Histoire Secrète
Carte


Pyramid

Égypte : une momie vieille de 3 600 ans découverte à Louxor

Le sarcophage en bon état fait 2 mètres de long et 50 centimètres de large. Il a été découvert par une équipe d'archéologues espagnols.

Le ministère égyptien des Antiquités a annoncé jeudi la découverte dans la cité antique de Louxor d'une momie vieille de 3 600 ans à l'intérieur d'un rare sarcophage en bois portant des dessins de plumes. Découvert par une équipe d'archéologues espagnols, le sarcophage de 2 mètres de long et 50 centimètres de large est en bon état, et ses couleurs encore vives, selon le communiqué du ministère.

Cette découverte d'un sarcophage décorée de dessins de plumes est très rare, a souligné le ministre Mohamed Ibrahim. "Le sarcophage date de la XVIIe dynastie" (1 600 ans av. J.-C.), a expliqué le directeur du département pharaonique au ministère, Ali el-Asfar. "Il pourrait appartenir à un homme d'État important, peut-on déduire des analyses préliminaires du sarcophage et de ses inscriptions", a-t-il ajouté. Le sarcophage porte des inscriptions hiéroglyphiques censées faciliter le voyage vers l'au-delà, selon les croyances pharaoniques. Les dessins de plumes symbolisent Maât, la déesse égyptienne du droit qui aurait pesé les coeurs des morts en contrepoids d'une plume pour déterminer leur statut dans l'au-delà.

La découverte a eu lieu sur un ancien site funéraire sur la rive occidentale de Louxor, près d'une tombe appartenant au gérant de l'entrepôt de la reine Hatshepsout, membre de la XVIIIe dynastie qui régna sur l'Égypte de 1502 à 1482 av. J.-C.
Magnify

Une mystérieuse statue en bronze du dieu grec Apollon découverte à Gaza

Une statue de bronze, qui aurait aux alentours de 2000 ans, du dieu grec Apollon a été trouvée dans la mer Méditerranée au large de la côte de Gaza.

Le pêcheur Jouda Ghrab aurait récupéré la statue de 500 kg en mer et l'aurait ensuite transporté chez lui une charrette tirée par un âne, parfaitement inconscient de l'importance de sa prise.

A leur grande frustration, les archéologues n'ont pas été en mesure de l'observer de près et on dû ce contenter des quelques photos floues de la statue reposant sur une couverture arborant des Schtroumpfs...

Ils ont pu estimé qu'elle remonterait entre le 5ème et le 1er siècle avant JC.
Cependant, son excellent état à fait dire aux spécialistes qu'elle n'a pu être trouvée dans l'eau. Cela pose la question de sa provenance exacte...
Magnify

Première analyse de l'ADN du crâne allongé de Paracas révélée, avec des résultats incroyables

Traduction David Jarry

Paracas est une péninsule désertique située dans la Province de Pisco dans la région de l'Inca, sur la côte sud du Pérou. C'est ici qu'un archéologue péruvien, Julio Tello, a fait une découverte étonnante en 1928 - un cimetière contenant des tombes remplies avec les restes de personnes avec des crânes allongés - une des découvertes les plus complexes et importantes trouvées n'importe où dans le monde.

Les "crânes de Paracas'

Au total, Tello a trouvé plus de 300 de ces crânes allongés, qui sont censés remonter à environ 3 000 ans. Une analyse de l'ADN a maintenant été réalisée sur l'un des crânes et Brien Foerster expert a publié des informations préliminaires concernant ces crânes énigmatiques.

Il est bien connu que la plupart des cas d'allongement du crâne est le résultat de la déformation crânienne, technique d'aplatissement de la tête, dont le crâne est délibérément déformé en appliquant une force contraignante sur une longue période de temps.

Il est habituellement réalisé en liant la tête entre deux morceaux de bois.

Cependant, alors que la déformation crânienne modifie la forme du crâne, il n'altère pas son volume, poids ou autres éléments qui sont caractéristiques d'un crâne humain normal.

Photo credit: Marcia Moore / Ciamar Studio
Camera

Des merveilles souterraines où des motifs hallucinants couvrent naturellement toutes les surfaces

Traduction : SOTT

Près de Ekaterinbourg dans l'Oural (Russie), à 200 mètres de profondeur, une ancienne mine de sel abandonnée révèle la beauté des entrailles terrestres. Les murs sont couverts de motifs psychédéliques, causés par les couches naturelles de création de carnallite minérale.


motifs psychédéliques grottes souterraines Oural2
© Caters News Agency
La carnallite est utilisé dans le procédé de fécondation de la plante, et est le plus souvent jaune à blanc ou rouge, mais peut parfois être bleue ou même complètement incolore.

Bien qu'une petite partie de la mine soit encore en usage, des kilomètres de tunnels sont maintenant abandonnés et ne sont accessibles qu'avec un permis spécial du gouvernement. Mais cela n'a pas empêché le photographe, Mikhail Mishainik, 29 ans, d'explorer le réseau de passages souterrains près de la ville industrielle d'Ekaterinbourg, en Russie.

L'aventurier russe a passé plus de 20 heures à explorer le labyrinthe mal éclairé et a passé la nuit sur place à au moins trois reprises.

motifs psychédéliques grottes souterraines Oural
© Caters News Agency
Magnify

Les plus anciennes traces de pas en Europe


Les plus anciennes traces de pas en Europe viennent d'être mises au jour à Happisburgh sur la côte Est de l'Angleterre. Elles datent de 800 000 ans. Ce genre de découverte est exceptionnel. Il n'existe que trois sites plus anciens avec des empreintes, tous situés en Afrique. Les traces de Laetoli en Tanzanie, découvertes en 1979, ont sans doute été réalisées par des australopithèques il y a 3,7 millions d'années. Quant aux deux autres sites, ils sont au Kenya et datent de 1,5 million d'années (le dernier a été
mis au jour en 2009).

La découverte anglaise a été annoncée ce matin lors d'une conférence de presse au British Museum. Elle a été permise par l'érosion rapide des falaises de cette côte, qui révèle peu à peu des sédiments anciens. Ceux-ci, plus sombres, disparaissent presque aussitôt, emportés par la mer.

C'est en mai 2013 que les archéologues de l'équipe, prospectant sur la plage à marée basse, découvrent l'un de ces sédiments. Son aspect était relativement inhabituel. Il était en effet parsemé de petits creux. L'un des archéologues, Martin Bates, trouve que ces creux ressemblent à des traces de pas. Or il en avait étudié d'autres, datant d'une époque beaucoup plus récente (quelques milliers d'années).
Sherlock

Archéologie secrète - Pourquoi juste des outils en pierre ?

L'Histore secrète de l'espèce humaine, Michael Cremo & Richard Thompson, cover book
© Inconnu

Michael Cremo est l'auteur du livre
Archéologie interdite, l'histoire cachée de la race humaine. Il répond ici à une question qui lui est souvent posée. (Juste une note sur les documentaires vidéo dont je mets le lien dans le texte, ils sont édités par le National Geographic et sont donc par essence sujets à caution (l'homme disparaîtra inéluctablement). Je n'ai mis les liens que pour info, ils ne figurent pas dans l'article original.)

Traduit de l'anglais par Hélios pour le BBB

Fin novembre 2008, j'étais à Dubaï pour la conférence internationale des recherches sur l'antiquité. J'y ai parlé de mon livre Archéologie interdite. Après quoi, un membre de l'audience m'a posé la question habituelle, « Si des êtres humains comme nous sommes présents depuis des dizaines ou des centaines de millions d'années, comme vous le dites, alors pourquoi la plupart des preuves que vous présentez se cantonnent-elles à des outils en pierre et des choses de ce genre ? Qu'en est-il des preuves d'une haute technologie ou d'une civilisation avancée ? »

C'est une bonne question qui mérite une réponse. Une chose à garder à l'esprit, c'est l'idée que des civilisations humaines ont émergé et disparu de nombreuses fois pendant ces millions d'années. Il est donc possible qu'il y ait eu des époques dans un lointain passé où des civilisations comme la nôtre ont existé et de longues périodes avec une population humaine plus réduite vivant d'une manière qu'on qualifierait de plus primitive. Qu'arriverait-il alors aux vestiges de civilisations avancées comme la nôtre pendant les époques de dépopulation ? Nous sommes portés à croire que nos gratte-ciel et nos machines seront durables. Mais ce n'est pas vrai. Les scientifiques qui étudient ces domaines ont conclu que nombre de nos monuments et machines ne dureront pas bien longtemps en étant exposés aux forces incontrôlables de la nature.

Commentaire: le titre original est Forbidden Archeology: The Hidden History of the Human Race et sa traduction française : L'Histoire secrète de l'espèce humaine. Le livre a été écrit conjointement avec Richard Thompson.

Map

Un village de l'Âge du Fer bien conservé découvert au Danemark

© Nordjyllands Historical Museum
Les restes du village de l'âge du fer mis entrain d'être mise au jour
Au cours d'un sondage de terrain avant la construction d'un nouvel hôpital à Aalborg, dans le nord du Danemark, les archéologues ont découvert un village de l''âge de fer datant d'environ 2000 ans.

L'implantation se distingue des autres sites de cette période en raison de son bon état de conservation: un certain nombre de maisons complètes avec des cheminées, des sols de craie et des passages pavés.

Le village couvre une superficie d'environ 4 ha., et les fouilles ont permis jusqu'à présent de mettre au jour 40 maisons. Mais ce nombre devrait augmenter considérablement avec les fouilles à venir...

Les rapports initiaux montrent qu'elles ne sont pas toutes contemporaines, il y a eu des constructions et reconstructions sur des centaines d'années.

Habituellement, seules des traces de trous de poteaux subsistent et laissent imaginer l'agencement d'une maison, mais le village avait été recouvert d'une épaisse couche de terre, qui l'avait protégé après abandon.

Plusieurs maisons avaient les sols faits de craie pour la pièce principale, tandis que d'autres parties du bâtiment semblaient être utilisées comme écuries pour les animaux.

Des études préliminaires ont révélé des ossements provenant essentiellement de l'abattage de bovins, porcins, ovins et caprins. Mais les habitants complétaient leur alimentation avec des poissons provenant du fjord tout proche.

En plus de découvrir le cœur de la colonie, les archéologues ont également trouvé des traces d'exploitation de carrières au sud du village, où la craie été récupérée pour les maisons.
Bad Guys

Il y a 175 ans, le « Rapport Durham » - 175 ans de survivance

C'était le 31 janvier 1839 - À Londres, est publié le rapport du gouverneur John George Lambton Durham recommandant l'union du Haut et du Bas-Canada, avec l'anglais pour unique langue officielle. Les « Canayens », peuple conquis.

« Les Pères de la Confédération », Conférence de Québec, 1864 (Copie d'une huile de Robert Harris, détruite en 1916)
© Inconnu
Les Pères de la Confédération, Conférence de Québec, 1864
(Copie d'une huile de Robert Harris, détruite en 1916)
Extrait du Rapport Durham :
« On peut dire que c'est une mesure sévère pour un peuple conquis ; que les Français au début composaient la population entière du Bas-Canada et qu'ils en constituent encore la masse ; que les Anglais sont de nouveaux venus, n'ayant aucun droit de réclamer la disparition de la nationalité d'un peuple au milieu duquel les ont attirés leurs aptitudes commerciales. On peut dire encore que si les Français ne sont pas une race aussi civilisée, aussi énergique, aussi apte à s'enrichir que celle qui les environne, ils sont par ailleurs un peuple aimable, vertueux et satisfait, possédant tout l'essentiel du confort matériel.

On peut ajouter qu'on ne doit pas les mépriser ou les maltraiter, parce qu'ils cherchent à jouir de ce qu'ils ont sans partager l'esprit de lucre qui anime leurs voisins. Après tout, leur nationalité est un héritage. On ne doit pas les punir trop sévèrement parce qu'ils ont rêvé de maintenir sur les rives lointaines du Saint-Laurent et de transmettre à leur postérité la langue, les usages et les institutions de cette grande nation qui pendant deux siècles donna le ton de la pensée au continent européen. Si les querelles des deux races sont irréconciliables, on peut rétorquer que la justice exige la soumission de la minorité à la suprématie des anciens et plus nombreux occupants de la province, et non que la minorité prétende forcer la majorité à prendre ses institutions et ses coutumes. »
Pyramid

Une pyramide de 4600 ans découverte en Egypte à Edfou

En Egypte, une pyramide vieille de plus de 4600 ans, encore plus ancienne que la Grande Pyramide de Gizeh, a été découverte près d'Edfou, une petite ville sur la rive ouest du Nil, au sud du Caire. La découverte a été menée par une équipe d'archéologues de Chicago et l'information a été rapportée lundi par le site Live Science.

Mais la nouvelle découverte de la pyramide a laissé les scientifiques perplexes car ils tentent de comprendre qui l'a construit et pourquoi. Le mystère de cette pyramide nouvellement découverte a été amplifié par la découverte de restes d'enfants et de bébés enterrés autour du site de la pyramide. Les scientifiques, cependant, croient que les enfants ont été enterrés sur le site avant même que la pyramide soit construite.

La structure et la taille de la pyramide est très similaire aux six autres pyramides récemment découvertes dans le sud et le centre de l'Egypte, selon Gregory Marouard, un des membres de l'équipe de l'Université de l'Institut oriental de Chicago, qui a coordonné les travaux d'excavation.
Sherlock

Les vestiges d'une basilique Byzantine découverts dans le lac Iznik en Turquie

Les restes d'une ancienne basilique ont été découverts à environ 20 mètres de la rive du lac Iznik à Bursa, selon les archéologues locaux.

Les vestiges d'une basilique Byzantine découverts dans le lac Iznik en Turquie
© AA
« Nous avons trouvé les restes de l'église. Elle a un plan de basilique et possède trois nefs », a déclaré Mustafa Sahin, professeur d'archéologie à l'Université de Bursa Uludag.

Les fondations de l'église sont visibles sous l'eau à 1,5 à deux mètres de profondeur. On estime que la structure s'est effondrée suite à un tremblement de terre.

« Les restes de cette église sont similaires à celles d'Hagia Sophia à Iznik. C'est pourquoi nous avons estimé qu'elle avait été construite au cinquième siècle de notre ère » a expliqué Şahin.

Il a ajouté que la structure a été découverte en photographiant la ville depuis les airs afin de faire un inventaire des objets historiques et culturels.
Top