Changements Terrestres
Carte


Bizarro Earth

Inondations en Malaisie, les pires en trente ans

inondations Malaisie
© AFP/Mohd Rasfan
La Malaisie, deuxième producteur mondial d'huile de palme, n'avait pas connu d'inondations aussi graves depuis une trentaine d'années.


Commentaire : Notons également que cette catastrophe a laissé au moins 21 morts et 8 disparus, selon les informations les plus récentes.

En même temps, plusieurs pays du continent asiatique souffrent d'autres intempéries et inondations. Par exemple :
Snowflake Cold

Pour le directeur de l'IPGP : « Il n'y a plus aucun réchauffement »

Vincent Courtillot

Vincent Courtillot
Vincent Courtillot nous démontre les incohérences du GIEC et apporte les vraies courbes du changement climatique. Ici Extrait de l'excellente intervention de Vincent Courtillot en 2011 à l'Université de Strasbourg qui nous démontre une stabilisation voir une baisse des températures depuis l'an 2000. Il nous apporte également un éclaircissement sans précédent des études sur le climat.
Snowflake Cold

2015 : début du refroidissement climatique ?

town, cold, ice
© Barry Butter / La Chaîne Météo

Alors que le réchauffement climatique marque une pause depuis les années 2000, dont les causes ne sont pas encore élucidées, certains climatologues envisagent même l'amorce d'une baisse entre 2015 et 2020. La planète risquerait-elle de renouer avec les rigueurs climatiques du 18ème siècle ? Décryptage avec notre météorologue Régis Crépet.


Non, le réchauffement climatique n'est pas aussi évident que cela pour une partie des scientifiques. Il a même marqué une pause depuis une quinzaine d'années. Dans ces conditions, le redémarrage à la hausse du réchauffement n'est pas plus probable que la poursuite quelques années encore d'un état stationnaire, voire même comme certains climatologues (1) l'envisagent de l'amorce d'une baisse à l'horizon 2020 - 2030. Il en va de la climatologie comme de la « pause fiscale » ou de « l'inversion de la courbe du chômage » : on peut interpréter les chiffres de différentes manières et en tirer diverses conclusions.

Le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), ne doute pas que le réchauffement climatique contemporain est directement lié aux activités humaines et aux émissions de gaz à effet de serre (les GES). C'est un raisonnement qui peut s'entendre mais qui ne se vérifie pas systématiquement à travers les chiffres. Dans ses différents rapports rendus publics, le GIEC se base principalement sur la corrélation des courbes d'augmentation du taux de gaz carbonique dans l'atmosphère depuis le début du XXème siècle et la hausse simultanée des températures planétaires pour se persuader du lien de cause à effet.

Plus généralement il est admis dans la communauté scientifique que le réchauffement climatique « a été exacerbé par l'effet de serre d'origine anthropique », tout en reconnaissant que ce réchauffement ait pu avoir aussi une origine cyclique naturelle.

Le réchauffement climatique est en pause depuis 1998

Comment expliquer que le réchauffement climatique global est en « pause » depuis 1998 alors que les émissions de gaz à effet de serre poursuivent leur inexorable augmentation ? En effet, selon les dernières données du RSS satellite data il n'y avait plus, en ce mois de septembre 2014, de réchauffement climatique global depuis exactement 17 ans et 9 mois.
Snowflake

Le désert de l'Arizona sous la neige

Arizona, desert, snow
© Le Monde / Dailymotion
L'Arizona a commencé l'année de manière peu habituelle en se réveillant, jeudi 1er janvier, les pieds dans la neige. La petite ville d'Oracle a vu tomber 12 centimètres de neige, qui pourraient rester quelques jours grâce à une masse d'air froid venue de l'Arctique et qui s'est placée sur la région de Tucson.
Ice Cube

La couche de glace de plus en plus importante sur la planète

polar bear
Une fois encore les données sur le climat, après celles sur la quasi-stagnation des températures depuis le début du siècle, entretiennent la confusion tant elles semblent en contradiction avec les prédictions catastrophistes notamment du Giec. Ainsi, la couche de glace en arctique et en antarctique est-elle la plus importante depuis plus de 25 ans comme le montrent les données collectées par sunshinehours.

Ce que les statistiques indiquent, c'est que la surface de glace a continué à s'étendre en antarctique (elle et est même plus épaisse qu'estimé auparavant) et est restée stable en arctique. « Même si la glace est moins importante [en arctique] en comparaison des 20 000 cu km qui étaient présents en octobre au début des années 1980, il n'y a aucune preuve qui indique un effondrement imminent », écrit la BBC.

Le site Reporting climate science est un peu plus direct que la BBC et explique « que pour la seconde année consécutive, l'été arctique a été relativement froid et cela a conduit à ce que la fonte des glaces a été moins importante que lors des années précédentes. Cela s'est traduit pas le fait que de la glace plus épaisse et plus ancienne a survécu en automne et en hiver à la fois en 2013 et en 2014 ». Des conclusions qui sont issues des données récupérées par le satellite CryoSat2 de l'Agence spatiale européenne.

L'Agence spatiale européenne indique dans un communiqué, toujours à partir des données de CryoSat2, « qu'en dépit d'un déclin - bien documenté - de 40% de la glace en arctique durant l'été depuis la fin des années 1970... la banquise arctique est peut être plus résistante que cela a été considéré précédemment ».

Commentaire: Un tournant dans l'information mainstream ? Il faudra bien que les médias grand public fassent face à la réalité un jour mais en attendant la population ne peut se préparer aux réels changements.

Propaganda

[Propagande réchauffiste] Réchauffement humain du climat : scientifiques, médias et population

Je vous propose aujourd'hui une petite synthèse éloquente sur le réchauffement climatique.

Ce que pensent les scientifiques

Des études intéressantes ont été réalisées sur la vision du réchauffement climatique d'origine humaine par les climatologues spécialisés :

97 % des climatologues spécialisés ne doutent donc pas du réchauffement...

L'étude source Duran 2009 est téléchargeable ici.

Elle se complète avec celle-ci Anderegg 2010, dont le compte rendu est disponible plus bas.

Ce que rapportent les médias

Maxwell Boykoff a beaucoup travaillé sur la diffusion par les médias des études sur le réchauffement climatique, en particulier aux États-Unis et en Angleterre.

Ses conclusions sont sans appel :

Commentaire: À lire également :

Snowflake

Une vague de froid extrême tue 130 personnes en Inde




Une vague de froid survenue au nord et à l'est de l'Inde a fait au moins 130 morts depuis mi-décembre. Un épais brouillard perturbe en outre le trafic aérien et ferroviaire, rapportent lundi les médias locaux. A l'aéroport de Delhi, plusieurs vols ont été annulés et une centaine retardés.


La semaine dernière, près de 30 personnes avaient déjà trouvé la mort dans l'Uttar Pradesh, un Etat du nord de l'Inde, à cause des températures basses, proches de zéro degré.

De nombreux habitants ont un mode de vie inadapté à ces conditions météorologiques, dormant en plein air, étant habillés légèrement,... Les maisons ne sont souvent ni chauffées ni isolées.

D'après les services météorologiques, le froid devrait se maintenir ces prochaines semaines dans les régions du nord de l'Inde.
Bizarro Earth

Nouvelles inondations : cette fois en Uruguay à Montevideo

flood, Montevideo
Des pluies torrentielles à caractère orageux sr sont abattues sur Montevidei la capitale de l'Uruguay. Il est tombé en une demi heure 60 mm de pluie ce qui représente la plus forte intensité pluviomètrique enregistrée depuis 50 ans.

De nombreuses artères de la ville ont été noyées, des arbres déracinés. Des dizaines d'habitations et de commerces ont été sinistrés.Des lignes électriques ont détruites provoquant des coupures de courant. Des dizaines de personnes ont été évacuées.

Source : Reuters
Better Earth

« Il n'y a pas de fonte des pôles », selon un expert sur les changements climatiques

bear, ice, earth

Le réchauffement de l'Arctique est un mythe : les images satellites montrent que la calotte glaciaire d'été est plus épaisse et couvre 1,7 million de kilomètres carrés de plus qu'il y a 2 ans !

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2738653/Stunning-satellite-images-summer-ice-cap-thicker-covers-1-7million-square-kilometres-MORE-2-years-ago-despite-Al-Gore-s-prediction-ICE-FREE-now.html

Réchauffement de la planète ? Daily Mail : "Un souffle arctique va apporter des records de baisse des températures pour le milieu de l'été"
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/07/rechauffement-de-la-planete-daily-mail.html

Daily Mail : "Fuite d'un rapport des Nations Unies qui révèle que la température de la planète n'a pas augmentée au cours des 15 dernières années"
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/09/daily-mail-fuite-dun-rapport-des.html

Daily Mail (7 septembre 2013) : "Et maintenant c'est le refroidissement climatique global !
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/09/daily-mail-7-septembre-2013-et.html

Le réchauffement global s'est arrêté il y a 16 ans, indique le rapport du bureau du MET publié tranquillement... Et voici le diagramme pour le prouver
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2012/10/le-rechauffement-global-sest-arrete-il.html
Ice Cube

Le froid est malheureusement bien toujours là : Blizzard et tempête ce week-end en Europe

Europe
© METEOALARM.EU
Ainsi, hier, d'abondantes chutes de neige se sont produites sur le Royaume-Uni et le Benelux. Elles ont progressé rapidement vers l'Allemagne et la Suisse. Ce dimanche, la dépression plonge en Méditerranée. En passant au-dessus d'une mer encore très douce pour l'époque de l'année, son arrivée provoque une tempête des Baléares aux Balkans.

Rafales à plus de 120 km/h, tempête de neige jusqu'en plaine

Au passage de cette tempête, des cumuls de neige très importants se produisent entre l'est de la France et les Pyrénées, les pays d'Europe centrale et les Balkans. Par endroit, les hauteurs de neige atteignent les 20cm en plaine (Bavière, région de Vienne). En montagne, des hauteurs de neige de 50 cm à 1 mètre sont mesurées ponctuellement. En raison du vent violent en montagne (jusqu'à 150 km/h près des plus hauts sommets) , des congères de près de 2 mètres se forment. En bord de mer et aux caps exposés, le vent atteindra les 130 à 140 km/h sur les côtes dalmates et adriatiques. Mistral, tramontane mais aussi la Bora souffleront violemment dans leurs domaines.
Top