Changements Terrestres
Carte

Bizarro Earth

La Chine se prépare à l'approche d'un typhon, le plus violent depuis 1949


Le très puissant typhon Chan-hom se dirigeait samedi en direction de la Chine. Il a déjà fait cinq morts aux Philippines cette semaine, plus de 20 blessés au Japon et quatre à Taïwan. À l'approche des terres, le phénomène gagnait encore en intensité.

Les télévisions chinoises ont déjà diffusé des images impressionnantes : des vagues de plus de 10 mètres de haut, des vents violents, des averses. Près de 30 000 bateaux ont dû rentrer s'abriter au port et la circulation sur de nombreux ponts a dû être stoppée. Les autorités chinoises ont par ailleurs décidé d'évacuer plus de 800 000 personnes dans le sud-est du pays, au sud de Shanghai. Des centaines de vols ont également été annulés à cause des vents violents, allant jusqu'à 200 km/h.

Selon le service météorologique national, ce typhon pourrait bien être le plus violent depuis 1949.

Bizarro Earth

Des centaines de personnes évacuées au Mexique après l'éruption d'un volcan

Image
Plusieurs centaines de personnes ont été évacuées et un aéroport fermé, samedi 12 juillet, après l'éruption du volcan Colima, situé à 450 km à l'ouest de Mexico. Les opérations se sont accélérées alors que son activité gagnait en intensité.

Selon des experts, il pourrait connaître cette année sa plus violente explosion depuis un siècle : « [Les] conditions sont similaires à celles de 1913. » Le ministère de l'intérieur se montre, lui, moins alarmiste, estimant que Colima pourrait tout aussi bien perdre peu à peu de la vigueur au cours des prochaines semaines

Périmètre de sécurité élargi

Un panache de vapeur et de cendres s'élevait du volcan en milieu de journée et de la cendre recouvrait l'un de ses flancs. Des coulées de lave se produisaient par ailleurs sur plusieurs versants. « Il s'agit de l'activité la plus forte depuis 2005 », a estimé à la radio le coordinateur national de la protection civile, Luis Felipe Puente. Le périmètre de sécurité autour du cratère a été élargi à 12 kilomètres. La circulation automobile a été limitée dans tout le secteur.

Bizarro Earth

Tornade près de Venise : 2 morts, de nombreux blessés et de gros dégâts


La région de la Vénétie inférieure en Italie a été frappée cet après-midi par une violente tornade qui s'est formée au sud-Ouest de Venise, entre Dolo et Mira.

La tornade a causé plusieurs morts.

Les sources officielles parlent de 2 morts (bilan non encore définitif), plusieurs disparus et des dizaines de blessés (plus de 50) dont certains blessés grièvement.

La tornade a été classée en F2 sur l'échelle de Fujita, avec des vents dépassant les 180 kmh.

Snowflake Cold

Russie : il neige en été


Tandis que l'Europe occidentale souffre d'une vague de chaleur massive, les habitants de la ville du nord russe Vorkouta ont été étonnés en voyant de la neige tomber un 5 juillet.

La ville minière est placée près du cercle polaire arctique, mais la neige est néanmoins inhabituelle à cette saison à Vorkouta. La température diurne moyenne au mois de juillet est de 14,4°C.

Les collectivités locales ont allumé les chaudières pour que les ménages puissent survivre à cet «hiver vert» comme il est actuellement nommé.

Bizarro Earth

Des nouvelles de la faille géologique californienne

Image
© Flickr/ Brian Hawkins
La fissure de la croûte terrestre aux alentours de la ville américaine de Los Angeles s'avère plus profonde qu'on ne le pensait, et pourrait provoquer un séisme très puissant.

Cette conclusion a été faite par le géologue de l'Université de Californie à Santa Barbara, Jim Boles, et diffusée par la station radio KPCC.

Lors de sa recherche, le scientifique a constaté une fuite importante d'hélium de la faille Newport-Inglewood, longue de 45 km et passant par le territoire du grand Los Angeles. "Cela indique que la faille est plus profonde qu'on le pensait jusqu'à présent", souligne Boles.

Bizarro Earth

Les restes d'un monstre marin retrouvés sur une plage russe

Image
Deux fois plus grand qu'un homme, la queue recouverte de poils et un bec d'oiseau... c'est le spectacle offert par la dépouille peu ragoutante d'un animal apparemment non répertorié échoué sur une plage.

Trouvé près de l'aéroport à Shakhtersk, sur l'île de Sakhaline, l'animal (ou ce qu'il en reste) n'a jamais été vu dans la région. Selon le Siberian Times, sa carcasse découverte dans un état de décomposition avancé a ému tous les médias pour se transformer en buzz sur les réseaux sociaux russes. Pour certains internautes, il pourrait s'agir des restes d'un dauphin du Gange, mais la présence de fourrure sur son corps entretient le mystère. Nikolay Kim, chef adjoint du département de prévision de l'Institut de recherche de Sakhaline a déclaré: "A en juger par l'apparence de la tête, c'est clairement un grand dauphin. Sans doute une espèce rare. L'animal a très probablement été porté par le courant chaud. "

Cloud Precipitation

Des dizaines de morts et de sinistrés en raison d'inondations en Inde

Image

Les carcasses de plus de 5 000 animaux ont également été retrouvées, dont celles de quatre lions asiatiques, une espèce en danger. STRDEL / AFP
Après la canicule, les inondations. Après les plus de 2 200 morts causés par la vague de chaleur, fin mai, l'Inde doit désormais faire face aux pluies torrentielles dans l'Etat du Gujarat, dans l'ouest du pays, qui ont déjà fait 55 morts.

Des secouristes tentaient ainsi de sauver, samedi 27 juin, des personnes bloquées par des inondations causées par la mousson. Des milliers de personnes ont cherché refuge dans des zones moins affectées par les inondations qui ont surtout touché depuis mercredi la région de Saurashtra.

Amélioration de la météo

« Le bilan a atteint 55 morts depuis le 24 juin », a déclaré un responsable du centre de contrôle des inondations. Le ministre de la défense, Sitanshu Kar, a affirmé sur son compte Twitter que l'aviation indienne avait effectué 23 sorties et que les hélicoptères avaient « largué 5,87 t de paquets alimentaires » aux populations sinistrées.

Snowflake

La Nouvelle Zélande frappée par des records de froids

Image
Comme indiqué dans un précédent article (voir ici), la Nouvelle-Zélande a vu les températures plonger un peu plus ce week-end surtout dans sa partie Sud, ainsi que de fortes pluies qui ont provoqué des inondations et glissements de terrain sur l'Ouest.

Durant ces dernières 24h, les services météorologiques du pays ont relevé les températures minimales suivantes :
-20 °C à Pukaki, pas loin du record national relevé à Ranfurly en 1903 avec -25.6°C.
-5°C à Dunedin, Blenheim et Taumarunui.
-2°C à Hamilton.
+2.7°C à Auckland.

Taumarunui était la ville la plus froide de l'île du nord avec -5 degrés, suivi par Taupo avec -3 et -2°C à Hamilton.

Des chutes de neige se sont produites jusqu'à basse altitude sur l'île du Sud, rendant la circulation impossible sur les routes de montagne.
Les chutes de neige les plus intenses ont eu lieu sur la région d'Otago, où la neige a blanchi les collines , on a relevé par endroits plus de 5,4 cm de neige fraîche.

Blue Planet

7 % de la biodiversité terrestre déjà disparue

Image
© Inconnu
Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs français vient de prouver que 7% de la biodiversité terrestre a déjà disparu. Ces chercheurs de l'Institut de systématique, évolution et biodiversité, du Centre des sciences de la conservation et de l'université d'Hawaï ont publié leurs travaux dans les Proceedings of the National Academy of Science (PNAS).

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs se sont intéressés aux mollusques terrestres (escargots et limaces). Pour 200 espèces tirées au sort, les chercheurs ont demandé à 35 experts d'évaluer si elles étaient éteintes, encore vivantes ou s'ils ne pouvaient pas se prononcer. En parallèle, toutes les informations existantes depuis deux siècles sur ces 200 espèces ont été rassemblées. "Les résultats des deux approches sont remarquablement concordants. Extrapolés aux autres compartiments de la biodiversité, ces résultats permettent donc d'estimer que nous aurions déjà perdu, non pas 1,3% mais 7% de la biodiversité terrestre de la planète", expliquent les chercheurs dans un communiqué.

Solar Flares

Une vague de chaleur des Etats-Unis au Pakistan

Canicule aux Etats-Unis : près de 50°C aux Texas et en Arizona

Une canicule frappe l'ouest des États-Unis, la Californie, l'Arizona et le Nevada étant les États les plus touchés par cette vague de chaleur avec des températures qui dépassent les 45°C en ce début de semaine.

Cette canicule est liée à la remontée d'un air très chaud du Mexique. Air très chaud qui, dans un flux de sud et en passant au-dessus des Montagnes Rocheuses, se réchauffe encore davantage, un peu à la manière du foëhn sur les Pyrénées.

Vers des records de chaleur pour une fin juin ?

A Las Vegas, Phoenix, Tucson et El Paso, les températures approcheront les records de chaleur pour un mois de juin. On se situera entre 10 et 15°C au-dessus des moyennes de saison.