Traduit par SLT

Presque chaque nuit, au cours d'opérations spéciales, les forces israéliennes sauvent secrètement des miliciens blessés en Syrie, parmi eux il y a de nombreux djihadistes, comme on le voit dans les images dramatiques publiés par le Daily Mail provenant de caméras embarqués des forces militaires israéliennes.
Le premier ministre israélien Nétanyahou serre la main d’un terroriste d’Al-Qaïda
© Inconnu
Le premier ministre israélien Nétanyahou serre la main d’un terroriste d’Al-Qaïda

Commentaire : Si vous vous êtes demandé comment Daech a pu prospérer pendant toutes ces années, cet article est pour vous.
« Le bon, a dit le premier ministre, c'est Israël qui "sauve des vies du massacre quotidien qui a lieu en Syrie. Voilà le vrai visage d'Israël". Le mal, a-t-il ajouté, c'est l'Iran, qui arme ceux qui massacrent. » (Jerusalem Post, 19 février 2014.)
Alors que l'hôpital de campagne de Tsahal a été créé pour soutenir Al-Qaïda dans une opération coordonnée par les forces spéciales de Tsahal, Nétanyahou accuse tout bonnement l'Iran d'« appuyer des groupes terroristes à travers le monde ». (Jerusalem Post, 19 février 2014.)

Le Daily Mail a rapporté que les missions nocturnes secrètes ont sauvé plus de 2.000 personnes depuis 2013, dont certaines d'entre eux étaient des membres de groupes affiliés à Al-Qaïda en Syrie notamment le Front Al-Nosra.

Le Daily Mail décrit ainsi la scène de sauvetage :


Dans l'obscurité, une voiture blindée israélienne avance sur une route défoncée qui mène à la Syrie.

Comme elle approche d'une petite colline, le chauffeur décroche sa radio et raconte à son commandant que la frontière est en vue.

Il stoppe le moteur. Dix commandos lourdement armés sautent et se mettent à couvert, en surveillant si il n'y a pas d'embuscade. Ensuite, cinq d'entre eux se déplacent jusqu'à la clôture grillagée qui marque la limite du territoire détenu par les Israéliens.

De l'autre côté, en Syrie, se trouve un homme inconscient enveloppé comme une poupée dans une couette ensanglantée. Les commandos débloquent la clôture, ouvrent une portion de celle-ci et traînent l'homme dans le plateau du Golan occupé.

L'homme - que le Daily Mail décrit comme un milicien islamiste de 20 ans - a reçu des tirs dans les intestins et le foie. L'équipe de secours israélienne l'a mis sur une civière puis dans un véhicule blindé pour l'envoyer dans un hôpital israélien.

Le long de la frontière avec Israël de nombreux groupes se battent en Syrie, y compris le Hezbollah, les troupes gouvernementales, les rebelles syriens notamment les terroristes du groupe Al-Nosra et de l'Etat islamique.