Santé et Bien-être
Carte


Gear

Le thé vert améliorerait la mémoire en stimulant la neurogénèse

© Inconnu
Le thé vert améliorerait la mémoire en stimulant la production de cellules nerveuses, selon une étude chinoise publiée dans Journal of Food Science et Molecular Nutrition & Food Research.
Health

Santé : après le bisphénol A, les phtalates dans le collimateur

Ces substances chimiques utilisées dans le plastique présentent des risques pour la santé. Le Danemark vient d'en interdire quatre, la France pourrait bientôt suivre.

© (Steven Depolo/Flickr/CC)
Des insectes en plastique
Vous ignorez probablement leur existence et pourtant, ils sont partout. Dans les jouets, les cosmétiques, les sols en plastique, les peintures, les tubes médicaux, les emballages alimentaires, les fournitures scolaires, les sextoys... Les phtalates, ces substances chimiques destinées à assouplir les plastiques, font leur retour sur la scène politique.

Leurs noms sont barbares, leurs formules chimiques variables et la nocivité de certains sur la santé humaine probable. Car ces substances peuvent migrer dans l'organisme et venir perturber le système hormonal, provoquant des troubles de la fertilité, voire des cancers.
Health

L'efficacité de l'acupuncture enfin démontrée dans le traitement des douleurs

L'acupuncture est fréquemment utilisée par certaines personnes pour soulager des douleurs chroniques. Pourtant l'avis des médecins sur l'efficacité de cette technique n'est pas unanime.

Des chercheurs viennent de publier de nouveaux résultats dans la prestigieuse revue Archives of Internal Medicine et ont réussi à obtenir une conclusion claire. Leur étude a confronté les résultats de 29 études de grandes qualités et dans lesquelles ils ont analysé précisément les données recueillies sur 17 922 personnes. Ceci a permis aux chercheurs de comparer le bénéfice de l'acupuncture classique aux bénéfices de la fausse acupuncture (aiguilles plantées de manière aléatoire, etc.) et à l'absence de traitements.

Résultat : quand l'acupuncture est utilisée dans le traitement des migraines chroniques, le mal de dos, le mal de nuque ou l'arthrose elle est significativement plus efficace que le placebo (la fausse acupuncture), y compris en conjonction avec les médicaments.

Commentaire: "[...] il n'y a pas de nécessité à suivre une méthode d'acupuncture traditionnelle pour obtenir des résultats." La phrase fait sûrement allusion à un traitement par aiguilles, personnalisé et orienté par un diagnostic préalable de MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) versus un traitement par aiguilles "générique", c'est à dire uniquement orienté par la pathologie que l'on veut soigner.

Mettre des aiguilles dans le corps de manière aléatoire ne risque pas de soigner et peut même être dangereux.

Toute personne ayant fait l'expérience de cette méthode de soins, sait à quel point elle est efficace si le praticien est expérimenté. Un véritable acupuncteur à un avantage énorme sur un médecin. Il sait lire précisément l'état de chacun des organes d'un patient à travers la prise de pouls chinois et ceci en quelques secondes.

Le problème est que cela ne fait travailler aucun laboratoire, n'utilise aucun matériel sophistiqué ni médicament, n'engendre aucune dépense à part quelques centimes pour les aiguilles. En résumé ce n'est par rentable pour les lobbys qui n'admettront donc que du bout des lèvres que "oui, c'est efficace".

Health

Une mammographie avant 30 ans peut être dangereuse

Subir une mammographie avant l'âge de 30 ans augmente considérablement les risques de cancer du sein.

Le BMJ.com rapporte que les femmes porteuses des gènes BRCA1 ou BRCA2, qui sont déjà plus susceptibles d'avoir un cancer du sein, voient leurs risques augmenter de 40 % si elles subissent une mammographie avant d'avoir 30 ans.

Avant l'âge de 20 ans, ces risques sont accrus de 62 %.

Les rayons des examens comme les mammographies sont déjà considérés comme cancérigènes pour la population en général, mais en étant porteuses d'un des gènes mentionnés, les femmes deviennent encore plus vulnérables.
Che Guevara

Corruption de la science : les propos de Luc Montagnier sur les vaccins lui valent un tollé


Luc Montagnier, prix Nobel de médecine 2008
L. Montagnier attaqué pour avoir suggéré un rapport de cause à effet entre certaines vaccinations et l'autisme

Le 6 septembre 2012, nous avons appris par le journal Libération que les propos de Luc Montagnier sur les vaccins lui valent un tollé.
"Le professeur Luc Montagnier, qui a obtenu le prix Nobel de médecine pour avoir participé à l'isolement du virus du sida, tient parfois des propos iconoclastes.

Récemment, il a mis en cause l'intérêt des vaccins, suggérant que certains soient même la cause de l'autisme. Des propos qui n'ont pas plu à ses collègues.

Alors qu'il devait être désigné pour présider un laboratoire de recherches au Cameroun, dans une démarche inédite, une quarantaine de Prix Nobel vient d'écrire au président du Cameroun pour s'inquiéter de cette nomination, prétextant que les propos de Montagnier sur les vaccins pouvaient avoir "un impact désastreux sur la qualité du système de santé au Cameroun", et dénonçant "ses solutions, qui n'ont aucun début de preuves scientifiques". En revanche, ils estiment qu'"il convient d'être extrêmement prudent avant de changer des thérapies qui ont fait leurs preuves".
Cette réaction n'a rien de surprenant étant donné le dogme qui règne au sujet des vaccins et le poids des lobbies pharmaceutiques. Quelles "preuves" existent, autres que les milliers de handicapés ou de morts dus aux vaccins et que l'on refuse de reconnaître ?

Toutefois, il faut noter que parmi les 44 protestataires, près de la moitié sont des chimistes, donc la chimie est la réponse à bien des maladies.
Nuke

Imagerie médicale : nouvelle mise en garde contre la radioactivité

© Inconnu
Hier, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a indiqué qu'un accident grave de radiologie est survenu l'an dernier au centre hospitalier de Lagny-sur-Marne. L'organisme a ainsi tenu à souligner l'importance de maîtriser les doses de radioactivité délivrées dans un cadre médical.

Commentaire: Voir également:

Scanners et radios augmentent le risque de cancers

Imagerie médicale: la France en fait-elle trop?

Pills

Un complément alimentaire pourrait traiter une forme d'autisme

© Inconnu
Un complément alimentaire pourrait potentiellement traiter une forme d'autisme qui est accompagnée d'épilepsie, selon une étude publiée dans la revue Science.
Laptop

La lumière bleue des tablettes numériques nuit au sommeil

© Inconnu
L'éclairage particulier des tablettes et des téléphones intelligents nuit au sommeil, selon une étude publiée dans la revue Applied Ergonomics.

Commentaire: Lire également:

Ordinateur, smartphone, télé: les écrans nuisent au sommeil des Américains

L'éclairage de soirée pourrait favoriser insomnie, diabète et cancer

Eteindre la lumière pour prévenir la dépression

Health

Les handicaps mentaux doublent chez l'enfant après une seule anesthésie générale

Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Les enfants qui subissent une anesthésie générale une seule fois avant l'âge de trois ans sont presque 2,5 fois plus susceptibles de souffrir de déficience verbale et 1,75 fois plus susceptibles d'avoir une déficience intellectuelle.


Une nouvelle étude montre que les enfants ayant subi une seule anesthésie générale avant l'âge de trois ans perdent de nombreuses capacités mentales. Le risque de handicap dans le développement du langage est de 2,4 fois plus élevé chez les enfants exposés à une seule anesthésie.

Le rapport d'étude, Long-term Differences in Language and Cognitive Function After Childhood Exposure to Anesthesia, [Différences permanentes dans le langage et les fonctions cognitives après une exposition à l'anesthésie dans l'enfance], publié dans Pediatrics, commence par reconnaître que c'est connu depuis plus de dix ans :
Syringe

Selon une étude étouffée, les vaccins activent les maladies auto-immunes

Traduction copyleft de Pétrus Lombard


Il existe depuis longtemps des rapports d'enquêtes statistiques (épidémiologiques) confirmant les soupçons selon lesquels, sur le long terme, ceux qui sont vaccinés n'ont souvent pas une aussi bonne santé que ceux qui sont exemptés de vaccinations. Les dangers des vaccins sont réels, mais les gens au pouvoir veulent que vous n'en sachiez rien.

Beaucoup d'entre nous le savons grâce à notre propre expérience. Je ne parle pas de réactions graves aux vaccins survenant plus souvent qu'elles ne sont reconnues, comme l'autisme ou le syndrome de Guillain-Barré, la paralysie ou la mort. Il s'agit juste de continuer à vivre sans asthme ni maladies chroniques auto-immunes, avec moins de grippes, rhumes et allergies.

Ces études épidémiologiques confirment que la mauvaise santé est plus fréquente chez les sujets vaccinés (qui survivent) que chez ceux qui ne sont pas vaccinés - point ! L'étude a été rapportée fin 2009 dans PLoS ONE, une revue révisée par des pairs, mais n'a pas reçu beaucoup d'attention de la part du public.
Top