Changements Terrestres
Carte

Info

Séismes en Chine et en Colombie

Séisme profond de magnitude 6,6 dans le Nord-Est de la Colombie

Un fort séisme de magnitude 6,6 a frappé le nord-est de la Colombie, avec des secousses jusque dans la capitale, Bogota, mais sans faire de victime, selon le premier bilan des autorités. L'épicentre du tremblement de terre, qui s'est produit à 15h55 (20h55 GMT), a été localisé à 161 kilomètres de profondeur dans la commune de Los Santos, située dans la province de Santander, selon le Service géologique colombie (SGC). L'Institut américain de géophysique (USGS) a de son côté enregistré un épicentre d'une profondeur de 147 kilomètres, près de la localité d'Aratoca, à une distance d'environ 270 kilomètres de Bogota.

L'aviation civile a précisé que tous les aéroports du pays fonctionnaient normalement, à l'exception de celui de Manizales (centre), en raison de la présence de cendres volcaniques.

Les médias locaux ont fait état d'accidents de voiture à Bogota ainsi que de dommages sur la structure de la mairie de Bucaramanga, capitale de la province de Santander. Les secousses, qui ont duré plusieurs secondes, ont provoqué des scènes de panique dans les rues de Bogota où plusieurs immeubles ont été évacués par précaution.

Ice Cube

Résumé SOTT - Février 2015 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Image
© Sott.net
La série de déluges tout autour du monde a continué le mois dernier avec des inondations qui ont à nouveau frappé les Balkans, la Grèce, la Bolivie, l'Argentine, l'Arabie Saoudite, les États-Unis du Nord-Ouest, l'Australie et l'Afrique de l'Est. En février, il y a eu de la neige « orange », de la neige « bleu » et de la « pluie sale » due aux particules qui continuent à s'accumuler dans l'atmosphère. Celles-ci provenant des volcans en éruption et du fait qu'il y a de plus en plus de météorites. Ce n'est pas seulement les conditions au-dessus du sol qui sont en train de changer : un nombre alarmant de baleines, de lions de mer et d'autres animaux des océans continue à s'échouer morts ou agonisants sur les plages du monde entier.

Février, a été témoin de météorites flash qui ont momentanément transformé la nuit en jour sur la Nouvelle-Zélande, la Floride et la Corée ... à un bolide de longue durée de la taille d'une comète/astéroïde qui s'est brisée au-dessus de la moitié occidentale de l'Amérique du Nord. Il y a eu plusieurs grands déraillements de train en février, en particulier aux États-Unis, où les compagnies pétrolières contournent les réseaux de pipelines pour transporter le pétrole issu de la fracturation hydraulique. Nous soupçonnons que de nombreuses lignes de chemin de fer se déforment en raison de l'activité sismique accrue.

Snowflake

Italie : 256 cm de neige en 18 heures, un record historique mondial

Image
Une importante tempête dans les régions montagneuses d'Italie la semaine dernière pourrait devenir la pire chute de neige du monde. En effet, d'après l'Organisation météorologique mondiale (OMM), 256 centimètres sont tombés en 18 heures seulement dans les régions de Capracotta. Il s'agirait ainsi d'un record historique mondial.

L'ancienne marque de 193 centimètres, qui avait été enregistrée à Silver Lake au Colorado en 1921, aurait donc été battue. Le record doit d'abord être officialisé par l'OMM.

D'après le météorologue Tom Moore de The Weather Channel, la neige serait tombée à une vitesse de 13 cm à l'heure. Dans la région de Pescocostanzo, on a enregistré 240 cm de neige en moins d'une journée le 5 mars, ce qui n'est pas négligeable.

En comparaison, le 19 mars 1964, à Cape Whittle sur la Basse-Côte-Nord il était tombé 99 cm, ce qui constitue le record québécois de la plus grosse chute de neige. Le record canadien a été enregistré le 11 février 1999 à Tahtsa Lake en Colombie-Britannique alors qu'il était tombé 145 cm en 24 heures.


Igloo

Allons-nous vers un réchauffement climatique ? Non ! C'est définitivement un refroidissement

© Inconnu
Il y a une dizaine d'années je me trouvais à Brisbane en Australie, pas dans le centre ville mais dans une lointaine banlieue, chez des amis, et leurs enfants, le soir d'une nuit sans lune, me demandèrent, alors que je leur citais le nom des étoiles que l'on pouvait admirablement observer, pourquoi elles ne nous tombaient pas sur la tête. Il est vrai que le ciel austral pour qui reste, comme un enfant, émerveillé par la voute céleste, est tellement beau qu'on se demande comment la Croix du Sud, les nuages de Magellan et le Centaure avec son étoile incroyablement brillante restent accrochés comme par magie quelque part au-dessus de nos têtes.

Quand un enfant pose ce genre de question, ou bien on répond « je ne sais pas » et il vous prend pour un idiot ou alors on tente une explication plausible ou carrément argumentée. Le problème est qu'une explication nécessairement scientifique, la seule qui soit logique, peut être incompréhensible y compris pour un adulte. Je vais tenter ici de transcrire aussi fidèlement comment je finis par présenter mon explication à ces deux enfants de dix ou douze ans, de mémoire.

Les étoiles ne nous tombent pas dessus parce qu'elles se déplacent toutes.

Cloud Precipitation

Glissements de terrain et inondations dans l'Etat Brésilien de Sao Paulo : 3 morts


Les fortes pluies qui se sont abattues sur l'Etat brésilien de Sao Paulo sont à l'origine d'un glissement de terrain qui a tué 3 enfants dans la ville de Santana de Parnaiha. L'habitatiin dans laquelle ils dormaient a été ensevelie par le mouvement de terrain.

Les fortes pluies ont également provoqué des inondations dans plusieurs autres secteurs de l'Etat.

Snowflake Cold

Réchauffement climatique : Vague de froid aux Etats-Unis : « C'était un climat de fin du monde »

Avec un vent glacial, la température ressentie est tombée jusqu'à -50 °C à Chicago. Francetv info a joint des habitants qui racontent comment ils ont vécu ces deux jours de froid polaire.
© SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Le lac Michigan gelé, à Chicago (Etats-Unis), le 6 janvier 2014.
La ville a été surnommée "Chiberia" par la population. Depuis le début de la semaine, Chicago a bien pris des allures de Sibérie. Frigorifiée, comme une grande partie du nord, du centre et de l'est des Etats-Unis, frappés par une intense vague de froid.

A l'heure où le redoux s'amorce, des habitants de la ville racontent à francetv info comment ils ont passé ces deux derniers jours, où la température ressentie a frôlé les -50 °C (et jusqu'à près de -30 °C en températures réelles)

Lundi 6 et mardi 7 janvier 2014, les autorités ont occupé les écrans de télévision pour marteler le même message : "Restez chez vous." Vanessa, 30 ans, compare la situation au film apocalyptique Le jour d'après : "Ça a été le black-out total", raconte-t-elle à francetv info. Personne ne pouvait aller dehors, les écoles étaient fermées, les bureaux étaient fermés. Ce qui est extraordinaire aux Etats-Unis où tout est normalement ouvert 24 heures sur 24."

Cloud Grey

300 km/h de vent : tempête dévastatrice en Italie et Croatie



Des vents à 300 km/h ont balayé la Croatie et l'Italie ce jeudi matin.


La Croatie, l'Italie, la Sardaigne et la Sicicle sont en alerte rouge ce jeudi pour des avis de tempête. Des vents à 160 km/h ont été relevés hier matin en Toscane (Italie), et 200 km/h en Croatie (vent de Bora). Certaines mesures encore non validées indiquent même des rafales supérieures à 300 km/h ! Les Baléares sont également placées en alerte pour un risque de surcote et les précipitations sont intenses sur presque tous les pays qui longent la mer Méditerannée.

Cette situation météo très agitée, causée par la présence d'une vaste dépression, engendrera de fortes intempéries jusqu'à vendredi soir au moins.

Cloud Precipitation

Inondations en Argentine, en Tanzanie et au Pakistan

Inondations en Argentine, un mort et des milliers d'évacués

De fortes pluies, inhabituelles pour la région, ont entraîné mercredi des inondations dans cinq provinces du centre-ouest de l'Argentine, faisant un mort et un disparu et provoquant l'évacuation de milliers de personnes.



Les précipitations, qui durent depuis plusieurs jours, ont touché les provinces de Cordoba, San Luis, Santiago del Estero, Catamarca et Santa Fe, affectant en partie la région réputée pour l'élevage dans ce pays qui est l'un des principaux exportateurs de produits agroalimentaires au monde.

Un homme de 78 ans est mort écrasé par le toit de sa maison à Santiago del Estero (nord), province où un millier de personnes ont été évacuées, a indiqué le bureau local de la défense civile. Un homme de 46 ans était lui porté disparu après avoir été emporté par les eaux dans un canal qu'il essayait de traverser à cheval, dans la province de Cordoba (centre), l'une des plus touchées.

Le gouvernement de la province y a décrété l'état d'urgence et 2.000 personnes ont été évacuées. Dans la province de Sante Fe, 1.150 personnes ont dû quitter leur logement. Les précipitations y ont atteint en une semaine la moitié de la quantité habituelle sur un an, selon les autorités qui ont décrété l'état d'urgence et ordonné la fermeture des écoles ainsi que la suspension des transports publics.

Snowflake

Chine : de gros dégâts causés par la neige au Tibet

Image
Une neige abondante a perturbé le trafic et tué du bétail dans la région autonome du Tibet (sud-ouest), a annoncé mardi Wei Dong, responsable du gouvernement du district.

Le district de Burang, au Tibet, a été frappé par des tempêtes de neige depuis dimanche, et a enregistré 62 centimètres de neige tombés jusqu'à mardi, a déclaré le responsable.

Les télécommunications et l'approvisionnement en eau et en électricité ne sont pas encore touchés.

Cloud Precipitation

Inondations à Madagascar : 19 morts, plus de 40 000 déplacés

Image
La situation continue de s'aggraver d'heure en heure à Madagascar, suite aux récentes inondations qui ont affecté surtout la partie du Centre-Est du pays.

Les autorités locales ont annoncé la mort de 19 personnes, 60 000 personnes ont été affectées par ces intempéries, et 40 000 ont été déplacées.

Au moins 517 maisons ont été détruites et environ 1700 ont été endommagées.
Ces inondations ont également détruit plus de 6000 hectares de rizières.

Trois régions sont les plus touchées, dont celle d'Analamanga particulièrement touchée.

La capitale Antananarivo avait été placée en alerte rouge suite à 3 jours de pluies diluviennes ayant provoqué le débordement des rivières.