Histoire Secrète
Carte


Cult

The Finders, un étrange réseau pédo satanique lié à la CIA

Reprenons un rapport fort intéressant de Ted Gunderson, un ancien du FBI à Los Angeles, qui avait procédé à des excavations dans le cadre de l'affaire de la maternelle McMartin: 460 enfants avaient parlé de viols rituels dans des tunnels sous l'école, mais aussi dans des villas aux alentours. Gunderson avait aussi travaillé sur un réseau lié à la CIA, appelé "The Finders", qui implique la CIA de la même manière que le réseau Franklin. Pour Gunderson, cette affaire est une des pires cover-up réalisées aux Etats Unis.

Gunderson a rédigé ce rapport en 1992 et commence par rappeler qu'aux Etats Unis, on estimait alors que 100.000 enfants disparaissaient chaque année sans laisser de trace. Il relève aussi que contrairement aux vols de voiture qui sont scrupuleusement recensés, les disparitions d'enfants ne cont pas comptablisées, ou à peine.

Gunderson relève aussi des "pics" de disparitions lors des fêtes sataniques importantes, en juin, octobre et décembre.

En 1987, le Washington Post évoque une affaire d'enlèvement et de viols d'enfants, ainsi que de matériel pédoporno retrouvé dans un lieu appartenant à un groupe appelé "The Finders". Il s'agirait d'un "culte" qui amène à "laver le cerveau" des enfants et à les utiliser dans des "rituels".
Treasure Chest

Les comètes et les cornes de Moïse : synthèse de la seconde partie sur les philosophes grecs

Anaxagore, philosophe antique grec
© Inconnu
Anaxagore, 500-428 avant J.C.
Cet article porte sur le dernier livre de Laura Knight-Jadczyk, Les comètes et les cornes de Moïse (disponible sur Amazon). C'est une synthèse des informations de la seconde partie du résumé de ce livre (à partir du chap. 7). Il est destiné à offrir une vision globale de ce qui est une toute autre approche de l'histoire de l'humanité.

Nous avons vus dans la synthèse de la première partie que les cultures de l'âge de Bronze dans le bassin Méditerranéen et au Moyen-Orient se trouvaient à la croisée de deux influences. Laura Knight-Jadczyk avait expliqué dans le première volume de L'Histoire Secrète du Monde (voir : « Polarités antagonistes probables dans des civilisations anciennes » , p. 388 et 416 sqq) que les survivants de la catastrophe de 11 000 av. J.-C. étaient divisés en deux civilisations, il s'agissait des « peuples du cercle » (constructeurs de mégalithes, religion de la Déesse, chamaniques) et des « peuples du triangle » (constructeurs de pyramides, hiérarchiques, développant l'agriculture et faisant des sacrifices).
Pyramid

D'après l'analyse ADN, Nefertiti serait la mère de Toutankhamon

Marc Gabolde, directeur de l'expédition archéologique de l'Université de Montpellier III, explique à Harvard sa théorie sur la mère de Toutankhamon.
© Jon Chase/Harvard Staff Photographer
Marc Gabolde, directeur de l'expédition archéologique de l'Université de Montpellier III, explique à Harvard sa théorie sur la mère de Toutankhamon.

Une étude génétique de l'archéologue français Marc Gabolde pourrait réécrire les livres d'histoire sur deux anciennes figures les plus emblématiques de l'Égypte...

Pendant des années, les experts en antiquités ont supposé qu'Akhenaton et sa sœur anonyme étaient les parents du pharaon le plus célèbre du monde: Toutankhamon. Et, les dernières analyses d'ADN semblaient en apporter la confirmation.

Cependant, Gabolde propose une nouvelle interprétation de ces données génétiques et pense que la mère Toutankhamon était la cousine germaine de son père : Néfertiti.
Book

L'Histoire Secrète du Monde II, synthèse de la première partie sur l'Âge de Bronze

Cet article porte sur le dernier livre de Laura Knight-Jadczyk. C'est une synthèse des informations de la première partie de l'article du résumé de ce livre. Il est destiné à offrir une vision globale de ce qui est une toute autre approche de l'histoire de l'humanité.

La première partie du volume 2 décrit la fondation des religions monothéistes durant l'Antiquité. Les religions monothéistes actuelles sont en réalité la continuation des cultes sumériens, assyriens et babyloniens du Moyen-Orient. Ce qui permet de le déterminer est l'importance des comètes dans ces traditions.

Chronologie des âges sombres de l’humanité
© Inconnu
Chronologie des âges sombres de l’humanité
Chalkboard

Autriche : l'Académie des sciences bat -- enfin -- sa coulpe pour son passé nazi


L'Académie des sciences autrichienne, 75 ans après l'annexion (Anschluss) de l'Autriche par l'Allemagne nazie et 68 ans après l'effondrement de la dictature d'Adolf Hitler, a enfin admis que la majorité de ses membres de l'époque étaient membres du Parti nazi (NSDAP) et souvent aussi des SS.
L'Académie des sciences autrichienne, 75 ans après l'annexion (Anschluss) de l'Autriche par l'Allemagne nazie et 68 ans après l'effondrement de la dictature d'Adolf Hitler, a enfin admis que la majorité de ses membres de l'époque étaient membres du Parti nazi (NSDAP) et souvent aussi des SS.

Dans une étude confiée à des historiens, révélée par l'hebdomadaire Profil et qui sera publiée à l'occasion de 75e anniversaire de l'Anschlusss, le 12 mars 2013, il apparaît également que 21 savants juifs, dont trois Prix Nobel, le prix de chimie Richard Willstätter (1915), les prix de physique Viktor Franz Hess (1936) et Erwin Schrödinger (1933), avaient été exclus de l'Académie qui comptaient alors 53 membres. Neuf de ces savants sont morts dans l'Holocauste.
Comet

Laura Knight-Jadczyk - Les Comètes et les Cornes de Moïse - L'Histoire Secrète du Monde vol. II - Résumé

Les comètes et les cornes de Moïse, cover book
© Red Pill Press
L’ouvrage est disponible sur Amazon
Introduction

Les « mythes » s'approchent parfois plus de la réalité que l'histoire officielle. Les mythes sont le témoignage d'événements catastrophiques correspondant à la fin des civilisations. Les populations humaines ont une influence sur ces phénomènes : cette connaissance cruciale a été délibérément supprimée.

C'est la psychopathologie des gouvernants qui provoque ces cataclysmes, parce que l'univers « répond » à la nature des sociétés. Dans ce volume sont présentées des informations à garder à l'esprit pour les volumes qui suivent (3, 4, et 5).
Book

La Chute et ses légendes


Commentaire : Note de la rédaction : avec l'augmentation vraiment alarmante du nombre de météorites/fragments de comète entrant dans notre atmosphère depuis ces dix dernières années et l'ahurissante pluie de météorites qui a eu lieu ce matin (15/02/13) en Russie, il est plus que temps que chaque personne sur cette planète soit informée de la menace claire et présente que posent les visiteurs « célestes » à toute vie sur Terre. À cette fin, Laura Knight-Jadczyk a récemment publié la première partie d'une nouvelle série de livres qui présente clairement les preuves que, non seulement, l'Histoire humaine a régulièrement été ponctuée (ou « perforée ») par « des pluies de feu venues des cieux », mais également, que nous pouvons nous attendre à un autre épisode de catastrophe cosmique.

Ci-dessous nous présentons un extrait approprié de ce premier nouveau volume : Comets and the Horns of Moses [Les comètes et les cornes de Moïse - NdT] (disponible sur Amazon).






Traduction : SOTT


Commentaire : l'article qui suit est une transcription extraite du prochain livre à paraître en anglais de Laura Knight-Jadczyk : « The Secret History of the World - Part II: Horn of Moses » [L'Histoire secrète du Monde - Volume 2 : Les Cornes de Moïse - NdT]


deluge painting Francis Danby
© Le Déluge par Francis Danby

Notre civilisation connaît les légendes du déluge de la Bible depuis environ 2000 ans ; ce n'est qu'au 19e siècle que nous sûmes que cette histoire dérivait d'une source plus ancienne : les Sumériens. C'est à cette époque, à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, que les ethnologues et autres experts commencèrent à recueillir les légendes de déluge des peuples d'Eurasie du Nord et à les comparer aux récits similaires d'autres peuples. Ils découvrirent que les peuples d'Eurasie du Nord parlaient non seulement d'un déluge d'eau, mais aussi de bombardements de feu et de nombreux soleils maléfiques dans le ciel, décrits comme des montagnes brûlantes. Il y avait aussi des serpents qui crachaient des flammes dans le ciel et des tremblements de terre qui durèrent des jours, des tempêtes violentes, des torrents d'eau tombant des jours entiers et des vagues bouillonnantes aussi « hautes qu'un chapiteau » ou mêlées de pierres.

Pluies de météores, fin du monde, peinture
© Inconnu
Il y avait des descriptions de rugissements émanant des cieux et autres bruits terrifiants suivis par une sombre grisaille le jour et des nuits noires comme dans un four. Des tempêtes de neige qui durèrent des mois concluaient les scénarios. Évidemment, ces récits ne correspondaient pas exactement au Déluge de Noé relativement bénin - même s'il recouvrit le monde - qui résulta d'une pluie de 40 jours et 40 nuits et des « sources de l'abîme ». L'épouvantable catastrophe cosmique eut des conséquences à long terme pour toute vie sur notre planète et fut, à l'évidence, un événement mondial d'une manière ou d'une autre.
Cult

Réseaux pédophiles anglais : une victime sort du bois et balance les noms

Une autre victime d'un autre orphelinat anglais fait des siennes : John Affleck, 52 ans, demande que l'un de ceux qui l'ont violé confesse ses crimes devant la Justice. Pourtant, un règlement à l'amiable avait clos le dossier de ces abus sexuels commis dans un orphelinat entre 1964 et 1970. Et dans cette affaire aussi, un certain nombre de témoins ont opportunément passé l'arme à gauche.

John Affleck désigne Oliver Gilbart Smith comme l'un des pédophiles du réseau, qui aurait violé neuf garçons au Green Field House Children's Home, à Maidenhead.

Le silence de chacune des neuf victimes a été acheté au prix de 300.000£, via un accord à l'amiable conclu en marge de la procédure, en 2006.

Et c'est l'assureur de l'Etat qui a payé cette somme[1], car finalement aucun des pédophiles n'a été condamné. En effet, les autorités responsables ont opté pour un accord alors qu'un procès au civil était engagé.
Airplane

Israël , derrière le crash d'un avion italien en 1980

« L'armée de l'air israélienne aurait abattu un avion italien avec à son bord 81 passagers parce qu'Israël soupçonnait qu'il transportait de l'l'uranium enrichi vers l'Irak » .

Cette éventualité est désormais défendue en Italie pour expliquer le crash d'un avion appartenant à la compagnie "Atafia", qui assurait le vol entre la Pologne à Palerme , quand dans une soirée d'été, il est tombé brusquement dans les eaux de la mer Tyrrhénienne, causant la mort de tous les passagers et des membres d'équipage.

Selon le quotidien israélien Haaretz l'enquête préliminaire a rejeté la possibilité que la cause de l'accident soit technique.

Aujourd'hui, 33 ans après le crash le 27 Juin 1980, la cause de l'accident est encore débattue avec véhémence en Italie.
USA

La destruction de Dresde : le pire massacre de l'homme

Il existe des milliers de films, de livres et de mémoriaux consacrés aux victimes de l'Allemagne nazie, mais, pour ce qui concerne la quantité énorme de crimes de guerre commis pendant et après la Deuxième Guerre mondiale par les vainqueurs contre des Allemands innocents, les grands médias en font des sujets officieusement tabous. Ma petite lettre ne fait qu'effleurer une partie de la vérité.

En 1945 Dresde était une ville splendide de 650 000 habitants. Le 13 février de cette année-là, la ville était envahie par près de 750 000 réfugiés qui avaient fui devant l'invasion de l'armée soviétique et campaient dans les parcs, sur les trottoirs, dans les rues. Chacun se sentait en sécurité puisque Dresde n'était pas une cible militaire, c'était une ville hôpital qui pouvait se vanter de posséder 25 grandes installations médicales. La ville ne fabriquait pas de matériel de guerre, et par conséquent était laissée sans défense.

À 22h15, 800 bombardiers britanniques, avions d'escorte et de diversion convergeaient sur Dresde et larguaient des bombes incendiaires qui mettaient le feu à la ville d'une extrémité à l'autre. Une fois le ciel dégagé des avions ennemis, ceux qui avaient survécu dans des abris ressortaient dans les rues pour aider les blessés et enlever les morts. Des unités de service de secours de la région environnante se précipitaient dans la ville détruite pour apporter leur aide.
Top