USA

Massacre de Newtown : deux tireurs ? Regardez la tuerie d'Aurora

Traduction : SOTT

Image

Les gardiens de la « cité flamboyante sur la montagne » (qui n'a jamais existé)
Le 14 décembre, un autre « nerd surdoué », « renfermé sur lui-même » et « perturbé » se serait livré à un massacre aux États-Unis, tuant des dizaines de personnes - cette fois, de jeunes enfants pour la plupart - à l'École primaire Sandy Hook de Newtown, dans le Connecticut.

Le gouvernement US n'a pas perdu de temps à faire des allusions subtiles au « contrôle des armes à feu », ce qui risque de déclencher une rupture d'anévrisme chez les millions de malades du 2e amendement. [« Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d'Amérique garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes » - NdT] « Nous allons devoir nous rassembler pour prendre des mesures significatives pour empêcher que ne se reproduise une tragédie comme celle-là », a déclaré Obama peu après le massacre.

Dans leur énorme couverture médiatique de l'événement, marquée par l'émotionnel, aucun journaliste ne semble s'intéresser aux nombreuses questions restées sans réponse concernant l'avant-dernière tuerie de masse sur le sol américain, perpétrée par un autre « nerd surdoué », « renfermé sur lui-même » et « perturbé » - James Holmes - en juillet dernier dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado.

La courte vidéo qui suit, qui montre une interview du Chef de la police d'Aurora accompagné, dans le fond, d'un agent spécial du FBI au sourire suffisant, pose des questions embarrassantes qui nous éloignent du scénario du « tireur fou solitaire et d'une nation en deuil » qu'on sert ad nauseam à la population pour la « pacifier » à chaque fois que quelqu'un pète un câble aux États-Unis.

Commentaire: Voir aussi : Fusillade d'Aurora : en mai dernier, le FBI et la Sécurité intérieure avaient alerté d'un risque d'attaques terroristes dans des cinémas

« Témoins oculaires » suspects : du 11 septembre au Massacre du Colorado


Vader

Le documentaire exceptionnel Evidence of Revision maintenant disponible en français

Sous-titres : option « Sous-titres », sélectionner « Français »

Evidence of Revision [Preuves de Falsification] est un documentaire en six parties qui dévoile des archives originales et historiques dont le contenu prouve que les événements les plus déterminants de l'Histoire moderne de l'Amérique ont été délibérément présentés au public sous un faux jour.

Les images d'archives et les interviews dévoilées dans cette série de DVDs vous feront plonger au cœur d'événements qui ont marqué l'Histoire américaine et qui ont eu des répercussions mondiales - des assassinats du président Kennedy et de son frère Robert Kennedy au meurtre de Martin Luther King, en passant par le massacre de Jonestown.
Image
Ces documents d'archives portent l'empreinte de mains occultes qui, dans un effort coordonné, ont contribué à façonner l'Amérique que nous connaissons aujourd'hui. Evidence of Revision démontre sans l'ombre d'un doute que l'Histoire a été revue et corrigée alors même qu'elle s'écrivait !

Donut

Tout le monde sait que les édulcorants artificiels ne sont pas bons pour nous, alors pourquoi continue-t-on à en ingérer ?

Traduction : SOTT

Image

« Donne aux plantes (et aux gens) ce qu'elles réclament : des électrolytes ! » Tiré du film Idiocracy
Je suppose que je me tire moi-même une balle dans le pied avec le titre de cet article. Au fil des ans, le journalisme médical s'est tellement acharné contre les édulcorants artificiels que je doute que quiconque y prête encore attention. Je sais que quand je vois les mots « édulcorant artificiel » dans le titre d'un article, je me mets à penser « Mon Dieu, encore un article sur les édulcorants artificiels ! Je me demande s'il me donnera exactement les mêmes informations que les six derniers articles que j'ai lus sur le sujet avec quelques alternatives au sucre à la fin comme la stévia ou le xylitol ? » Parfois, je les survole pour voir si l'auteur réussit le test décisif de ne pas recommander le miel ou le sirop d'agave (c.-à-d., du sucre et du sucre).

Bien, cet article sera un petit peu différent, et pas parce que je vais me référer au sucralose [édulcorant artificiel - NdT] de façon agaçante en utilisant sa dénomination chimique 4-chloro-4-désoxy-α-D-galactose de 1,6-dichloro-1,6-didésoxy-β-D-fructofurannosyle (ça a l'air délicieux, n'est-ce pas ?) Ce qui m'intéresse le plus ici, ce n'est pas d'explorer si ces choses sont mauvaises pour vous, puisqu'il est parfaitement clair qu'elles le sont, mais la question du « pourquoi ». Pourquoi se fait-il que malgré toutes les informations disponibles sur les édulcorants artificiels, l'abondance d'« articles de santé » qui circulent sur Internet et le merdier chimique total que ces abominations alimentaires infligent à votre estomac et à vos intestins, les gens continuent à ingurgiter ce truc comme si c'était de l'eau ?

Bomb

« Cessez-le-feu » à Gaza : un prélude à une guerre plus large

Image
En marchant le long des trottoirs fissurés qui délimitent ma route de la maison à l'Université, ma tête était pleine de pensées à propos de Gaza ainsi que du récent « cessez-le-feu » et du fait que 160 Gazaouis ont été impitoyablement massacrés en huit jours. Alors que je flânais, constatant à quel point j'étais chanceux de ne pas avoir à craindre le bruit des F16 ou une frappe soudaine de missile ou encore d'être brûlé vif par du phosphore blanc, je fus arrêté net par un spectacle inhabituel. Éparpillées sur le sol en face de moi, se trouvaient plein de plumes ensanglantées, et au beau milieu du trottoir, comme si elle avait été placée là par quelqu'un, gisait la tête d'un pigeon. Le sang gouttait toujours de sa moelle épinière sectionnée, juste en dessous de son cou. La lumière brillait encore dans ses yeux. Je demandais à une jeune fille qui se trouvait à côté de moi si elle n'avait jamais vu un mauvais présage. Elle haussa les épaules et s'éloigna.

Le 24 octobre, le Soudan a connu une mystérieuse explosion dans une des installations militaires de sa capitale. Israël a été pointé du doigt comme unique suspect ayant le mobile et l'occasion d'accomplir une attaque aérienne aussi précise dans la région, sans compter qu'ils ont bombardé d'autres pays arabes auparavant en 2007, 2009 et 2011 :

Magic Wand

John Major Jenkins, les Mayas, 2012 et tout le bataclan

Traduction : SOTT

© Inconnu
John Major Jenkins – « perspectivologiste » visionnaire New Age (c’est-à-dire subjectif)

Un récent article de SOTT Focus « Le bouleversement collectif de 2012 et l'histoire secrète des prophéties de fin des temps », écrit par votre serviteur, a reçu quelques critiques prévisibles. Une de ces critiques provenait du célèbre John Major Jenkins, lui-même. Pour être honnête, j'ai été honoré que M. Jenkins considère mes écrits dignes de critiques. Mais comme il a soulevé certaines plaintes, les éditeurs de SOTT ont suggéré de réagir en conséquence. Ce n'est que justice, après tout.

John Major Jenkins, pour ceux d'entre vous qui ne le connaissent pas encore, est le principal artisan du buzz créé autour du 21 décembre 2012. De son propre aveu, l'idée n'a pas exclusivement commencé avec lui, toutefois, M. Jenkins a amené le concept de « transformation de 2012 » vers de nouveaux sommets avec plusieurs livres (huit, selon mes calculs) et beaucoup de conférences et de présentations, y compris à l'Institut d'Études Mayas, la Society for American Archaeology [Société pour l'Archéologie américaine - NdT], et diverses universités - du moins c'est ce qu'il me dit. Il a publié et exposé dans un large éventail de lieux et écrit un nombre assez impressionnant d'essais sur le sujet.

Hearts

La BBC protège les pédophiles et les criminels de guerre depuis 2004

Traduction : SOTT

Image

La BBC : la télévision britannique au comble de son cynisme
Ces six dernières semaines, les révélations que Sir Jimmy Savile, depuis longtemps une personnalité et un « nom prestigieux » de la BBC, était en fait un pédophile de longue date ont captivé et horrifié le public britannique.

La grande majorité du public britannique connaissait Jimmy Savile en tant qu'ancien présentateur excentrique, et pourtant très regardé, d'émissions de télévision pour enfants et collecteur de fonds pour des œuvres caritatives. Savile démarra sa carrière en 1958 comme DJ pour Radio Luxembourg. En 1968, il rejoignit la BBC Radio 1 où il présentait Savile's Travels. De 1969 à 1973, il anima Speakeasy, un programme de discussion pour adolescents. En 1964, il commença à présenter Top of the Pops, l'émission télévisée de hit-parade de la BBC. Savile a aussi animé d'autres émissions de télévision de la BBC, dont le plus notoire est l'émission pour enfants Jim'll Fix It, qu'il présenta de 1975 à 1994. À cause de la nature des émissions qu'il a présentées et de sa grande implication caritative, tout au long de sa carrière, Savile fut entouré d'enfants d'âges divers.

Mark Williams-Thomas, ancien inspecteur devenu journaliste, est le premier à avoir dévoilé publiquement que Jimmy Savile était un grand délinquant sexuel, début octobre 2012 lors de l'émission Exposure d'ITV. William-Thomas, qui travaille actuellement sur une seconde émission qui examinera plus avant les agressions de Savile, a récemment déclaré que les preuves qu'il a recueillies suggèrent que Savile a construit toute sa carrière de manière à pouvoir agresser sexuellement des jeunes :

Yoda

Une Israélienne dénonce les crimes de son gouvernement

Traduction : SOTT

Image
© Unknown
« Israéliens contre le massacre à Gaza »
J'ai honte d'être israélienne. Voilà, c'est dit. Oui, je sais mieux que la plupart des gens qu'il y a beaucoup de gens biens, de gens qui ont du cœur, en Israël. Mais ce qui se passe actuellement à Gaza, ce qui est commis au nom de ces bonnes gens NE SAURAIT être toléré, parce que cela va à l'encontre de toute humanité et moralité.

Oui, il y a aussi des morts du côté israélien, mais malgré la tragédie et le déchirement qui touchent les familles de ces victimes, il est important de comprendre que l'étendue des souffrances et de la douleur vécues par les Palestiniens est incomparable, et il est de notre responsabilité à tous de s'élever contre cela !

Nous avons oublié les leçons du passé, et à cause de cela, à cause de notre manque de responsabilité, de notre ignorance et de notre inaction, nous avons permis à des dirigeants psychopathiques et à leurs idéologies perverses de s'emparer de notre perception de la réalité. Mais si nous nous arrêtions un moment pour réfléchir, nous verrions clairement que cette situation n'a rien à voir avec le fait de savoir « qui a tiré en premier » et « combien de roquettes » (même si les recherches nous montrent que dans la plupart des cas, y compris celui-ci, l'agresseur est Israël), mais à tout à voir avec les concepts humains les plus basiques, comme la moralité, la conscience, et le fait de ne pas avoir de sang sur les mains après le massacre (« oups, encore un ») d'enfants par notre gouvernement, qui appelle ça de « l'auto-défense ».

Et c'est le point principal : en tant qu'Israélienne, même si je n'ai pas appuyé sur la gâchette, j'aurai toujours du sang sur les mains si je garde le silence face à ce qui se passe.

Star of David

Israël encourage les tirs de roquettes palestiniens

Traduction : SOTT

Lorsqu'un peuple qu'on a dépossédé de sa terre, de ses moyens de subsistance et de sa maison, qu'on assassine et terrorise en permanence, prend des mesures pour résister et se défendre, son seul crime est de lutter pour ses droits humains et internationaux.

Image

Jihad Masharawi, journaliste photographe pour BBC Arabic, tient en pleurant son bébé, tué aujourd'hui par l'armée israélienne.
Hier, mercredi 14 novembre 2012, Israël a lancé la dernière « Opération » en date d'une série d'opérations qui a débuté il y a plus de 60 ans et dont le but est de terroriser la population palestinienne. En nommant l'attaque « Opération Colonne de Nuée », l'armée israélienne n'a pas caché ses intentions : éradiquer les Palestiniens et Gaza, autant qu'elle le jugera bon.

Pourquoi les Palestiniens lancent-il des roquettes sur Israël ? L'immense majorité d'entre elles, et j'insiste sur IMMENSE majorité, soit manquent leur cible, soit font un petit trou par terre, loin de la cible voulue. Il semble que les attaques de roquettes ne servent qu'à justifier l'attaque de Gaza et le meurtre des Palestiniens par l'armée israélienne.

Le truc, c'est que les attaques de roquettes sont le SEUL moyen dont disposent les Palestiniens pour protester contre l'occupation de leur terre depuis 60 ans, en réponse à des agressions et des meurtres israéliens injustifiés contre des civils palestiniens. Réfléchissez-y deux minutes. Les Palestiniens n'ont pas l'option de faire appel à la communauté internationale, parce que personne n'écoute. Ils n'ont aucune chance que les médias occidentaux exercent des pressions pour faire cesser l'agression israélienne et réparer les torts subis par les Palestiniens, parce que les médias occidentaux prennent éhontément le parti d'Israël.

Les Palestiniens ont deux choix : ils peuvent rester tranquillement les bras croisés et laisser l'IDF (Israeli Defense Forces) les massacrer arbitrairement et sommairement, ou ils peuvent lancer des tirs de roquettes primitives en direction des cibles les plus proches en territoire israélien, dans l'espoir de faire réfléchir à deux fois le gouvernement israélien. Mais même là, les Palestiniens ont un problème : le gouvernement israélien se réjouit des tirs de roquettes palestiniens sur Israël, et les provoque à intervalles réguliers.

Cloud Lightning

Sans nourriture ni électricité dans l'État de New York

Traduction : SOTT

L'ouragan Sandy est venu et reparti, et la population de la côte Est des États-Unis, en particulier ceux qui vivent sur le littoral des États de New York et du New Jersey ainsi que les habitants de la ville de New York même, n'a plus qu'à ramasser les morceaux.

À l'heure actuelle, 250 000 personnes sont privées d'électricité dans le sud de Manhattan. Le pronostic de rétablissement du réseau n'est pas bon. Quand l'océan a envahi les rives de l'East River, à proximité de la sous-station électrique ConEd de la 13e Rue, le transformateur a explosé de façon spectaculaire.


Snakes in Suits

Cruauté, mépris et moquerie : la nouvelle norme de répression planétaire

Traduction : SOTT

Image
Il y a quelques jours, j'ai appris qu'Andrea Fornella Abbott, 41 ans, avait été déclarée coupable mardi de trouble à l'ordre public après avoir été arrêtée en juillet 2011 à l'aéroport international de Nashville. Elle était confrontée à 30 jours de prison et à une amende de 50 $, mais le juge l'a soumise à un an de probation parce qu'elle n'avait pas de casier judiciaire. « Et alors ? » me direz-vous. Ce qui m'a ennuyé, c'est son prétendu « trouble à l'ordre public ». Son « crime » a été de discuter avec des agents de la TSA, en insistant pour qu'ils ne touchent pas les parties intimes de sa fille de 14 ans lors d'une « fouille au corps de routine » avant de refuser de subir la procédure invasive elle-même. Vous voyez, le trouble à l'ordre public ne venait pas d'une mère légitimement soucieuse de l'intimité de sa fille et d'elle-même, mais des agents et de la TSA qui ont institutionnalisé le trouble « à l'ordre public » - disons le franchement - pathologique sur la base du Gros Mensonge de la Guerre contre le Terrorisme.

Voici la séquence filmée de l'événement. Bien qu'il n'y ait pas de son, il est clair qu'Andrea Fornella ne faisait que plaider sa cause. Voilà pour l'illusion de la libre expression.