Il s'avère que notre galaxie la Voie Lactée ondule vraiment, à tout le moins sur ses bords les plus éloignés.
La Voie lactée ondule sur ses bords
© AP/Chinese Academy of Sciences
Cette image non datée de la Voie lactée a été fournie par l'Académie chinoise des sciences.
Des scientifiques de Chine et d'Australie ont publié le 5 février 2019 une carte 3D actualisée de la Voie lactée. Ils ont utilisé 1 339 étoiles pulsantes — de jeunes étoiles nouvellement cataloguées, plus grandes et plus brillantes que notre Soleil — pour cartographier la forme de la galaxie.

Plus on s'éloigne du centre, plus l'ondulation ou la torsion dans le disque externe d'hydrogène gazeux de la Voie lactée est importante. Les chercheurs disent que le motif spiralé et déformé est probablement causé par la force de rotation du massif disque intérieur d'étoiles.

« Nous considérons généralement les galaxies spirales comme étant assez plates, comme Andromède, que l'on peut facilement voir au télescope », a déclaré Richard de Grijs, de l'Université Macquarie, qui a participé à cette étude, dans un communiqué de Sydney.

Xiaodian Chen, chercheur principal de l'Académie chinoise des sciences de Pékin, a déclaré qu'il est difficile de déterminer les distances entre le Soleil et les franges de la Voie lactée, « sans avoir une idée claire de l'aspect réel de ce disque ». Les étoiles sur lesquelles est basée la carte de son équipe — connues sous le nom de Céphéides classiques — ont fourni une précision de mesure substantielle.

Au moins une douzaine d'autres galaxies présentant un schéma de spirale similaire semblent avoir des bords déformés, donc à cet égard, nous ne sommes pas uniques.

L'étude est publiée dans la revue Nature Astronomy.

Source de l'article : The Daily Star
Traduction : Sott.net