Changements Terrestres
Carte

Bizarro Earth

Un énorme réservoir de magma découvert sous le super volcan de Yellowstone




On voit sur ce modèle réalisé par l'Université de l'Utah la chambre magmatique du volcan, colorée en orange; en rouge, le réservoir de magma récemment découvert, et en jaune, le panache mantellique, c'est-à-dire des roches qui remontent du manteau terrestre.



C'est l'équivalent géologique de mettre au jour «la plomberie» du super-volcan de Yellowstone, au nord-ouest des Etats-Unis. Des scientifiques ont, en effet, découvert sous la chambre magmatique de cette caldéra (c'est-à-dire une vaste dépression de forme elliptique) géante de 70 km sur 30 km, un gigantesque réservoir de magma.

Selon les vulcanologues, qui publient leur recherche dans le journal scientifique américain Science, cette découverte permet de mieux évaluer les risques sismiques et volcaniques, alors que la dernière éruption du Yellowstone, cataclysmique, remonte à 640.000 ans.

De quoi remplir 11 fois le Grand Canyon

Le réservoir, dont l'existence était soupçonnée, se situe à 45 km de profondeur. Il mesure 19 km de haut sur 64 km de long et 40 km de large. Il se trouve sous la chambre magmatique qui elle fait 10.400 km cubes. Les roches en partie fondues qu'il contient rempliraient 11,2 fois le Grand Canyon du Colorado.

Info

Népal : une violente réplique secoue le pays

Une réplique de magnitude 6,7 s'est produite ce dimanche. Le tremblement de terre de samedi a fait plus de 2000 morts.

La terre a encore tremblé ce dimanche au Népal. Une réplique du séisme de samedi s'est produite ce dimanche. Elle a atteint une magnitude de 6,7, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS).

Cette dernière secousse a frappé une zone située au nord-ouest de Katmandou, non loin de la frontière chinoise. Elle a été ressentie jusqu'au mont Everest, selon des alpinistes sur place.

Bizarro Earth

Plus d'un millier de morts dans un séisme dévastateur au Népal

  • Un séisme de magnitude 7,8 a frappé le Népal samedi matin et a été ressenti jusque dans le nord de l'Inde et le Bangladesh.
  • Plus de 1 100 personnes ont été tuées et les dégâts sont très importants, dans un pays où les normes architecturales sont quasi inexistantes.
  • Le séisme a aussi provoqué des avalanches massives sur les pentes de l'Everest, causant la mort d'au moins 18 personnes

Bizarro Earth

Un puissant tremblement de terre secoue la Nouvelle-Zélande

Un puissant séisme de magnitude 5,9 a secoué vendredi la Nouvelle-Zélande, selon les sismologues, sans faire apparemment de dégâts importants.

La secousse s'est produite à 15H36 (03H36 GMT). Son épicentre a été localisé à environ 65 km au nord de Kaikoura, sur l'île du Sud, à une profondeur de 55 km, a précisé l'Institut américain de géophysique (USGS).

GeoNet, le service de surveillance sismique néozélandais, a mesuré la magnitude à 6,3.

Si le tremblement de terre a été ressenti dans tout le pays, des dégâts sont peu probables à cause de la profondeur de l'épicentre, souligne GeoNet.

Bizarro Earth

Endormi depuis 43 ans, le volcan Calbuco s'éveille au Chili


Le gouvernement chilien a décrété l'alerte rouge mercredi 22 avril après l'éruption du volcan Calbuco dans le sud du pays. Plusieurs heures après la première éruption, un « deuxième épisode éruptif a été détecté » par le Service national de géologie et des mines jeudi matin.

L'alerte concerne les villes de Puerto Montt et Puerto Varas, situées dans la région de Los Lagos, à environ 1 300 kilomètres au sud de Santiago, la capitale. Les autorités ont par ailleurs décidé l'état d'« exception pour catastrophe » dans les localités proches du volcan, et l'armée prendra donc temporairement le contrôle de ces zones.

L'évacuation a démarré dans la zone d'Ensenada, où vivent plus de 1 500 personnes. Elle a concerné au départ près de 270 familles, selon les autorités, mais pourrait s'étendre dans les prochaines heures aux villes voisines, ce qui entraînerait le déplacement de milliers d'habitants. Les classes ont été suspendues dans la région, de même que les vols au départ et à l'arrivée de cette zone.

Cloud Lightning

Tornade F2 dans le Sud du Brésil : 2 morts et plus de 1000 blessés


Ce lundi, le sud du Brésil a subi une violente vague de mauvais temps, accompagnés de puissants orages.

La zone la plus touchée a été celle située entre Florianopolis et Chapeco, et en particulier la ville de Xanxeré qui a été dévastée par une tornade de catégorie 2 sur l'échelle de Fujita.

Plus de 3000 maisons ont été endommagées, dont 500 complètements détruites alors que les vents atteignaient les 300 km/h au passage de la tornade.

On déplore 2 morts et plus de 1000 blessés.


Snowflake Cold

Retour du froid et de la neige à Moscou

Image
Le froid et la neige ont refait leur apparition sur le Centre et l'Ouest de la Russie.

Après les températures plutôt printanières de ces derniers jours, une vague de froid est descendue de la mer de Barents et a fait descendre le mercure en dessous des 0°C sur la plupart des régions de la Russie centrale et Orientale, ainsi que sur le Nord le long de la région de Volga.

On a par endroits relevé des hauteurs de neige de 4 cm à Mordovie, 7 cm au Sud de Moscou, et 5 cm dans la région de Lipetsk.
Ces chutes de neige ont provoqué des perturbations au niveau routier.

Cloud Precipitation

Australie : violente et mortelle tempête dans la région de Sydney

Trois personnes ont été tuées ces dernières heures en Australie en raison d'une tempête hivernale particulièrement violente dans la région de Sydney.

© La chaîne météo
L'automne est arrivé dans l'hémisphère sud et les premières tempêtes de la saison hivernale touchent déjà le sud de l'Australie et la Nouvelle-Zélande. La dernière en date a touché la Nouvelle Galles du Sud et notamment la ville de Sydney et ses alentours.

Ce sont des conditions quasi « cycloniques » qui se sont abattues sur la région selon les autorités australiennes. Effectivement, les vents en rafale ont été supérieurs à 130 km/h alors que des pluies très importantes (243 mm à Maitland) se sont abattues provoquant des inondations.

Bizarro Earth

Russie : l'incroyable tsunami de boue balayant tout sur son passage


Un tsunami de terre mêlée de neige s'avance inexorablement. Arbres, poteaux électriques sont balayés comme des fétus de pailles.

L'incroyable scène se déroule à Zarechny, une ville russe située à 800 km au sud-est de Moscou. Le paysage, que l'on découvre dans cette vidéo, semble décidé à prendre la poudre d'escampette.

Balayés comme des fétus de pailles

Des millions de mètres cube de terre et de boue mêlée de neige tirent leur révérence de la colline à laquelle ils étaient attachés. Le tsunami de bouillasse s'avance inexorablement. Arbres, poteaux électriques sont balayés comme des fétus de pailles.

Bizarro Earth

Le « fléau » des dolines de la mer Morte

Image

Un cratère, ou «  doline  », apparu près du kibboutz d’Ein Gedi, en octobre 2014. ABIR SULTAN / EPA
Les hauteurs du kibboutz d'Ein Gedi offrent une vue inoubliable sur la mer Morte, étendue d'eau bleu cobalt ourlée de concrétions de sel et bordée d'escarpements rocheux. Mais Yehuda Roth est accoutumé à ce paysage qu'il a le loisir de contempler depuis plus de quarante ans. C'est un autre aspect du panorama qui retient l'attention de l'ingénieur hydraulique, habitant historique du kibboutz. « Regardez, dit-il en désignant un large périmètre s'étendant au pied des falaises. Avant, ici, c'était couvert de palmeraies, tout était vert. Aujourd'hui, la moitié de nos plantations de dattiers sont "kaputt". » Sur une parcelle se dresse tristement une rangée d'arbres laissés à l'abandon, carbonisés par le soleil.

A Ein Gedi, la phœniciculture - la culture des dattes - est directement menacée par les « dolines », ces trous qui s'ouvrent dans le sol à mesure que la mer Morte se retire. Le bassin aquatique le plus bas du globe s'assèche inexorablement, et la multiplication des cratères en est l'un des symptômes les plus alarmants. En reculant, l'eau laisse derrière elle un terrain truffé de poches de sel. Au contact de l'eau douce, celles-ci peuvent s'effondrer brusquement, avalant tout ce qui se trouve à la surface. En janvier, une portion de la route 90, le grand axe longeant la mer Morte côté israélien, s'est affaissée à cause d'une doline. La voie est maintenant fermée à la circulation en contrebas d'Ein Gedi, obligeant les automobilistes à un contournement fastidieux à travers les champs du kibboutz.