Changements Terrestres
Carte


Info

Séisme de magnitude 6,7 à la frontière Chili-Argentine

Un séisme de magnitude 6,7 a frappé mercredi le massif andin à la frontière du Chili et de l'Argentine, a rapporté l'Institut américain de géophysique (USGS).

La secousse, que l'USGS avait d'abord évaluée à 6,9, s'est produite à 18H57 GMT et son épicentre était situé en Argentine, dans la province de Jujuy (nord-ouest), non loin de la frontière avec le Chili et la Bolivie, à la hauteur du tropique du Capricorne.

Aucun grand centre urbain ne se trouve à proximité. La ville de Humahuaca (11.000 habitants) est à environ 130 km à l'est de l'épicentre.

Cette région montagneuse est située sur la «ceinture de feu du Pacifique», où les plaques continentales se rencontrent, causant de fréquents séismes.
Snowflake

Résumé SOTT - Janvier 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

« D'ici quelques années, les chutes de neige hivernales deviendront un événement très rare et excitant. Les enfants ne sauront pas ce qu'est la neige. »
~ Dr David Viner, senior research scientist à l'unité de recherche climatique (CRU) de l'Université de East Anglia, Angleterre, en Mars 2000.
« Ultimement, les enfants britanniques n'auront qu'une expérience virtuelle de la neige. Grâce à l'internet, ils pourront s'émerveiller des scènes polaires - ou éventuellement, "ressentir" un froid virtuel. »
~ David Parker, chef du Hadley Centre pour les Prédictions Climatiques et la Recheche à Berkshire, Angleterre, également en Mars 2000.
Le mois dernier, des quantités phénoménales de neige ont été déversées dans le nord et le sud des États-Unis, en Europe occidentale et dans le sud-est, au Moyen-Orient, en Chine occidentale et dans l'est de la Russie. L'Arabie saoudite et les déserts du sud-ouest étasunien ont été frappés par la neige pour la troisième année consécutive. Les journaux étasuniens ont apparemment abandonné le terme « vortex polaire » parce que des conditions arctiques s'étendant jusqu'au Golfe du Mexique sont devenues « normales ». Si il y a un endroit où vous devriez vous attendre à beaucoup de neige en ce moment de l'année c'est à - Moscou - au lieu de cela, les Moscovites ont profité du mois de janvier le plus chaud depuis 100 ans.

Les Grands Lacs d'Amérique du Nord ne sont pas aussi gelés qu'ils l'étaient à la même date l'an passé, mais ces « blocs de glace » sont réapparus au Michigan en janvier et les Chutes du Niagara sont encore une fois partiellement gelées. Jusqu'à un demi-million de personnes ont été affectées par la pire inondation que l'Afrique du sud-est ait connue depuis des décennies. Les Balkans ont été inondés pour la 5e fois en 20 mois et ont presque reçu les quantités de précipitations pour deux mois, soit 70 cm de pluie en une seule journée. La Sicile a été frappée par une quantité identique de grêlons. Parmi les spectaculaires observations de boules de feu en janvier, il y a eu la fragmentation d'une comète au-dessus de l'est de la Russie, et une autre météorite a transformé la nuit en jour à Bucarest en Roumanie.

Des « booms mystérieux » continuent à effrayer les gens (et les animaux) partout aux États-Unis. Nous suspectons que certains d'entre eux sont des ondes de choc provenant d'explosions de météorites, mais d'autres arrivent groupés et sont enregistrés par les sismomètres (malgré le fait qu'il n'y a pas de fractures de l'écorce terrestre connues). Ainsi, nous sommes probablement en présence d'une activité sismique générale et inhabituelle résultant d'une diminution de la vitesse de rotation de la planète. Cela serait également responsable de toutes ces activités volcaniques, parmi lesquelles les éruptions spectaculaires de janvier. « La terre est en train de s'ouvrir » s'est traduit par des dolines qui ont avalé des voitures qui roulaient, ceci en Floride et au Maryland.

Alors que vous regardez cette vidéo résumant les événements climatiques de janvier, gardez à l'esprit que nous avons dû exclure un grand nombre d'autres phénomènes inhabituels parce qu'ils font maintenant partie de « la nouvelle réalité ».

Snowflake

Record de neige à Boston

Une nouvelle tempête hivernale, la troisième en deux semaines, paralysait lundi une partie du nord-est des Etats-Unis, provoquant l'annulation de centaines de vols et la fermeture d'écoles et d'administrations à Boston.

La tempête pourrait encore voir 60 cm de neige tomber sur la principale ville du Massachusetts, qui a déjà battu un record, avec 1,54 mètre de neige tombée en un mois. Le précédent record, qui datait de 1978, était de 1,49 m de neige en un mois.

Plus de 1.900 vols ont été annulés de ou vers les Etats-Unis lundi, dont 69% des vols au départ de Boston. Les aéroports new-yorkais étaient également perturbés, avec 55% d'annulations au départ de LaGuardia, 33% de Newark et 26% de John F Kennedy, selon le site spécialisé FlightAware.
Cloud Precipitation

Une étrange pluie laiteuse s'abat sur Washington

Une pluie à l'apparence de couleur grisâtre, décrite comme "laiteuse", est tombée le 6 février sur plusieurs villes américaines des états de Washington, de l'Oregon et de l'Idaho. Les météorologues ignorent l'origine de cette pluie, et élaborent plusieurs hypothèses, parmi lesquelles une éruption volcanique récemment survenue en Russie.

"Alors que de nombreux hypothèses ont été émises sur l'origine de cette pluie, la vérité est que nous ne savons vraiment pas d'où cela provient". Telle est la déclaration faite par le National Weather Service (le service américain de météorologie) à propos d'une pluie de couleur laiteuse, contenant une poussière grisâtre, qui s'est abattue le 6 février 2015 sur une quinzaine de villes des états de Washington, de l'Oregon et de l'Idaho.

De nombreuses photos ont été publiées sur Twitter par des habitants, comme celles-ci :
Info

Fort séisme dans le sud-ouest du Japon

Un fort séisme de magnitude 5 s'est produit vendredi matin dans le sud-ouest du Japon, mais aucun risque de tsunami ni dégâts n'ont été rapportés dans l'immédiat malgré la force des secousses ressenties sur place, selon l'Agence nationale de météo et la chaîne publique NHK.

Les plus importantes trépidations ont touché la préfecture de Tokushima, sur l'île de Shikoku, à 10h25 locales (02h25 heure belge).

Alerte

Ce tremblement de terre a été précédé d'une alerte précoce quelques secondes avant qu'il ne soit ressenti à la surface, avertissement relayé par les médias demandant à la population de se mettre à l'abri et de s'éloigner des côtes.
Bizarro Earth

Hécatombes d'animaux toujours : des milliers d'étoiles de mer retrouvées mortes échouées sur une plage du Texas

sea star
Des milliers d'étoiles de mer se sont échouées sur les plages de South Padre Island au Texas après des conditions météorologiques difficiles selon les autorités.

En effet les autorités sanitaires pensent que les vents violents et les forts courants ont précipité toute les créatures vivantes qui se nourrissaient près des rives sur les plages. Ben vi quoi ... normal non ?

C'est la troisième fois qu'une hécatombe de cette ampleur se produit dans la région, la dernière remonte à 2009.

Au début, les autorités pensaient que le passage d'un vortex polaire en été la cause, mais après enquête leur avis vient de changer. "C'étaient des étoiles de mer en bonne santé", a déclaré Tony Reisinger, agent côtier à la Texas A & M University pour le comté. "Certaines d'entre elles étaient même encore en vie quand on les a ramassé sur le sable.
Cow Skull

Pays de Galles : des milliers d'étoiles de mer s'échouent sur une plage

Des milliers d'étoiles de mer mortes se sont échouées sur une plage à Abergele après le passage d'une période orageuse.C'est Gordon McGookin, un photographe amateur, qui a découvert l'hécatombe dimanche matin

L'hécatombe de milliers d'étoiles de mer et de couteaux recouvrait au moins 500 mètres de plage.

Charlie Lindenbaum, responsable de la surveillance maritime des ressources naturelles du Pays de Galles, a déclaré que ce genre d'événement est relativement commun le long de la côte, il est probable que les étoiles de mer et les couteaux soient morts d'un phénomène naturel.
Snowflake

Sévère vague de froid en Espagne


Le nord et l'est du pays sont principalement affectés. La protection civile espagnole a lancé des alertes intempéries en Catalogne, où plusieurs dizaines de centimètres de neige sont déjà tombés, et aux Baléares, où il pourrait neiger à 200 mètres d'altitude.

Les connexions routières avec la France sont perturbées, notamment sur l'autoroute AP-7.

Les fortes chutes de neige ont fait deux victimes en Espagne depuis samedi.

Pendant encore cinq jours, la moyenne nationale des températures devrait rester à 5°C sous la barre des normales de saison.
Ice Cube

Toujours plus de glace en Antarctique...

© Inconnu
On connaissait déjà l'extension de la banquise australe, dont la surface augmente depuis une trentaine années. Maintenant on sait aussi que cette banquise s'épaissit. Il ne s'agit pas de la calotte de glace recouvrant les terres antarctiques mais bien de la part de glace de mer.

Le magazine Science & Avenir de janvier mentionne une recherche récente réalisée par une équipe de l'Institut de l'Antarctique de l'université de Tasmanie (Australie). Recherche particulièrement difficile sur cette couverture de glace de 20 millions de km2 en hiver. L'équipe australienne a utilisé un petit sous-marin télécommandé afin d'explorer la banquise. Equipé d'un sonar le submersible a révélé que la banquise antarctique augmente non seulement en surface mais également en épaisseur :
« Depuis une trentaine d'années, la banquise antarctique ne cesse en effet de s'étendre, à rebours de ce qu'on pourrait attendre des effets du réchauffement climatique. Certains pensaient que cette extension s'accompagnait d'un rétrécissement. Il n'en est rien, et les glaces antarctiques seraient bien plus volumineuses qu'estimées jusque-là ».
Stock Down

Angleterre : Des prévisions de températures jusqu'à -20°C

winter, snow
© Reuters
Neige, températures quasi polaires, blizzard... voilà en substance le programme de l'hiver anglais révélé par des prévisionnistes britanniques. Selon eux, le pays devrait vivre l'hiver le plus froid du siècle - avec des températures pouvant atteindre les - 20° entre les mois de décembre et janvier - et ainsi faire face aux complications associées telles que les routes bloquées ou les retards des transports en raison de pannes provoquées par le gel. D'ailleurs, le temps de ces dernières semaines fait de pluies diluviennes, chassées par un vent très soutenu et froid provoquant une forte baisse des températures, notamment dans la chaîne montagneuse des Pennines et dans le comté du North Yorkshire, a été annoncé comme le premier assaut de cet hiver redoutable.

L'avertissement lancé par ces scientifiques du temps n'a pas été vain et les autorités anglaises se sont concertées pour mettre en place toute une logistique afin que les intempéries ne paralysent pas le pays. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, l'association des gouvernements locaux (Local Governement Association) qui regroupe tous les comtés d'Angleterre et d'Ecosse a annoncé s'être préparée en stockant un peu plus d'un million de tonnes de sel et plusieurs centaines de sableuses. Chaque comté mettra à disposition des sacs de graviers pour les citoyens résidents aux abords des rues principales et dans les villages isolés. Les autoroutes, les rues, les devantures de magasins et d'écoles seront régulièrement désenneigées et sablées.
Top