous répétons à nous-même, et à notre entourage, tout au long de notre vie? Ne sont-ils pas de confortables tampons entre nous et une réalité bien difficile à accepter?

Ce que l'auteur ne prend pas en compte, c'est aussi le facteur psychopathique. Et le fait qu'un comportement pathologique se propage également comme une maladie, dans l'esprit des gens qui n'ont pas conscience de l'existence d'un tel phénomène.

- C'est la dégénérescence bébé ! Destination nulle part sous la direction des psychopathes
- Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
- Ces hauts fonctionnaires, en vrais parasites de la société
- Pathocratie mondiale, suiveurs autoritaristes et l'espoir du monde
- Pouvoir, corruption & mensonges

Top