Santé et Bien-être
Carte


Magic Wand

Éteindre la lumière pour prévenir la dépression

À la nuit tombée, la moindre source de lumière, par exemple la diode rouge qui reste allumée lorsqu'un téléviseur est en veille, peut conduire à la dépression, d'après une étude publiée le 24 juillet. La seule solution : se plonger dans le noir le plus complet, en éteignant toutes les lumières.

C'est la dernière étude en date qui établit un lien entre les lumières nocturnes et la dépression. Les chercheurs estiment également que regarder la télé ou surfer sur internet tard dans la nuit peuvent aussi plonger dans des états dépressifs.
Bacon

Des piqûres de tiques pourraient rendre allergique à la viande

© Unknown
Publiant leurs travaux dans le Journal of General Internal Medicine, des chercheurs américains ont mis en évidence, chez des patients du sud-est de leur pays, un lien entre la présence d'anticorps consécutive à des morsures de tiques, et une violente allergie aux aliments carnés.
Nuke

36% des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales

Une progression bien plus rapide qu'à Tchernobyl.

36%, c'est le nombre très inquiétant d'enfants de la région de Fukushima au Japon qui présentent des excroissances anormales. Le rapport d'enquête mené sur 38 000 enfants à Fukushima un an après la catastrophe nucléaire précise que les kystes ou les nodules se trouvent sur leurs thyroïdes.

Le site Internet Fukushima Voice, qui publie le rapport du Centre de recherche sur les symptômes de contamination radioactive à Fukushima, explique notamment que ces chiffres montrent « une progression bien plus rapide qu'à Tchernobyl ». En effet, une étude réalisée entre cinq et dix ans après la catastrophe de 1986 révélait qu'1,74% des enfants de la région ukrainienne présentaient des nodules à la thyroïde, soit près de 20 fois moins qu'à Fukushima.
Laptop

Pour que votre enfant grossisse et soit nul en sport, laissez-le devant la TV dès 2 ans


Crédit Photo Creative Commons by ZardozSpeaks
Les plus jeunes sont exposés très tôt à de longues heures devant le petit écran. Or ce jeune âge est un passage critique qui conditionne nombre d'habitudes et de préférences ultérieures qui pèseront sur l'avenir des enfants ; en effet, ces heures passées devant la TV prédisent une faible activité physique dans l'avenir. S'y ajoute plusieurs anomalies étroitement liées, le développement d'une alimentation déséquilibrée (favorisée par les publicités TV), des troubles du sommeil et souvent une obésité.

Afin d'évaluer le temps passé devant la TV par des enfants très jeunes, et ses conséquences, des scientifiques québecois ont recruté 1314 enfants. Une évaluation de la capacité musculaire des enfants, et de leur tour de taille était réalisée à 2 ans et à 4 ans en parallèle d'une évaluation du temps passé devant la TV. A 29 mois, les enfants regardaient en moyenne la TV près de 9 heures par semaine. Ce temps passé devant la télévision montait à 15 heures par semaine à 53 mois.
Health

L'homéopathie contre le cancer

Vous n'en entendrez pas parler dans les journaux mais le fait est qu'en Inde, l'homéopathie soigne des milliers de cas de cancer.

Et en effet, même si les grands médias maintiennent un silence assourdissant à ce sujet, des études financées par le gouvernement américain montrent que l'homéopathie pourrait être notre meilleure défense contre le cancer. D'après des essais cliniques, plusieurs remèdes homéopathiques sont aussi efficaces qu'une chimiothérapie et des milliers de cas de cancer sont soignés grâce au recours exclusif de l'homéopathie. (voir ci-dessous)

Le succès extraordinaire des remèdes homéopathiques (qui sont dilués des centaines de fois) contre la plus redoutable des maladies est, en particulier, démontré chaque jour dans plusieurs cliniques homéopathiques de Calcutta en Inde.

Dans un rapport sur le travail de la Prasanta Banerji Homeopathic Research Foundation, 21 888 patients atteints d'une tumeur maligne ont été traités uniquement par homéopathie, sans chimiothérapie ni radiothérapie, entre 1990 et 2005.
Info

La gestion du stress pourrait ralentir la progression de la sclérose en plaques

Des techniques de gestion du stress permettraient de fortement ralentir la progression de la sclérose en plaques chez les malades.

Dans une étude qui vient de paraître dans la revue médicale Neurology, des chercheurs ont montré que l'utilisation de techniques de gestion du stress permettait de ralentir la progression de la sclérose en plaques.

121 malades atteints de sclérose en plaques (forme récurrente) ont été assignés de manière aléatoire à recevoir une thérapie de gestion du stress (16 sessions individuelles réparties sur 24 semaines d'intervention) ou à recevoir une intervention placebo (mise sur une liste d'attente). La thérapie de gestion du stress consistait à apprendre des techniques de relaxation, des techniques pour lutter contre la rumination et des conseils de développement personnel pour améliorer le bien-être. Ceux qui le souhaitaient pouvaient également recevoir des conseils pour gérer l'anxiété, les insomnies ou les douleurs.

Commentaire: Éiriú-Eolas un programme de méditation offre des bénéfices exceptionnels : contrôle du stress, guérison, détoxification et rajeunissement, qui constitue la CLEF pour changer votre vie immédiatement et efficacement.

Attention

Gluten, le tueur caché

Traduit par Chantalouette et Hélios

Dans les années 20, le gouvernement US a découvert que les animaux nourris avec un régime à base de farine blanche développaient de graves maladies neurologiques et mouraient. Au lieu de bannir ce produit mortel comme ils auraient dû le faire, la FDA a déclaré que la plupart des produits à base de farine blanche devaient être enrichis avec du fer et quelques vitamines pour ''corriger'' le problème. Malheureusement cette décision a aidé à créer une situation encore plus insidieuse qui conduit des millions de gens au diabète, aux maladies cardiaques et au cancer.

L'intolérance au gluten

L'intolérance au gluten devient aujourd'hui une épidémie qui fait rage. L'intolérance au gluten n'est pas une maladie, et donc elle ne se soigne pas. Elle est déclenchée en mangeant des produits contenant du gluten. La seule manière d'éviter ses complications est de ne pas toucher aux aliments qui en contiennent.

Il y a 35 maladies qui peuvent être causées par l'absorption de gluten, dans la liste d'une revue: le New England Journal of Medicine. Certains symptômes en sont : l'arthrite, l'hyperactivité et déficit de l'attention, la dépression, l'anxiété, la colite spasmodique, le lupus, les maux de tête fréquents, la fatigue, l'eczéma, la perte de coordination musculaire, l'ostéoporose, un système immunitaire affaibli, des mycoses, inflammations d'organes, perte ou gain de poids, et de la malnutrition.

L'intolérance au gluten augmente vos risques de diabète de type 1, d'obésité, de cancers gastro-intestinaux, de troubles cérébraux, d'autisme et de maladies de la thyroïde.

Commentaire: Commentaire : Le régime paléolithique revisité

Bacon

Le régime paléolithique revisité

© ©www.bloc.com
Lorsque le système immunitaire combat ses propres cellules, on parle d'une maladie auto-immune.
Les maladies auto-immunes sont en constante augmentation, le nombre de personnes souffrant de diabète en France a pratiquement doublé en 10 ans et l'obésité fait des ravages dans toutes les couches de la population. La médecine et l'industrie pharmaceutique, si elles proposent de l'aide pour ces maladies et affections, ne sont souvent pas à même de proposer de véritable solution. Il faut donc aller chercher ailleurs. Et si la solution se trouvait juste sous notre nez ? Littéralement même, c'est-à-dire dans nos assiettes ? Après tout, est-il si fou de se dire que l'alimentation a une influence sur la santé ? Oui, la pollution, les gènes, etc. peuvent certainement avoir une influence sur celle-ci. Mais si cette influence n'était que secondaire comparée à celle de l'alimentation ? En effet, le type de carburant mis dans une voiture n'a -t-il pas une influence directe sur le fonctionnement de celle-ci ? Voir le corps humain comme une machine semblera extrême à certains, mais la comparaison est utile.
2 + 2 = 4

Une étude fait un lien entre le diabète, le contrôle de la glycémie et la fonction cognitive chez les adultes âgés

Une nouvelle étude laisse croire que le diabète est non seulement un facteur de risque possible de déclin cognitif, mais la gravité du diabète pourrait jouer un rôle aussi.

Des chercheurs à l'University of California à San Francisco et au San Francisco VA Medical Center ont mené une étude auprès de 3 069 adultes âgés (moyenne d'âge de 74 ans). Au début de l'étude, 717 personnes avaient le diabète et 150 autres ont développé la maladie au cours des neuf années de l'étude. Aucun des participants ne souffrait de démence, et tous ont subi des tests cognitifs au début de l'étude et de nouveau à intervalles réguliers durant la période de suivi.
Syringe

Eugénisme ? Une étude du BMJ atteste que le vaccin DTC tue

Traduction copyleft de Pétrus Lombard

Où sont les études prouvant l'innocuité des vaccins ? Elles sont apparemment dans l'imagination des profiteurs de vaccins. Cette étude, ainsi que celles qui la précèdent, atteste clairement que le vaccin DTC tue les bébés filles.

Une étude publiée par le British Medical Journal (BMJ) (1) a clairement établi que le vaccin DTC est un tueur. Elle a même démontré que les bébés filles bien nourries recevant le vaccin DTC meurent en plus grand nombre que celles mal nourries qui ne l'ont pas. Le vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche est un tueur.

Les auteurs ont utilisé plusieurs techniques statistiques tendant à cacher les conclusions. Ils ont décrit comme relatif le taux de mortalité, qui est une mesure de la relation entre les chances d'une conclusion par rapport à une autre. Néanmoins, il n'y avait aucune échappatoire pour éviter la vérité, car ils ont conclu :
Top