Santé et Bien-être
Carte

Health

La perte de l'odorat, un signe avant-coureur des maladies neurodégénératives ?

© Inconnu
Des chercheurs américains auraient mis en évidence la perte de l'odorat comme l'un des premiers symptômes caractéristiques de l'apparition des maladies neurodégénératives. C'est ce que révèlent leur travaux publiés dans la dernière édition de la revue PLoS ONE.

En étudiant les troubles neuromusculaires, tels que la myasthénie grave (MG), ils ont en effet découvert que ce type d'affection était associée à un dysfonctionnement du système olfactif, de même nature que celui observé chez les patients atteints par la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson.

Cheesecake

La consommation de lait fait polémique

France 5 consacre une grande soirée à cet aliment : est-il un poison ou une potion ?

© Pulsation/17 Juin Media
Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse consacrent un Enquête de santé au lait, base de notre alimentation depuis tant de siècles qu'il est bien difficile à remettre en question. L'enjeu est de taille : les Français en ont consommé près de 2 milliards et demi de litres en 2011.

« L'homme est le seul mammifère à boire un lait qui ne lui est pas destiné. Résultat : les protéines animales provoquent des allergies, et le sucre du lait, le lactose, est mal toléré par 75 % de la population mondiale... », explique Thierry Souccar, journaliste scientifique et auteur de « Lait, mensonges et propagande ».

Commentaire: Pour aller plus loin, lire ces trois articles édités par Sott :

Thierry Souccar, journaliste scientifique, Le lait : mensonges, propagande et problème de santé publique, Jacques Robert du site Lanutrition.fr : Le lait entier accélèrerait la progression du cancer de la prostate, et celui du médecin Gabriela Segura : Pourquoi le lait est si mauvais pour la santé :
Les produits laitiers - y compris tous les produits laitiers, lait, fromage, fromage blanc, yaourt, kéfir, crème glacée, etc. - sont liés à toutes sortes de maladies dont les maladies cardiovasculaires, les maladies auto-immunes, le cancer, les allergies, l'asthme, les maladies de l'appareil digestif, les problèmes de thyroïde, les maladies neurologiques, etc. La liste est sans limites et je voudrais pouvoir l'inclure ici mais par manque de place concentrons nous sur pourquoi tel est le cas. [...]



Rose

Infrathérapie : Un soin de santé unique pour une détoxication en profondeur

Image
L'infrathérapie est essentiellement un appareil de thermothérapie qui a été utilisée depuis des lustres dans les SPAS, les hôpitaux et les cliniques à travers le monde. Cette technique a démontré une efficacité et une innocuité hors de tout doute pour traiter de nombreux problèmes de santé.

Concrètement, l'infrathérapie utilise des ondes électromagnétiques infrarouges qui sont de fréquence supérieure à celle de la lumière visible, mais plus courte que celle des micro-ondes. L'aspect intéressant est que ce type de longueur d'onde, qui est comprise entre 780 nm et 1 000 000 nm, induit de la chaleur.

Pills

Le médicament pour maigrir Qsiva (Qsymia) rejeté par l'agence européenne du médicament

© Inconnu
L'agence européenne des médicaments (Ema) a recommandé le rejet de la demande d'autorisation de mise sur le marché du très controversé médicament Qsiva pour la perte de poids du laboratoire américain Vivus, rapporte l'agence nationale française de sécurité du médicament (ANSM). Le médicament a été autorisé en juillet dernier aux États-Unis sous le nom Qsymia (aupravant appelé Qnexa).

Il s'agit d'une combinaison de deux médicaments déjà sur le marché: la phentermine (un dérivé de l'amphétamine interdit en Europe mais autorisé aux États-Unis) et de topiramate (un anticonvulsivant notamment commercialisé sous les noms Epitomax et Topamax).

Syringe

Polyarthrite rhumatoïde : la protéine qui fait mal

Image
© Istockphotos

Le rôle central d'une certaine protéine dans l'apparition de la polyarthrite rhumatoïde, une maladie des articulations, a été découvert par une équipe de recherche française.


Le chercheur Yves Delneste et ses collègues de l'Université d'Angers affirment que la cytokine IL-26 intervient dans le processus inflammatoire qui mène à la polyarthrite rhumatoïde. Ainsi, selon eux, le simple fait de bloquer cette molécule peut arrêter la cascade inflammatoire qui mène à la polyarthrite rhumatoïde.

Ambulance

Jamaïque : épidémie de dengue

La Jamaïque, frappée de plein fouet par le moustique Aedes Aegypti. Déjà 974 cas et 3 morts suspectés.
© Inconnu

L'épidémie de dengue a touché plus de personnes, si l'on compare à 2011 où 887 cas avaient été enregistrés.

La Jamaïque, frappée de plein fouet par le moustique Aedes Aegypti. Déjà 974 cas et 3 morts suspectés.

L'épidémie de dengue a touché plus de personnes, si l'on compare à 2011 où 887 cas avaient été enregistrés.

Commentaire: Une flambée de dengue touche également l'île de Madère : Dengue : Madère en proie à une sévère épidémie
La dengue est une maladie infectieuse due à un arbovirus. Elle est transmise par la piqûre d'un moustique du genre Aedes, infecté par l'un des quatre virus à l'origine de cette affection : DEN-1, DEN-2, DEN-3 ou DEN-4. Les symptômes se manifestent entre 3 et 14 jours après l'infection, la dengue se traduisant le plus souvent par un syndrome grippal. Pourtant, il existe également des formes sévères de la maladie, hémorragiques et trop souvent mortelles.

Autrefois silencieuse, la dengue appartient désormais à la catégorie des maladies émergentes. Son incidence a spectaculairement progressé durant les dernières décennies. Et pour cause : avant 1970, seuls neuf pays en avaient observé des cas. La situation a changé. Elle sévit désormais dans plus de 100 États répartis en Afrique, en Amérique, en Méditerranée orientale, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique occidental.



Health

Une substance de la « liane du dieu du tonnerre » agit contre le cancer du pancréas

Un nouveau médicament développé à partir du triptolide, un produit naturel issu d'une plante avec une longue histoire dans la médecine chinoise traditionnelle où elle est connue sous le nom de lei gong teng ou « liane du dieu du tonnerre », paraît lutter efficacement contre le cancer du pancréas. Ce médicament pourrait être un traitement prometteur pour les patients atteints de ce cancer pour lequel il existe peu de thérapies.

Une étude précédente avait déjà montré que le triptolide peut inhiber une protéine appelée HSP70 qui empêche la cellule de mourir. Les cellules du cancer du pancréas hébergent trop de cette protéine. Rohit Chugh et ses collègues ont découvert que le triptolide pouvait réduire le taux de HSP70 dans les cellules et par conséquent faire reculer le cancer dans les souris. Le triptolide n'est malheureusement pas soluble dans l'eau et n'est pas très efficace dans le corps.

Pills

Médicaments : des études bidonnées validées par les autorités sanitaires, les pilules toujours en vente libre...

En 2011, on apprenait qu'un laboratoire US avait falsifié des centaines d'essais cliniques. Fin 2012, des pilules qui n'auraient jamais dû être approuvées sont toujours avalées par des milliers de patients...

Qu'un chercheur publie une étude critique sur les OGM, et c'est tout l'univers scientifico-industriel qui se met en émoi dans une touchante harmonie. Pensez... en quelques jours, les plus grands experts, les plus hautes agences ou académies, françaises ou européennes, ont tiré à vue sur ladite étude. Une vitesse de réaction fulgurante qui n'est pas toujours de mise...

En mai 2010, l'agence des médicaments US, la Food And Drug administration (FDA), a fait une descente dans les labos de la société Cetero Research. Une de ces boîtes privées auxquelles les firmes pharmaceutiques sous-traitent leurs tests cliniques en vue d'obtenir des autorisations de mises sur le marché (AMM). La plus grosse de ces boîtes, en fait. Et le résultat de l'enquête n'est pas piqué des hannetons : la FDA a découvert rien de moins qu'un "système de falsification généralisé". Entre avril 2005 et juin 2009, les biologistes désignés comme responsables d'essais cliniques étaient tout simplement... absents de leur labo, au moment où ils étaient pourtant censés mener les tests. Peut-être se doraient-ils la pilule sur une plage exotique ? Une étrange situation qui s'est reproduite... 1900 fois ! Comme si ça ne suffisait pas, la FDA estime aussi que Cetero a modifié a posteriori les résultats de ses études pour parvenir à la bonne conclusion : que le médicament évalué était sacrément efficace et totalement sans danger.

Muffin

Les glucides et le sucre liés à un risque accru de déficit cognitif léger

Image
© Inconnu
Une alimentation riche en glucides lents (riz, pâtes, pain...) et en sucre peut augmenter le risque de déficit cognitif léger (ou déficience cognitive légère) chez les personnes âgées, alors qu'un régime riche en graisses et en protéines pourrait réduire ce risque, selon une étude publiée dans le Journal of Alzheimer's Disease.

Commentaire: Voir également:

De nouvelles recherches montrent qu'Alzheimer ne serait en fait qu'un diabète de Type 3

Trop de glucides sont néfastes pour le cerveau

Le régime paléolithique revisité


Syringe

Le Gardasil détruit les ovaires d'une jeune fille

Traduit par Initiative Citoyenne

Les ovaires d'une jeune-fille ont été détruits ; le Gardasil étant la seule cause possible. Pire encore, Merck n'aurait pas pris la peine d'examiner les effets potentiels du vaccin sur les ovaires ou les aurait camouflés - alors que ce fabricant avait fait des études sur les effets du vaccin sur les testicules des rats mâles.

Le British Medical Journal (BMJ) a publié le cas d'une jeune australienne de 16 ans en parfaite santé dont la féminité semble avoir été volée par le vaccin Gardasil. Avant de devenir femme, cette jeune-fille a été propulsée dans un état de ménopause à part entière, ses ovaires s'étant définitivement arrêtés de fonctionner. Les auteurs, Deidre Therese Little et Harvey Rodrick Greenville Ward [1], ont directement attiré l'attention sur le fait que malgré que la jeune-fille avait été complètement examinée et testée, il n'y avait pas, à son état, d'explication connue autre que la série des trois vaccins Gardasil qu'elle avait reçus.

Le plus terrible, c'est qu'il y a peut-être beaucoup d'autres cas semblables, mais la plupart d'entre eux sont probablement masqués par le traitement de routine des menstruations irrégulières ou rares, au moyen de contraceptifs oraux. En effet, c'est parce que la jeune-fille a refusé ces traitements que la vérité sur son état de santé a pu être établie. Combien d'autres jeunes-filles ont, sans le savoir, perdu leur chance d'un jour pouvoir devenir mamans parce que la vérité sur leur état reste voilée ?