Changements Terrestres
Carte


Extinguisher

Chili - L'incendie de Valparaiso est enfin maîtrisé

Le spectaculaire incendie qui frappe depuis samedi le port historique de Valparaiso au Chili, faisant 15 morts et plus de 12.000 sinistrés, est désormais « contenu » mais quelques foyers persistent, selon la Confédération forestière nationale (Conaf).

Incendie Valparaiso, Chili, avril 2014
© AP
« L'incendie est contenu, il n'avance plus », a expliqué jeudi à l'AFP Sergio Mendoza, de la division incendie de la Conaf, en charge des opérations des pompiers. Cependant, « il y a encore quelques points chauds qui sous un vent chaud pourraient se réactiver », a-t-il ajouté.

Douze brigades, 16 hélicoptères et 11 avions participent toujours aux opérations qui pourraient encore se prolonger plusieurs jours, selon la Conaf qui a délimité le périmètre de l'incendie avec des barrières anti-feu.

Le ministre de l'Intérieur Rodrigo Peñailillo avait indiqué mercredi à la chaine de télévision 24 Horas que « plus de 1.000 hectares » avaient brûlé. Les chiffres confirmés concernant des sinistrés sont attendus dimanche.

Le feu a démarré pour des raisons encore non établies samedi après-midi dans une zone boisée située sur l'une des 44 collines de cette ville classée au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco et réputée pour ses rues escarpées et ses maisons bariolées. Au moins 2.900 maisons ont été détruites, principalement dans les faubourgs pauvres de la ville.

Valparaiso est visitée chaque année par des milliers de touristes chiliens et étrangers. Elle a été le premier et le plus important port marchand sur les routes maritimes qui reliaient les océans Atlantique et Pacifique par le détroit de Magellan.
Bizarro Earth

USA : des centaines de petits séismes frappent le centre de l'Idaho, déroutant totalement les géologues

Des centaines de petits et moyens séismes ont frappé le centre de l'Idaho depuis le mois dernier, déroutant totalement les géologues qui se demandent si ces tremblements de terre laissent présager une secousse beaucoup plus importante à venir ou plutôt le réveil d'une faille sismique que l'on croyait en sommeil .

L'essaim des séismes récents a commencé vers le 24 Mars et a atteint son apogée par un tremblement de magnitude 4,9 samedi.

Le tremblement de terre de samedi a été la plus fort enregistrée dans l'état depuis 2005 et a été suivi lundi par un séisme de magnitude de 4,4 qui a frappé à environ 15 kms au nord de la petite communauté de de Challis ,selon le US Geological Survey .

100 petits tremblements modérés ont suivit dans la seule journée de lundi , déroutant totalement les géologues , qui ont planifié d'installer des sismomètres spéciaux dans la région dès mardi pour suivre de plus près cette activité anormale.
Info

Violent séisme au large de la Papouasie-Nouvelle Guinée

Un violent séisme de magnitude 6,9 s'est produit samedi au large de l'île Bougainville de la Papouasie-Nouvelle Guinée, mais il n'y a pas d'alerte au tsunami, ont indiqué les sismologues.

Le tremblement de terre a eu lieu à 01H04 GMT, à 62 km de la localité de Panguna, sur Bougainville, à une profondeur de 45 km, a précisé l'institut américain de géophysique (USGS).

Le Centre d'information du Pacifique sur les tsunami a indiqué qu'il n'y avait pas d'alerte au tsunami.
Bizarro Earth

L'été en Espagne et l'hiver dans les Balkans

Les contrastes de temps et de températures sont très importants à l'échelle du continent européen. Une coulée d'air polaire concerne actuellement les Balkans où la neige a même fait son apparition à Sarajevo en Bosnie. Dans le même temps de l'air particulièrement chaud en provenance du Maroc concerne la péninsule ibérique.

Jusqu'à 33°C à l'ombre en Espagne

Sous une dorsale d'altitude (prolongement d'un anticyclone centré sur le Maroc) associée à de l'air chaud, les conditions météo étaient estivales mercredi sur l'Espagne. Plusieurs villes ont approché ou dépassé le seuil des 30°C à l'ombre : 29,6°C à Valence, 29,7°C à Murcia, 29,8°C à Zaragosse, 31,2°C à Bailén, 31,3°C à Grenade et jusqu'à 33,4°C à Almadén.

Ces fortes chaleurs vont persister ce vendredi avec 28°C attendus à Madrid et jusqu'à 34°C dans le sud du pays. Les températures baisseront ensuite nettement au cours du week-end pascal.
Snowflake

Piles de glace aux USA : l'étonnant dégel des Grands Lacs

Le dégel progressif des Grands Lacs américains, après un hiver exceptionnellement froid et neigeux, a des conséquences spectaculaires

Poussés par les vents et l'eau, des milliers de blocs de glace s'amassent sur les rives des lacs américains : d'immenses piles de glace sont alors poussées sur les terres, envahissant les côtes, parfois jusqu'aux habitations.

Certaines de ces piles s'élèvent jusqu'à une dizaine de mètres de hauteur et menacent les résidences côtières des lacs Michigan, Superior et Winnebago. Il y a un mois encore, 90% de la surface des lacs américains était gelée, sachant que la normale pour la même époque se situe autour de 40%. Actuellement, c'est encore 39% de la surface des lacs qui est toujours prisonnière de la glace. La faute à un hiver historique marqué par une succession inédite de tempêtes de neige accompagnées d'un froid glacial et durable.

Ce dégel tardif et lent n'est pas sans conséquence sur les activités humaines et la faune : retard dans les transports de marchandises et activités nautiques printanières des lacs, retard dans la migration des oiseaux, hécatombe de poissons et de canards qui s'en nourrissent.
Info

Forte tempête de sable dans l'Etat indien de l'Uttar Pradesh : 27 morts

Une importante tempête de sable s'est abattu sur l'Etat indien de l'Uttar Pradesh et a fait 27 morts, 30 blessés et des dommages matériels. 10 personnes ont été tuées à Farukhabad, 6 autres (dont 2 enfants) à Barabanki et 3 à Lucknow et Sitapur, 2 à Hardoi et Jalun et 1 a Faizabad.

Les vents violents qui ont atteint les 80 km/h ont détruit des habitations, déraciné des arbres et abattu des lignes électriques.

De nombreux trains ont été stoppés en raison d'arbres tombés sur les voies.
Bizarro Earth

Séisme au Mexique. Les murs ont tremblé à Mexico

© Reuters.
Les habitants sont sortis précipitamment dans la rue à Mexico après le séisme qui a secoué le Méxique.
Un séisme de magnitude 7 a secoué la ville de Mexico. L'épicentre se trouverait à 265 km au sud-ouest de la capitale.

Un séisme d'une magnitude préliminaire de 7 degrés a secoué vendredi matin la ville de Mexico, provoquant des évacuations, des coupures de courant et la chute de vitrines et de murs, ont annoncé le Service sismologique national (SSN) et la mairie.Selon un premier rapport, le séisme a été enregistré à 9 h 27 locales (14 h 27 GMT), à 265 km au sud-ouest de Mexico, a précisé le SSN.

Les murs ont tremblé

Selon l'institut américain de veille géologique (USGS) ce tremblement de terre est d'une magnitude de 7,4 et il a été ressenti à Mexico, la capitale, où les immeubles ont tremblé, selon un journaliste de Reuters. Aucun bilan matériel et humain n'était disponible dans l'immédiat.
Bizarro Earth

Un volcan péruvien crache un nuage de cendre de 4 000 mètres de haut

Le volcan Ubinas, dans le sud-ouest du Pérou, est entré en éruption mardi et cette dernière est si importante que le gouvernement a décrété l'état d'urgence et l'évacuation des villages autour de la montagne. Mardi, un nuage de quelque 4 000 mètres de haut pouvait être observé au-dessus de la cheminée.

Snowflake Cold

Dérèglement climatique - Le Canada passe de l'été à l'hiver en quelques jours et le Mexique et les États-Unis sont soumis à des phénomènes intenses

Le continent nord-américain vient de connaitre une violente dégradation de printemps, avec le fameux conflit de masse d'air entre l'air froid provenant du Canada et l'air doux remontant du Golfe du Mexique. Outre les violents orages habituels et quelques tornades relevées aux États-Unis, d'autres phénomènes intenses ont eu lieu, de fortes chutes de neige au Québec, ainsi que des inondations et des orages violents au Mexique.

Neige et froid
© Twitter/Edu.O
Depuis ce week-end, une forte perturbation allant du canada au Mexique en passant par les USA a traversé ces pays d'ouest en est, provoquant sur son passage de nombreuses intempéries. Elle s'évacue actuellement par l'océan atlantique, même si les provinces maritimes du Canada sont encore concernées par ces intempéries.

Orages, grêle et tornades entres les États-Unis et le Mexique

C'est l'arrivée d'un air froid arctique au contact de l'air chaud provenant du golfe du Mexique à l'avant de la perturbation qui est l'origine des violents orages qui se sont succédés d'abord sur le Midwest, puis au fur et à mesure vers la côte atlantique des Etats-Unis. Au passage, plusieurs tornades d'intensité inférieur à F2 sur l'échelle améliorée de Fujita ont été relevées, mais sans provoquer de dégâts outre-mesure. Il est d'ailleurs à noter qu'en général à cette période de l'année, de violentes tornades se sont déjà produites, ce qui n'a pas encore été le cas en 2014.
Radar

Le Nicaragua à nouveau secoué par un séisme

Un séisme d'une magnitude de 4,2 a secoué la capitale du Nicaragua dans la nuit de lundi à mardi, provoquant une nouvelle fois l'inquiétude de la population, a annoncé l'Institut nicaraguayen d'étude territoriales (Ineter).

Séisme Nicaragua
© Inconnu
Le séisme a été enregistré à 22H28 (06H28 mardi matin, heure belge), et son épicentre était situé à 5 km du volcan Apoyeque, sur les rives du lac Xolotlan, à une profondeur de 5,6 km.

La secousse a été ressentie avec force dans la capitale et dans le département de Granada (sud) où beaucoup d'habitants sont sortis de leurs maisons par mesure de précaution, selon Radio Ya.

Le pays subit depuis plusieurs jours une série de séismes près des volcans Momotombo et Apoyeque, proches du lac Xolotlan. Jeudi, un séisme avait fait un mort et 38 blessés. Plus de 2.000 maisons ont été détruites par plusieurs séismes à Managua et dans les régions voisines.

Commentaire: Voir aussi la carte Sott des séismes pour le mois dernier :



Top