Better Earth

2012 et la « Fin du Monde » - Sott.net a besoin de votre Aide !




Ainsi, nous y voilà, 2012, l'année où tout s'achève... du moins c'est ce qu'un tas de gens ont été amenés à penser. L'idée qu'un jour précis, le 21 décembre 2012, ait été marqué par le destin, Dieu ou qui que ce soit comme la « fin du monde » semble non seulement peu probable dans un univers avec ne serait-ce que le minimum de libre arbitre, mais sent aussi le coup monté à plein nez. Le fait que tant de gens soient au courant de cette « prophétie » semble faire partie de la même machination.

Après tout, « vous allez tous mourir le 21 décembre 2012 » ne laisse pas beaucoup de place à l'autodétermination, et selon la nature de la crédulité d'une personne, sert à répandre la peur d'une apocalypse imminente ou à ridiculiser l'idée que de sérieux bouleversements terrestres se préparent. D'un point de vue ésotérique, presque toutes les traditions disent quelque chose de l'ordre de « vous ne connaitrez ni le jour ni l'heure ». Cela renvoie au fait que même s'il EXISTE des cycles temporels, l'histoire, les cataclysmes, l'Univers, tout est toujours OUVERT et les êtres humains - les observateurs dans cette dynamique micro et macro quantique - contribuent d'une certaine façon à l'issue.

Vous avez peut-être remarqué qu'une des principales raisons à tout ce bellicisme et à toutes ces postures au cours des 11 dernières années est de servir à garder les masses préoccupées et dans un état de peur, à les distraire de la prise de conscience de cette menace bien réelle et bien plus puissante à l'encontre de TOUTE vie sur la planète terre. Cette peur et ce stress constants peuvent anéantir l'esprit et le corps et il semble que cela soit bien là le but. Comme Ivan Pavlov l'a prouvé, les chiens inhibés transmarginalement sont beaucoup plus faciles à programmer et à contrôler.

Aussi, inutile de le dire, il est crucial que nous prêtions tous attention et que nous apprenions à distinguer ce qui est réel de ce qui ne l'est pas, et surtout, ce que nous devons FAIRE ! C'est là où Sott.net peut être une ressource inestimable pour tous ceux qui sentent que quelque chose « d'énorme » se profile vraiment à l'horizon pour notre planète et tous les êtres vivants qui s'y trouvent. Sott.net est, et a toujours été, dédié à la découverte, aussi en avance que possible, de la nature précise de la réalité et du futur qui nous attend, ainsi qu'à rendre les résultats disponibles GRATUITEMENT à TOUS.

Notre objectif est de nous tenir étroitement au courant de notre réalité afin que nous - et l'ensemble de nos lecteurs - puissions avoir une certaine idée de ce qui approche pour être prêt. Après tout, la connaissance protège, un homme averti en vaut deux.
2 + 2 = 4

Les Anciens /Nouveaux Âges Sombres et l'Inquisition - pourquoi il y a une telle pagaille sur notre planète et pourquoi l'Humanité est au bord de l'extinction

Traduction SOTT

Psychopaths rule our world
© Sott
Cela va être long donc prenez une tasse de thé ou de café et installez-vous. Ceux d'entre vous qui aimez les informations en octets brefs, cet article n'est pas pour vous !

J'ai lu beaucoup ces derniers temps. Je veux dire BEAUCOUP. Eh bien, quoi de neuf ? Quoi qu'il en soit, l'éventail des sujets que j'ai couvert est varié; j'ai tendance à suivre mon intuition. Je vais souvent lire un livre qui suggère un autre livre, et ainsi de suite, mais dernièrement, cela a été très éclectique et apparemment sans rapport. Laissez-moi vous donner un échantillon en remontant seulement il y a quelques semaines: j'ai lu You Are Not So Smart (Vous n'êtes pas si intelligent) de David McRaney parce que j'avais lu un extrait de celui-ci sur la liseuse sans fil (livre électronique) de mon mari. Je n'utilise pas de liseuse électronique parce que je souligne et prend des notes, donc j'ai acheté mon propre exemplaire. Cela m'a amenée à Redirect : The Surprising New Science of Psychological Change (Redirect : La surprenante nouvelle science du changement psychologique) de Timothy D. Wilson qui m'a ensuite amenée à un autre de ses livres: Strangers To Ourselves (Etrangers à nous-mêmes). Cela m'a ensuite amenée à Making Sense of People: Decoding the Mysteries of Personality (Donner du sens aux gens : décoder les mystères de la personnalité) de Barondes Samuel. Certains livres que j'avais commandés il y a quelque temps arrivèrent ensuite: Amarna Sunset de Aidan Dodson; Akhenaten: Egypt's False Prophet (Akhenaton : le faux prophète de l'Egypte) de Nicholas Reeves; Akhenaten & Tutankhamun: Revolution & Restoration (Akhenaton et Toutankhamon : Révolution et Restauration) de Silverman, Wegner and Wegner; Akhenaten: History, Fantasy and Ancient Egypt (Akhenaten : Histoire, Légende et Egypte Ancienne) de Dominic Montserrat. Puis vint The Fall of Rome And the End of Civilization (La chute de Rome et la fin de la civilisation) de Bryan Ward-Perkins. Le suivant: Dark Ages: The Case For a Science of Human Behavior (Les Âges Sombres : le cas pour une science du comportement humain) de Lee McIntyre, suivi par The Taboo of Subjectivity: Toward a New Science of Consciousness (Le Tabou de la subjectivité : vers une nouvelle science de la Conscience) de B. Alan Wallace. Ici et là, j'ai lu des bribes de Bertrand Russell. (J'ai aussi lu Three mysteries de Gladys Mitchell, mais c'était juste de la lecture amusante.) Et maintenant je lis War Before Civilization: The Myth of the Peaceful Savage (La guerre avant la civilisation: le mythe de la Paix sauvage) de Lawrence H. Keeley en alternance avec Does the New Testament Imitate Homer? (Le Nouveau Testament imite-t-il Homère?) Par Dennis R. MacDonald.

Comme je le disais, tout cela peut sembler sans lien, même pour moi, mais la chose étrange est que tous les livres ci-dessus tournent autour d'un thème particulier: la Science / le milieu universitaire - a vraiment perdu la boule, et ce qui a été proclamé comme la réponse à tous les problèmes de l'humanité est devenu le moyen probable de notre destruction. Ce n'est pas une mince affaire, je peux vous l'assurer, et cela mérite une certaine considération. Dans le livre Dark Ages: The Case For a Science of Human Behavior (Les Âges Sombres: Le cas pour une science du comportement humain), on peut lire :

Commentaire: Voir aussi : The Inquisition

2 + 2 = 4

US : Lieberman et son projet de loi visant à l'établissement de camps d'internement

Si vous êtes un lecteur faisant partie des 40% d'êtres humains qui pensent que l'Ignorance est le Bonheur, alors arrêtez de lire ce texte tout de suite. Cet article parle d'une vérité tellement dure que cela a été déprimant de le rédiger. Vous pourriez penser que, travaillant pour SOTT depuis de nombreuses années, la plupart d'entre nous sont endurcies et peuvent faire face à la dure réalité. Mais quelques fois, vous voyez quelque chose qui déclenche en vous une alarme et alors vous comprenez que vous venez d'avoir un aperçu de ce qui se cache derrière le rideau car quelqu'un y est allé avant vous et a laissé un plan pour vous montrer le chemin. Dans le cas qui nous concerne, cette personne a été Hannah Arendt.

Le monde moderne ne peut pas être un endroit facile à vivre pour ceux qui sont nés avec une génétique qui les prédispose à imposer un pouvoir absolu sur les autres. Je veux dire par là que, dans la période actuelle, quiconque serait un totalitaire n'aurait qu'une faible chance de naître dans un monde ouvertement dictatorial et aurait plus de chance de naître dans une grande nation occidentale théoriquement démocratique. Alors que, s'il se trouve dans une dictature, l'accomplissement du besoin inné de pouvoir d'un mégalomane est équivalent à une promenade dans un parc, cela requiert toutes sortes de subterfuges au long terme dans une démocratie. Quelle poisse.
Cut

Les hommes qui haïssent les femmes - L'affaire Franklin et la vérité sur nos leaders

Franklin scandal
© TrineDay
Mänsomhatarkvinnor - « les hommes qui haïssent les femmes ». C'est le titre suédois original du best-seller éclatant de Stieg Larsson, « la fille avec le tatouage dragon ». Ceux qui ont lu le roman ou/et qui ont vu le film suédois basé sur le livre savent que c'en est une description parfaite. Larsson invente une histoire de viol, de sadisme, d'abus marital, de trafic humain, de crime d'employés de bureau, et de corruption politique autour du personnage iconique de Lisbeth Salander et du journaliste d'investigation Mikael Blomkvist. Oui, c'est peut être juste un roman, mais après mes recherches de ces derniers temps, je suis convaincu qu'il y a plus que le sujet traité par Larsson qu'une simple bonne lecture. Comme le personnage « V » dans [le film] V pour Vendetta le dit, « les artistes utilisent des mensonges pour dire la vérité, pendant que les politiciens les utilisent pour étouffer la vérité ». C'est la vérité et s'il y a bien quelque chose que j'ai compris ces dernières années, c'est bien que la vérité est plus étrange que la fiction et elle est même plus dérangeante.

Alors que je suis un fan du travail de Larsson, et des fictions en général, il y a quelque chose qui doit être dit à propos des récits véridiques. Ils ont une façon de « siéger » dans l'esprit, fabriquant ce qui était en premier lieu seulement une fiction intéressante et peut être une fiction amusante en quelque chose de réel : solide, indispensable, qui change la vie. Les fictions nous donnent la vérité mais avec une distance. C'est au bon vouloir du lecteur de deviner les applications et les implications dans la vie réelle. Mais quand cela devient clair, cela peut être une expérience profonde et douloureuse. C'est tout aussi facile de prendre le chemin de sortie quand cette expérience est simplement trop douloureuse, avec le potentiel de ruiner de multiples illusions tenaces, profondes à propos du vrai fonctionnement de la réalité. « C'est juste une histoire après tout ». Ces six mots tueurs de curiosité sont suffisants pour éviter à une personne de faire des recherches pour voir qu'il y a peut-être plus qu'une histoire qui est plus que le produit d'une bonne imagination. Il y a peut-être des failles dérangeantes à la surface des évènements de la vie courante. Dans mon cas, c'est là où le livre The Franklin Scandal: A Story of Powerbrokers, Child Abuse & Betrayal de 2009 du reporter d'investigation de la vraie vie, Nick Bryant intervient dans l'histoire. C'est le livre qui a engendré beaucoup de déclics en moi, et c'était absolument dévastateur.

Commentaire: pour plus d'informations, consultez les liens suivants (en anglais) :

Blackwater (Iraq):
'Lawsuit now accuses Xe (a.k.a. Blackwater) contractors of murder, kidnapping'

Casa Pia (Portugal):
'Portuguese court finds 6 guilty of child abuse'
'Six men jailed for Portugal child sex abuse'
'Child sex rocks Portugal'
'Portugal in paedophile 'hell''

CasoSpiniak (Chile):
'Lingering Sex Scandal in Chile Still Roils and Divides the Political Heirs of Pinochet'

Dutroux Affair (Belgium):
'Belgian X Dossiers of the Dutroux Affair'

DynCorp (Bosnia):
Kathryn Bolkovac (with Cari Lynn), The Whistleblower: Sex Trafficking, Military Contractors And One Woman's Fight For Justice (Palgrave Macmillan, 2011)
'DynCorp Disgrace'
'DynCorp sex-slave whistle-blowers vindicated'
'Sex Scandal Still Haunts DynCorp'

Franklin Scandal:
Nick Bryant, The Franklin Scandal: A Story of Powerbrokers, Child Abuse & Betrayal (TrineDay, 2009)

Jersey Island Case:
'Jersey Abuse Case Exposes Vast Conspiracy' (includes many links to mainstream sources on the case, as well as information on the Islington (London), Sea Cadets, Franklin, Presidio (California), and Finders cases)

Operation Ore (UK):
'Are Pedophiles Running Blair's War Machine?'

South-East Asia:
'Diplomat Pedophilia is Widespread'



Family

Le Palmarès des Cassiopéens n°4 - La nature, l'éducation et mes gènes de singe


Le lecteur devrait maintenant saisir l'idée : l'approche de SOTT.net envers l'Expérience Cassiopéenne est réellement de celles composées de 10 % d'inspiration et de 90 % de transpiration. Une question posée, ou une réponse donnée, suffit souvent à inspirer toute une lignée de recherches qui mènent à des données et des conclusions qui ne peuvent être que secondairement liées à la question d'origine. C'est tout ce qui importe : la découverte, et en ce sens, les données des transmissions cassiopéennes relèvent plus du Fil d'Ariane que du Livre des « Révélations Divines ». Les indices fournis amènent les personnes intéressées à entreprendre des recherches à travers un vaste labyrinthe d'informations et de « désinformation » vers ce que j'aime à appeler le cœur du sujet : ces domaines d'études qui ne sont pas seulement cruciaux pour parvenir à comprendre la condition humaine et la nature du cosmos, mais qui sont aussi étroitement interconnectés et toujours apparemment une étape au-delà de ce qui est couramment considéré comme la « connaissance ordinaire ». En d'autres termes, un mystère en révèle un autre, et puis un autre. C'est un voyage sans fin de découverte, ce qui, je pense, se situe au cœur de la science et du mysticisme. N'importe quoi d'autre, comme la croyance que « nous savons maintenant tout ce qu'il y a à savoir sur le sujet » ne mène qu'à la stagnation intellectuelle et à la mort de la curiosité. Comme nous aimons à le dire par ici, il n'y a pas de repas gratuit... ni de textes infaillibles.

Pour les curieux, la recherche inspirée par l'expérience cassiopéenne a mené l'équipe de SOTT vers de nombreux sujets sur lesquels nous nous concentrons. Sans eux, et les expériences de la vie que nous n'aurions sûrement jamais vécues si nous ne nous étions pas engagés dans ce projet, nous n'aurions probablement jamais appris tout ce que nous savons sur l'histoire et le danger d'une catastrophe cométaire, la nature électrique de l'univers, la psychopathie, la ponérologie, la théorie polyvagale et la séparation du bon grain de l'ivraie quand on aborde le nombre immense de « théories conspirationnistes » sur le marché. Ou du moins, cela nous aurait pris beaucoup plus de temps. Après tout, tous ces domaines ont leurs spécialistes et défenseurs respectifs, ces francs-tireurs scientifiques qui sont arrivés à la conclusion que tout n'était pas correct dans leur champ d'étude particulier, que ce soit en histoire, en politique, en psychologie, en ufologie, en astrophysique, en météorologie ou n'importe quelle autre science. Mais ils le font généralement d'eux-mêmes, déconnectés du tableau plus vaste et de la manière dont tout cela s'imbrique. Souvent, ce processus leur prendra toute une vie de recherches, avec l'inconvénient que d'autres domaines possibles de recherches demeurent inabordés. (Observez les chercheurs en paranormal qui se moquent des « théories du complot » ou les conspirationnistes du 11 septembre qui se moquent des ufologues.) Mais nous essayons d'en assembler autant que possible pour fournir une vision de la réalité aussi complète que possible autant que nous le pouvons. Un de ces domaines, celui que je vais aborder ci-dessous a rapport à la génétique et aux possibilités inhérentes à cette mystérieuse brique de la vie : l'ADN.
Meteor

Le Palmarès des Cassiopéens n°3 - L'Histoire, c'est des foutaises

© Inconnu
Hale-Bopp au-dessus de Stonehenge
Mise à jour : Nous avons relaté une liste de prophéties dans la première partie de cette série. L'idée de la Californie « tombant dans la mer » a été mentionnée. Il y a juste quelques jours, un autre morceau l'a fait. Précisément, une partie de la route Paseo del Mar à San Pedro est tombée dans l'Océan Pacifique après un glissement de terrain le 21 novembre. Nous ne pensons pas que ce glissement de terrain particulier est ce à quoi faisaient allusion les Cs, nous pensons seulement que le timing est intéressant !

De même que de nouvelles découvertes en science peuvent renverser en un clin d'œil un « consensus » soutenu antérieurement (souvent au grand dam ou à la consternation obstinée de ceux qui promeuvent ce consensus), de nouvelles données historiques peuvent changer nos idées sur ce que nous pensons qu'il s'est passé dans notre histoire. Nous prenons souvent pour argent comptant que l'événement X s'est produit dans l'année Y, oubliant que l'une ou l'autre ou même ces deux variables peuvent être complètement fausses. L'événement peut s'avérer être une fiction, créé par des scribes et des dirigeants de l'époque (ou des années plus tard) dans des buts de propagande politique. Les méthodes de datation peuvent être imprécises ou posséder d'éventuels facteurs perturbateurs endommageant la chronologie. Ou bien, lorsque de nouveaux documents ou données scientifiques sont découverts, l'événement peut s'avérer avoir peu de ressemblance aux idées antérieures sur la manière dont cela était arrivé. De nouveaux acteurs apparaissent avec de nouvelles motivations, nécessitant une révision des livres d'histoire et la manière dont nous voyons les événements et les personnages de notre passé proche et lointain.
Alarm Clock

2012 - À la veille de la destruction ?


Bonne année 2012 ?
Nous y voilà, St Sylvestre 2011, et tout un tas de gens croient que la la Fin du Monde va arriver - d'une manière ou d'une autre - (à nouveau) un jour de décembre de la nouvelle année : 2012. Tout ce que je peux dire c'est « Mon dieu ! Nous y revoilà ! »

En 1996 et 1997, il y a eu le flop Hale-Bopp qui s'est soldé par le suicide collectif de 39 membres de la secte Heaven's Gate. A l'époque, j'étais là à essayer désespérément de convaincre les gens que la plupart des choses qui circulaient sur Internet n'étaient qu'un tas de conneries, et tout ce que j'ai récolté dans cet effort, ce sont critiques et diffamation. Mais j'avais raison !

Et puis, il y a eu la Folie du Millénaire qui s'est embrasée en 1999. À cette époque, nous avions déjà un site web, et je ne faisais pas que batailler sur les listes de discussions : j'ai publié un article en novembre de cette année-là pour essayer de calmer un peu les choses. C'était tellement bizarre que même mon cousin qui était, à l'époque, ingénieur en aérospatiale employé par la NASA, m'a assuré que les choses ALLAIENT s'emballer parce qu'il y avait une faille dans les systèmes informatiques et le réseau informatique mondial allait bugger de manière imprévisible et engendrer le chaos. Eh bien, même ça, ça n'est pas arrivé ! Quoi qu'il en soit, le message essentiel de mon article à l'époque était plutôt clair :
USA

C'est là que se termine l'illusion américaine - 2012, la fin du monde tel que nous le connaissons

« Tout comme la nuit, l'oppression ne tombe pas d'un seul coup... Il y a un crépuscule où tout reste en apparence inchangé. Et c'est dans un tel crépuscule que nous devons être le plus conscient du changement - quoique subtil - qui se profile, de crainte que nous ne devenions les victimes involontaires de l'obscurité. » William O. Douglas, Cour suprême des États-Unis de 1939 à 1975.
US flag at Guantanamo
© Brennan Linsley/Pool/Reuters
Un drapeau des États-Unis flotte à travers l'enceinte en fils barbelés de la prison de Camp Delta au camp de Guantanamo en 2006

Depuis que le Sénat des États-Unis a approuvé l'infâme FY 2012 National Defense Authorization Act [NDAA, loi qui établit le budget et les dépenses du Département de la Défense pour l'année fiscale 2012], je suis d'humeur très pessimiste. Il y a quelques jours, il y avait l'espoir qu'Obama y oppose son veto - non pas parce que l'homme et ses conseillers juridiques se souciaient de la raclée que se prendraient alors les droits de l'homme et du citoyen mais parce que le code « récuserait ou gênerait la capacité du président à recueillir des renseignements, à mettre hors d'état de nuire de dangereux terroristes et à protéger le peuple américain » ; en d'autres termes, parce que l'autorité du président pourrait être en quelque sorte limitée (Dieu nous en préserve). Maintenant ce mince espoir s'est envolé ; Obama a renoncé à la menace du veto et plus rien n'empêche un talon de fer d'expédier n'importe lequel d'entre nous - Américain ou non - au camp de Guantanamo.

Cela pourrait-il être pire que cela ? La situation était déjà mauvaise avec Bush et sa clique de néocons qui repoussaient les limites du démantèlement de la Constitution des États-Unis. Vous souvenez-vous à quel point nous étions naïfs de croire qu'un changement d'administration ferait cesser ces absurdités draconiennes ? Que Barack Obama allait vraiment « changer les choses » et redresser ce qui allait si mal sous l'administration de Bush ? Certaines personnes s'accrochent toujours à cet espoir parce qu'elles croient sincèrement que les États-Unis sont essentiellement un pays démocratique fondé sur de solides principes de moralité et de justice, même s'il dévie ici ou là. Sûrement que le beau et éloquent Barack arrangera les choses, non ?

Better Earth

Le Palmarès des Cassiopéens n°2 - La science de l'espace et du climat s'est déchaînée

Traduction SOTT
© MODIS - NASA Terra satellite
Des millions de personnes se sont retrouvées sans électricité alors qu'une tempête de neige a laissé jusqu'à 81 cm de neige sur certaines parties du nord-est des États-Unis à la fin d’octobre 2011

Nous avons démarré cette série avec un sujet un peu « décalé » : la prophétie. Mais l'Expérience Cassiopéenne, bien qu'un peu « décalée » pour commencer (du moins selon la perspective traditionnelle) aborde aussi des sujets plus « terre-à-terre ». Des questions liées à la science telle qu'elle est comprise et pratiquée de manière classique (quoi que souvent avec des interprétations peu conventionnelles) constituent une grande partie des données reçues.

De par mon expérience, les gens tendent à oublier que les scientifiques sont aussi des « êtres humains », ou plus précisément, les scientifiques peuvent être tout aussi obstinément aveugles, égoïstes, conformistes, peureux et menteurs que n'importe qui d'autre. Certains d'entre eux sont même des escrocs décomplexés qui falsifient leurs données, ou des prostituées intellectuelles qui produiront les résultats pour lesquels ils sont payés, qu'ils y croient ou non. Juste parce que ça a été revu par des pairs, ou écrit par une personne avec une ribambelle de diplômes, cela ne signifie pas que c'est vrai et ni même vaguement. Et si l'histoire nous dit quoi que ce soit, c'est que l'histoire de la science a un long passif d'idées incomplètes ou fausses. Donc il vaut mieux être sceptique à chaque fois que des scientifiques parlent en termes d'absolu avec certitude, à chaque fois qu'ils poussent le bouchon jusqu'à tester des hypothèses alternatives. Il y a des risques qu'ils s'abusent simplement eux-mêmes, et vous.

La science est une œuvre en progression. Les théories qui sont présumées être vraies peuvent très bien s'avérer totalement fausses à la suite de nouvelles découvertes ou innovations. Tristement, la science de l'espace et la climatologie sont deux domaines où non seulement l'innovation ne se produit que rarement mais aussi qui est activement entravée par des scientifiques et politiciens qui ont tout intérêt à conserver les vieilles théories inadéquates au premier plan des systèmes de croyance populaire et académique. Comme bon nombre d'exemples qui suivront dans les épisodes suivants de cette série, ceux ci-dessous ne sont qu'un échantillon d'idées qui, à première vue, pourraient sembler entièrement fausses. Mais de nouvelles découvertes ont prouvé que de nombreuses préconceptions dépassées n'étaient que ça.
Clock

Le Palmarès des Cassiopéens n°1 - Prophétie, prédiction et présages de choses à venir

Traduction SOTT


Commentaire : Cet article est le premier d'une série sur les états de service des Cs (Cassiopéens), ces possibles intelligences du futur parfois sarcastiques et toujours perspicaces qui sont le sujet de l'Expérience Cassiopéenne. Nous comptons présenter ces exemples de déclarations qui se sont avérées exactes, à un plus ou moins grand degré, à la suite d'événements ultérieurs, de recherches et de découvertes. Ces épisodes seront publiés sur une base semi-régulière, autrement dit, quand nous trouverons le temps de les écrire.

« Exprime ma Volonté, Fais de toi un Prophète ! »

Cassiopeia A
© Chandra
Cassiopée A, le rémanent d'une supernova, est « âgée » d'environ 300 ans et a la particularité d'être la plus forte source radio observable en dehors de notre système solaire.
A n'importe quel moment donné de l'histoire, il semble y avoir au moins un charlatan qui traîne et prédit la fin imminente du monde. En 2011, le radio évangéliste Harold Camping a prédit que les fidèles du monde seraient « ravis » le 21 mai 2011. Bien sûr, la date s'est avérée être un bide total, poussant Camping à « réviser » sa prédiction pour le 21 octobre. Inutile de dire, au moment où nous écrivons, que nous ne retenions pas notre souffle, et à juste titre. Nous aurions pu nous évanouir et rater un autre non-événement apocalyptique !

Mais une chose telle qu'une prophétie valable ou une prédiction d'événements futurs, existe-t-elle ? Les résultats de l'Expérience Cassiopéenne suggèrent qu'une telle chose existe réellement, et davantage encore (par ex : l'accès à distance à une connaissance marginale, qu'elle soit obscure ou que l'on en ait simplement pas entendu parler auparavant). Mais les Cs ont offert une perspective très singulière sur le sujet de la prédiction. Elle est intimement liée à leur cosmologie et à leur vision du « temps ». Selon les Cs, notre univers est un univers de « libre arbitre » et le temps n'est pas un phénomène « unique » strictement linéaire. Cela signifie que le futur est ouvert. Davantage là dessus plus bas.

Top