Le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, a prédit mardi à la conférence Dealbook du New York Times que le coronavirus va fondamentalement remodeler les voyages d'affaires et l'expérience du bureau pour toujours.

M. Gates a déclaré au rédacteur en chef de Dealbook et à l'animateur de CNBC Andrew Ross Sorkin que « Ma prédiction serait que plus de 50 % des voyages d'affaires et plus de 30 % des jours passés au bureau disparaissent. »

Le philanthrope milliardaire a déclaré que les voyages d'affaires diminueront maintenant qu'il est devenu plus facile de travailler à distance depuis son domicile.
"Nous irons au bureau, nous ferons des voyages d'affaires, mais beaucoup moins", a-t-il déclaré.
Les perspectives de M. Gates sur la façon dont les entreprises américaines voyageront sont une terrible nouvelle pour la reprise du transport aérien. Elle survient également alors qu'une deuxième vague de coronavirus ravage certaines parties de l'Europe et des États-Unis.

Un nouveau rapport de Moody's écrit qu'une résurgence des cas de virus et davantage de restrictions et de confinement dans les pays occidentaux se traduiront par une baisse de la demande de passagers dans les mois à venir, et ce jusqu'en 2021.

Recovery, passenger airlines

La reprise pour les compagnies aériennes reste une question de plusieurs années.
Moody's prévoit que pour 2021 les revenus par passager-kilomètre n'atteindront que 40% des 8,7 trillions de 2019, ce qui est loin de la reprise en "V" que les marchés financiers mondiaux enregistrent actuellement en raison de plusieurs vaccins qui ont fait la une des journaux ces dernières semaines.

Le rapport mentionne également que les voyages d'affaires resteront déprimés jusqu'en 2021. Une reprise des voyages d'affaires pourrait ne pas se produire avant la fin de 2023.

vaccines timing

Calendrier de mise à disposition des vaccins et adoption de tests pour façonner la reprise future.
Hypothèses sous-jacentes à nos trois scénarios de reprise de la demande.
Il semble presque que la pandémie de virus ait inauguré un nouvel ordre dans la façon dont l'économie mondiale fonctionne. Comme l'a laissé entendre M. Gates, les voyages d'affaires pourraient ne jamais revenir au niveau de 2019, et les jours au bureau sont terminés pour certains, car le travail à distance domine dans les entreprises américaines.

En résumé, le retard pris par les voyages d'affaires est une mauvaise nouvelle pour les compagnies aériennes qui subiront une pression continue sur leurs marges d'exploitation et leurs flux de trésorerie - il est probable qu'une faillite de compagnie aérienne ou une vague de consolidation se profile à l'horizon. Il n'y a pas si longtemps, nous avons mentionné les compagnies aériennes qui risquent le plus de faire faillite dans les 24 mois à venir.

Source : ZeroHedge - Traduction Sott.net