Heart - Black

Briser le « tabou » de la pédophilie : le prétexte des psychopathes pour continuer à violer des enfants en toute impunité

© Jill Greenberg
Récemment, deux scientifiques néerlandais ont proposé la légalisation de la pédopornographie. Il y a quelques mois un symposium était organisé aux Etats-Unis pour débattre des moyens de légaliser la pédophilie. De nos jours, les pédophiles ont leurs propres forums et leurs groupes sur Facebook, leur parti politique, leurs revues, leur mascotte, leurs « sex toys », leur journée internationale (« International Boy Love Day » pour les amateurs de garçons ou « Alice Day » pour les amateurs de filles) et ils se regroupent en associations pour « défendre leurs droits ». Les pédophiles s'assument, s'affichent et revendiquent. On en oublierait presque que leur truc à eux, c'est de violer des enfants.

Si les pédophiles semblent aussi ouverts dans leurs revendications au droit de « vivre leur sexualité », c'est en partie parce qu'ils jouent sur certaines notions et sur certains concepts qui sont parfois flous dans l'esprit du public (et, de manière plus alarmante, chez certains scientifiques - mais nous verrons que ce n'est finalement pas si étonnant). Sous le couvert de la « liberté d'expression », de dépassement « de tabou » et en s'engouffrant dans la brèche laissée béante par les homosexuels ayant (légitimement, eux) défendu leurs droits, les pédophiles osent tout.
Comet

Thomas Forster, chutes d'empire et phénomènes remarquables

Comet
© Inconnu
Alors que j'avançais dans l'étude des observations atmosphériques de Thomas Forster que nous avons en partie parcourues dans la première partie, « Influence des comètes, phénomènes atmosphériques et pandémies », j'ai commencé à réaliser que l'examen des données anciennes est totalement dépendant de deux choses :
  • la première est la possibilité limitée de découvrir des traces littéraires ou archéologiques plus ou moins dégradées par le temps ;
  • la seconde est la possibilité d'établir un nouveau paradigme en accédant à des informations occultées ou ignorées par le monde scientifique et le public.

  • Ainsi, l'accès à certaines données reste du domaine totalement spéculatif. Cette difficulté, que de nombreux historiens ou autres chercheurs de vérités doivent bien connaître, aurait pu faire l'objet d'un développement plus approfondi, mais, bien qu'il soit d'une importance majeure dans tous types d'enquêtes, j'ai pris le parti de ne pas le développer plus avant ici, lui préférant une brève évocation. De plus, le voyage est loin d'être terminé...


    Les événements célestes et leurs influences sur le vivant que Thomas Forster observe en tant que scientifique avant tout, et précisément comme astronome, naturaliste et médecin d'un XIXe siècle particulièrement foisonnant en comètes et autres événements « cosmiques », devraient être pris pour ce qu'ils sont : un témoignage de premier plan.

    Outre la valeur d'un témoignage direct, lorsque l'on est amené à effectuer des recherches sur un auteur, scientifique notamment, sa psychologie est à prendre en compte quand cela est possible. En bref, rechercher l'objectivité du témoin relatant son expérience.
    Alarm Clock

    Le « hoax » de Sandy Hook et la terreur de la situation

    Traduction : SOTT


    Ces grotesques théories du complot ne sont qu'un écran de fumée qui sert à masquer l'incroyable vérité !
    Nombre d'événements parmi les plus marquants de notre histoire moderne (et ancienne) ont donné lieu à telle ou telle « théorie du complot ». C'est-à-dire que des gens ordinaires étaient insatisfaits de la version officielle des événements parce que tous les aspects, ou certains aspects, de cette version n'avaient tout simplement aucun sens, objectivement parlant. Malgré ce que tentent de nous faire croire les médias officiels à propos des « théories du complot », la plupart de ces théories se fondent sur les incohérences objectives de la version officielle. Mais remarquez que je dis « se fondent ». Le problème, avec les théories du complot, c'est que, tandis qu'elles donnent un aperçu plus pertinent d'un événement majeur, elle sont obligées de s'appuyer sur la théorie (en raison de la rétention délibérée des données opérée par les sources officielles) plutôt que sur les preuves concrètes (ce qui, dans ce cas, n'en ferait plus des « théories ») et donc, sont sujettes à des abus de la part de gens qui ont tendance à utiliser leur imagination pour compléter le puzzle, plutôt que les facultés critiques de l'esprit humain.

    Comparé aux versions officielles d'autres événements similaires jugées invraisemblables par nombre de gens, le massacre de Sandy Hook a donné lieu à une véritable avalanche de théories du complot, et nombre d'entre elles ne sont fondées sur aucune preuve concrète.

    Une grande majorité de commentateurs des médias alternatifs qui ont tenté d'enquêter de façon indépendante sur le massacre de Sandy Hook ont fait preuve de médiocrité et d'une grave irresponsabilité dans leur travail de journaliste. Parmi les théories les plus excentriques et infondées, on trouve l'allégation que des « acteurs » ont pris la place des parents et proches des victimes de Sandy Hook, et qu'aucun enfant n'a en fait été assassiné, parce que, d'après cette théorie, si cela avait été le cas, « pourquoi n'avons-nous vu aucun corps ? » J'ai déjà exposé les raisonnements fallacieux de quelques-unes de ces théories dans un autre article, mais il y a une théorie qui persiste, peut-être parce que son invraisemblance est moins manifeste, et nombre de gens la promeuvent comme LA preuve qui fait « voler en éclats » la version officielle et la qualifie de « hoax ».

    La théorie en question est qu'un homme du nom de Christopher Rodia est le VÉRITABLE propriétaire de la Honda Civic noire qui a été identifiée comme la voiture de la mère d'Adam Lanza et qui a été trouvée sur le parking de l'école primaire de Sandy Hook. Le fondement de cette croyance erronée, à laquelle s'accrochent encore pas mal de monde, est la transmission audio de la police le matin du 14 décembre et qui détaille l'intervention de la Police du Connecticut lors du massacre.
    Fireball 5

    Influence des comètes, phénomènes atmosphériques et pandémies

    À l'approche des deux comètes annoncées pour l'année 2013, PANSTARRS et ISON, sans oublier l'astéroïde Apophis, il est utile de nous tourner vers l'histoire et de nous demander ce que nos ancêtres pensaient de ces phénomènes célestes. Bien loin de la science contemporaine qui ne voit dans les météorites/fragments cométaires que des objets inoffensifs, scientifiques et astronomes des siècles précédents ont toujours attaché une grande importance à l'approche de ces objets électriques qui étaient vus comme des messagers de la mort, des annonciateurs de bouleversements sociaux et terrestres. Je vous propose un voyage dans la science victorienne avec, comme accompagnateur, Thomas Forster (1789-1860), astronome et naturaliste britannique, membre de la Société royale d'astronomie, et ami de William Herschel, le découvreur de l'infrarouge.

    Comet Earth
    © Inconnu
    Les extraits qui constituent en grande partie l'article sont issus de l'essai Observations sur l'influence des comètes sur les phénomènes de l'atmosphère, écrit par Thomas Forster en 1836. Des liens ont été insérés, notamment dans les extraits, afin de faciliter la compréhension de certaines notions et parfois apporter une confirmation, compte tenu de l'avancée scientifique depuis 1836. Les notes les plus conséquentes sont en fin d'article pour faciliter la lecture. Les caractères en gras dans le texte et les extraits sont de mon fait.

    L'intérêt de visiter les travaux de Thomas Forster réside dans le fait qu'il a lui-même passé
    Cover book Thomas Forster
    © ULAN Press
    une partie de sa vie (depuis la comète Flaugergues de 1811) à observer et à retranscrire les différents phénomènes célestes et leurs impacts sur l'atmosphère, ce qui fait de lui un témoin direct qui se concentre essentiellement sur les faits.

    En 1845, il écrit un autre livre, Essai sur l'influence des comètes sur les phénomènes de la terre, dans lequel il reprend les données d'Observations sur l'influence des comètes sur les phénomènes de l'atmosphère, augmente cette édition d'annexes, de notes, de correspondances, et traite plus précisément des phénomènes terrestres, comme les séismes, les éruptions volcaniques, les brouillards, les inondations et les vents... ainsi que de leurs liens avec certains phénomènes électriques, dus possiblement et selon lui, au phénomène cométaire et météorique.
    Question

    Massacre de Sandy Hook : questions non résolues

    Traduction : SOTT

    "La Vérité ne porte aucun masque, ne s'incline devant aucun sanctuaire humain, ne cherche ni la réputation ni les applaudissements ; elle demande seulement à être entendue." - Carl A. Wickland

    Lorsque 20 enfants et 6 adultes se sont fait massacrer à Sandy Hook, nous avons été choqués et horrifiés - comme la plupart des gens - par ce qui, selon toute apparence, ressemble à un acte de brutalité insensée. Lorsqu'une personne subit la perte tragique et prématurée d'un proche, en particulier dans des circonstances inhabituelles et apparemment inexplicables, le chagrin intense du début laisse habituellement la place à un désir de comprendre COMMENT et POURQUOI cette tragédie est arrivée, afin d'y trouver un sens et d'y mettre un « point final », si l'on veut. C'est une réaction humaine tout ce qu'il y a de plus normale et naturelle. Nous avons ce besoin inné de comprendre le monde qui nous entoure, de comprendre son fonctionnement. Dans notre monde moderne, technologique, notre compréhension du monde et de son fonctionnement nous est en grande partie inculquée par telle ou telle autorité. Et la plupart d'entre nous acceptent les explications de ces autorités comme la vérité. Dans certains cas, ces explications reflètent effectivement la vérité.

    Concernant la tuerie de Sandy Hook, tandis que le COMMENT de l'attaque nous a été expliqué, pour l'instant, il y a peu de réponses des autorités sur le POURQUOI. À savoir, POURQUOI un tireur solitaire a décidé d'entrer dans une école et d'assassiner 20 enfants et 6 adultes. À ce stade, trois semaines après l'événement, il semble que le monde doive se contenter en dernier ressort de la fiction selon laquelle un individu solitaire mentalement perturbé a massacré ces enfants parce qu'il était tout simplement... eh bien, perturbé. Plus particulièrement, Lanza aurait souffert du « Syndrome d'Asperger » ; pourtant, selon les experts, les gens souffrant de cette condition n'ont pas plus de risques que les autres de commettre des meurtres ou de se suicider, et d'ailleurs, ils s'en prennent rarement à autrui. L'explication de « l'individu perturbé » est donc pour le moins insatisfaisante, mais c'est néanmoins une explication.

    Mais voilà une question. Et si les explications fournies par les autorités concernant cet événement étaient illogiques, n'avaient aucune valeur objective ? Plus spécifiquement, et s'il y avait de bonnes raisons de remettre en cause la véracité de la version officielle des événements ? Dans un tel cas, on pourrait penser que le besoin de donner un sens à cette tragédie et d'y mettre un point final demeurerait inassouvi. Mais vous auriez tort de penser cela, car il semble que la plupart des gens, surtout ceux qui ont été touchés directement par une tragédie, accepteront avec gratitude la première explication officielle plausible qu'on leur présente, même si, comme dans le cas de Sandy Hook, cette version n'explique pas vraiment le POURQUOI d'une telle tragédie. La raison pour laquelle la plupart des gens réagissent ainsi est probablement due à ce fameux besoin de mettre un point final à l'événement et de « tourner la page ».

    Maintenant que ce point est clair, nous aimerions souligner que nos analyses précédentes du massacre de Sandy Hook n'étaient aucunement motivées par une volonté de « remuer la merde juste pour le plaisir de remuer la merde » (comme l'ont suggéré plusieurs personnes). Notre motivation était plutôt de satisfaire un besoin de trouver une explication plus satisfaisante au COMMENT et au POURQUOI - besoin résultant de notre incapacité à ignorer les incohérences effarantes de la version officielle.

    Commentaire: Quelques jours après la publication de cet article, Joe Quinn enfonçait le clou :
    Aux enthousiastes du 2e Amendement :

    Au cours de la dernière décennie, plusieurs droits et libertés fondamentaux du peuple américain ont été sérieusement entamés par les gouvernements Bush et Obama. Est-ce que les 300 millions d'armes à feu détenues par des particuliers ont empêché ces restrictions ? Non. Et ces droits et libertés leur ont été enlevés à coups de paperasse plutôt qu'à coups de fusil.

    Alors pourquoi tous les fanfarons qui parlent de « se défendre contre la tyrannie » n'ont-ils pas utilisé leurs armes contre la tyrannie qui s'est DÉJÀ instaurée aux USA ?

    Vous attendez tous que le gouvernement américain vous déclare la guerre, ou quoi ? Prévenir ne vaut-il pas mieux que guérir ? Ou bien, c'est juste que pour vous, il n'y a « tyrannie » que lorsque le gouvernement essaie de vous prendre vos armes ?


    Comet 2

    Comètes, épidémies, tabac et origine de la vie sur terre

    Traduit de l'anglais par Helios pour BBB - corrections SOTT

    Comète & Earth
    © Inconnu
    Il existe des preuves scientifiques solides que la vie sur terre a été, au moins en partie, le résultat d'organismes déposés par des comètes.

    Il existe aussi une preuve scientifique plausible que quelques-unes parmi les nombreuses catastrophes et épidémies (y compris les relativement récentes) infligées à notre planète et à ses habitants furent le résultat du passage de comètes porteuses de maladies, qui se sont approchées et/ou ont impacté la terre. Celle que l'on a appelée la « Mort Noire » (peste noire, il y a 660 ans) est très probablement une telle épidémie, mais ce n'en est qu'une parmi d'autres au cours de l'histoire humaine. La « Mort Noire » a été vraiment le point de départ d'une pandémie de 400 ans d'épidémies intermittentes qui ont balayé l'Europe et qui ne se sont achevées qu'en 1750, juste au démarrage de la révolution industrielle.

    Ces dernières années, mon attention s'est portée sur le grand nombre de films qui ont été tournés (principalement par Hollywood) avec pour thème le déclenchement de maladies. Je ne vais pas vous présenter de théorie conspirationniste élaborée sur la façon dont les films hollywoodiens sur le déclenchement de maladies et les épidémies apportées par des comètes sont reliés, parce que je ne pense pas qu'ils le soient, sauf pour l'importance que les films hollywoodiens peuvent ou non refléter (ou être informés par) les capacités prédictives hypothétiques de la conscience humaine.
    Smoking

    La nicotine : l'antidote au zombie

    Traduction SOTT


    « Le monde est plein de choses évidentes que personne ne regarde jamais. » - Sherlock Holmes
    Je suis malade et fatiguée de la culture antitabac qui a envahi le monde entier. J'en ai assez d'entendre « ne fume pas, c'est mauvais pour toi ! ». L'ignorance qui trahit de tels propos est tout à fait catastrophique, surtout venant de gens qui devraient en savoir plus. Donc pour tous ceux qui m'ont demandé pourquoi je fume, je vais vous expliquer mes raisons dans cet article.

    J'ai découvert que les militants antitabac sont intolérants, et portent des jugements de type suiveurs autoritaristes. Ils croient et répètent comme des perroquets les slogans émotionnellement chargés, directement issus de la propagande antitabac du gouvernement. Les médecins et les non-fumeurs sont coupables de cela. Ils se sentent dans leur droit lorsqu'ils fournissent ces « conseils » encore qu'ils ne parviennent pas à prendre connaissance de la façon dont ils ont eux-mêmes l'air malade et puis oublient, dans de nombreux cas, que leurs propres problèmes de santé se sont dégradés lorsqu'ils ont cessé de fumer. Grâce à quelques réflexions plutôt alambiquées, s'ils sont un jour atteints d'une maladie grave, ils blâmeront leurs « années fumeurs » tout en négligeant les vrais coupables des maladies modernes : les régimes alimentaires de mauvaise qualité et riches en hydrates de carbone et la toxicité à l'échelle industrielle qui a étouffé notre environnement.

    Oui, les changements dans notre alimentation, en particulier depuis l'introduction de la mécanisation de l'agriculture, la révolution industrielle et l'arrivée dans l'Âge Moderne « éclairée », ont systématiquement détruit notre santé. L'inadéquation entre notre ancienne physiologie - qui a prospéré avec peu ou pas de nourriture végétale comestible - et notre alimentation actuelle, est à l'origine de nombreuses maladies dites de civilisation : les maladies coronariennes, l'obésité, l'hypertension, le diabète de type 2, le cancer, les maladies auto-immunes, l'ostéoporose, etc. Mais je ne suis pas ici pour parler de cela. Vous pouvez en lire plus à ce sujet ici. Mon but ici est de défendre les droits des personnes qui choisissent de fumer. Cela peut vous surprendre de savoir que, tandis que le pourcentage de la population qui fume a diminué ces dernières années (en raison de la propagande du gouvernement), l'incidence des maladies du cœur n'a pas diminué. La raison est, quel choc ! horreur ! que le tabagisme n'est tout simplement pas le vrai problème !
    Snow Globe

    Ne dis pas un mot

    Traduction : SOTT

    Je ne veux pas dire un mot à ce sujet. Je ne veux pas l'analyser, ou même réfléchir sur les implications du choc émotionnel épouvantable le plus récent de l'Amérique. La profonde douleur et la perte subie par les familles de Newtown CT [ville du Connecticut - NDT] est si écrasante, si impensable, si douloureusement pénible à contempler, que pour eux, je veux juste être en paix - par respect, par empathie profonde, je veux juste être silencieuse et les maintenir dans mon esprit et mon cœur. C'est ce que j'ai fait durant les trois derniers jours. Mais maintenant il est temps de parler avec ce même respect et cette profonde empathie, parce que nous, en tant que nation, sommes dans un état de choc psychologique et durant ces moments, ce choc nous rend plus faciles à émouvoir, plus facilement influençables et plus facilement conduits par les personnes qui, de par leur nature même, n'ont pas nos intérêts fondamentaux à cœur.

    Dès le début, les informations en provenance de Newtown étaient sommaires, ce qui n'est pas rare dans de telles situations, mais quand nos émotions nationales et personnelles sont tellement triturées, nous devons nous efforcer de faire attention à ce qui se passe vraiment, peu importe à quel point nos émotions nous entraînent dans le sens du ressenti émotionnel seulement, et pas du tout dans la réflexion. Cet article entre dans les détails préliminaires (il y a plus à venir) de tout ce qui n'est pas adéquat à propos de cet événement, donc je ne vais pas rentrer dans les détails maintenant. Ce que je voudrais faire, c'est jeter un œil à la façon dont nous sommes amenés à penser et à ressentir au sujet de ce massacre déchirant, par ceux qui sont en position de changer l'avenir de notre société. D'une manière très semblable, notre société a fondamentalement changé le jour du, et dans les jours qui suivirent le, 11 septembre 2001, quand l'Amérique a été conduite vers un contrôle jusque-là inimaginable à travers un traumatisme émotionnel et une manipulation, aboutissant à des choses comme celle-ci qui sont la « nouvelle normalité ».
    Eye 1

    Psy-op de Sandy Hook : État policier, nous voilà

    Traduction : SOTT

    Comme vous le savez probablement, nombre de sites Web conspirationnistes et de partisans du « 2e amendement » aux USA ont sorti le flingue (littéralement ?) depuis qu'ils soupçonnent le gouvernement US (ou une certaine faction au sein du gouv. US) de vouloir les priver de leur droit de posséder des armes.

    D'après les théoriciens du complot tendance ligne dure, le récent massacre de l'école de Sandy Hook a été plus ou moins « orchestré » et servait en essence un but particulier : fournir une raison légitime et plausible au gouvernement, au Congrès etc. pour instaurer une loi visant à abolir, ou du moins à restreindre, le 2e amendement, c'est-à-dire le droit de porter des armes.

    Pourquoi le gouvernement voudrait-il désarmer la population US ? Eh bien, c'est évident ! La seule chose qui empêche le gouvernement US d'établir un État policier à visage découvert aux USA sont les 100 millions d'Américains qui possèdent des armes. C'est leur théorie, en tout cas. Bien sûr, parmi les adeptes des armes à feu aux USA, il ne doit pas y avoir beaucoup de théoriciens du complot radicaux qui pensent que le gouvernement est derrière le massacre de Sandy Hook, mais on peut parier que la plupart d'entre eux inclinent suffisamment au conspirationnisme pour croire que le gouvernement pourrait tenter d'utiliser ce massacre comme prétexte pour les dépouiller de leurs gadgets en acier trempé favoris.

    Mon hypothèse sur le massacre de Sandy Hook est que cette fusillade regorge de suffisamment d'anomalies et d'éléments inexpliqués hallucinants pour, au minimum, remettre en question la véracité de la version officielle, celle du « tueur fou solitaire ». Toutefois, en même temps, je pense que la théorie du complot promulguée par les amateurs d'armes est de la foutaise. J'entends par-là que, si le massacre de Sandy Hook est bien une psy-op du gouvernement, elle n'avait rien à avoir avec une quelconque tentative d'interdire l'accès aux armes par les civils US afin que le gouvernement puisse établir un État policier à visage découvert. Les raisons sont aussi élémentaires que les cours enseignés aux merveilleux enfants de l'école de Sandy Hook juste avant qu'ils ne se fassent massacrer.
    Bug

    Massacre de Sandy Hook : la preuve que les autorités savaient à l'avance ?

    Traduction : SOTT


    À partir du moment où il est apparu que Ryan Lanza était en vie et qu'il avait été placé en détention à Hoboken, New Jersey, la plupart, voire toutes les informations révélées à la presse par les « représentants des forces de l'ordre » concernant Ryan Lanza ne pouvaient plus être connues d'avance.
    Dans cet extrait tiré de mon article précédent sur le massacre de Sandy Hook, je mentionnais le fait que Ryan Lanza avait été désigné comme le second suspect, à savoir l'homme appréhendé arme à la main dans un bois jouxtant l'école :
    Élément des plus surprenants, le nom de ce suspect arrêté dans les bois a été révélé dans une dépêche de l'Associated Press : Ryan Lanza, 24 ans. La dépêche originelle a depuis longtemps disparu, bien évidemment, mais vous la verrez mentionnée ici. Cela, en dépit du fait que Ryan avait déjà été présenté comme le suspect décédé à l'intérieur de l'école et étendu à côté de deux armes de poing.
    Depuis, j'ai retrouvé le communiqué originel d'Associated Press, qui affirme en fait que c'est le « frère cadet de Ryan », Adam Lanza, qui a été arrêté dans les bois. Examinons donc de plus près ce communiqué révélateur.
    Top