Histoire Secrète
Carte


Bullseye

Génocide des nations autochtones au Canada - Le cas sanglant des écoles résidentielles pour Indiens de 1850 à 1996 mis au grand jour

Hidden no longer - Genocide in Canada, Past and Present, Kevin D. Annett_coverbook
© Inconnu

Nous avons ici traduit la chronologie des évènements génocidaires ainsi que des actions mises en œuvre pour les mettre au grand jour afin que les coupables de ce génocide: l'État canadien et les églises catholique, méthodiste, presbytérienne et unifée du Canada soient enfin traduits devant un tribunal de Nüremberg-bis.

Nous avons traduit et documenté un certain nombre de faits ayant mené à cette ignominie, notamment les fondations même du colonialisme et de l'esclavagisme à grande échelle que l'occident mena à partir du XVe siècle, origines qu'il faut aller chercher dans les bulles pontificalesRomanus Pontifex (1455) et Inter Caetera (1493), que nous avons couvertes ici même.

Cette traduction de la chronologie qui constitue la première partie du livre de Kevin Annett No Longer Hidden: Genocide in Canada Past and Present, a laissé des marques sur les traducteurs qui ont participé à ce travail. Il s'agit ici de la traduction la plus émotionnellement difficile qu'il nous ait été donnée d'effectuer de toute l'histoire de Résistance 71... Merci à ceux qui s'y sont frottés et qui y ont laissés une grande énergie émotionnelle.

Voici ci dessous la vidéo du documentaire de Kevin Annett « Unrepentant » sous-titrée en français. Il s'agit ici d'une version raccourcie à 1h15 en 4 épisodes. La version anglaise originale fait 1h48. Ce documentaire a gagné quatre récompenses dans des festivals de films/documentaires indépendants et est la version filmée, documentée de témoignages de son livre sur le génocide des écoles résidentielles pour Indiens du Canada.

Regardez et évaluez l'occident à sa juste valeur criminelle, le but étant pour nous occidentaux d'accepter nos crimes, de les réparer, de les transcender pour prendre la main des peuples opprimés et œuvrer ensemble pour un véritable changement de paradigme politique en premier lieu, puis économico-social.

L'humanité est à l'orée d'un grand changement résultant d'une grande prise de conscience. Nous devons à ceux qui ont été impunément massacrés à travers les âges suite à des politiques oligarchiques et génocidaires, tout autant qu'aux générations qui ne sont pas encore nées, de redresser les torts et de s'engager dans une véritable réconciliation qui ne peut provenir que de l'acceptation des fautes et des efforts d'harmonisation des peuples pour la justice, l'égalité et le bien commun à tous dans un monde où règnera le pouvoir non-coercitif des peuples unifiés et confédérés.

Vidéo en anglais, sous-titrés en français du documentaire sur le génocide des écoles résidentielles du Canada :








A lire également :

Introduction au livre de Kevin Annett Hidden no Longer: Genocide in Canada past and present
« Société contre l'État : De l'origine du génocide »
« Colonialisme et génocide au Nouveau Monde »

Traduction du livre de Kevin Annett (ouvrage non traduit en français) : « A découvert : Génocide au Canada passé et présent »
Magnify

Le mystère de la mort de Toutankhamon aurait été percé

Selon des chercheurs britanniques et des égyptologues, le plus célèbre des pharaons Toutankhamon serait mort écrasé par un char. Sa momification bâclée expliquerait l'allure noircie de son corps qui aurait brûlé de l'intérieur.

Le mystère de la mort de Toutankhamon est-il en passe d'être résolu ? Dans les colonnes du quotidien britannique The Independant, des égyptologues aidés de chercheurs de l'institut Cranfield Forensic (centre mêlant sciences et technologies) ont expliqué avoir réussi à percer le mystère de la mort du pharaon, mais aussi de son aspect noirci.

Survenue à l'âge de 19 ans en 1323 avant J.C., la mort de Toutankhamon a été le fruit de nombreuses hypothèses au fil des siècles (maladie des os, épilepsie, paludisme, etc.). Son tombeau avait été découvert en 1922 par Howard Carter et Lord Carnarvon. Carter avait alors été le premier, dans ses conclusions, à évoquer une combustion du corps. Un élément qui a intrigué le Docteur Chris Naunton, directeur de l'Egyptian Exploration Society, spécialiste de la recherche archéologique. Un échantillon de chair prélevé sur la momie lors d'une radiographie en 1968 a été récemment retrouvé par l'anthropologue Robert Connolly, présent dans la première équipe. Il l'a étudié de plus près au microscope et a ainsi pu démontrer que la chair avait été brûlée alors que le corps était déjà dans le cercueil.
Magnify

Londres : découverte d'une sculpture romaine d'un aigle vieille de 1900 ans


Au cours des dernières heures d'une fouille archéologique dans un chantier de construction situé près de la Tour de Londres, des archéologues firent la découverte d'une fabuleuse sculpture romaine magnifiquement conservée quoiqu'enfouie sous une rue très passante. De l'avis des experts, cette statue représentant un aigle avalant un serpent s'avère être la plus belle oeuvre trouvée à Londres à ce jour, créée par un sculpteur romano-britannique.

Cet aigle composé de calcaire, haut de 65 cm et large de 55 cm, fut à l'origine vraisemblablement installé dans une alcôve près du tombeau appartenant à un citoyen de Londres, à des marchands, des officiers d'une armée et à des fonctionnaires successivement propriétaires de ce site. Elle daterait de l'époque où les Romains dominaient la Grande-Bretagne. Les fondations d'un mausolée furent de plus découvertes sur l'emplacement est de Londres.
Magnify

Une méga-sécheresse aurait entrainé la chute de la Grèce Antique


Ruines d'une acropole en Grèce qui avait été construite par les anciens Mycéniens. Credit: Tatiana Popova
Une forte baisse de la pluviométrie aurait conduit à l'effondrement de plusieurs civilisations de la Méditerranée, dont la Grèce Antique, il y a environ 3200 ans.

La famine et les conflits qui en ont résulté, permettraient ainsi d'expliquer pourquoi l'ensemble de la culture Hittite, les conducteurs de chars qui ont régné sur la plupart de la région d'Anatolie, a disparu de la planète, selon une étude publiée en Août dans la revue PLoS ONE.

L'Âge d'or perdu.

Même à l'apogée de la civilisation grecque classique, il y avait des traces d'une culture antérieure qui avait disparue.

L'Iliade d'Homère écrit au VIIIe siècle avant J.-C. sur une guerre légendaire entre Sparte et Troie, dresse un tableau de cités grecques sophistiquées, et les preuves archéologiques ont confirmé leur existence.

"Les grecs classiques savaient dès le départ qu'ils sortaient d'un âge sombre", a déclaré Brandon Lee Drake, archéologue à l'Université du Nouveau-Mexique, et non impliqué dans cette étude.
Magnify

Alsace : un crâne allongé du Ve siècle découvert

Le crâne volontairement allongé, par déformation, d'une adolescente de l'élite barbare du Ve siècle a été découvert sur un chantier archéologique à Obernai (Bas-Rhin), ont annoncé aujourd'hui les chercheurs.

Ce type de crâne est assez rare — on en recense quelques dizaines en Europe — selon Philippe Lefranc, archéologue à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Cette pratique était semble-t-il "le fait d'une élite cherchant à se différencier par un aspect physique visible de tout un chacun", souligne Éric Boes, adjoint scientifique et technique de l'Inrap en Alsace et auteur d'un article sur les déformations crâniennes.
Magnify

L'introduction de l'agriculture en Europe a été suivi d'un effondrement de la population



Carte de l'Europe centrale et du Nord Ouest. Les points indiquent la localisation des sites archéologiques; les couleurs définissent les sous-régions utilisées pour estimer les tendances démographiques.
Selon une étude publiée dans la revue Nature Communications, l'introduction de l'agriculture en Europe a été suivie par des effondrements régionaux de la population en dépit des tendances de la croissance démographique.

Sean Downey, professeur assistant au Département d'anthropologie de l'Université du Maryland, est le co-auteur de l'étude.

L'étude suggère que ces fortes baisses de populations n'ont pas été engendrées par des changements des conditions climatiques, et par conséquent, les auteurs ont proposé des causes internes.

Leur recherche représente une révision majeure de notre compréhension sur la façon dont l'introduction de la technologie agricole a affecté les hommes.
Magnify

Deux momies millénaires retrouvées intactes au Pérou


Le rêve de tout archéologue. Les momies précolombiennes d'un enfant et d'un adulte, datant de plus de mille ans, découvertes dans les vestiges pré-Incas d'un quartier résidentiel de Lima, la capitale péruvienne, sont intactes. "Il s'agit de l'une des découvertes les plus importantes en plus de trois décennies de fouilles parce que les deux momies sont intactes", a témoigné l'archéologue responsable du site Gladys Paz, précisant que la découverte avait été effectuée cinq jours auparavant.

Les momies se trouvaient au sommet d'une pyramide tronquée de 20 mètres de haut située dans le complexe de la Huaca ("site religieux" en langue quechua) Pucllana, à Miraflores, quartier liménien cossu. Mme Paz a précisé que les archéologues n'avaient pas touché à la tombe, demeurée intacte avec les restes des offrandes et objets accompagnant les momies, notamment de la vaisselle en terre cuite, douze sacs de toile et les restes de trois cochons d'Inde (toujours consommés aujourd'hui au Pérou). Selon elle, l'enfant accompagnant l'adulte a été sacrifié.
Flashlight

De nouveaux alignements astronomiques découverts à Machu Picchu

Une équipe péruvienne et polonaise a examiné un bâtiment jusqu'ici non fouillé sur le site Inca de Machu Picchu. Il a été constaté que la structure était alignée astronomiquement selon le professeur Mariusz Ziółkowski, chef du Centre de recherche précolombienne à l'Université de Varsovie.

© MachuPicchu360
Vue sur les montagnes environnantes depuis Machu Picchu
L'équipe a utilisé des scanners laser 3D pour modéliser et étudier le bâtiment, nommé "El Mirador" (le point de vue). Ils ont pu ainsi obtenir des emplacements et des alignements précis.

"Malgré les difficultés du terrain, nous avons réussi à effectuer des analyses laser 3D, que nous avons ensuite utilisé pour préparer un modèle précis de ce complexe incroyable," a déclaré le professeur Ziółkowski.

Les résultats des analyses préliminaires indiquent qu'il s'agit d'un dispositif, utilisé probablement par un petit groupe de prêtres incas astronomes, pour des observations précises de la position des astres sur l'horizon, en s'aidant des sommets de la montagne Yanantin.

Les Incas étaient connus pour leurs connaissances en astronomie; ils notaient les mouvements des cieux afin de planifier leurs calendriers agricoles et religieux.
Question

5 mystérieuses structures aux sombres origines toujours inexpliquées aujourd'hui

Teotihuacan
Teotihuacan
Les archéologues ne sont pas d'intrépides aventuriers comme Indiana Jones : ils fouillent, creusent, recherchent dans le sable ou les forêts tropicales en quête d'indices sur le passé de l'humanité. Et si la plupart du temps leurs découvertes répondent aux questions que beaucoup se posaient, certaines restent de véritables mystères... C'est le cas de ces 5 mystérieux vestiges que DGS vous fait découvrir !

1. Teotihuacan, la cité des dieux

Teotihuacan
© inconnu
La cité de Teotihuacan se situe à seulement quelques kilomètres de la ville de Mexico. Contrairement aux apparences, ce n'est pas le nom original de la cité : c'est le nom que le peuple Aztèque lui a donné après l'avoir découverte et investie. Car en effet, ce ne sont pas eux qui l'ont bâtie, ils l'ont seulement découverte alors qu'elle était déjà vieille de 500 ans. Ses origines restent encore un mystère : personne ne sait quelle civilisation l'a construite, qui l'a habitée ou encore pourquoi ils ont tous disparu avant que les Aztèques arrivent. Comme eux-mêmes ne le savaient pas, ils ont baptisé l'endroit la « cité des dieux » en pensant qu'elle avait été érigée par des forces surnaturelles.
Crusader

Radio Interactive SOTT - Qui était Jésus ?

Traduction : SOTT

Dans cette émission, les animateurs de la Radio Interactive Sott sont devenus bibliques, mais avec un fort penchant révisionniste.

L'idée qu'un homme du nom de Jésus-Christ, né d'une vierge, faiseur de miracles, trahi et crucifié et se déclarant le « Fils de Dieu », ait réellement existé durant l'Empire romain dans la région de la Palestine moderne, fait l'objet d'un long débat souvent houleux.

Les historiens et les archéologues maintiennent catégoriquement qu'il n'y a aucune preuve historique de l'existence d'une telle personne et les Chrétiens, de leur côté, se contentent de savoir dans leurs cœurs que Jésus a vécu et est mort pour effacer nos péchés (ou nos dettes). Alors, qu'en est-il ?

Ce qui est nouveau, bien que ce ne soit pas précisément très connu (c'est le moins qu'on puisse dire), c'est qu'il existe des preuves qui suggèrent que les détails de la vie de Jésus-Christ ont en fait été piqués à un autre célèbre J.-C. de la même époque. Alors, sérieusement, qui était le premier ici ?


Transcription ci-dessous :

Introduction

Commentaire:

Révélations : Jésus était Jules César !
Francesco Carotta : « si le Jésus Christ historique était Jules César, cela créerait un problème aux Églises, aux athées, et à la politique des occidentaux au Moyen Orient »
Selon Francesco Carotta, Flavius Josèphe était Paul de Tarse
Le christianisme : une religion impérialiste et opportuniste d'origine Romaine
D'où vient le bonnet de Marianne ?

Top