Radar

Nouvelle disparition d'avions des écrans radar, mais que se passe-t-il ?

Airplane
© iStockphoto/kickers
Mais que se passe-t-il dans le ciel actuellement ? Après la disparition non résolue du vol MH370 au-dessus de l'océan Indien le 8 mars 2014, il y a donc plus de deux mois, un autre événement suspect s'est déroulé les 5 et 10 juin dans le ciel européen cet fois.

Seuls quelques journaux ont relayés l'information. Au total, ce sont treize avions qui ont complètement disparu pendant environ 25 minutes des écrans radars de l'espace aérien autrichien. C'est Austro Control, l'autorité aérienne autrichienne qui a communiqué l'information. L'Allemagne et la Tchéquie voisines ont fait également part de problèmes similaires.

Des exercices de guerre électronique de l'OTAN menés en Hongrie ont été évoqués comme la cause probable de ces ennuis, mais selon les communiqués officiels, ils n'ont eu lieu dans cette zone que du 2 au 6 juin, soit avant la deuxième vague de disparition. Ensuite l'OTAN indique explicitement ne pas avoir mené de brouillage pour la journée du 5 juin. De plus, le ministre hongrois de la Défense a également réfuté l'hypothèse du brouillage en indiquant que la technologie utilisée pour interférer avec les fréquences ennemies dans ce genre d'exercice a une portée de seulement 4 000 mètres, soit bien au-dessous de l'altitude des avions qui ont posé problème.
Eye 1

Introduction à la psychopathie à l'usage du profane

Sophie est récemment partie en vacances, laissant sa clé à la voisine pour qu'elle puisse arroser les plantes et donner à manger aux chats. Lorsqu'elle est rentrée, tous ses bijoux de valeur avaient disparu. Aucune trace d'infraction n'a pu être constatée où que ce soit. La voisine n'est, bien entendu, « au courant de rien ». 15 000 euros de perte et bien des soupçons plus tard, Sophie a du mal à lui reparler.

Marc, conseillé par un expert de Genève, a acheté des objets d'art à un tiers pour la somme de 150 000 euros. L'expert doit prochainement lui racheter le tout et Marc fera ainsi un joli bénéfice. Cependant, l'expert tarde à se manifester, et lorsque Marc finit par téléphoner au bureau d'expertise à Genève, une « secrétaire » lui dit que l'expert est entendu par la justice pour blanchiment d'argent. Marc se rend compte qu'il n'est finalement même pas certain de la valeur des objets achetés et qu'il a ainsi déboursé 150 000 euros pour un lot dont il n'a que la parole de l'expert en question pour savoir ce qu'il vaut. A présent, le bureau ne répond plus. Apparemment, le vendeur du lot et « l'expert » de Genève étaient de mèche.

Pierre est pâtissier. Il décide d'exporter son produit 100% français en Chine. Il a pour associé son meilleur ami, à qui il laisse la partie comptable pour se charger de ce qu'il connaît le mieux : la pâtisserie. Leur affaire marche bien et en un an, l'affaire est non seulement rentable, mais ils réalisent des profits. Du jour au lendemain, Pierre est renvoyé par son ami qui a pris soin de ne pas lui dire que l'entreprise n'a jamais été leur propriété commune mais uniquement la sienne. Pierre ne peut rien faire et doit rentrer au pays et tout reprendre à zéro.

Ce que ces gens ont en commun est évident : ils ont fait confiance à un psychopathe qui a profité de leur naïveté pour les arnaquer.
Family

Maman, pourquoi papa porte-t-il une robe ? Papa, pourquoi maman a-t-elle une moustache ?

Traduction : SOTT

Note de la rédaction
: Cet article traite de plusieurs sujets controversés (l'homosexualité, la pédophilie, la prédation sexuelle, etc.) et son contenu, ainsi que ses illustrations, peuvent être choquant pour certains.
ECHCC cover book
© Sott.net
Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique

Si malgré cet avertissement vous décidez de lire la suite, gardez à l'esprit que « le diable est dans les détails », afin d'être attentif en essayant d'éviter de penser en noir et blanc.


Et tout particulièrement, n'oubliez pas que lors de l'analyse, nous nous concentrons sur une petite minorité d'individus pathologiques qui ont infiltré la communauté gay. Donc il ne s'agit pas d'une attaque contre les homosexuels, mais d'un exposé de cette petite minorité qui prétend être gay et tente d'exploiter la communauté gay à des fins néfastes.

Ceci étant dit, attachez vos ceintures de sécurité et immersion !
____________________________________________________________

L'idée principale développée dans cet article est venue de façon plutôt inattendue alors que j'écrivais la dernière partie de Earth changes and the Human-Cosmic connection [Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique - ouvrage en cours de traduction - NdT] qui vient d'être publié aux formats livre et Kindle.

La théorie de la « connexion anthropocosmique » pourrait être l'un des principaux mécanismes, sinon le principal, à travers lequel la population humaine influence - positivement ou négativement - son environnement, y compris les grandes catastrophes cosmiques.

Alors que le livre mentionné ci-dessus donne une image beaucoup plus détaillée et plus précise de ce phénomène essentiel, la dernière partie de cet article décrit rapidement ce concept et montre comment cela peut être relié à tous les sujets apparemment sans rapport que nous allons aborder maintenant.
Palette

L'éradication de la beauté ou la destruction de l'art

Image de la Première Guerre mondiale. Les soldats blessés et les restes de ceux qui n'ont pas eu de « chance » partageant le même espace.
© Inconnu
Image de la Première Guerre mondiale. Les soldats blessés et les restes de ceux qui n'ont pas eu de « chance » partageant le même espace.

Ma grand-mère est une vieille dame âgée de quatre-vingt-dix-neuf ans et demie. Elle est née dans le Sud de la France en 1914 au tout début de la Première Guerre mondiale. Son père est mort au front en août 1918 ; seulement trois mois avant l'armistice.


Grand-mère était seulement l'un des six millions d'enfants français qui ont perdu leurs pères. Sa mère avait un petit atelier de couture spécialisé dans les robes de veuves, de loin le vêtement le plus populaire à l'époque.

Alors qu'elle était dans sa trentaine, ma grand-mère a aussi vécu la Seconde Guerre mondiale, et en 1945, elle est allée en Allemagne avec son mari, un militaire qui faisait partie des forces d'occupation françaises qui y étaient stationnées jusqu'aux années 1960.

Grand-mère n'aimait pas vivre avec les Allemands ; ils lui rappelaient son père perdu. Elle n'aime toujours pas beaucoup les Allemands. Je crois qu'elle n'a jamais pensé au fait que soldats allemands et français ont tous deux été utilisés comme chair à canon, manipulés dans des guerres qui ont seulement profité à des politiciens, industriels et banquiers, avides et sans cœur.

On pourrait raisonnablement soutenir que, durant sa longue vie, grand-mère, comme beaucoup de ses contemporains, a connu l'horreur du vingtième siècle et le déclin régulier de l'humanité.

J'aime ma grand-mère. C'est elle qui m'a élevé quand j'étais enfant et maintenant je suis celui qui prend soin d'elle. Je me rends fréquemment à sa maison de retraite. J'y étais il y a quelques jours et, comme sa vue baisse, je lui fais la lecture.
Bacon n Eggs

« Préparez »-vous votre alimentation ?

Traduction : SOTT

AMS Overhead Fireball Reports US only through 2013
© AMS
Rapports des boules de feu météoriques pour l'année 2013 aux États-Unis
Si vous lisez régulièrement SOTT, vous savez probablement que de nombreux domaines présentent des risques de catastrophes - des changements environnementaux aux explosions cométaires et de la montée du fascisme à l'imminence de l'effondrement économique. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est pas nécessaire de sélectionner l'une de ces menaces pour vous préparer[1] , vous ainsi que votre famille et votre communauté locale. Les exigences fondamentales pour se préparer s'appliquent à toutes ces catastrophes et à bien plus encore.

La communauté en ligne des preppers[2] a pris une ampleur énorme depuis dix ans. Blogs et sites de preppers et survivalistes sont légion et bon nombre d'entre eux proposent d'excellentes idées pouvant être adaptées à votre situation et à vos besoins. Pourtant, il est rare que ces sources abordent la question de l'alimentation. « Se préparer » au niveau alimentaire offre des avantages non négligeables en cas de catastrophe ou en situation de survie et devrait donc avoir un impact important sur votre stratégie de stockage alimentaire et de ce qui est indispensable lors d'une catastrophe prolongée.

La question qui se pose est dès lors la suivante : la « préparation » alimentaire offre-t-elle suffisamment d'avantages pour changer dès aujourd'hui d'alimentation ? Et si c'est le cas, quelles conséquences cela a-t-il sur le stockage alimentaire et votre plan de préparation ? La réponse à la première question est, je pense, positive. Une réponse à la deuxième question se trouve ci-dessous.
Bacon

Radio Interactive SOTT - Entretien avec Lierre Keith

Traduction : SOTT

Cover book Le Mythe végétarien
© Éditions Pilule Rouge
Cette semaine sur la radio SOTT, nous recevons l'auteure et activiste Lierre Keith, dont le livre Le Mythe végétarien - nourriture, justice, et pérennité, examine les principes de l'idéologie végétarienne depuis les perspectives alimentaires, environnementales et philosophiques.

Lierre Keith croyait en une alimentation à base de plantes et fut végétalienne pendant vingt ans. Mais elle affirme aujourd'hui que les gens ont été égarés - non pas par nos aspirations pour un monde juste et durable, mais par notre ignorance.

La vérité est que l'agriculture est un assaut implacable contre la planète, et, plus d'agriculture ne nous sauvera pas. En servant les graines annuelles, les humains ont dévasté les prairies et les forêts, contribuant à l'extinction de nombreuses espèces, modifié le climat, et détruit la couche arable - la base même de la vie. Lierre Keith affirme que si nous voulons sauver la planète, notre nourriture doit être un acte de réparation profonde et durable : il doit venir de l'intérieur des communautés de vie, et non pas s'imposer à travers elles.

En partie biographique, ABC nutritionnel et manifeste politique, Le Mythe végétarien mettra au défi tout ce que vous pensiez savoir sur les politiques alimentaires.


Ci-après la transcription :
Bizarro Earth

Résumé SOTT - Avril 2014 - Météorologies extrêmes et bouleversements planétaires

Traduction : SOTT

Quatrième volet de notre nouvelle série mensuelle, la vidéo suivante compile des images des « signes des temps » provenant du monde entier pour le mois d'avril 2014 - « changements terrestres », conditions météorologiques extrêmes et bouleversements planétaires.

Résumé Sott avril 2014  bannière
© Sott.net
Les signes des temps d'april 2014

Les faits marquants de ce mois-ci : des feux de forêt éclatent dans des lieux où il a ensuite neigé, la plus grande épidémie de tornade de la saison aux États-Unis, la mère de outes les dolines (ou était-ce un glissement de terrain ?) éventre une rue entière dans le centre-ville de Baltimore ... et une nouvelle entrée dans le livre des records : le plus grand nombre de forts tremblements de terre enregistrés dans le monde pendant un mois.

Accrochez-vous à vos sièges ! ...

Compass

Laura Knight-Jadczyk - La théorie de l'information et la création de la réalité

Voici la transcription de la partie 5 des vidéos Knowledge and Being de Laura Knight-Jadczyk dont vous trouverez la transcription anglaise complète ici. Merci à Jurian pour son aide.

Partie 5.1
Laura, Knowledge and Being part 5.1

Laura : Il a été dit que l'univers lui-même est en quelque sorte la somme totale de tout ce qui peut être connu ou est possible ; son potentiel infini d'être ou potentiel infini de ne pas être. Dans les systèmes ésotériques anciens, c'est représenté de cette façon [yin-yang]. C'est le cosmos. Le potentiel infini d'être, et dans le potentiel d'être il y a une certaine quantité de non-être parce que la matière est tout simplement la conscience qui s'est endormie et qui s'est en gros solidifiée ou figée. En elle, il y a un petit peu de conscience car rien ne peut être entièrement inexistant. Le non-être n'existe pas. Si une conscience pouvait embrasser tout cela, la conscience en dehors ou même au dedans, alors on aurait toutes les connaissances. Vous sauriez tout ce qui se passe n'importe où n'importe quand. Vous seriez dans un état vraiment supérieur d'être.

Eh bien, évidemment, aucun d'entre nous n'en est là. Cependant, l'idée est que chacun de nous a en lui, ou que nous sommes essentiellement un être doté d'une âme ou un être potentiellement doté d'une âme. Cette partie de nous dotée d'une âme, ou potentiellement dotée d'une âme, fait partie de cette plus grande conscience. On peut se relier à elle et dans un certain sens, la communication avec les Cassiopéens est de ce genre. Après avoir retiré toutes les couches de votre soi, vos propres programmes, tous les obstacles à votre conscience intérieure profonde et que vous avez accès à cette partie, celle-ci peut alors aussi se connecter avec la conscience intérieure, la conscience supérieure, la conscience cosmique ou les archives akashiques, quel que soit le terme que vous voulez employer. Si vous voulez être jungien, appelez-la « conscience archétypale ». Cette partie peut s'y connecter et accéder à l'information.

Dans l'une de mes vidéos précédentes, j'ai parlé d'une amie qui était alors en train de mourir et je me suis trompée de nom. J'ai parlé de la fusillade de Christchurch. C'était à Port Arthur, en Tasmanie, pas à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. C'était juste au moment de la fusillade de Port Arthur, en Tasmanie, qu'elle est morte. Donc, j'avais cette conversation avec elle et c'est là qu'elle a dit « Oh non, ne tirez pas sur la petite fille! ». Je lui ai demandé ce dont elle parlait et elle a répondu « tu verras demain ». C'est alors que nous avons entendu parler de cette fusillade. Je ne pense pas avoir beaucoup parlé de l'aspect bizarre de cette réalité. Être dans cet état, où vous pouvez plus ou moins avoir une conversation avec moi, assis dans mon petit bureau à côté de ma cuisine, dans ma maison de New Port Richey, en Floride, tout en étant conscient d'une fusillade qui a lieu de l'autre côté de la planète, dans l'hémisphère opposé. C'était dans l'hémisphère sud. Quel genre de réalité bizarre est-ce là ? Je veux dire, c'est plutôt étrange. Ce n'est pas comme si elle pouvait voir visuellement à travers la planète. Il y a autre chose. C'est une des raisons pour lesquelles je continue à dire que l'exploration de ces sortes de réalités... de mon point de vue, cet incident là, parmi beaucoup d'autres, mais celui-là en particulier - qu'elle ait pu être capable de voir depuis notre situation spatio-temporelle de New Port Richey, en Floride, tel jour et à telle heure, que quelque chose se passait de l'autre côté de la planète - cela témoigne d'une réalité qui doit vraiment être explorée par des personnes qualifiées.
Bizarro Earth

L'Extraction de sable - Un enjeu environnemental et économique majeur

Les eaux claires de playa del carmen près de Cancun au Mexique.
© Patryk Kosmider - Fotolia.com
Les eaux claires de Playa del Carmen près de Cancun au Mexique

Presque personne ne peut échapper à l'attrait psychologique d'une belle plage de sable blond, symbole entre tous de détente, de bien-être, de vacances et de Soleil. Qui n'a un jour rêvé de parcourir les plages de sable fin plantées au milieu de rochers ou de palmiers, couchées sous un ciel bleu immaculé, à siroter une Margarita ? Ces paradis terrestres forment un schéma idyllique dans notre imaginaire collectif. Des Seychelles aux Maldives, des Vanuatu à l'Australie, des Philippines à la Thaïlande, des Bahamas aux Caraïbes, sans omettre les centaines d'autres sites à travers le monde qui regorgent de ces lieux « idylliques », où les plages sont plus belles les unes que les autres mais dont l'envers du décor n'est peut-être pas aussi paradisiaque qu'il n'y parait.


Le sable est partout, et c'est l'élément le plus exploité autour de la planète, devant le pétrole et après l'air et l'eau. On le retrouve aussi bien dans l'industrie de la construction (béton armé, bitume, fenêtres...) que dans les moyens de transport (avions, trains, bateaux, voitures...). On le retrouve aussi dans les bouteilles en verre, dont il constitue l'ingrédient majeur de par la présence dans le sable d'oxyde de silicium (silice SiO2). Mais ce que l'on sait moins, c'est que le sable entre également dans la composition d'une quantité impressionnante de produits de grande consommation comme les produits alimentaires, les produits cosmétiques, les détergents, mais aussi dans les produits électroniques (et notamment les puces), comme les cartes bancaires, les ordinateurs et les appareils mobiles. Le sable se révèle donc indispensable à la croissance effrénée de notre « civilisation ». Selon Wikipédia :
« [s]a composition peut révéler jusqu'à cent quatre-vingts minéraux différents (quartz, micas, feldspaths) ainsi que des débris calcaires de coquillage et de corail ».
Avec une telle richesse intrinsèque, nul doute que le sable fasse l'objet de toutes les tentations pour toute industrie qui doit se maintenir à niveau, voire augmenter ses productions. Mais surtout pour les entreprises spécialisées dans l'extraction de sable marin, à l'instar du Groupe Roullier en France.
USA

La guerre contre les faibles

Traduction : SOTT

Lors de mes recherches pour mon livre American Heart of Darkness [Le cœur ténébreux de l'Amérique, ouvrage non traduit en français - NdT], j'ai découvert les mythes persistants à propos de la croissance et du développement des États-Unis. Depuis la première colonie de Jamestown à nos jours, ces mythes dissimulent la réalité des valeurs et prérogatives qui en réalité motivent la direction nationale.
Indian Land Map
© Sanderson Associates
En blanc - Les territoires transférés des Indiens au gouvernement fédéral.
En gris - Les territoires conservés ou restitués aux Indiens.
Parmi ceux-ci, on trouve avant tout les présomptions prédominantes que la population indigène de ce qui constitue désormais l' « Amérique du Nord » était « primitive » et ne pouvait tout simplement pas « s'adapter à la modernisation ». En outre, ils ne purent résister aux maladies européennes et ce fut la principale raison de la réduction de leur population d'au moins dix-huit millions à seulement deux cent mille individus au début du vingtième siècle.

La vision du monde amérindienne était bien différente de celle des historiens anglophones (et de leur mode de pensée) qui écrivirent « notre » histoire. Ce que vécurent les amérindiens fut le massacre pur et simple de leur peuple et le vol des terres sur lesquelles, et desquelles, ils vivaient. Beaucoup, en particulier ceux des plaines, ne voyaient pas la terre comme une chose que l'on pouvait posséder. Elle était simplement là, comme le vent, pour l'usage de tous. Bien entendu, il y avait des conflits à propos de territoires de chasse ou autre, mais ce n'étaient que des jeux d'enfants comparé à ce que les Européens appelaient « guerre ».

Commentaire: Les éditeurs français vous proposent d'aller plus loin en (re)découvrant le documentaire Unrepentant dans l'article : Génocide des nations autochtones au Canada - Le cas sanglant des écoles résidentielles pour Indiens de 1850 à 1996 mis au grand jour

Top