Changements Terrestres
Carte

Bizarro Earth

Réchauffement climatique : la « preuve » s'évapore

Le réchauffement climatique ferait une « pause ». Les « preuves » brandies par les « réchauffistes » semblent également en « pause ».

Par Michael Fumento [*], depuis les États-Unis.

La saison 2013 des ouragans se termine comme l'une des cinq années les plus calmes depuis 1960. Mais n'attendez pas que ceux qui ont clamé que les ouragans de l'année dernière étaient « la preuve » du besoin d'agir contre le réchauffement climatique fassent des excuses ; les « réchauffistes » ne fonctionnent pas de cette façon.

Les déclarations des réchauffistes sur une augmentation de l'activité des ouragans datent de 2005 et de l'ouragan Katrina. La couverture du livre de 2009 d'Al Gore, « Notre Choix : Un Plan pour Résoudre la Crise Climatique », représente même une image satellite du globe avec quatre ouragans majeurs en surimpression [dont certains tournent à l'envers, NDLR].

Pourtant la preuve du contraire était présente, depuis toujours. En 2005, avec d'autres, nous avons passé en revue toutes les données des ouragans, qui existent depuis plus d'un siècle, et n'avons trouvé aucune sorte d'augmentation. Oui, dans le passé nous avons parfois eu de mauvaises tempêtes, mais pas plus souvent que maintenant. Les avocats du réchauffement ont simplement ignoré cette évidence et ont ainsi pu répéter leurs fausses déclarations après l'Ouragan Sandy de l'année dernière.

Snowflake Cold

Le réchauffement climatique responsable de notre hiver glacial !

Le réchauffement climatique serait responsable de l'hiver particulièrement froid que nous avons connu cette année, alors que les modèles nous prédisaient des hivers plus chauds.

Le réchauffement climatique dû à l'action de l'Homme est responsable de la vague de froid sibérienne qui a sévi et sévit encore un peu sous nos latitudes. C'est en tout cas ce que certains de nos éminents spécialistes en climatologie ont annoncé récemment.

Selon la météo, ce mois de mars 2013 a été le plus froid depuis le début des années soixante-dix. À cette époque, j'étais adolescent et je me souviens parfaitement du temps qu'il faisait en hiver. Il neigeait et il faisait froid. Normal, me direz-vous, c'est ce qu'on appelle l'hiver et en hiver, en général, il neige et il fait froid.

Aujourd'hui, ce n'est plus normal !

Pour les ténors de l'apocalypse climatique, des chutes de neige en mars et un thermomètre en berne en avril et mai sont les signes évidents du réchauffement climatique anthropique du globe. Étrange comme les choses changent ! À l'époque, les hivers étaient tellement rudes que certains doctrinaires d'une autre apocalypse annonçaient l'arrivée imminente d'une nouvelle ère glaciaire ! En 1975, Newsweek titrait : « Un Monde qui se refroidit » et Time annonçait en 1977 : « Comment survivre au nouvel âge glaciaire ».

Une vingtaine d'années plus tôt, ces mêmes journaux clamaient l'avènement d'un réchauffement climatique. Certains des textes sont d'une exquise modernité prophétique : « La fonte partielle des banquises va résulter dans une augmentation massive du niveau des mers et forcera des millions de gens à partir » (Saturday Evening Post, 1950). Réchauffement, refroidissement, réchauffement, refroidissement, visiblement le climat est sujet à une certaine cyclicité et se moque pas mal des activités humaines.

Cloud Precipitation

Inondations au Brésil et au Mexique

Importantes inondations dans l'Etat Brésilien d'Amazonas

L'Etat Brésilien d'Amazonas situé dans le Nord-Ouest du pays est confronté à d'importantes inondations liées à la concomitance des crues des rivières Purus et Acre. Pas moins de 20 000 personnes ont été affectées dans la région de la confluence de ces deux cours d'eau.


Telescope

Spectaculaires aurores boréales en France




Les habitants du nord de la France ont pu assister à un fascinant spectacle dans le ciel au cours de la soirée de mardi et de la nuit de mardi à ce mercredi avec la présence d'aurores boréales. Un phénomène assez exceptionnel à nos latitudes.


Vous avez été nombreux à nous faire parvenir des photos de ciel très colorées prises durant la nuit de mardi à mercredi. Vous avez alors été témoins d'un phénomène fascinant : les aurores boréales. Habituellement observées à des latitudes beaucoup plus nord, vers le pôle, la Scandinavie, l'Islande ou encore le Québec, elles ont été cette fois-ci visibles jusque sur le nord de la France. Cela a été le cas en Alsace, Lorraine, dans le Nord-Pas-de-Calais et jusqu'en Vendée.

Cow Skull

Près de 2.000 lions de mer affamés échoués en Californie

Image
Près de 2.000 lions de mer affamés, dont de nombreux petits, se sont échoués depuis le début de l'année sur les plages californiennes, déclenchant des opérations de grande envergure pour venir à leur rescousse.

"Nous assistons à une augmentation anormale des bébés lions de mer échoués sur les plages de Californie", a indiqué mardi sur son site internet la National oceanic and atmospherique administration (NOAA), précisant qu'en janvier et février les lions de mer échoués en Californie étaient "presque 20 fois plus nombreux que d'ordinaire".

Des responsables du NOAA ont précisé lors d'une conférence téléphonique qu'ils avaient comptabilisé au 15 mars "plus de 1.800 lions de mer" échoués sur les plages californiennes et le NOAA en a recueilli "750 dans (ses) installations", afin de les nourrir avant de les relâcher dans l'océan.

Magnify

Réchauffement climatique ? Erreur, il faut dire « Refroidissement climatique » !

© Unknown
C'est assez curieux pour ne pas dire surprenant qu'un rapport de la NASA datant de mars 2012 puisse avoir été complètement ignoré des tenants du réchauffement climatique, mais c'est bien sûr ! Ce rapport vient contredire frontalement les allégations du GIEC à propos des effets potentiellement dévastateurs de l'augmentation du CO2 dû à l'activité humaine dans l'atmosphère. C'est tout le contraire que la NASA a incidemment découvert à la suite d'une importante éruption solaire qui eut lieu en mars 2012. Grâce aux effets combinés du CO2 et des oxydes d'azote qui se trouvent dans la thermosphère, la couche supérieure de l'atmosphère située entre 95 et 600 km d'altitude, l'énergie solaire est plus efficacement repoussée dans l'espace. La NASA compte pourtant dans son staff le Docteur James Hansen, un fervent défenseur de la théorie du réchauffement climatique dont les idées ont inspiré la mascarade filmographique d'Al Gore que tout le monde a gobé sans moufter.

Bref, pour dire les choses plus clairement, la thermosphère joue le rôle de miroir pour les effluves constantes de chaleur provenant du soleil, miroir d'autant plus efficient que l'atmosphère s'enrichit en CO2. Juste un petit rappel, le soleil inonde littéralement la terre d'énergie, plus de dix mille fois ce que l'homme produit en brûlant des combustibles fossiles ou de l'uranium créant ce que l'on appelle le réchauffement d'origine humaine, autant dire que les alarmistes prennent vraiment les gens pour des cons, surtout les politiciens, qui comme je me plais à le répéter dans mes billets n'y comprennent rien du tout et en particulier les écologistes prisonniers de leur idéologie sectaire, ce qui est pire encore.

Info

La marée du siècle ce 21 mars




Le
21 mars aura lieu une marée dite «du siècle», qui se reproduit en fait tous les 18 ans environ, sur le littoral français mais aussi au Canada ou en Australie. Il s'agit d'un phénomène spectaculaire lié à l'horlogerie céleste.

«La marée est une manifestation de la loi de la gravité appliquée au système formé par la Terre, le Soleil et la Lune, explique Nicolas Pouvreau, spécialiste des marées au SHOM, l'établissement national expert en hydro-océanographie. La réponse de la mer à la force génératrice de la marée prend la forme d'une onde générée de manière diffuse à travers les océans.»

Tout commence par une onde

Cette onde se propage à une vitesse dépendant de la profondeur, se réfléchit sur les talus continentaux, générant des interférences qui renforcent ou atténuent l'ampleur de la marée.

En France, l'effet de la marée est accentué dans le golfe normand-breton pour deux raisons majeures: la présence de la presqu'île du Cotentin, sur laquelle rebondit la marée qui arrive de l'océan Atlantique, ajoutant ses effets à la marée incidente, ainsi que la faible profondeur des fonds marins (moins de 35 mètres).

Snowflake

Blizzard au Canada : proche des records historiques

Image
Le dernier blizzard à s'abattre sur les Maritimes aura laissé jusqu'à 45 cm de neige dans son sillage. Ce sont les régions du sud-est du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard qui ont été le plus durement touchées. Il est tombé au-delà de 430 cm de neige dans le Grand Moncton cet hiver alors que le record de tous les temps est de 500 cm, en 1970-71.

Le nord du Nouveau-Brunswick et la Péninsule acadienne ont été épargnés par ce système dépressionnaire. Le mauvais temps continue de s'abattre sur le centre des Maritimes lundi matin et atteint maintenant Terre-Neuve. On prévoit encore 10 cm de neige aujourd'hui dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. Les vents soufflent du nord à 45 km/h avec des rafales à 80. Les avis de blizzard sont levés, mais Environnement Canada prévoit encore de la poudrerie sur le sud-est du Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que dans le centre et l'est de la Nouvelle-Écosse. La région d'Halifax a reçu une vingtaine de centimètres de neige, tandis que c'est surtout de la pluie qui a affecté le sud de la province.

Cloud Lightning

Vanuatu : l'apocalypse après le passage de Pam


Le cyclone "Pam" a ravagé les Vanuatu vendredi. Ce cyclone, qui a balayé l'archipel en catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simspon (niveau maximal) a provoqué de très fortes pluies et des vents à près de 300 km/h.

Les Vanuatu dévastées

Ce cyclone, qui est l'un des pires de l'histoire du Pacifique sud, a frappé l'archipel de Vanuatu et a provoqué d'énormes destructions et fait des dizaines de victimes. Dimanche, les communications étaient totalement coupées dans la quasi-totalité de l'archipel. L'étendue des destructions est encore difficile à évaluer en raison de la rupture quasi générale des communications.

Bizarro Earth

Sibérie : découverte d'un nouveau cratère d'un kilomètre de large

La découverte d'un nouveau cratère en Sibérie relance les débats autour de la mystérieuse apparition de gigantesques trous découverts l'été dernier dans le sol sibérien.

« Nous venons d'apprendre qu'en Iakoutie (région de Sibérie), de nouvelles informations ont fait la lumière sur un cratère gigantesque d'un kilomètre de large », a déclaré à le géologue russe Vassili Bogoïavlenski, directeur adjoint pour les travaux scientifiques de l'Institut de recherche sur le pétrole et le gaz de l'Académie des sciences russe.

En juillet 2014, la découverte d'un cratère de 80 mètres de large dans la péninsule de Yamal, au nord-ouest de la Sibérie, avait suscité de nombreuses interrogations quant à son origine.