Changements Terrestres
Carte


Cloud Precipitation

Ouganda : les inondations font plus de 16 000 déplacés dans l'ouest

Plus de 16 000 habitants du district de Ntoroko, dans l'ouest de l'Ouganda, ont dû fuir les inondations après que la rivière Semliki est sorti de son lit.

Le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) a déclaré jeudi en Ouganda dans un communiqué que la plupart des communautés touchées font partie du sous-comté de Bweramule (7499), du sous- comté de Butungama (4765), du sous-comté de Rwebisengo (3912), et de la commune de Rwebisengo (421).

"L'UNICEF a envoyé des fournitures médicales d'urgence, dont des comprimés de purification d'eau, aux centres de santé des zones touchées, ainsi que des équipements ménagers essentiels", a indiqué le communiqué.
Bizarro Earth

Nouvelles intempéries en Italie et en Suisse

Des conditions météo extrêmes concernent le bassin méditerranéen en liaison avec la circulation de plusieurs minimums dépressionnaires, entre le Portugal et la Grèce en passant par le sud de la France et l'Italie. Pour le troisième week-end consécutif, le nord de l'Italie et la Suisse subissent à nouveau ce samedi un bref épisode très fortes intempéries.

En raison du contraste thermique et d'un puissant jet stream qui plonge depuis l'Atlantique nord vers la Méditerranée, une dépression s'est creusée au large de la Provence hier vendredi. Elle engendre la remontée de l'air doux très humide en direction de l'Italie et des Balkans tandis que dans un flux d'ouest plus frais très dynamique, une très forte instabilité se développe du Portugal jusqu'au Maroc ainsi que sur l'ouest de la France.

Nouvelles alertes en Italie et en Suisse

C'est dans le nord de l'Italie que les pluies les plus abondantes se produisent avec du vent fort. Les services météorologiques italiens maintiennent de nombreuses alertes, notamment en Ligure et sur le Piémontais. Ces pluies soutenues présentent un caractère subit, ce qui augmente le risque d'inondations locales et de glissements de terrain, notamment dans la région de Gênes où il est tombé 300mm depuis lundi dernier. En bord de mer, des trombes marines s'observent. Une forte houle de 2 à 3 m occasionne de multiples dégâts en bord de mer. Elle est notamment présente au large de l'Adriatique et remonte sur Venise, mais contrairement à mardi, les coefficients de marée plus faibles ce week-end devraient limiter l'apparition de « l'acqua alta ».
Info

Alerte au tsunami après un séisme en Indonésie

Un séisme de magnitude 7,3 a secoué samedi les îles Moluques, dans l'est de l'Indonésie, a annoncé l'Institut américain de géophysique USGS en émettant une alerte au tsunami.

La secousse a été localisée à 46 km de profondeur et à 154 km au nord-ouest de l'île de Ternate, à 10h31 locales (02H31 GMT), selon l'USGS. "Un tsunami est envisageable sur les côtes", ont précisé les sismologues.

"Des vagues de tsunami pourraient atteindre des parties de l'Indonésie, ainsi que des Philippines, du Japon, de Taïwan et d'autres îles dans le Pacifique Sud", a affirmé le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique.
Bizarro Earth

Une doline cause des dommages matériels en Floride

Une doline (affaissement de terrain abrupte aussi appelé Sink hole en anglais) s'est produit à Holiday en Floride. L'affaissement qui a atteint 4 mètres de profondeur a englouti une voiture et menace directement des habitations situées à proximité immédiate du phénomène.

Info

Record de basse pression dans le Pacifique


Le super typhon Nuri le 2 novembre 2014
Après avoir effectué sa transition extratropicale, le super typhon Nuri, de catégorie 5 en début de mois de novembre, s'est retrouvé happé par une puissante anomalie d'altitude. L'énergie intrinsèque du cyclone a entre autre favorisé une cyclogénèse explosive et exceptionnelle.

L'ex-typhon Nuri, alors devenu dépression des latitudes tempérées, s'est creusé le 9 novembre jusqu'à moins de 925 hPa. Ce minimum dépressionnaire, analysé à 924 hPa par les américains et à 920 hPa par l'agence japonaise établit donc un record de basse pression dans le Pacifique extratropical (hors phénomènes tropicaux).

Le dernier système aussi profond dans le secteur remonte à 1977 avec 925 hPa analysés par les américains.
Cloud Precipitation

Des inondations catastrophiques en Italie et en Suisse

Des conditions météo extrêmes concernent le bassin méditerranéen en liaison avec la circulation de plusieurs minimums dépressionnaires, entre le Portugal et la Grèce en passant par le sud de la France et l'Italie. Pour la deuxième semaine consécutive, le nord de l'Italie subit à nouveau de très violentes intempéries.

En raison du contraste thermique et d'un puissant jet stream qui plonge depuis l'Atlantique nord vers la Méditerranée, une dépression s'est creusée au large de la Provence. Elle engendre la remontée de l'air doux très humide en direction de l'Italie et des Balkans tandis que dans un flux d'ouest plus frais très dynamique, une très forte instabilité se développe du Portugal jusqu'au Maroc ainsi que sur l'ouest de la France.

Alerte en Italie et en Suisse

C'est dans le nord de l'Italie que les pluies les plus abondantes se produisent avec du vent fort. Les services météorologiques italiens maintiennent de nombreuses alertes, notamment en Ligure et sur le Piémontais. Ces pluies soutenues présentent un caractère subit, ce qui augmente le risque d'inondations locales et de glissements de terrain, notamment dans la région de Gênes où il est tombé 200mm de pluies en quelques heures lundi soir. En bord de mer, des trombes marines s'observent. Une forte houle de 2 à 3 m occasionne de multiples dégâts en bord de mer. Elle est notamment présente au large de l'Adriatique et remonte sur Venise menacée par un nouvel "acqua alta".
Snowflake

Tempête de neige historique aux Etats-Unis : jusqu'à -33°C en 3h au Texas

Une tempête de neige remarquable par sa précocité vient d'envahir comme prévu les États centraux de l'Amérique du nord. L'air glacial arctique est descendu jusqu'au Texas. Par endroit, les températures ont chuté de plus de 25°C en quelques heures seulement. Le point.

Depuis ce week-end, une descente d'air polaire issue du nord-ouest du Canada a plongé vers les Etats-Unis. Le front froid a d'abord balayé le Montana avant de s'engouffrer vers les Grands-Lacs (Minnesota), les grandes plaines du Middle West puis les régions séches du Colorado et du Kansas. Phénomène plus rare en cette saison, le front froid est arrivé jusqu'au Texas où la température est passé de 27°C à -5°C en 3 heures, provoquant à son passage une tempête de sable.

Une énorme dépression en Alaska responsable de cette vague de froid

A l'origine de cette coulée d'air froid, la "dépression du siècle" qui s'est formée le week-end dernier dans l'océan Pacifique, au large des côtes de l'Alaska. Il s'agissait de l'ex typhon Nuri, qui est arrivé jusque-là, formant la plus grosse dépression jamais enregistrée dans le Pacifique Nord (avec une pression de 920 hPa en son centre: il faut remonter en 1977 pour retrouver une pression quasi similaire avec 925 hpa). Par effet de balancier, l'approche de cette dépression a fait remonter un puissant anticyclone sur les montagnes Rocheuses, lequel a déversé tout l'air froid du Grand Nord Canadien vers les Etats-Unis.
Cloud Lightning

Résumé SOTT - Octobre 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Voici le dixième épisode de notre série mensuelle, la vidéo suivante qui compile des images des « Signes des temps » de tout autour du monde au cours du mois d'octobre 2014 - « des changements terrestres », des phénomènes météorologiques extrêmes et des bouleversements planétaires.

Snowflake

États-Unis et Canada: vague de froid et vortex polaire

Les conditions météo se dégradent sur le États-Unis. Des chutes de neige ont atteint le week-end dernier la Caroline. A partir de lundi prochain, c'est une véritable vague de froid qui se prépare.

Et déjà, ce week-end, des chutes de neige sont attendues sur la région des Grands Lacs. Même si elles ne sont pas très abondantes, elles donneront des épaisseurs significativement importantes (de 5 à 15cm dans la région de Chicago). Ces chutes de neige se décalent dimanche et lundi vers le Québec. Par la suite, un puissant vortex polaire (dépression) se creuse sur le nord du Canada. Il provoquera une descente d'air très froid qui devrait concerner la plus grande partie des États-Unis à partir de mardi prochain.

Des températures en chute libre : vers une vague de froid

Avec l'arrivée de cet air polaire dans les grandes plaines, certaines villes vont perdre 25 à 30°c en 48h. C'est dans le Dakota du Sud que la baisse sera la plus spectaculaire : de +16°C dimanche après-midi, le mercure plongera à -18°C mardi, après les chutes de neige de lundi. Avec la combinaison d'un air très froid en altitude et d'un sol enneigé, les -20 à -25°C sont envisagés en fin de nuit étoilée à partir de mercredi matin et les jours suivants sur tous les États centraux des États-Unis.
Cloud Grey

L'Alaska frappée par la tempête la plus puissante depuis 1977




La plus puissante dépression vue dans le Pacifique-Nord depuis 1977 a atteint le sud de l'Alaska samedi soir.


L'imposant système, qui est en fait composé des restes du typhon Nuri, a affecté le sud de l'état, dont les îles Aléoutiennes, au cours du week-end.

Après avoir frappé le Japon plus tôt durant la semaine, le typhon a diminué en intensité lorsqu'il a atteint la mer de Béring, située entre l'Alaska et la Russie. Il s'est cependant intensifié rapidement par la suite.

Les experts avaient prédit qu'il pourrait s'agir de la plus puissante tempête de l'histoire à se déplacer dans le Pacifique-Nord. Toutefois, sa force n'a pas dépassé celle de la tempête historique observée le 25 octobre 1977.
Top